Aéroport de Brno-Tuřany

Brno

Brno
Blason de Brno
Héraldique

Brno
Administration
Pays République tchèque République tchèque
Région Région de Moravie du Sud
Province Moravie
District Brno-město
Code postal 602 00
Maire Roman Onderka
Géographie
Latitude 49° 11′ 43″ Nord
       16° 36′ 30″ Est
/ 49.195278, 16.608333
Longitude
Altitude 200-479 m
Superficie 23 020 ha = 230,20 km²
Démographie
Population 366 661 hab. (2006)
Densité 1 592,8 hab./ km²
Localisation
Czech Republic location map.svg
City locator 14.svg
Brno
Internet
Site de la ville http://www.brno.cz/

Capitale de la Moravie, Brno (écouter) IPA : /ˈbr̩.nɔ/, en allemand : Brünn) est la deuxième plus grande ville de la République tchèque avec une population de 390 000 habitants, et est située au confluent des rivières Svitava et Svratka.

Le monument le plus connu de la ville est la Villa Tugendhat, construit par Ludwig Mies van der Rohe dans les années 1920. Cet exemple de l'architecture moderne a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2002.

Brno possède un aéroport situé à Brno-Tuřany (code AITA : BRQ).

Sommaire

Organisation administrative

La ville de Brno est divisée en 29 quartiers:

Quartiers de Brno
Quartiers Zones cadastrales
Brno-Bohunice Bohunice
Brno-Bosonohy Bosonohy
Brno-Bystrc Bystrc
Brno-Centre (Brno-střed) Brno Ville (Město Brno), Pisárky (partiellement), Vieux Brno (Staré Brno), Stránice, Štýřice, Veveří, Trnitá (partiellement), Zábrdovice (partiellement)
Brno-Černovice Černovice
Brno-Chrlice Chrlice
Brno-Ivanovice Ivanovice
Brno-Jehnice Jehnice
Brno-Jundrov Jundrov (partiellement), Pisárky (partiellement)
Brno-Kníničky Kníničky
Brno-Kohoutovice Kohoutovice, Jundrov (partiellement), Pisárky (partiellement)
Brno-Komín Komín
Brno-Královo Pole Černá Pole (partiellement), Královo Pole, Ponava, Sadová
Brno-Líšeň Líšeň
Brno-Maloměřice a Obřany Maloměřice (partiellement), Obřany
Brno-Medlánky Medlánky
Brno-Nord (Brno-sever) (Černá Pole (partiellement), Husovice, Lesná, Soběšice, Zábrdovice (partly))
Brno-Nový Lískovec Nový Lískovec
Brno-Ořešín Ořešín
Brno-Řečkovice a Mokrá Hora Mokrá Hora, Řečkovice
Brno-Slatina Slatina
Brno-Sud (Brno-jih) Komárov, Dolní Heršpice, Horní Heršpice, Přízřenice, Trnitá (partly)
Brno-Starý Lískovec Starý Lískovec
Brno-Tuřany Brněnské Ivanovice, Dvorska, Holásky, Tuřany
Brno-Útěchov Útěchov
Brno-Vinohrady Maloměřice (partiellement), Židenice (partiellement)
Brno-Žabovřesky Žabovřesky
Brno-Žebětín Žebětín
Brno-Židenice Zábrdovice (partiellement), Židenice (partiellement)

Histoire

Brno vers 1645-1646

Brno est fondée en 1243 et reste une ville fortifiée jusqu'au XIXe siècle. Elle est le centre politique et culturel de la région de la Moravie méridionale.

Article détaillé : Liste des souverains de Moravie.

Du 3 mai 1645 au 23 août 1645, la ville est assiégée par les troupes suédoises, commandées par le général Lennart Torstenson. Les défenseurs, menés par le colonel Jean-Louis Raduit de Souches, remportent finalement la victoire au terme d'une défense héroïque. Cette victoire figure parmi les chapitres les plus glorieux de l'histoire de la ville, et en 1995, le 350e anniversaire de cet évènement a été célébré par d'importantes festivités.

Article détaillé : Siège de Brno.

Brunn est également connu des Français par sa proximité avec la ville de Slavkov, dont le nom allemand est Austerlitz, où s'est tenu le 2 décembre 1805 la célèbre bataille du même nom. La ville a ainsi successivement accueilli les principaux protagonistes de la bataille à commencer par Koutouzov, le grand général russe et Napoléon Ier lui-même. Des plaques marquent encore dans la ville le souvenir de leur passage.

Peu après la révolution industrielle la ville devint l'un des principaux centres industriels de l'Autriche-Hongrie. Après la Première Guerre mondiale, elle fut annexée à la Tchécoslovaquie, devenue de nos jours la République tchèque. Autrefois surnommée la Manchester tchèque, elle abrite encore d'importantes zones industrielles.

Brunn est surtout célèbre pour ses grands hommes, tels que le moine Gregor Mendel, précurseur de la génétique, ou l'écrivain Milan Kundera.

Le célèbre circuit Masaryk est situé au nord-ouest de la ville: s'y tient chaque année le Grand Prix moto de la République tchèque.

Le patois qui y est parlé est appelé Hantec.

Monuments

Ancien Hôtel de ville

L'ancien Hôtel de ville (Stará radnice), construit au XIIIe siècle, est le bâtiment civil le plus ancien de la ville. Il détient notamment une haute tour, surmontée d'un toit renaissance. La première mention écrite situant le siège de l'administration de la ville en ces lieux remonte à 1343. Il y restera jusqu'en 1935, année durant laquelle il est transféré au couvent Dominicain.

En 1510 un accès à la cour intérieure est aménagé sous la tour. L'entrée est munie l'année suivante d'un portail gothique, dû à Anton Pilgram, dont on note l'inclinaison -- délibérée -- du pinacle central. La statue représentant la justice et l'emblème datent de l'année 1660 et les consoles de la partie figurative de 1873. Le portail a subi deux restaurations importantes : une première en 1884 par le sculpteur F. Dressler qui remplace les trois consoles centrales, puis une seconde en 1900 où les deux consoles extérieures sont remplacées par des consoles gothiques.

Au XIXe siècle l'Hôtel de ville abrite une prison. La ville gagnant en importance, la municipalité engage de nombreuses reconstructions dont la plus importante est le réhaussement de la tour en 1905, sur un projet de P. Meumann. La maçonnerie est réhaussée de 5 mètres et le toit est remplaçé par une copie de l'ancien.

Vue de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul (Petrov)

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La cathédrale, construite à l'emplacement d'un ancien château fort, domine la colline de Petrov. Il s'agit d'un édifice de style gothique tardif du XIIIe siècle, construit sur une crypte plus ancienne, et remanié dans le style baroque en 1743-1746 après que les Suédois l'eurent incendié lors du siège de 1645. La façade et les tours ont été terminées au début du XXe siècle.

Špilberk

Article détaillé : Forteresse du Spielberg.

Pendant de Petrov, la forteresse du Spielberg (en tchèque : Špilberk) domine la ville. C'est une prison d’État célèbre pour ses cachots ayant enfermé des protagonistes du Risorgimento italien. On la surnommait d'ailleurs "la prison des nations". Piero Maroncelli, Federico Confalonieri, Silvio Pellico l'ont ainsi fréquenté. Ce dernier, après sa libération, raconte sa captivité dans un livre, Le Mie Prigioni (Mes Prisons, 1832). La Gestapo a investi la forteresse pendant la Seconde Guerre mondiale pour en faire un centre de torture. Ce lieu de sinistre mémoire abrite aujourd'hui une exposition sur l'histoire de la ville et le musée municipal.

La villa Tugendhat

Article détaillé : Villa Tugendhat.

La Villa Tugendhat, construite entre 1929 et 1930 par l'architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe, est classée au titre de monument de l'architecture moderne du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis décembre 2001. Il s'agit d'un manifeste de l'architecture fonctionnaliste.

Personnages célèbres

Éducation

Jumelage

La ville de Brno est jumelée avec :[1]


Voir aussi

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

Notes et références

  • Portail de la Tchéquie Portail de la Tchéquie

Ce document provient de « Brno ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport de Brno-Tuřany de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brno-Tuřany — Brno Brno Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Brno — Héraldique Drapeau …   Wikipédia en Français

  • Carpates — 47°00′N 25°30′E / 47, 25.5 …   Wikipédia en Français

  • Liste des visites pastorales du pape Benoît XVI hors d'Italie — Carte des pays visités par Benoît XVI Depuis son élection, Benoît XVI a effectué à ce jour 22 voyages hors d Italie. Sommaire 1 2005 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Codes AITA Des Aéroports/B — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aeroports/B — Liste des codes AITA des aéroports/B Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B… …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aéroports/B — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes aita des aéroports/b — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • BRQ — {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres AAA à DZZ EAA à HZZ IAA à LZZ MAA à PZZ QAA à TZZ UAA à XZZ …   Wikipédia en Français

  • Brq — {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres AAA à DZZ EAA à HZZ IAA à LZZ MAA à PZZ QAA à TZZ UAA à XZZ …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”