Bataille De Coutras

Bataille de Coutras

Bataille de Coutras
Informations générales
Date 20 octobre 1587
Lieu Coutras (Gironde)
Issue Victoire des Huguenots
Belligérants
Croix huguenote.gif protestants Blason France moderne.svg Armée royale
Commandants
Armoiries Antoine de Bourbon.svg Henri de Navarre Chateauneuf-Randon de Joyeuse Saint-Didier.svg Anne de Joyeuse
Forces en présence
5000 fantassins
1800 cavaliers
5000 fantassins
1800 cavaliers
Pertes
2000 hommes, dont
300 gentilshommes
Huitième guerre de religion (1585–1598)
Batailles
Première guerre de religion (1562–1563)

Vergt - Rouen - Dreux - Orléans


Deuxième guerre de religion (1567–1568)
Saint-Denis


Troisième guerre de Religion (1568-1570)
Jarnac - La Roche-l'Abeille - Montcontour - Saint-Jean-d'Angély


Quatrième guerre de religion (1572–1573)
Saint-Barthélemy - Sancerre - La Rochelle


Cinquième guerre de religion (1574–1576)
Dormans


Sixième guerre de religion (1576–1577)


Septième guerre de religion (1579–1580)


Huitième guerre de religion (1585–1598)
Coutras - Vimory - Auneau - Arques - Ivry - Craon - Port-Ringeard - Fontaine-Française

Lors de la bataille de Coutras, le 20 octobre 1587, pendant les guerres de religion, le protestant Henri de Navarre (futur Henri IV) écrase l’armée royale commandée par le duc Anne de Joyeuse, qui meurt dans la bataille.

Sommaire

Contexte

Les guerres de religion opposant catholiques et protestants (huguenots) durent en France depuis 1562. Le roi de France Henri III avait mené une politique conciliante (édit de Beaulieu en 1576 puis édit de Poitiers l’année suivante), mais une nouvelle crise est provoquée par la mort du frère du roi, le duc d’Alençon : l’héritier présomptif du trône devient Henri de Navarre, un huguenot. La Ligue menée par le duc de Guise dresse le royaume contre le roi, qui se retrouve isolé à Paris ne comptant plus que sur ses 45 gardes du corps.

Il est forcé de signer le 18 juillet 1585 un édit annulant tous les édits précédents, accordant des places aux catholiques, payant les mercenaires de la Ligue sur le Trésor royal, interdisant le protestantisme en France, et ordonnant la restitution des places de sûreté protestantes. Les protestants sont expulsés du pouvoir. Et alors que le parti de Guise obtient places et faveurs, le roi de Navarre est déchu de ses fonctions.

Cet édit est une déclaration de guerre contre les protestants. Henri de Navarre cherche des appuis, sans succès. La « bulle privatoire » du pape Sixte Quint lui apporte, dans une certaine mesure, celui des milieux gallicans et royalistes français ; s’y joignent les Politiques français, partisans d’une certaine tolérance (comme le gouverneur du Languedoc, Montmorency-Damville), puis l’Angleterre et le Danemark, mais seulement après l’assassinat de Guillaume d’Orange, la déposition de l’Électeur de Cologne (l’évêque était devenu calviniste), et les succès de l’Espagne dans sa lutte contre les protestants des Pays-Bas.

Devant l’intransigeance de Guise, la guerre est inévitable. Joyeuse est envoyé dans le Midi avec une armée, tandis que Mercœur envahit le Poitou et bloque Condé dans La Rochelle.

Bataille

Henri de Navarre adopte une tactique innovante dans la façon de disposer ses troupes : il intercale des pelotons de mousquetaires (cinq hommes de front) avec des escadrons de cavalerie, de façon à la soutenir[1]. La charge des chevau-légers protestants rompt l’armée royale, qui est mise en déroute.

Le duc de Joyeuse fut battu et tué d'un coup de pistolet, ainsi que 2000 catholiques, dont le jeune frère d'Anne, Claude de Joyeuse (1569-1587), seigneur de Saint-Sauveur et Jacques d'Amboise l'aîné de la branche d'Amboise-d'Aubijoux.

La victoire revient aux protestants dirigés par Henri de Navarre. Celui-ci fait rendre le corps de Joyeuse à sa famille, et assiste à une messe en l’honneur des ennemis tués[2].


Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes

Sources

Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 342-344

Notes

  1. Frédéric Chauvire. La charge de cavalerie, de Bayard à Seydlitz - Cahiers du CEHD n° 23, 2004 ISBN 2-11-094729-2, p 111. En ligne [1], consulté le 3 mars 2007
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 344
Ce document provient de « Bataille de Coutras ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille De Coutras de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de coutras — Informations générales Date 20 octobre 1587 Lieu Coutras (Gironde) Issue Victoire des Huguenots Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Coutras — Informations générales Date 20 octobre 1587 Lieu Coutras (Gironde) Issue Victoire des Huguenots Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Craon — Informations générales Date 23 mai 1592 Lieu Craon Issue Victoire du duc de Mercœur Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Jarnac — Informations générales Date 13 mars 1569 Lieu Jarnac, en Charente Issue Victoire des catholiques Belligérants cavalerie des …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Jarnac — Informations générales Date 13 mars 1569 Lieu Jarnac, en Charente Issue Victoire des catholiques Belligérants caval …   Wikipédia en Français

  • Bataille de craon — Informations générales Date 23 mai 1592 Lieu Craon Issue Victoire du duc de Mercœur Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de jarnac — Informations générales Date 13 mars 1569 Lieu Jarnac, en Charente Issue Victoire des catholiques Belligérants cavalerie des …   Wikipédia en Français

  • Bataille De La Roche-l'Abeille — Informations générales Date 25 juin 1569 Lieu La Roche l Abeille, en Limousin Issue Victoire des huguenots Belligérants armée des …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Craon — Informations générales Date 23 mai 1592 Lieu Craon Issue Victoire espagnole et de la ligue Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Dieppe — Bataille d Arques Bataille d Arques Informations générales Date 15 29 septembre 1589 Lieu Arques la Bataille Issue Victoire de Henri IV Belligérants …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”