Pin sylvestre

Pin sylvestre
Aide à la lecture d'une taxobox Pin sylvestre
 Pinus sylvestris
Pinus sylvestris
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Coniferophyta
Classe Pinopsida
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Genre Pinus
Nom binominal
Pinus sylvestris
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
 Aire de répartition du pin sylvestre

Aire de répartition du pin sylvestre

Statut de conservation UICN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'UICN.

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l'Europe tempérée et boréale et jusqu'en Sibérie orientale. Il est parfois appelé Pin du Nord ou Pin de Riga (en anglais Scots Pine).

Sommaire

Description

Ecorce de pin sylvestre
Inflorescences mâles de pin sylvestre
Cônes de pin sylvestre

Appareil végétatif

Arbre élancé au long tronc nu, pouvant vivre plus de cinq cents ans[réf. nécessaire]. Il peut atteindre quarante mètres de haut[réf. nécessaire]. Il se reconnaît notamment à la couleur ocre-rouge de son écorce, dans la partie haute du tronc de l'arbre adulte, les rhytidomes devenant gris en vieillissant.

Les feuilles sont des aiguilles de taille assez courte à moyenne, 2.5-5 (-10) cm[réf. nécessaire] de longueur, groupées par lots de deux ("géminées") avec une gaine commune à leur base, assez épaisses et de couleur vert bleuté ou vert grisâtre.

Appareil reproducteur

Comme la plupart des conifères, cette espèce est monoïque, avec des cônes mâles et femelles distincts mais présents sur le même individu.

Les cônes, abusivement appelés fleurs, sont situés à la base des rameaux lorsqu'ils sont mâles, et à leur extrémité lorsqu'ils sont femelles. Les cônes mâles sont de couleur jaune-verdâtre, parfois teintés de rose. Ils produisent du pollen transporté par le vent (l'espèce est alors dite anémogame).

Les fruits sont des cônes pointus, beaucoup plus longs (3-7.5 cm) que larges, à petit pédoncule, d'abord d'un vert intense puis d'un brun tirant sur le rouge. Ils sont de dimensions plus réduites que ceux du pin maritime ou ceux du pin parasol, et sont pendants. Une fois le cône mûr, les écailles s'ouvrent et libèrent une graine dotée d'une ailette : la dispersion des graines se fait par anémochorie.

Composants

Tanin, résine, acide primarique, acide primarinique, pinipicrine, terpènes[réf. nécessaire].

Aire de répartition et habitat

Le pin sylvestre est une espèce eurasiatique. Il s'agit vraisemblablement de l'espèce ligneuse dont l'aire de diffusion naturelle est la plus étendue[réf. nécessaire] : des sierra du Sud de la péninsule Ibérique à la mer d'Okhotsk, des Highlands écossaises à la Mandchourie, des montagnes de Turquie jusqu'à l'extrême Nord sibérien là où la taïga cède à la toundra. De façon espacée et souvent mêlée à d'autres conifères comme l'épicéa, le sapin ou le mélèze, mais aussi des feuillus comme le bouleau ou le hêtre, résistante à la sécheresse, au froid le plus intense, à la tempête, elle couvre toute la masse septentrionale du continent eurasiatique, où selon l'habitat elle prend des formes de port extrêmement diversifiées.

C'est donc une espèce commune en montagne dans nos pays occidentaux, notamment dans l'étage montagnard sec. Elle se développe également à basse altitude au fur et à mesure que s'élève la latitude. Elle peut être plantée dans des parcs ou être utilisée pour le reboisement, parfois loin de son aire d'origine.

Utilisation

Largement utilisé en reboisement, il s'est également naturalisé dans des régions où il n'était pas indigène ou dont il avait historiquement disparu.

C'est une des essences européennes de bois résineux les plus couramment employées pour la menuiserie et pour la fabrication de pâte à papier, voire pour la construction de maisons en bois.

On en tire aussi de l'essence térébenthine.

Les feuilles effilochées peuvent donner de la « laine » (rembourrage) pour des coussins médicaux.

Pharmacopée

Les bourgeons, et parfois la résine, sont utilisés pour leurs propriétés diurétique, balsamique, expectorant et antiseptique bronchique[réf. nécessaire]. Ils sont utilisés sous forme d'essence, d'huile essentielle, voire de décoction, notamment pour produire des sirops ou des pastilles contre la toux[1].

Par distillation sèche, il donne des huiles essentielles très utilisées contre la calvitie[réf. nécessaire].

Notes et références

  1. R. Auger, J. Laporte-Cru, Flore du domaine atlantique du Sud-ouest de la France et des régions des plaines, CNDP, 1982, 516 p. (ISBN 2 86617 225 6), p. 46 

Voir aussi

Liens externes

Forêt de Tronçais, France

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pin sylvestre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pin sylvestre — paprastoji pušis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Pušinių šeimos dekoratyvinis, medieninis, prieskoninis, vaistinis augalas (Pinus sylvestris), paplitęs Europoje ir Azijoje. Iš jo gaminami maisto priedai (kvėpikliai), gaunamos dervos.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Pin sylvestre de Hanau — Pins de Hanau près de l étang de Hanau Le pin sylvestre de Hanau est une variété locale (écotype) de Pinus sylvestris que l on rencontre dans le Pays de Bitche (Moselle) et les forêts du parc naturel régional des Vosges du Nord. Voir …   Wikipédia en Français

  • Diprion du Pin sylvestre — Neodiprion sertifer Neodiprion sertifer …   Wikipédia en Français

  • Diprion du pin sylvestre — Neodiprion sertifer Neodiprion sertifer …   Wikipédia en Français

  • PIN — PI Les emplois médicinaux des pins (genre Pinus L.) sont très nombreux: les bourgeons floraux, la résine purifiée, ou térébenthine vraie, et le produit de sa distillation, l’essence de térébenthine, le goudron extrait du bois par combustion lente …   Encyclopédie Universelle

  • sylvestre — [ silvɛstr ] adj. • 1836; autre sens 1802; silvestre « (animal) sauvage » v. 1265; lat. silvestris ♦ Propre aux forêts, aux bois. ⇒ forestier. Le vieux forestier « sait fort bien discerner les bruits humains des rumeurs sylvestres » (Pergaud). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • Pin d'Écosse — Pin sylvestre Pin sylvestre …   Wikipédia en Français

  • Pin Laricio — Pin noir Pin noir …   Wikipédia en Français

  • Pin laricio — Pin noir Pin noir …   Wikipédia en Français

  • Pin noir d'Autriche — Pin noir Pin noir …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.