Banjaluka

Banja Luka

Banja Luka
Бања Лука
Blason
[[Image:|100px|center|Drapeau]]
Blason Drapeau

Vue générale de Banja Luka
Vue générale de Banja Luka

Latitude
Longitude
44° 46′ 33″ Nord
       17° 11′ 08″ Est
/ 44.7758, 17.1856
 
Pays Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la république serbe de Bosnie République serbe de Bosnie
Région Bosanska Krajina
Canton
Municipalité Banja Luka
Code Postal 78 000
Altitude 163 m
Superficie
Population (1991) 143 079 hab.
Densité de population Erreur d’expression : opérateur round inattendu hab/km2
Gentilité
Maire
Mandat en cours
Dragoljub Davidović (SNSD)
2008-2012
Divers
Site Web [http:// ]
Municipalité de Banja Luka
Superficie 813,90 km2
Population (1991) 195 692 hab.
Densité de population 240,4 hab/km2
Maire
Mandat en cours
Dragoljub Davidović (SNSD)
2008-2012
Site Web Site officiel de la municipalité de Banja Luka

  Géolocalisation sur la carte de l'Europe

(Voir situation sur la carte de l'Europe)
Banja Luka

  Géolocalisation sur la carte de Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur la carte de Bosnie-Herzégovine)
Banja Luka
Le bâtiment de l'Assemblée de la Ville de Banja Luka
La rue Gospodska à Banja Luka
Le parc de Banja Luka

Banja Luka (en serbe cyrillique : Бања Лука) est une ville de Bosnie-Herzégovine et la capitale de l'entité de la République serbe de Bosnie. Au recensement de 1991, elle comptait 143 079 habitants[1] et avec sa zone métropolitaine (municipalité) 195 692[2]. En 2009, la population de la ville était estimée à 221 686 habitants[3].

Par sa population, Banja Luka est la deuxième ville de Bosnie-Herzégovine. Elle est le siège du gouvernement de la République serbe de Bosnie et du Parlement de la République serbe de Bosnie. Elle abrite également une importante université.

Sommaire

Géographie

Banja Luka est située au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, en République serbe de Bosnie, sur les bords de la rivière Vrbas.

Histoire

Antiquité et Moyen Âge

Dans la région de Banja Luka, les archéologues ont mis au jour de nombreux artéfacts attestant de l'activité de la région sous l'Empire romain. Les sources thermales de Gornji Šeher, Slatina et Laktaši y étaient déjà exploitées. Au cours de cette période, Banja Luka était située le long d'une route reliant Split (Salona) à Gradiška (Servitium) ; les Romains y construisirent un fort à l'emplacement de l'actuelle forteresse et, à l'intérieur de ses murs, une localité commença à s'y développer. Après la chute de l'Empire romain d'Occident, aux VIe et VIIe siècles, des tribus slaves s'installèrent dans la région[4]. En 1378, un monastère franciscain s’installe à Petrićevac.

Le toponyme « Banja Luka », de « ban » (dignitaire médiéval) et « luka » (une vallée ou une prairie), est mentionné pour la première fois dans un document du 6 février 1494 signé par Vladislav II.

Périodes ottomane et austro-hongroise

Pendant la période ottomane, Banja Luka a été le siège du pashaluk de Bosnie. Entre 1566 et 1574, Ferhat-paša Sokolović a fait construire plus de 200 bâtiments, dont les mosquées Ferhadija et Arnaudija, ce qui a stimulé le développement économique de la ville. En 1688, la ville a été incendiée par l’armée autrichienne, mais a été rapidement reconstruite. Les intrusions périodiques de l’armée autrichienne ont transformé la ville en un centre militaire stratégique.

A la fin du XIXe siècle, l'occupation autrichienne a contribué au développement de la ville.

Début du XXème siècle

Après la Première guerre mondiale, Banja Luka devient la capitale de la province de Vrbas Banovina, au sein du Royaume de Yougoslavie. Durant cette période, sous l’administration du Ban Svetislav Milosavljević, de nombreux bâtiments publics et religieux ont été construits, comme Banski Dvor, le bâtiment de l’Administration de la ville, l’église orthodoxe de la Sainte Trinité, ou encore le théâtre et le musée.

Période contemporaine

En octobre 1969, Banja Luka a été ravagée par un tremblement de terre (5,4 sur l’échelle de Richter). 15 personnes ont été tuées, et plus de mille personnes ont été blessées. Des contributions en provenance de toute la Yougoslavie ont permis la reconstruction de la ville.

Depuis le 10 mars 2009, Banja Luka est la capitale officielle de l’entité de la République serbe de Bosnie (auparavant, la capitale officielle était Sarajevo, mais Banja Luka l'était de facto).

  • le Monument des douze bébés est un monument élevé en décembre 2008[5], pour honorer la mémoire de douze bébés morts en 1992 dans leur incubateur à l'hôpital de Banja Luka. En effet, pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, suite à un blocus, les forces croates et musulmanes[6] avaient interdit l'accès à l'oxygène pour les prématurés nés dans la ville. La mort de ces 12 enfants fut à l'origine de l'Opération corridor[6], qui mit fin au blocus.

Climat

Mois Jan Fév Mars Avr Mais Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennnes (°C) 3,4 6,6 12,0 17,1 21,9 25,0 27,0 26,6 23,0 17,2 10,9 4,8
16,3
Températures minimales moyennes (°C) -4,9 -2,4 0,9 4,6 8,9 12,5 13,4 13,2 10,0 5,3 1,8 -2,8
5,0
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 73,25 68,46 75,5 89,83 96,92 113,87 96,71 98,17 86,63 71 91,45 82,79
1044,58
Période : 1961-1985.

Localités de la municipalité de Banja Luka

Localisation de la municipalité de Banja Luka en Bosnie-Herzégovine

En 1991, la municipalité de Banja Luka comptait 54 localités :

  • Dujakovci
  • Goleši
  • Ivanjska (Potkozarje)
  • Jagare
  • Kmećani
  • Kola
  • Kola Donja
  • Krmine
  • Krupa na Vrbasu
  • Kuljani
  • Lokvari
  • Lusići
  • Ljubačevo
  • Melina
  • Motike
  • Obrovac
  • Pavići
  • Pavlovac
  • Pervan Donji
  • Pervan Gornji
  • Piskavica
  • Ponir
  • Prijakovci
  • Priječani
  • Prnjavor Mali
  • Radmanići
  • Radosavska
  • Ramići
  • Rekavice
  • Slavićka
  • Stratinska
  • Stričići
  • Subotica
  • Šargovac (Srpski Milanovac)
  • Šimići
  • Šljivno
  • Verići
  • Vilusi
  • Zalužani
  • Zelenci

Démographie

Ville

Répartition de la population dans la ville (1991)

Nationalité Nombre %
Serbes 70 155 49,03
Musulmans 27 689 19,35
Yougoslaves 22 645 15,22
Croates 15 700 4,81
Inconnus/Autres 6 890 4,81[1]

Municipalité

Évolution historique de la population dans la municipalité

Évolution démographique
1971 1981 1991
158 736 183 618 195 692

Répartition de la population dans la municipalité (1991)

En 1991, sur un total de 195 612 habitants, la population se répartissait de la manière suivante :

Nationalité Nombre %
Serbes 106 826 54,58
Croates 29 026 14,83
Musulmans 28 558 14,59
Yougoslaves 23 656 12,08
Inconnus/Autres 7 626 4,81[2],[1]

Estimations

Aucun recensement général n'a été effectué en Bosnie-Herzégovine depuis 1991. Sous la pression de l'armée serbe et suite au nettoyage ethnique par cette même armée, de nombreuses populations musulmanes et catholiques ont quitté le secteur au moment de la guerre de Bosnie-Herzégovine[réf. nécessaire] ; tandis qu'environ 65 000 réfugiés venus de Croatie sont venus s'y installer à la suite de l'épuration ethnique de la région de la Kninska Krajina pendant l'Opération Tempête en 1995[réf. nécessaire].

Une estimation de la répartition par nationalité a été réalisée[réf. nécessaire] :

Politique

Culture

L'une des institutions culturelles les plus importantes de Banja Luka est le Théâtre national de la République serbe, qui a été fondé le 2 septembre 1930 sous le nom de Théâtre national de la Banovine du Vrbas ; il dispose d'une troupe de 25 acteurs[7] et de deux salles : la Grande salle et la salle Petar Končić[8]. Chaque année, en juin, il organise un festival de théâtre appelé TeatarFest Petar Končić[9].

Sport

Banja Luka possède un club de rafting, le Rafting Klub Kanjon, qui organise des activités sur la rivière Vrbas[10]. En mai 2009, la ville accueillera les Championnats du monde de rafting[11].

Économie

Transport

Banja Luka possède un aéroport (code AITA : BNX).

Personnalités

  • Petar Kočić - écrivain
  • Emir Krajišnik - peintre
  • Zlatan Muslimović - footballeur
  • Ivan Ljubičić - joueur de tennis
  • Andreï Golić - joueur de handball
  • Milorad Karalic, joueur de handball
  • Nebojsa Popovic, joueur de handball
  • Abas Arslanagic, joueur de handball et entraîneur
  • Sladjana Golic, joueuse de basket-ball
  • Bojan Vujic, joueur de tennis
  • Sasa Losic, chanteur, compositeur
  • Adem Cejvan, acteur
  • Ismet Bekric, poète
  • Nasiha Kapidzic-Hadzic, auteur
  • Mersad Berber, peintre
  • Zrinko Tutic, compositeur
  • Muhamed Filipović, philosophe
  • Veselin Masleša, héros de la Seconde Guerre mondiale
  • Marijan Beneš, boxeur et poète
  • Anton Ante Josipović, boxeur
  • Irfan Horozović, auteur
  • Aleksandar Ravlić, journaliste, photographe, écrivain
  • Vlado Milošević, compositeur
  • Darko Maletić, footballeur
  • Radovan Bisić, boxeur
  • Husnija Fazlic, footballeur
  • Marija Šestić, chanteuse
  • Maja Tatić, chanteuse
  • Nebojša Malešević, Mr Bosnie-Herzégovine (représentant de la Bosnie-Herzégovine au concours Mister World 2007)

Jumelages

La ville de Banja Luka est jumelée avec [12] :

Notes et références

  1. a , b  et c (bs)(hr)(sr) Livre : Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités 1991, Bulletin statistique n°234, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo.
  2. a  et b (bs)(hr)(sr)[pdf] Recensement par communautés locales sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistique. Consulté le 11 septembre 2009
  3. (fr) Bajna Luka sur http://gazetteer.de, World Gazetteer. Consulté le 2 mars 2009
  4. (en) Roman period sur http://www.banjaluka.rs.ba, Site officiel de la Ville de Banja Luka. Consulté le 2 mars 2009
  5. http://www.banjalukaonline.com/vijest_p_225858.html
  6. a  et b http://www.kurir-info.rs/aktuelne-vesti/2008-12-22/u-banja-luci-otkriven-spomenik-za-12-umrlih-beba
  7. (sr) Ansambl sur http://www.np.rs.ba, Site du Théâtre national de la République serbe. Consulté le 11 juillet 2009
  8. (sr) Velika scena sur http://www.np.rs.ba, Site du Théâtre national de la République serbe. Consulté le 11 juillet 2009
  9. (sr) TeatarFest Petar Končić 2009 sur http://www.np.rs.ba, Site du Théâtre national de la République serbe. Consulté le 11 juillet 2009
  10. (bs)(sr) Site officiel du Rafting Klub Kanjon. Consulté le 31 mars 2009
  11. (bs)(sr)(en) Site officiel du Championnat du monde de rafting 2009. Consulté le 31 mars 2009
  12. Partner Cities

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Informations

Géographie



Villes de Bosnie-Herzégovine Flag of Bosnia and Herzegovina.svg
Banja Luka • Bihać • Bijeljina • Bosanska Dubica • Bosanska Gradiška • Bosanska Krupa • Bosanski Šamac • Brčko • Bugojno • Cazin • Čapljina • Derventa • Doboj • Foča • Gračanica • Gradačac • Ilidža • Kakanj • Livno • Lukavac • Ljubuški • Modriča • Mostar • Neum • Pale • Posušje • Prijedor • Sanski Most • Sarajevo • Srebrenica • Stolac • Široki Brijeg • Teslić • Tešanj • Tomislavgrad • Travnik • Trebinje • Tuzla • Velika Kladuša • Visoko • Višegrad • Zavidovići • Zenica • Zvornik • Živinice
  • Portail de la Bosnie-Herzégovine Portail de la Bosnie-Herzégovine
  • Serbie et peuple serbe Serbie et peuple serbe

Ce document provient de « Banja Luka ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banjaluka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Banjaluka — • The Diocese of Banjaluka in Western Bosnia Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Banjalūka — Banjalūka, Stadt im Ejalet Bosna (Europäische Türkei); am Verbas u. Bania, ist eine der längsten Städte Bosniens, besteht aus 2 Theilen, von denen der eine 2 Dörfer begreift mit 7 Moscheen; durch den andern (den Haupttheil) der Stadt fließt der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Banjalūka — Banjalūka, befestigte Kreisstadt in Bosnien, am Wrbas, Endstation der Bahn Sissek Doberlin B., hat 45 Moscheen, von denen die große prächtige Ferhadmoschee (aus dem 16. Jahrh.) mit 5 Kuppeln und 2 hohen Minaretts sowie die Zitadelle, das Schloß,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Banjaluka — Banjalūka, befestigte Stadt in Bosnien, am Vrbas (Wrbas), (1895) 14.789 E.; warme Bäder; bei B. deutsche Ansiedelungen Windhorst und Maglaj …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Banjaluka — Banjaluka, feste Hauptstadt des gleichnamigen Sandschaks in Bosnien, unweit der slavonischen Gränze, 16000 E., Pulverfabrikation, Handelsverkehr, viele Moscheen und Bäder …   Herders Conversations-Lexikon

  • Banjalúka — (Bànja Lúka) ž 〈G Banjalúke/Bànje Lúke, D L Banjalúci/Bànjōj Lúci〉 grad u SZ Bosni na rijeci Vrbasu …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Banjaluka — Banjalúka (Bànja Lúka) ž <G Banjalúke/Bànje Lúke, D L Banjalúci/Bànjōj Lúci> DEFINICIJA grad u SZ Bosni na rijeci Vrbasu, 143.079 stan. (1991) ONOMASTIKA v. ban …   Hrvatski jezični portal

  • Banjaluka — Banja Luka Бања Лука …   Deutsch Wikipedia

  • BanjaLuka — Ban·ja Lu·ka (bän yə lo͞oʹkə) A city of north central Bosnia and Herzegovina northwest of Sarajevo. Ruled at various times by Turkey and Austria, Banja Luka became part of Yugoslavia after World War I. Population: 142,644. * * * …   Universalium

  • Diocese of Banjaluka —     Diocese of Banjaluka     † Catholic Encyclopedia ► Diocese of Banjaluka     The Diocese of Banjaluka in Western Bosnia includes some of the most beautiful portions of the province. Banjaluka is the ancient Roman Ad Ladios. By the Bull Ex hâc… …   Catholic encyclopedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”