Ploiesti

Ploieşti

Ploieşti
Judeţ de Prahova (Roumanie)
Statut : Chef-lieu
Roumanie Roumanie
Municipalité de [[Municipalité de |]]
Statut : Chef-lieu
[[Image:|center|300 px|Ploieşti]]
Le parc central de Ploieşti
Armes de Ploieşti Localisation de Ploieşti
Géographie
Région Valachie
Coordonnées  - 
Altitude minimale m
Altitude moyenne m
Altitude maximale m
Superficie 60 km²
Superficie ha
Arrosée/baignée par
Population
Nombre d'habitants 252 224 hab.
(2006)
Densité 184,9 hab./km²
Populations
Administration
Maire Emil Calotă
PSD
2004-2008
Site Internet Mairie
Code postal
Événements historiques
1503 : première mention
[[]] : fondée par [[]]
Personnages célèbres

Ploieşti est une ville de Roumanie, chef-lieu du judeţ de Prahova. Sa population est estimée à 234 000 habitants en 2002.

Sommaire

Histoire

Raffinerie de pétrole de Ploiesti après le bombardement (1943).

Initialement simple bourgade agricole, Ploieşti s'est développée lorsqu'elle est devenue un noeud ferroviaire et un marché aux grains dans la seconde moitié du XIX-ème siècle. Mais c'est surtout la découverte, peu avant 1890, de nappes de pétrole proches de la surface, qui fera sa fortune et son malheur. Après un demi-siècle de développement rapide, Ploieşti sera soumise, comme toute la Roumanie, au demi-siècle de régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989.

Selon Nicolae Iorga, grand historien roumain, le nom de la ville vient de "Ploie". Le nom est celui d'un ancêtre de la petite bourgade initiale [1].

Construite dans une zone sismique, Ploieşti n'a pas été épargnée par les tremblements de terre. Ils l'ont durement touché en novembre 1940, plus faiblement en 1977. Nombre de ses bâtiments faisant partie de son patrimoine architectural a été très endommagé ou fragilisé.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut une cible importante pour la 15th USAAF. En effet, ses raffineries de pétrole sont contrôlées par l'Allemagne nazie, et les Alliés tentent de les détruire à de nombreuses reprises. Par exemple, entre le 5 avril et le 19 août 1944, Ploieşti sera dix-neuf fois la cible des bombardiers de la 15th USAAF.[2] Cependant, c'est une cible très bien défendue, et les aviateurs américains y subissent des pertes importantes. Ploieşti est, pour les aviateurs de la 15th USAAF, un des objectifs les plus redoutés de tout le MTO. Le site a notamment été le théâtre de l'opération Tidal Wave, premier bombardement stratégique américain sur l'Europe.

Ce que les camions de la Wehrmacht n'ont pas emporté en se retirant et ce que les bombes américaines n'ont pas détruit, sera pillé par l'Armée rouge entre 1944 et 1949, et démoli par le régime communiste notamment sous la présidence de Nicolae Ceauşescu (qui, en revanche, y construira d'immenses silos, usines pétrochimiques et immeubles collectifs).

Après le rétablissement de la démocratie fin 1989, la ville se relèvera lentement de ces secousses et deviendra même un pôle de développement à partir de 2000. Le pétrole est à-peu-près épuisé et couvre à peine la consommation locale, mais la diversification économique et la position de carrefour routier, ferroviaire et commercial proche de la capitale roumaine (56 km de Bucarest) ont favorisé l'essor actuel de la Ploieşti.

Culture

Musée d'Art

Le bâtiment du Musée d'art de la ville de Ploieşti date essentiellement de Novembre 1931, suite aux efforts d'un groupe d'intellectuels influents de l'époque, comme l'avocat, homme politique et collectionneur d'art Ion Ionescu-Quintus, l'architecte Toma T. Socolescu, l'historien Dumitru Munteanu-Râmnic, et l'aide des autorités locales, sous l'égide de Nicolae Iorga. Depuis 1969, le Musée d'art actuel de la ville de Ploiesti est situé au 1, Boulevard Independenţei.[3]

Lien externe

Références

  1. Toma T. Socolescu, Arhitectura in Ploiesti - Studiu istoric, Imprimerie "Cartea Romanesc" n°16725, Bucuresti, 1937, page 3
  2. Liberator - Philippe Castellano ISBN 2-9508755-0-5 Page 25
  3. Art Museum Ploieşti : The building's history
  • Portail de la Roumanie Portail de la Roumanie
Ce document provient de « Ploie%C5%9Fti ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ploiesti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ploiești — Ploiești …   Wikipédia en Français

  • Ploieşti — Saltar a navegación, búsqueda Ploieşti Escudo …   Wikipedia Español

  • Ploiești — Ploiești …   Deutsch Wikipedia

  • Ploiesti — Ploieşti …   Deutsch Wikipedia

  • Ploieşti — Judeţ de Prahova (Roumanie) Statut : Chef lieu …   Wikipédia en Français

  • Ploiesti — v. de Roumanie, au N. de Bucarest; 252 073 hab.; ch. l. du distr. de Prahova. Centre de l industr. du pétrole, dans une zone pétrolifère exploitée depuis le XIXe s …   Encyclopédie Universelle

  • Ploieşti —   [plo i̯eʃtj], Hauptstadt des Kreises Prahova, in Südrumänien, 150 m über dem Meeresspiegel, im Vorland der Südkarpaten, inmitten eines Erdölgebiets, 252 200 Einwohner; Universität, Erdöl , Kunstmuseum, Uhrensammlung, Theater; ältestes und… …   Universal-Lexikon

  • Ploieşti — Infobox Settlement subdivision type = Country subdivision name = ROU timezone=EET utc offset=+2 timezone DST=EEST utc offset DST=+3 map caption = Location of Ploieşti |official name=Ploieşti image shield = coa ploiesti ro.gif subdivision… …   Wikipedia

  • Ploiesti — Plo·ieş·ti or Plo·eş·ti (plô yĕshtʹ, yĕshʹtē) A city of southeast central Romania north of Bucharest. Founded in 1596, it is the center of a major oil producing region. Population: 254,304. * * * ▪ Romania also spelled  Ploeşti        city,… …   Universalium

  • Ploieşti — Plo·ieş·ti or Plo·eş·ti (plô yĕshtʹ, yĕshʹtē) A city of southeast central Romania north of Bucharest. Founded in 1596, it is the center of a major oil producing region. Population: 254,304. * * * ▪ Romania also spelled  Ploeşti        city,… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”