Antipodes

Point antipodal

Sur la surface d'une sphère, deux points antipodaux sont deux points diamétralement opposés. Un point antipodal est souvent appelé un antipode.

Sommaire

Étymologie

Le terme « antipode » provient du pluriel « antipodes » qui désignait traditionnellement en Europe les régions situées de l'autre côté de la Terre , comme l'Océanie (désignées comme « les Antipodes » ou situées « aux Antipodes »).

« Antipodes » vient d'une expression grecque signifiant littéralement « pieds opposés » (les personnes y habitant étant censées marcher « à l'envers », puisque de l'autre côté du globe). « Antipode » est un abus de langage, le singulier d'« antipodes » étant en grec « antipous ».

Dans l'Antiquité, l'existence des antipodes avait été mise en doute par Augustin d'Hippone (voir figure de la Terre au Moyen Âge).

Sur la Terre

À cette carte du monde traditionnellement orientée (en rouge) est superposée une carte antipodale (en jaune) afin de faire ressortir les antipodes de chaque point du globe

Sur Terre, seulement 4% de la surface du globe possède des points antipodaux situés tous les deux sur des terres émergées (soit donc 14% de celles-ci). Dans 46% des cas, les deux points antipodaux sont situés tous les deux sur des océans. Les 50% restants sont mixtes.

Il existe un archipel des îles Antipodes, situé au Sud de la Nouvelle-Zélande, ainsi nommées car elles se situent dans la région antipodale de la Grande-Bretagne (en fait plus précisément aux antipodes de Cherbourg, en France).

L'antipode de La Mecque se situe au centre des 5 atolls qui forment la commune de Tureia, en Polynésie française, au bout de 19 845 kilomètres de voyage.

Voici une petite liste de villes ayant une autre grande ville comme antipode et de la distance à parcourir pour voyager de l'une à l'autre :

Les antipodes sont utilisés en cartographie pour trouver le chemin le plus court entre deux villes. Il faut tracer, sur un globe terrestre, un cercle d'environ 40 000 km passant par les deux villes à relier et par leurs antipodes.

En mathématiques

Dans le domaine de la topologie, le concept peut être étendu sur une sphère de dimension quelconque Sn : deux points sur sa surface sont dits antipodaux s'ils sont symétriques par rapport au centre.

Le théorème de Borsuk-Ulam est un résultat de topologie algébrique relatif aux points antipodaux. Il affirme que toute application continue de Sn vers \mathbb R^n envoie nécessairement au moins une paire de points antipodaux de Sn vers le même point de \mathbb R^n.
Une interprétation classique de ce résultat est le fait qu'il y a toujours au moins un point à la surface de la Terre où la température et la pression de l'air sont identiques à celles de l'antipode.

L'application antipodale A : S^n \rightarrow S^n définie par A(x) = − x envoie tout point de la sphère vers son point antipodal. Elle est homotope à l'application identité si et seulement si n est impair.

Voir aussi

Liens externes

Wiktprintable without text.svg

Voir « antipode » sur le Wiktionnaire.

Ce document provient de « Point antipodal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antipodes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antipodes — • Speculations concerning the rotundity of the earth and the possible existence of human beings with their feet turned towards ours were of interest to the Fathers of the Early Church only in so far as they seemed to encroach upon the fundamental …   Catholic encyclopedia

  • antipodes — (n.) late 14c., persons who dwell on the opposite side of the globe; 1540s as place on the opposite side of the earth, from L. antipodes those who dwell on the opposite side of the earth, from Gk. antipodes, plural of antipous with feet opposite… …   Etymology dictionary

  • Antipodes — ► PLURAL NOUN 1) (the Antipodes) Australia and New Zealand (in relation to the northern hemisphere). 2) (antipodes or antipode) the direct opposite of something. DERIVATIVES antipodal adjective Antipodean adjective & noun …   English terms dictionary

  • Antipodes — An*tip o*des, n. [L. pl., fr. Gr. ? with the feet opposite, pl. ? ?; ? against + ?, ?, foot.] 1. Those who live on the side of the globe diametrically opposite. [1913 Webster] 2. The country of those who live on the opposite side of the globe.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ANTIPODES — Subtilis, et diversa apud veteres fuit inquisisitio; Sintne homines, qui sub terra, sua vestigia nostris opposita habeant, nec ne? Quod ita esse ratione satis evidenti Macrob. l. 2. de Somn. Scip. et Plin. l. 2. c. 65. ostendere conantur. De his… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • antipodes — Antipodes, Antichthones, Antipodes …   Thresor de la langue françoyse

  • antipodes — index antipode Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Antipodes — [an tip′ə dēz΄] [sometimes a ] Brit. New Zealand and Australia: with the …   English World dictionary

  • antipodes — [an tip′ə dēz΄] pl.n. [ML < L < Gr, pl. of antipous, with the feet opposite < anti , opposite + pous, FOOT] 1. any two places directly opposite each other on the earth 2. [with pl. or sing. v.] a place on the opposite side of the earth 3 …   English World dictionary

  • Antipodes — For other uses, see Antipode (disambiguation). This map shows the antipodes of each point on the Earth s surface – the points where the blue and yellow overlap are land antipodes most land has its antipodes in the ocean. This map uses the Lambert …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”