Napoleon (film, 1927)


Napoleon (film, 1927)

Napoléon (film, 1927)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Napoléon (homonymie).
Napoléon
Réalisation Abel Gance
Acteurs principaux Albert Dieudonné
Antonin Artaud
Gina Manès
Scénario Abel Gance
Musique Arthur Honegger
Photographie Jules Kruger
Production Abel Gance
Société de distribution Gaumont (Europe)
Metro-Goldwyn-Mayer (États-Unis)
Durée 330 min.
Sortie 7 avril 1927
Langue(s) originale(s) cinéma muet
intertitres français
Pays d’origine France France

Napoléon est le titre de référence d'un film historique français, réalisé par Abel Gance, sorti initialement en 1927, dont le titre à l'écran est Napoléon vu par Abel Gance. Le film est également référencé dans de nombreux ouvrages sous le titre Napoléon Bonaparte, reprenant à tort le titre de la version sonore de 1935.

Sommaire

Synopsis

Le parcours de Bonaparte, de 1781 à Brienne jusqu'au 16 avril 1796 alors que va s'achever la campagne d’Italie.

Commentaire

Le Napoléon d'Abel Gance est un cas aussi unique qu'emblématique de l'histoire du cinéma mondial :

  • unique dans la mesure où, si l'on peut trouver nombre de films dont le résultat connu est loin de répondre aux attentes du projet initial ou pour lequel des parties ont été perdues et partiellement retrouvées, aucun n'en témoigne avec une telle ampleur ;
  • emblématique puisque c'est de ce fait le premier film de l'histoire du cinéma qui amène précisément à se poser la question même de savoir ce qu'est un film : Quelle en est la limite ? Jusqu'où assembler les parties retrouvées ? Quand arrête-t-on un montage et décrète-t-on qu'on a une œuvre cinématographique ? Qu'est-ce que l'objet film ? A-t-on toujours le même film si on y rajoute des séquences ultérieurement ? etc.

Le projet d'Abel Gance

Abel Gance voulait rendre hommage à l'empereur en lui consacrant une fresque à la mesure de l'épopée, à travers six films, En 1960, Gance tourna en Yougoslavie un Austerlitz qui peut en être considéré comme le troisième volet, même si on ne saurait y retrouver le souffle initial.

Abel Gance pensa à ce projet dès 1921, après avoir vu Naissance d'une nation de D. W. Griffith, et s'en entretint avec lui lors d'un déplacement aux États-Unis. Il voulait Ivan Mosjoukine dans le rôle principal, mais celui-ci refusa[1].

Aspects techniques

Au-delà de l'ampleur du sujet abordé, Napoléon est aussi resté dans l'histoire pour son approche révolutionnaire. 25 ans avant les autres tentatives de format large (Cinérama, CinemaScope), Abel Gance met en œuvre trois caméras projetant sur trois écrans, permettant ainsi différents effets :

  • une image d'une largeur trois fois supérieure au format habituel par juxtaposition ;
  • la répétition de la même image sur les trois écrans ;
  • la projection de trois points de vue d'une même scène (procédé préfigurant le split screen) ;
  • l'obtention d'une symétrie par inversion de l'image latérale.

Abel Gance a d'ailleurs dit de cette technique qu'il nomme Polyvision :

« Dans certains plans de Napoléon, j'ai superposé jusqu'à seize images, elles tenaient leur rôle “potentiel” comme cinquante instruments jouant dans un concert. Ceci m'a conduit à la polyvision ou triple écran présentant à la fois plusieurs dizaines d'images. »

« La partie centrale du triptyque c'est de la prose et les deux parties latérales sont de la poésie, le tout s'appelant du cinéma. »

Ces effets permettent au réalisateur de souligner les exploits et de renforcer le côté « patriotique » du film (en particulier avec les vues de batailles) dans une vision plus épique voire mythique qu'historique des événements.

Mais plus que la technique, c'est surtout la volonté artistique de son auteur de s'affranchir du cadre qui marque, l'utilisation du triptyque et d'un montage très nerveux n'en étant que les moyens.

Le tournage

De janvier-juin 1925 (Paris, Briançon, Corse), puis janvier-août 1926, interruption due au krach de la banque Stinnes, co-financière du film.

250 000 m. de pellicule tournée, triple écran final.

L'exploitation initiale

  • 7 avril 1927 : grande première à l'opéra de Paris (Palais Garnier). Partition d'Arthur Honegger, métrage de 5 600 m avec triptyque final.
  • Mai 1927 : deux projections pour la presse, métrage de 12 800 m sans triptyque.
  • Novembre 1927 : exclusivité parisienne au cinéma Marivaux de la version d'avril (avec triptyque et orchestre).
  • Février 1928 : projection inaugurale du Studio 28 (Paris), avec triptyque, ainsi que du documentaire de Jean Arroy: Autour de Napoléon.

Version de 1935 : Napoléon vu et entendu par Abel Gance

Connue sous les titres de Napoléon Bonaparte et Napoléon, vu et entendu par Abel Gance. Sonorisation selon dialogues initialement écrits pour la version muette de 1927, et ajout de quelques scènes. Seuls quelques comédiens de la version d'origine figurent dans ce nouveau montage - et que le décès de plusieurs interprètes du "Napoléon" muet contraignit Abel Gance à les remplacer ou à les faire postsynchroniser (selon les cas) par d'autres acteurs pour les séquences additionnelles tournées fin 1934.

Version de 1971 : Bonaparte et la révolution

Bonaparte et la révolution : reprise du métrage de 1934, avec une introduction d'Abel Gance lui-même, quelques scènes ajoutées et une narration en voix off de Jean Négroni. Version réalisée avec le concours de l'ORTF. Cette version est souvent considérée comme très inégale et souffrant des différences de style entre les montages. Cette version souffre en outre du fait qu'au gré des séquences, certains personnages sont tantôt interprétés par les comédiens de la version d'origine, tantôt par ceux des séquences additionnelles. Ainsi, Marat est-il successivement interprété par Antonin Artaud et Henri Virlojeux, et Louis XVI par pas moins de trois acteurs différents !

Les reconstitutions

Claude Lelouch, Kevin Brownlow en identifient 19, Francis Ford Coppola, un probable total de 23 versions.

En 1981, Kevin Brownlow, historien anglais du cinéma, présente la première reconstitution majeure, en tournée à New York, Londres, Rome et Paris, entre 1981 et 1983, dont les projections rencontrent un très grand succès.

De nouveaux montages sont réalisés en 1990 et 2001, le dernier atteint 5 h 30.

Fiche technique

Distribution

et parmi les interprètes de la version remontée et sonorisée de 1934 (intitulée Napoléon Bonaparte) mais n'apparaissant pas dans celle de 1925/1927:

Autour du film

  • Autres acteurs pressentis pour le rôle : Edmund van Daële, Lupu Pick, René Fauchois, Ivan Mosjoukine.
  • Albert Dieudonné avait interprété le rôle de Napoléon Bonaparte au théâtre en 1913. La légende veut qu'il ait été tellement imprégné de son rôle et de son personnage qu'il mourut fou en 1976 en se prenant pour Napoléon.
  • Si le film est intitulé Napoléon, son scénario ne s'arrête qu'en 1796, au moment où Bonaparte n'est que général.

Bibliographie

  • Abel Gance, Napoléon : épopée cinégraphique en cinq époques, scénario édité par Jacques Bertoin, préface de Jean Tulard, Editions Jacques Bertoin, Paris, 1991 (ISBN 978-2-87949-002-1)
  • Jean Arroy, En tournant Napoléon avec Abel Gance: Souvenirs et impressions d'un sans-culotte, Éditions la Renaissance du Livre, Paris, 1927
  • (en) Napoléon, Abel Gance Gance's Classic Film de Kevin Brownlow - Alfred A. Knopf, New York - 1983
  • Jacques Lourcelles, Dictionnaire du Cinéma - Les films, Robert Laffont/Bouquins, Paris, 1992 (ISBN 2-221-05465-2)

Filmographie

Notes et références

  1. Cf Lettres d'Abel Gance et d'Ivan Mosjoukine, in L'Enfant du Carnaval, documentaire filmé , version française, éditions Bach (DVD), Galina Dolmatovskaïa

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

(fr+en) Napoléon sur l’Internet Movie Database

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Napol%C3%A9on (film, 1927) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Napoleon (film, 1927) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Napoléon (film, 1927) — Pour les articles homonymes, voir Napoléon (homonymie). Napoléon …   Wikipédia en Français

  • Napoléon Bonaparte (film, 1927) — Napoléon (film, 1927) Pour les articles homonymes, voir Napoléon (homonymie). Napoléon Réalisation Abel Gance Acteurs principaux Albert Dieudonné Antonin Artaud Gina Manès Scénario …   Wikipédia en Français

  • Napoléon vu et entendu par Abel Gance — Napoléon (film, 1927) Pour les articles homonymes, voir Napoléon (homonymie). Napoléon Réalisation Abel Gance Acteurs principaux Albert Dieudonné Antonin Artaud Gina Manès Scénario …   Wikipédia en Français

  • Napoléon (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Napoléon est, dans le monde francophone, un prénom masculin (dont le féminin est Napoléone), que l empereur des Français …   Wikipédia en Français

  • Napoléon (1927 film) — Napoléon Albert Dieudonné as Napoleon Directed by Abel Gance Produced b …   Wikipedia

  • Napoléon Louis Bonaparte — Napoleon bezeichnet folgende Herrscher und Adlige: Napoléon Bonaparte (Napoleon I.), Kaiser der Franzosen von 1804 bis 1814/15 Napoleon Franz Bonaparte (für Bonapartisten Napoleon II.), der Sohn Napoleons I. Napoléon III., Kaiser der Franzosen… …   Deutsch Wikipedia

  • Napoleon in popular culture — Napoleon Bonaparte, Emperor of the French, has become a worldwide cultural icon symbolizing strength, genius, and military and political power. Since his death, countless towns, streets, ships, and even cartoon characters have been named after… …   Wikipedia

  • Napoleon (Begriffsklärung) — Napoleon bezeichnet folgende Herrscher und Adlige: Napoleon Bonaparte, Kaiser der Franzosen von 1804 bis 1814/15 (Napoleon I.) Napoleon Franz Bonaparte, Sohn von Napoleon I. (für Bonapartisten Napoleon II.) Louis Napoléon Bonaparte, von 1806 bis… …   Deutsch Wikipedia

  • Napoleon's Barber — est un film américain réalisé par John Ford, sorti en 1928. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • Napoléon vu par Abel Gance — (1927)    Film. Directed by Abel Gance, this sweeping biopic of Napoléon Bonaparte was a silent film that ran six hours and forty minutes at the time of its release in April 1927. Immediately hailed as a classic, the film nearly bankrupted the… …   Guide to cinema


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.