Juliette Recamier

Juliette Récamier

Juliette ou Julie Récamier (de son nom complet : Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard), dite Madame Récamier, née le 3 décembre 1777 à Lyon et morte le 11 mai 1849 à Paris, femme d'esprit et Merveilleuse du Directoire.

Portrait de Juliette Récamier assise, par le baron Gérard (1802)

La famille de Juliette Bernard appartenait à la bourgeoisie de Lyon. Le père, Jean Bernard était notaire royal. Nommé receveur des Finances, il monta à Paris en 1786. Il fut destitué sous le Consulat comme suspect de connivence avec les royalistes. Madame Bernard, issue d'un milieu aisé, était une femme coquette et intelligente.

En 1793, en pleine Terreur, Juliette fut mariée à un ami de ses parents, M. Récamier, riche banquier de Paris avec lequel elle noua une relation affectueuse et platonique : elle en était vraisemblablement la fille naturelle, ce qu'elle apprit bien plus tard.

Le salon qu'ouvrit Juliette Récamier devint bientôt le rendez-vous d'une société choisie, mais ne tarda pas à exciter les ombrages du pouvoir. La beauté et le charme de Madame Récamier lui suscitèrent une foule d'admirateurs. Elle fut l'une des premières à se meubler en style « étrusque » et à s'habiller « à la grecque », sous le Directoire, et joua de ce fait un rôle non négligeable dans la diffusion du goût pour l'Antique qui allait prévaloir sous l'Empire.

Amie de Madame de Staël et, après l'Empire, de Chateaubriand, elle fut une figure clé de l'opposition au régime de Napoléon. Son salon eut un rôle non négligeable dans la vie politique et intellectuelle de l'époque. Elle finit par être éloignée de Paris par la police impériale. Après avoir séjourné quelque temps de septembre 1811 à juin 1812 à Châlons-en-Champagne puis à Lyon, où elle se lia avec Camille Jordan et Ballanche, elle visita l'Italie et ne put revoir la France qu'après la chute de l'Empire.

Éprouvée par de grands revers de fortune, elle alla s'installer en 1819 à l'Abbaye-aux-Bois[1] à Paris, chez son amie la baronne de Bourgoing. Elle n'en fut pas moins recherchée du monde qu'elle fuyait, et vit sa retraite fréquentée par toutes les célébrités de l'époque : Chateaubriand, l'un des plus assidus, resta jusqu'à la mort son ami le plus intime. Elle est inhumée au cimetière Montmartre à Paris en compagnie de Pierre-Simon Ballanche.

Elle avait rédigé ses mémoires, mais en mourant elle ordonna de les détruire. Elle a laissé un grand nombre de lettres, dont une partie a été publié en 1859 par Mme Ch. Lenormant, sa nièce, sous le titre de Souvenirs et Correspondance de Mme Récamier.

Madame Récamier, Jacques-Louis David (1800)

Bibliographie

  • Gaston Frainnet, Biographie de Pierre-Simon Ballanche, Paris, Picard et fils, 1903.
  • Édouard Herriot, Madame Récamier et ses amis, Paris, Gallimard, 1934.
  • Agnès Kettler, Lettres de Ballanche à Madame Récamier, Paris, Champion, 1996.
  • Amélie Lenormant, Souvenirs et correspondance tirés des papiers de Madame Récamier, Paris, Lévy, 1860.
  • Françoise Wagener,Madame Récamier, Paris, 1990

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. L'Abbaye-aux-Bois, ancienne abbaye cistercienne, se trouvait au 16, rue de Sèvres en face l'hôtel Lutetia. Elle a été détruite lors de l'agrandissement d'une partie du boulevard Raspail.

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de Rhône-Alpes Portail de Rhône-Alpes
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
Ce document provient de « Juliette R%C3%A9camier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Juliette Recamier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Juliette Récamier — Juliette ou Julie Récamier (de son nom complet : Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard), dite Madame Récamier, née le 3 décembre 1777 à Lyon et morte le 11 mai 1849 à Paris, est une femme d esprit et Merveilleuse du… …   Wikipédia en Français

  • Juliette Recamier — Jacques Louis David: Madame Récamier auf einer Recamiere, 1800 Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard, besser bekannt als Julie Récamier (* 4. Dezember 1777 in Lyon; † 11. Mai 1849 in Paris) war …   Deutsch Wikipedia

  • Juliette Récamier — Jacques Louis David: Madame Récamier auf einer Recamiere, 1800 Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard, besser bekannt als Julie Récamier (* 4. Dezember 1777 in Lyon; † 11. Mai 1849 in Paris) war …   Deutsch Wikipedia

  • Juliette Récamier — Portrait of Madame Récamier by Jacques Louis David (1800, Louvre) Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard Récamier (4 December 1777 – 11 May 1849), known as Juliette, was a French society leader, whose salon drew Parisians from the leading… …   Wikipedia

  • Lycée Juliette-Récamier — Le lycée Juliette Récamier est un établissement public local d enseignement du secondaire et du supérieur situé dans le deuxième arrondissement de Lyon au 57 rue de la Charité, à trois minutes à pied de la gare de Lyon Perrache, à cinq minutes de …   Wikipédia en Français

  • Juliette — ist ein französischer weiblicher Vorname, Koseform zu Julie, bzw. französische Form zu Juliet. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträgerinnen 2 Name von Orten 3 Vorkommen in Kunst und Kultur …   Deutsch Wikipedia

  • Recamier — Récamier Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Juliette Récamier : femme d esprit et Merveilleuse du Directoire. Joseph Récamier : médecin français Le square Récamier, aujourd hui… …   Wikipédia en Français

  • Récamier — Jacques Louis David: Madame Récamier auf einer Recamiere, 1800 Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard, besser bekannt als Julie Récamier (* 4. Dezember 1777 in Lyon; † 11. Mai 1849 in Paris) war …   Deutsch Wikipedia

  • Juliette — Infobox Given name 2 gender = feminineJuliette is a French pet form of Julie. [http://www.behindthename.com/php/search.php?nmd=n terms=Juliette submit=Go] ;Place *Juliette, Georgia, a town in Georgia;People *Mademoiselle Juliette, best known as… …   Wikipedia

  • Récamier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Juliette Récamier : femme d esprit et Merveilleuse du Directoire. Joseph Récamier : médecin français Le square Récamier, aujourd hui square… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”