Anti-islamiste

Islamisme

L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au XXe siècle. C'est, selon les uns, « le choix conscient de la doctrine musulmane comme guide pour l’action politique »[1], selon d'autres, une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un Etat en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit »[2].

Sommaire

Étymologie

Le mot islamisme dérive du mot « islam » et du suffixe « -isme » et qualifie donc « la doctrine de l'islam ». Le sens politique est plus récent.

Origine française

Le concept d'islamisme est de création française et l'usage de ce mot est attesté en français depuis le XVIIIe siècle, où Voltaire utilise le terme pour remplacer « mahométisme » (souvent péjoratif) pour signifier « religion des musulmans »[3]. Cet usage, qui se développa au cours du XIXe siècle (Alexis de Tocqueville (1838), Ernest Renan (1883)), commença à être concurrencé par le terme « islam » au tout début du XXe siècle, alors que le développement des études occidentales de l'islam fit la promotion du terme que les musulmans utilisaient eux-mêmes. L’islam était ainsi la religion des musulmans, et ses adeptes étaient appelés islamistes. Le mot "islamiste" n'est réapparu que récemment ; ayant une signification pour le sens vulgaire d'excès, tout comme les autres idéologies.

La réalité recouverte par cet ancien usage du terme islamisme n'a aucun rapport avec l'islamisme tel qu'il est connu aujourd'hui puisqu'apparu bien après l'usage français. Le terme ancien d'islamisme serait tout simplement synonyme d'islam aujourd'hui.

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'islamisme.

À la base de l'islamisme d'aujourd'hui, on trouve des courants de pensées du XIXe siècle tels que le fondamentalisme musulman (en particulier le wahhabisme) et le réformisme musulman. Ces courants sont nés suite aux questionnements que posent la confrontation à la modernité occidentale et sa domination. Les historiens considèrent également que l'islamisme est né en grande partie du "choc colonial". Après avoir produit plus d'un millénaire d'empires (califats, empire ottoman), le monde musulman se retrouve en quelques décennies (seconde moitié du XIXe siècle) dépecé et en grande partie placé sous la tutelle des puissances coloniales européennes. Les premiers penseurs de l'islamisme (Al-Banna, Al-Afghani...) attribuaient cette déchéance à la perte de "valeurs" musulmanes, qui auraient affaibli l'oumma. On peut lire à ce sujet Pierre-Jean Luizard (sous la direction de) "Le choc colonial et l'islam".

Certains analystes[Qui ?] considèrent que les Frères musulmans, groupe fondé par Hassan el Banna en 1928, seraient à l'origine de l'islamisme. Cette confrérie est le premier mouvement à entrer sur la scène politique pour réclamer l'application de la charia, la loi islamique, dans un premier temps en opposition à l'occupation britannique en Égypte.

Au début des années 1960, Sayyid Qutb, théoricien des Frères Musulmans, introduit les notions de rupture par rapport à la société impie et de reconquête. C'est dans ces écrits que certains groupes islamistes trouvent la justification théorique de l'usage de la violence pour islamiser les sociétés moyen-orientales.

À partir de la fin des années 1960, s'accumulent des faits historiques, idéologiques, économiques et sociaux qui peuvent expliquer le développement de l'islamisme :

Les décennies suivantes sont marquées, dans l'actualité, par des actes terroristes spectaculaires. Bien que ces événements soient spectaculaires et bien relayés par les médias, ils sont l'œuvre de groupes minoritaires, souvent condamnés par mouvements islamistes dits « modérés ».

Mouvances islamistes

Article détaillé : Islamisation.

Le projet politique islamiste repose sur le choix et l'interprétation des textes qui constituent la charia (le Coran et la sunna, la jurisprudence). Il existe diverses manières d'interpréter les textes, ce qui explique en partie l'existence de plusieurs courants islamistes dont les discours divergent.

Islamisme et traditionalisme

Le traditionalisme dépasse largement l'islamisme, c'est un discours lié à la tradition, pas forcément à la tradition musulmane. Il renvoie à tout ce qui est conservateur, nostalgique du passé et possède un discours moralisateur. Ce dernier concept puise souvent dans la religion, où se trouvent des éléments sur la moralité des mœurs. Le traditionalisme musulman est ainsi plutôt un islamisme.

Islamisme et fondamentalisme

Le fondamentalisme participe largement à la démarche islamiste en cherchant à effectuer un retour aux fondements de la religion, et à la période des quatre premiers califes.

L'islamisme contient le passage vers la sphère politique, une vision politique de la religion et cherche un retour à la pureté par le projet politique.

Principaux groupes islamistes

Organisations islamistes radicales

Notes et références

  1. Guazzone (Laura) ed. The Islamist Dilemma - The Political Role of Islamist Movements in the Contemporary Arab World
  2. Définition dans le glossaire du site de l'Académie de Lille, Les dossiers du Beffroi, dossier : Enseigner le nouvel ordre mondial : [1]
  3. Martin Kramer, « Coming to Terms: Fundamentalists or Islamists? », Middle East Quarterly, vol. 10, no  2, pp. 65–78
  4. (en) John Calvert, Islamism: A Documentary and Reference Guide, Greenwood Publishing Group, 2007, 280 p. (ISBN 0313338566), p. 8 
  5. (en) Stephen E. Atkins, Encyclopedia of modern worldwide extremists and extremist groups, Greenwood Publishing Group, 2004, 404 p. (ISBN 0313324859), p. 157 

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • François Burgat,
    • L'Islamisme au Maghreb, Paris, Payot, Petite Bibliothèque, 1995,
    • L'islamisme en face, Paris, La Découverte, 1995,2002
    • L'Islamisme à l'heure d'Al Qaida, Paris, La Découverte, 2005 (voir le plan et la conclusion)
  • Olivier Roy,
    • L'Échec de l'islam politique, Paris, Seuil, 1992
    • Généalogie de l'islamisme, Hachette, 1995.
    • L'Islam mondialisé, Paris, 2002.
    • Le croissant et le chaos, Hachette, 2007.
  • Mohammed Chérif Ferjani, « Islamisme, laïcité et droits de l'Homme », Paris, L'Harmattan, 1991
  • Gilles Kepel,
    • Jihad, expansion et déclin de l'Islamisme, Gallimard, 2000.
    • Fitna. Guerre au cœur de l’islam, Gallimard, 2004.
  • Gabriel Martinez-Gros, L. Valensi, L'Islam en dissidence, genèse d'un affrontement, 2004
  • Bernard Rougier, Le Jihad au quotidien, 2004.
  • Paul Landau, Le Sabre et le Coran, Paris, Editions du Rocher, 2005.
  • Michael Bonner, Le Jihad, Origines, Combats, interprétations, Paris, Téraèdre, 2005.
  • Brahim Labari, islam, islamisme et le 11 septembre. Le grand imbroglio, Revue Esprit critique, Printemps 2003, Vol.05, No.02, ISSN 1705-1045
  • Nadia Khouri-Dagher, L’islam moderne. Des musulmans contre l’intégrisme, éd. Hugo & Cie, 2008
  • Olfa Lamloum, « Les femmes dans le discours islamiste », article dans Confluences Méditerranée 27.

Liens externes

Ce document provient de « Islamisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anti-islamiste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Differentes approches du phenomene islamiste — Différentes approches du phénomène islamiste Sommaire 1 L islamisme comme développement local d un phénomène global 1.1 L islamisation de la modernité 1.2 Islamisation par le haut et par le bas …   Wikipédia en Français

  • Différentes Approches Du Phénomène Islamiste — Sommaire 1 L islamisme comme développement local d un phénomène global 1.1 L islamisation de la modernité 1.2 Islamisation par le haut et par le bas …   Wikipédia en Français

  • Différentes approches du phénomène islamiste — Sommaire 1 L islamisme comme développement local d un phénomène global 1.1 L islamisation de la modernité 1.2 Islamisation par le haut et par le bas …   Wikipédia en Français

  • Les différentes approches du phénomène islamiste — Différentes approches du phénomène islamiste Sommaire 1 L islamisme comme développement local d un phénomène global 1.1 L islamisation de la modernité 1.2 Islamisation par le haut et par le bas …   Wikipédia en Français

  • Gaucho-islamiste — Caroline Fourest Caroline Fourest, née en 1975 à Aix en Provence, est une essayiste et journaliste française, féministe, engagée en faveur de l égalité et de la laïcité. Diplômée en histoire, en sociologie à l EHESS et en sciences politiques,… …   Wikipédia en Français

  • Attentats liés à l'insurrection islamiste au Pakistan — Chronologie des attaques terroristes au Pakistan et du conflit armé du Nord Ouest du Pakistan depuis 2004. En 2005, 254 attaques rebelles sont recensés. En 2009, on note un total de 3 816 attaques rebelles dont 86 attentats suicide (52 dans… …   Wikipédia en Français

  • Terrorisme islamiste — Carte montrant (en rouge) les pays ayant été frappés, au moins en un endroit, par le terrorisme islamiste depuis les attentats du 11 septembre 2001 (inclus) Le terrorisme islamiste (également appelé terrorisme islamique[1]) fait référence aux …   Wikipédia en Français

  • Féminisme islamiste — Féminisme musulman Symbole du féminisme islamique. Le féminisme islamique ou féminisme musulman est un mouvement féministe musulman, proche de l islam libéral, qui revendique un féminisme interne à l islam et vise à une modification des rapports… …   Wikipédia en Français

  • Totalitarisme islamiste — Totalitarisme Un rassemblement nazi à Nuremberg en 1934 Le totalitarisme est le système politique des régimes à parti unique, n admettant aucune opposition organisée, dans lequel l État tend à confisquer la tota …   Wikipédia en Français

  • Dictature islamiste — Dictature Types de gouvernements Cette série fait partie des séries sur la politique Liste de formes de gouvernements Aristocratie Autocratie Anarchie Bureaucratie Démocratie Despotisme Dictature …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”