18e division d'infanterie (France)
18e division d'infanterie
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1916 - Bataille de Verdun
1917 - Chemin des Dames

La 18e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Les chefs de la 18e division d’infanterie

  • 18/10/1873 : 1879 - 08/02/1881 : 1884 - 15/03/1886 : 1886 : 1887 : 1888 - 26/08/1893 : 1898 - 25/06/1899 : 1899 - 01/10/1902 : 1902 : 1905 : Général Bizot
  • 21/12/1912 : Général Baret
  • 20/06/1914 : Général Lefèvre
  • 19/10/1916 - 22/08/1917 : 1917 - 17/02/1919 : 1921 - 01/01/1924 : 1939 - 1940 : modifier] La Première Guerre mondiale

    Composition au cours de la guerre

    1914

    Mobilisée dans la 9e région.

    4 – 11 août

    11 – 19 août

    19 août – 2 septembre

    2 – 7 septembre

    7 – 14 septembre

    14 septembre – 20 octobre

    • Mouvement, par Baconnes, en direction de Moronvilliers.
    • Engagée dans la 1re bataille de l’Aisne, vers l’auberge de l’Espérance et la ferme de Moscou : attaques des hauteurs de Moronvilliers.
    • À partir du 21 septembre, occupation d’un secteur vers Prosnes et l’auberge de l’Espérance, réduit à gauche, le 27 septembre, jusqu’au nord de Baconnes.

    20 – 24 octobre

    • Retrait du front : transport par VF à Cassel, puis par camions dans la région de Poperinge.

    24 octobre - 24 novembre

    • Engagée dans la bataille d'Ypres : attaque vers Zonnebeke et Broodseinde.
    • Occupation d’un secteur vers Broodseinde et la voie ferrée d’Ypres à Roulers :
      • Extension du front, à droite, du 8 au 15 novembre, jusqu’à l’ouest de Zonnebeke, et, à gauche, le 17, jusque vers la route d’Ypres à Roulers.
      • 12 novembre, attaque allemande sur Broodseinde.
      • 20 novembre, secteur déplacé à droite, entre Zonnebeke et le bois du Polygone.

    24 novembre 1914 – 28 mars 1915

    • Occupation d’un nouveau secteur vers Zwarteleen et la lisière sud du bois du Polygone (guerre de mines) :
      • 8 - 25 décembre, front réduit, jusqu’au château d’Herenthage.
      • 14 - 17 décembre, attaques françaises au nord et au sud de la route d’Ypres à Menin.
      • 18 février, attaque allemande à l’est du château d’Herenthage.

    1915

    28 mars – 25 avril

    • Retrait du front et repos vers Wormhoudt.
    • À partir du 6 avril, mouvement par étapes vers Lucheux; repos.

    25 avril – 6 mai

    • Transport par camions dans la région d’Ypres (à la suite de l’attaque allemande par gaz du 22 avril).
    • Combats vers Pilkem et Steenstraate (éléments aux ordres de la Mingoval.

    9 mai – 4 juillet

    • Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la cote 123 et le nord de la Targette.
    • Engagée dans la 2e bataille d’Artois : les 23, 24 mai et le 16 juin, attaques françaises.

    4 juillet – 26 août

    26 août – 30 septembre

    30 septembre – 8 octobre

    • Retrait du front et transport par VF dans la région de Hersin.

    8 octobre 1915 – 6 janvier 1916

    • Occupation d’un secteur entre le sud de Loos et le nord de Grenay (relève de l’armée britannique):
      • Repos dans la région de Bruay, du 21 octobre au 1er novembre, du 18 au 29 novembre et du 16 au 28 décembre.
      • 30 décembre, extension du secteur, à droite, jusque vers Grenay.

    1916

    6 janvier – 1er février

    • Retrait du front (relève de l’armée britannique); mouvement vers la région de Vieil-Hesdin, puis, à partir du 16 janvier, transport par VF dans celle d’Abbeville; instruction au camp de Saint-Riquier.

    1er février – 3 mars

    • Transport par VF dans la région de Bruay, et, à partir du 6 février, occupation d’un secteur vers Angres et la fosse Calonne, étendu à droite, le 17 février, jusqu’au bois de Givenchy.

    3 mars – 17 avril

    • Retrait du front (relève par l’armée britannique) ; mouvement par étapes vers la région de Berck, par Tramecourt et le château de Forestel; repos.
    • À partir du 31 mars, mouvement par étapes vers Breteuil; repos
    • À partir du 13 avril, transport par VF dans la région de Sainte-Menehould; repos.

    17 avril – 11 mai

    • Mouvement vers le front.
    • Engagée, à partir du 20 avril, dans la Bataille de Verdun, vers le bois Camard et la lisière est du bois d’Avocourt: les 5, 7 et 10 mai, attaques allemandes.

    11 mai – 2 juin

    • Retrait du front et regroupement vers Revigny.
    • À partir du 28 mai, transport par VF au sud-est de Châlons-sur-Marne; repos.

    2 juin – 2 septembre

    • Transport par camions vers le front; occupation d’un secteur vers la butte de Souain et le nord de la ferme de Wacques.

    2 septembre – 2 octobre

    • Retrait du front et transport par camions vers le camp de Mailly; instruction.
    • À partir du 20 septembre, transport par VF dans la région de Grandvilliers; repos.

    2 – 21 octobre

    21 octobre – 3 novembre

    • Retrait du front; repos vers Corbie.

    3 – 21 novembre

    • Occupation d’un secteur entre l’est de Morval, et le sud du Transloy:
      • 5 novembre, attaque française.
      • 7 novembre, front réduit, à droite, jusqu’au nord de Sailly-Saillisel.

    21 novembre – 14 décembre

    • Retrait du front vers Aubigny; puis, à partir du 25 novembre, transport par camions dans la région d’Aumale.

    14 décembre 1916 – 18 janvier 1917

    • Mouvement vers le front, et occupation d’un secteur vers Bouchavesnes et la ferme de Bois l’Abbé.

    1917

    18 janvier – 10 avril

    • Retrait du front (relève par l’armée britannique) et repos vers Conty.
    • À partir du 1er février, transport par VF dans la région Saint-Hilaire-au-Temple, Cuperly : travaux de 2e position (éléments en secteur vers Prosnes).
    • À partir du 4 mars, mouvement, par Sondé-Notre-Dame, vers le camp de Mailly; instruction.
    • À partir du 21 mars, mouvement par étapes vers le camp de Châlons ; travaux de 2e position.
    • Le 27, mouvement vers Avize; repos.

    10 avril – 1er mai

    1er – 26 mai

    • Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Craonne et la lisière nord du bois de Beau Marais :
      • 8 mai, attaque et progression vers le bois de Chevreux.
      • 9 mai, attaque allemande et contre-attaque française.
      • 15 mai, front réduit, à droite, jusqu’au sud de Chevreux.
      • 22 et 24 mai, attaques françaises.

    26 mai – 5 juillet

    • Retrait du front ; repos dans la région Courville, Coulonges.

    5 – 27 juillet

    • Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Chevreux et le plateau des Casemates: du 19 au 22 juillet, violentes attaques allemandes.

    27 juillet – 8 septembre

    • Retrait du front, transport par VF, de Fère-en-Tardenois, dans la région de Toul : instruction au camp du Bois l’Évèque, puis travaux.
    • 6 septembre, mouvement vers Toul; repos.

    8 septembre – 12 octobre

    • Transport par camions vers Gondrecourt; instruction d’unités de l’armée américaine.

    12 octobre 1917 – 1er janvier 1918

    • Mouvement vers le front; le 15 octobre, occupation d’un secteur entre le Sânon et Bezange-la-Grande (Unité américaines en secteur dans la zone de la 18e DI.)

    1918

    1er janvier – 17 avril Retrait du front, mouvement vers Neuviller-sur-Moselle; repos.

    • À partir du 11 janvier, mouvement vers Neufchâteau; instruction de l’armée américaine (Éléments employés à des travaux de 2e position vers la forêt de Parroy et vers Saint-Clément.)
    • À partir du 1er avril, transport par VF, de la région de Charmes et de Bayon, dans celle de Clermont et de Saint-Just-en-Chaussée; repos.
    • À partir du 8 avril, mouvement vers Rumigny; travaux de 2e position.
    • À partir du 13 avril, mouvement vers Oresmeaux; tenue prête à intervenir.

    17 avril – 24 mai

    • Mouvement vers le front.
    • Engagée, entre l’Avre et Mailly-Raineval, dans la Moreuil, à Castel et dans le bois de Sénécat.
    • Organisation des positions conquises, vers Rouvrel et Mailly-Raineval.

24 mai – 2 juin

  • Retrait du front, regroupement vers Grandvilliers, puis repos vers Saint-Just-en-Chaussée.

2 juin – 15 juin

  • Portée en 2e ligne à l’ouest du Matz.
  • À partir du 9 juin, engagée dans la bataille du Matz : résistance à l’offensive allemande vers Ressons-sur-Matz et Marquéglise.

15 juin – 25 juin

  • Occupation d’un secteur vers la ferme Porte et Saint Maur.

25 juin – 14 juillet

  • Retrait du front; repos vers Saint-Just-en-Chaussée.

14 juillet – 4 août

  • Transport par camions vers Montmirail.
  • Engagée, à partir du 16, dans la Comblizy; passage de la Marne, puis progression vers Chassins, Vincelles, la forêt de Ris et Sainte-Gemme ; stabilisation au nord de Vézilly.

4 – 20 août

  • Retrait du front : transport par camions et par VF dans la région de Revigny; repos et instruction vers Vavincourt.

20 août - 18 octobre

  • Occupation d’un secteur vers Damloup et Beaumont, étendu à gauche, le 10 septembre, jusque vers Samogneux, et réduit à droite, le 22 septembre, jusque vers Bezonvaux.
  • À partir du 8 octobre, pendant la bataille de Montfaucon, offensive en partant du front cote 344, Samogneux: prise d’Haumont-près-Samogneux et de la ferme Ormont.

18 – 25 octobre

25 octobre – 11 novembre

  • Mouvement par étapes vers Rosières-aux-Salines: préparatifs d’offensive.
  • Se trouve vers Bayon, au moment de l’armistice.

Rattachements

Affectation organique : 9e Corps d’Armée, d’août 1914 à novembre 1918

Ire Armée

1eravril – 1er juin 1918

IIe Armée

2 août – 2 septembre 1914
13 avril – 27 mai 1916
8 août – 21 septembre 1918

IIIe Armée

2 juin – 13 juillet 1918

IVe Armée

7 – 21 octobre 1914
28 mai – 19 septembre 1916
1er février – 28 mars 1917

Ve Armée

17 – 20 avril 1917
25 – 29 juillet 1918

VIe Armée

23 juillet – 24 août 1915
2 – 12 avril 1916
20 septembre – 11 décembre 1916
14 – 16 juillet 1918
30 juillet – 7 août 1918

VIIIe Armée

16 novembre 1914 – 3 avril 1915
27 juillet 1917 – 31 mars 1918
23 octobre – 9 novembre 1918

IXe Armée

5 septembre – 6 octobre 1914
17 – 24 juillet 1918

Xe Armée

9 – 24 avril 1915
6 mai – 22 juillet 1915
25 août 1915 – 1eravril 1916
12 décembre 1916 – 31 janvier 1917
29 mars – 16 avril 1917
21 avril – 26 juillet 1917
10 – 11 novembre 1918

D.A.Foch

3 – 4 septembre 1914

D.A.B.

22 octobre – 15 novembre 1914
4 – 8 avril 1915
25 avril – 5 mai 1915

Armée US

22 septembre – 22 octobre 1918

L’entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

Composition

Le 10 mai 1940 la 18e DI, sous les ordres du général Duffet, est rattachée au 11e Corps d'Armée qui est intégré à la 9e Armée.

À cette date la 18e Division d'Infanterie se compose de :

L’après Seconde Guerre mondiale

Notes et références

Liens internes

Liens externes

La 18° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 18e division d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 18e régiment d'infanterie (France) — 18e régiment d infanterie de ligne 18e Régiment d Infanterie de ligne insigne régimentaire du 18e R.I Période 1703 Pays …   Wikipédia en Français

  • 18e division d'infanterie — (France) 18e division d infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d infanterie Rôle Infanterie Guerres Première Guerre mondiale …   Wikipédia en Français

  • 18e division d'infanterie coloniale — 18e division d infanterie (France) 18e division d infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d infanterie Rôle Infanterie Guerres Première Guerre mondiale …   Wikipédia en Français

  • 18e division d'infanterie (Allemagne) — 18e Panzergrenadier Division 18e Panzergrenadier Division 18e Infanterie Division Insigne de la 18e division d infanterie Période 1939 – …   Wikipédia en Français

  • 18e division d'infanterie motorisée (Allemagne) — 18e Panzergrenadier Division 18e Panzergrenadier Division 18e Infanterie Division Insigne de la 18e division d infanterie Période 1939 – …   Wikipédia en Français

  • 36e division d'infanterie (France) — Pour les articles homonymes, voir 36e division d infanterie. 36e division d infanterie Insigne de la 36e DI FFI …   Wikipédia en Français

  • 1re division d'infanterie (France) — 1e division d infanterie motorisée (France) 1re Division d Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie Guerres Guerre de 1870 …   Wikipédia en Français

  • 11e division d'infanterie (France) — Pour les articles homonymes, voir 11e division d’infanterie. 11e division d’infanterie …   Wikipédia en Français

  • 4e division d'infanterie (France) — 4e Division d Infanterie Insigne de la 4e division d infanterie motorisée DIM (1940). Pays …   Wikipédia en Français

  • 164e division d'infanterie (France) — 164e Division d Infanterie Période 13 novembre 1916 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”