Composition De L'Assemblée Nationale Française Par Législature

Composition De L'Assemblée Nationale Française Par Législature

Composition de l'Assemblée nationale française par législature

France
Flag of France.svg

Cet article fait partie de la série sur la
politique de la France,
sous-série sur la politique.

Pouvoir exécutif

Pouvoir législatif

Collectivités territoriales

Élections

Partis politiques

Divers

 v · d · m 

Portail politique - Portail national

Voici la composition de l'Assemblée nationale française par législature depuis 1789.

Sommaire

Hémicycles

Troisième République

GPRF et Quatrième République

Cinquième république

Composition

Révolution française

États généraux (1789)

  • Tiers état : 578 (dont 450 hommes de loi)
  • Clergé : 291, dont 200 favorables aux réformes
  • Noblesse : 270, dont 90 favorables aux réformes

Assemblée nationale constituante (1789-1791)

Assemblée nationale législative (1791-1792)

Première République-Convention nationale (1792-1795)

Les Conseils (1795-1799)

Institution de deux assemblées : conseil des 500 et conseil des anciens

Consulat et Premier Empire (1800-1814)

Nom de l'assemblée : Corps législatif

Première Restauration (1814-1815)

Nom de l'assemblée : Chambre des députés des départements

Cent-Jours (1815)

Nom de l'assemblée Chambre des représentants

Seconde Restauration (1815-1830)

Nom de l'assemblée Chambre des députés des départements

Monarchie de Juillet (1830-1848)

Nom de l'assemblée Chambre des députés

Deuxième République

Nom de l'assemblée : Corps législatif

Assemblée nationale constituante (1848-1849)

  • Conservateurs : 200 (22.7 %)
  • Modérés : 600 (68.2 %)
  • Républicains : 80 (9.1 %)

Total : 880

Assemblée nationale législative (1849-1852)

  • Conservateurs : 450 (63.8 %)
  • Républicains modérés : 75 (10.6 %)
  • Républicains : 180 (25.5 %)

Total : 705

Second Empire

1852-1857

  • Royalistes : 5 (1.9 %)
  • Bonapartistes : 253 (96.9 %)
  • Républicains : 3 (1.1 %)

Total : 261

1857-1863

1863-1869

  • Royalistes : 15 (5.3 %)
  • Bonapartistes : 251 (88.7 %)
  • Républicains : 17 (6 %)

Total : 283

1869-1870

  • Royalistes : 41 (14.5 %)
  • Bonapartistes autoritaires : 92 (32.5 %)
  • Bonapartistes libéraux : 120 (42.4 %)
  • Républicains : 30 (10.6 %)

Total : 283

Troisième République (1871-1940)

Assemblée nationale (1871-1876)

Républicains
  • Radicaux : 38 (5.9 %)
  • Modérés : 112 (17.4 %)
  • Libéraux : 78 (12.1 %)
Conservateurs
  • Bonapartistes : 20 (3.1 %)
  • Orléanistes : 214 (33.2 %)
  • Légitimistes : 182 (28.3 %)

Total : 644

Chambre des députés

1876-1877

Républicains
  • Union républicaine : 98 (18.4 %)
  • Gauche républicaine : 193 (36.2 %)
  • Centre gauche : 48 (9 %)
  • Modérés : 17 (3.2 %)
  • Divers : 15 (2.8 %)
  • Constitutionnels : 22 (4.1 %)
Conservateurs
  • Bonapartistes : 76 (14.3 %)
  • Orléanistes : 40 (7.5 %)
  • Légitimistes : 24 (4.5 %)

Total : 533

1877-1881

Républicains (groupe unique)
  • 313 (60.1 %)
Divers
  • 49 (9.4 %)
Conservateurs
  • Bonapartistes : 104 (20 %)
  • Orléanistes : 11 (2.1 %)
  • Légitimistes : 44 (8.4 %)

Total : 521

1881-1885

Républicains
  • Socialistes et Radicaux-Socialistes : 46 (8.4 %)
  • Union républicaine : 204 (37.4 %)
  • Gauche républicaine : 168 (30.8 %)
  • Modérés : 39 (7.2 %)
Conservateurs
  • Bonapartistes : 46 (8.4 %)
  • Royalistes (orléanistes et légitimistes) :42 (7.7 %)

Total : 545

1885-1889

Gauche
  • Radicaux-Socialistes : 60 (10.3 %)
  • Radicaux : 40 (6.8 %)
  • Républicains : 200 (34.2 %)
  • Républicains modérés : 83 (14.2 %)
Droite
  • Conservateurs : 63 (10.8 %)
  • Bonapartistes : 65 (11.1 %)
  • Royalistes : 73 (12.5 %)

Total : 584

1889-1893

Gauche
  • Radicaux-Socialistes : 12 (2.1 %)
  • Radicaux : 100 (17.4 %)
  • Républicains : 216 (37.5 %)
  • Républicains modérés : 38 (6.6 %)
Droite
  • Boulangistes : 72 (12.5 %)
  • Bonapartistes : 52 (9 %)
  • Royalistes : 86 (14.9 %)

Total : 576

1893-1898

Gauche
  • Socialistes : 33 (5.7 %)
  • Radicaux-Socialistes : 16 (2.8 %)
  • Radicaux : 122 (21 %)
  • Républicains : 317 (54.6 %)
Droite
  • Divers : 35 (6 %)
  • Royalistes : 58 (10 %)

Total : 581

1898-1902

Gauche
  • Socialistes : 57 (9.7 %)
  • Radicaux-Socialistes : 74 (12.6 %)
  • Radicaux : 104 (17.8 %)
  • Républicains : 254 (43.4 %)
Droite
  • Divers : 46 (7.9 %)
  • Nationalistes : 6 (1 %)
  • Royalistes : 44 (7.5 %)

Total : 585

1902-1906 : Chambre du Bloc des gauches

Bloc des gauches
Droite
  • Libéraux : 35 (5.9 %)
  • Conservateurs : 89 (15.1 %)

Total : 589

1906-1910

Gauche
Droite
  • Libéraux : 66 (11.3 %)
  • Conservateurs : 78 (13.3 %)
  • Nationalistes : 30 (5.1 %)

Total : 585

1910-1914

Gauche
Droite
  • Libéraux : 20 (3.4 %)
  • Conservateurs : 129 (21.9 %)

Total : 590

1914-1919 : Chambre de l'Union sacrée

Gauche
Droite

Total : 595

1919-1924 : Chambre du Bloc national

Gauche
Centre
Droite

1924-1928 : Chambre du Cartel des gauches

Gauche
Centre
Droite

1928-1932

Gauche
Centre
Droite

Les pourcentages indiqués sont calculés en fonction des sièges et non des voix obtenues

1932-1936 : Chambre du Cartel des gauches

Gauche
Centre
Droite

Les pourcentages indiqués sont calculés en fonction des sièges et non des voix obtenues

1936-1940 : Chambre du Front populaire

Source : Trombinoscope et notice des députés-Ed 1936

Président : Édouard Herriot

Front populaire
Centre
Droite

GPRF et Quatrième République

Première Assemblée Constituante (1945-1946)

Assemblée nationale en 1945

Président : Félix Gouin

Gauche
Droite
  • MRP : 150 (25.6 %)
  • RI : 14 (2.4 %)
  • UR : 39 (6.7 %)
Non Inscrits
  • 7 (1.2 %)

Total : 586

Deuxième Assemblée Constituante (1946)

Assemblée nationale en 1946

Président : Vincent Auriol

Gauche
Droite
  • MRP : 166 (28.3 %)
  • RI : 32 (5.5 %)
  • PRL : 35 (6 %)
Nationalistes algériens
  • UDMA : 11 (1.9 %)
Non Inscrits
  • 9 (1.5 %)

Total : 586

Première législature (1946-1951)

Assemblée nationale en 1946
Président de l'Assemblée Nationale 
Vincent Auriol (1946-1947) puis Édouard Herriot
Gauche
  • PCF : 182 (29 %) (167 en mars 1947)
  • SFIO : 102 (16.3 %)
  • Radicaux : 43 (6.9 %)
  • UDSR : 26 (4.1 %)
Droite
  • MRP : 173 (27.6 %)
  • RI : 29 (4.6 %)
  • PRL : 38 (6.1 %)
Nationalistes algériens
  • MTLD : 5 (0.8 %)
Non Inscrits
  • 29 (4.6 %)

Total : 627

Deuxième législature (1951-1956)

Assemblée nationale en 1951
Président de l'Assemblée Nationale 
Édouard Herriot (1951-1954) puis André Le Troquer (1954-1955) puis Pierre Schneiter (1955) puis André Le Troquer
Gauche
  • PCF : 99 (16.5 %)
  • UP : 4 (0.8 %)
  • SFIO : 107 (17.1 %)
  • Radicaux : 74 (11.8 %)
  • UDSR : 16 (2,6 %)
  • RDA : 3 (0.5 %) Rassemblement Démocratique Africain, apparenté au PCF
Droite
  • MRP : 95 (15.2 %)
  • RPF : 121 (19.4 %)
  • CRAPS : 43 (6.9 %) Centre Républicain d'Action Paysanne et Sociale, devenu CNI
  • RI : 53 (8.5 %)
Non Inscrits
  • 10 (1.6 %)

Total : 625

Troisième législature (1956-1958)

Assemblée nationale en 1956
Président de l'Assemblée Nationale 
André Le Troquer
Gauche
Droite
  • MRP : 83 (14 %)
  • URAS : 21 (3.5 %)
  • RGR : 14 (2.4 %)
  • IPAS : 95 (16 %)
  • UFF : 52 (8.8 %)
Non Inscrits
  • 7 (1.2 %)

Total : 593

Cinquième République

Première législature (1958-1962)

Assemblée nationale Ire législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas
Président du groupe d’Union pour la Nouvelle République 
Maurice Bayrou (1958-1959) puis Louis Terrenoire (1959-1960) puis Raymond Schmittlein
Président du groupe des Indépendants et Paysans d'Action Sociale 
Henry Bergasse (1958-1961) puis Bertrand Motte
Président du groupe des Républicains Populaires et du Centre Démocratique 
Charles Bosson (1958-1960) puis Henry Dorey
Président du groupe Socialiste 
Francis Leenhardt
Notes

Deuxième législature (1962-1967)

Assemblée nationale IIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas
Président du groupe d’Union pour la Nouvelle République-Union Démocratique du travail 
Roger Dusseaulx (1962-1963) puis Henri Rey
Président du groupe des Républicains Indépendants 
Raymond Mondon
Président du groupe Socialiste 
Gaston Deferre
Président du groupe du Centre Démocratique 
Pierre Pflimlin (1962-1963) puis Pierre Abelin
Président du groupe Rassemblement Démocratique 
Maurice Faure
Président du groupe Communiste 
Robert Ballanger

Quatrième législature (1967-1968)

Assemblée nationale IIIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas
Président du groupe de l'Union Démocratique pour la Ve République 
Henri Rey
Président du groupe des Républicains Indépendants 
Raymond Mondon
Président du groupe Progrès et Démocratie Moderne 
Jacques Duhamel
Président du groupe de la Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste 
Gaston Deferre
Président du groupe Communiste 
Robert Ballanger

Quatrième législature (1968-1973)

Assemblée nationale IVe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas (1968-1969) puis Achille Peretti
Président du groupe de l'Union des Démocrates pour la République 
Henri Rey (1968-1969) puis Marc Jacquet
Président du groupe des Républicains Indépendants 
Raymond Mondon (1968-1969) puis Aimé Paquet
Président du groupe Progrès et Démocratie Moderne 
Jacques Duhamel (1967-1969) puis Eugène Claudius-Petit
Président du groupe de la Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste 
Gaston Deferre
Président du groupe Communiste 
Robert Ballanger
Notes
  • En octobre 1969, le groupe de la Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste devient le groupe Socialiste dont Gaston Deferre garde la présidence.

Cinquième législature (1973-1978)

Assemblée nationale Ve législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Edgard Faure
Président du groupe de l'Union des Démocrates pour la République 
Roger Frey (1973) puis Claude Labbé
Président du groupe des Républicains Indépendants 
Michel d'Ornano (1973-1974) puis Jean Brocard (1974-1975) puis Roger Chinaud
Président du groupe des Réformateurs Démocrates et Sociaux 
Michel Durafour
Président du groupe Union Centriste 
Eugène Claudius-Petit (1973) puis Jacques Duhamel
Président du groupe du Parti Socialiste et des Radicaux de Gauche 
Gaston Deferre
Président du groupe Communiste 
Robert Ballanger
Notes
  • En juillet 1974, après l'élection de Valéry Giscard d'Estaing, le groupe des Républicains Démocrates et Sociaux et le groupe Union Centriste fusionnent pour former le groupe des Réformateurs, des Centristes et des Démocrates Sociaux, dont Max Lejeune prend la présidence.

Sixième législature (1978-1981)

Assemblée nationale VIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Claude Labbé
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Roger Chinaud
Président du groupe Socialiste 
Gaston Defferre
Président du groupe Communiste 
Robert Ballanger

Septième législature (1981-1986)

Assemblée nationale VIIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Louis Mermaz
Président du groupe Socialiste 
Pierre Joxe, puis en 1984, André Billardon
Président du groupe Communiste 
André Lajoinie
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Claude Labbé
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Jean-Claude Gaudin

Huitième législature (1986-1988)

Assemblée nationale VIIIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jacques Chaban-Delmas
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Pierre Messmer
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Jean-Claude Gaudin
Président du groupe Socialiste 
Pierre Joxe
Président du groupe Communiste 
André Lajoinie
Président du groupe du Front National 
Jean-Marie Le Pen

Neuvième législature (1988-1993)

Assemblée nationale IXe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Laurent Fabius (1988-1992) puis Henri Emmanuelli (1992-1993)
Président du groupe Socialiste 
Louis Mermaz (1988-1990) puis Jean Auroux (1990-1993)
Président du groupe Communiste 
André Lajoinie
Président du groupe de l'Union du Centre 
Pierre Méhaignerie (1988-1991) puis Jacques Barrot (1991-1993)
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Bernard Pons (1988-1993)
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Jean-Claude Gaudin (1988-1989) puis Charles Millon (1989-1993)

Dixième législature (1993-1997)

Assemblée nationale Xe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Philippe Séguin
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Bernard Pons (1993-1995) puis Michel Péricard (1995-1997)
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Charles Millon (1993-1995) puis Gilles de Robien (1995-1997)
Président du groupe Socialiste 
Martin Malvy (1993-1995) puis Laurent Fabius (1995-1997)
Président du groupe Communiste 
Alain Bocquet
Président du Groupe République et Liberté 
Jean Royer

Onzième législature (1997-2002)

Assemblée nationale XIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Laurent Fabius (1997-2000) puis Raymond Forni (2000-2002)
Président du groupe Socialiste 
Jean-Marc Ayrault
Président du groupe Communiste 
Alain Bocquet
Président du groupe Radicaux, Citoyens & Verts
Michel Crépeau ; 1999, Roger-Gérard Schwartzenberg et 2000, Bernard Charles
Président du groupe du Rassemblement pour la République 
Jean-Louis Debré
Président du groupe de l'Union pour la démocratie française 
François Bayrou, puis en 1998, Philippe Douste-Blazy
Notes
  • La majorité composée des Socialistes, Communistes, Radicaux, Citoyens et Verts était appelée la Gauche plurielle.
  • A partir de 1998,constitution du groupe Démocratie Libérale qui se sépare de l'UDF auquel elle était intégrée.

Président du groupe DL : José Rossi, puis en 2000, François Mattéi

Douzième législature (2002-2007)

Article détaillé : Députés de la XIIe législature.
Assemblée nationale XIIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Jean-Louis Debré (2002-2007) puis Patrick Ollier (2007)
Président du groupe Union pour un mouvement populaire 
Jacques Barrot puis en 2004 Bernard Accoyer
Président du groupe de l'Union pour la Démocratie Française 
Hervé Morin
Président du groupe Socialiste 
Jean-Marc Ayrault
Président du groupe Communiste & Républicain 
Alain Bocquet

Treizième législature (2007-2012)

Assemblée nationale XIIIe législature
Président de l'Assemblée Nationale 
Bernard Accoyer
Président du groupe Union pour un Mouvement Populaire 
Jean-François Copé
Président du groupe Nouveau Centre 
François Sauvadet
Président du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche 
Jean-Marc Ayrault
Président du groupe de la Gauche démocrate et républicaine 
Jean-Claude Sandrier
Notes
  • Le groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine rassemble des députés Communistes et les Verts

Source

De nombreuses informations sur l'histoire politique française sont disponibles sur le site de Laurent de Boissieu, journaliste politique france-politique.fr

Voir aussi

Ce document provient de « Composition de l%27Assembl%C3%A9e nationale fran%C3%A7aise par l%C3%A9gislature ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Composition De L'Assemblée Nationale Française Par Législature de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.