Hopital Jacques Puel


Hopital Jacques Puel

Hôpital Jacques Puel

Hôpital Jacques Puel
Groupe Hospitalier de Rodez
Centre Hospitalier de Rodez.JPG
Situation
Lieu :  Quartier de Bourran à Rodez
 Midi-Pyrénées, (France)
Organisation
Université Affiliée : Institut de formation en soins infirmiers
Détails
Services
Service des Urgences : Adultes et pédiatriques
Nombre de lits : 480
Histoire
Fondation : 2003 - 2006
Liens
Site web : Site web
Voir aussi :
  • Portail de la médecine Portail de la médecine

L'hôpital Jacques Puel, appartenant au Groupe Hospitalier de Rodez, développe son activité sur le territoire de Santé du Centre et Nord Aveyron. Il a la vocation d'être le pôle hospitalier d'excellence au Nord de Toulouse, se plaçant ainsi à la deuxième place, en Midi-Pyrénées. Hôpital de 480 lits et places[1], il assure des soins dans les spécialités de médecine, chirurgie, gynécologie-obstétrique, néanatologie, cancérologie, ainsi que la réanimation adulte, la pédiatrie, des soins continus en neuro-vasculaire et des soins intensifs en cardiologie. Il dispose d'un plateau technique ultra performant en imagerie médicale, radiothérapie, médecine nucléaire et possède plusieurs laboratoires. Il est le deuxième employeur du Grand-Rodez avec près de 1700 personnes (source l'express).

Cet hôpital est le siège du SAMU 12 et dispose d'un SMUR avec un héliport permettant de recevoir les urgences par voie aérienne comme par exemple le transport de patients en état critique. Le centre du SAMU 12 effectue plus de 20 000 sorties par an.

De plus, cet établissement travaille en étroite collaboration avec plusieurs CHU du Sud de la France et dont notamment les CHU de Rangueil et Purpan à Toulouse, par le biais très souvent, de la Télémédecine.

Sommaire

Historique

La plus ancienne des fondations hospitalières remonte à 1170 quand l'évêque Hugues fonda l'hôpital Notre-Dame du Pas. Les Comtes de Rodez contribuèrent également beaucoup à la dotation de l'hôpital qui disposait de 18 lits et organisait des distributions mensuelles de tourtes de seigle aux indigents.

Fondé à peu près à la même époque l'hôpital Sainte-Marthe ou hôpital des Passants accueillait "avec humanité et charité" les pauvres passants pour de courts séjours. L'hôpital de Sainte-Croix du Bourg fut fondé en 1375 par Hugues Rostaing à la suite d'un tremblement de terre qui plongea le Rouergue dans une époque de famine et de mortalité considérable. L'hôpital Saint-Jacques, plus connu sous le nom d'Hôtel-Dieu, fondé en 1346 par le prêtre Bruguier Barrat, disposait de 12 lits et pouvait accueillir quelques deux mille pèlerins. Cet hôpital reçut en 1662 une donation du chanoine d'Astruy à la condition expresse que cet hôpital ne soit pas réuni à tout autre... condition qui fut respectée lors de l'institution de l'hôpital général de Rodez en 1696.

Au XIVème siècle, la ville de Rodez comptait ainsi treize hôpitaux !

Louis XIV entreprit de réorganiser l'administration hospitalière et ordonna la création d'hôpitaux généraux réunissant les établissements divers de soins et d'accueil des pèlerins et vagabonds. En avril 1696, Sainte-Marthe, Notre-Dame-du-Pas et Sainte-Croix étaient regroupées, pour n'en faire qu'un.

La Révolution modifia l'ancien système hospitalier, appuyé sur l'administration royale et les ressources des ordres religieux. Ce n'est qu'au cours du XIXe siècle que, l'ordre et la confiance revenant, l'hôpital de Rodez connut un nouvel essor.

En 1871, à sa mort, Denis Combarel légua 300 000 francs-or à l'hôpital, en s'exprimant ainsi : « Que pourrais-je faire d'autre de ma fortune que de l'affecter au soulagement de tant de misères ? ». Mettant à profit cette manne, bien des améliorations furent alors apportées aux bâtiments donnant sur l'actuelle rue Combarel.

Au XXe siècle, apparurent les pavillons actuels: "Raynaldy" en 1932, destiné au service de chirurgie; le pavillon de l'enfance baptisé "Jean Moulin" en 1947, et la maternité "Georges Subervie" en 1958. En 1934 fut créée l'École d'Infirmières. Au début des années 1970, un projet de construction d'un nouvel hôpital au lieu-dit "Bourran" fut élaboré, puis abandonné.

En 1978, grâce à une subvention ministérielle, le Conseil d'Administration fait édifier le bâtiment « V120 ». Un rapport de l'IGAS notait à cette époque que « la modernisation de l'hôpital à partir des bâtiments actuels est irréalisable, sauf à y dépenser des sommes fabuleuses ». L'établissement ne comptait alors que douze médecins et cinq cent vingt-six agents.

En 1980, la clinique des Peyrières fait faillite. L'hôpital rachète l'immeuble de la clinique, intègre les personnels, et augmente sa capacité de deux cent douze lits. Un tournant majeur s'amorce : sont aménagées tour à tour la maternité, la maison de retraite Saint-Jacques. En 1984, le bâtiment de chirurgie est construit, puis apparaissent des activités nouvelles : la néonatalogie, la régulation médicale, l'anatomopathologie, la rhumatologie, la cancérologie, avec l'installation d'un accélérateur de particules, la cardiologie, la médecine nucléaire, l'IRM et la gamma caméra. Ce sont aussi les premiers temps de la télé-médecine.

Faute d'hôpital neuf sur le plateau de Bourran, les aménagements de la fin du XXe siècle ont ainsi permis de moderniser les structures de l'hôpital et de les adapter à la médecine contemporaine, jusqu'à ce que renaisse avec le nouveau siècle le projet de construction d'un nouvel hôpital.

Les questions de saturation du site « Combarel » et de la nécessité de rebâtir seront évoquées dès les années 70. Déjà à cette époque, le lieu-dit de Bourran sera identifié comme site pour un projet de reconstruction de l'hôpital. L'activité hospitalière continuera néanmoins de s'enrichir et de se moderniser, en dépit de la vétusté des murs. Jusqu'à l'accord en 1997, donné par l'autorité de tutelle, l'Agence régionale de l'hospitalisation pour la reconstruction d'un nouvel hôpital. Le chantier est lancé le 24 mars 2003 et l'hôpital de Bourran sera ouvert en novembre 2006.

Accès

L'hôpital dispose de 400 places de stationnement gratuites, au pied du groupe hospitalier. Cependant, ce parking est saturé du lundi au samedi. Pour pallier ce déficit en places de stationnement, un nouveau parking gratuit de 300 places supplémentaires a été crée à 100 mètres de l'hôpital.
L'hôpital est situé dans le quartier de Bourran, à 10 minutes du centre-ville grâce à la Navette du réseau Octobus. La ligne H de ce même réseau relie Bourran à l'hôpital deux fois par heure, de 8 à 19 heures (prix du billet : 0,20 €).

Offres au sein de l'Hôpital

  • Point Accueil, panneau d'affichage des services, Bar et Librairie dans le Hall Principal.
  • Grandes terasses en plein-air à l'avant et à l'arrière du Bâtiment
  • Expositions Temporaires
  • Bibliothèque Médicale / Salle de Conférence / Restaurant (réservés au personnel et étudiants)
  • Surveillance 24/24 par un service de Sécurité (poste de surveillance à côté de l'entrée du Pavillon "Consultations")
  • Lieux de Cultes

Services Médicaux

Pôles Services médicaux présents
Médecine I[2]

Niveau 1 et 2

Médecine II[2]

Niveau 2

Chirurgie III[3]

Niveau 3

Chirurgie IV[3]

Niveau 4

Mère-Enfant[4]

Niveau 0

Gérontologie[5]

Niveau 4

Médecine d'Urgence

Niveau -1

Administration
Médico Technique

Niveau -1

Logistique Médicale[6]

Niveau -1 et -2

Anesthésie

Niveau -1

Classement des services

Classement des services de chirurgie de l'Hôpital, les plus sollicités en 2008 :

  1. Chirurgie orthopédique
  2. Chirurgie viscérale et digestive
  3. Chirurgie hépato-gastro-entérologique
  4. Chirurgie maxillo-faciale
  5. Chirurgie de la face et du cou
  6. Chirurgie ophtalmologique

Équipe mobile d'Oncologie Médicale / Soins Palliatifs

L'équipe mobile de douleur et soins palliatifs de l'hôpital Jacques Puel, dirigée par le Dr Lydia Tolou (oncologue), est intégrée à l'équipe d'oncologie. L'EMSPD de l'Aveyron existe depuis 2000. Elle est constituée par un médecin, deux infirmiers, un psychologue, une secrétaire, un cadre de santé (cadre du service d'oncologie). Cette équipe a une mission Départementale mais la collaboration ne s'effectue que sur un bassin défini (centre, nord et nord-est de l'Aveyron) intégrant les établissements de soins de suite, les maisons de retraite et le domicile. Depuis juin 2004, l'EMSPD collabore avec le réseau Palliance 12 et le médecin de l'équipe est détaché deux demi journées par semaine auprès du réseau. Par ailleurs la collaboration est étroite avec les membres du réseau oncomip, notamment consultations de la douleur, soins de support, participation aux RCP.

Groupement de Coopération Sanitaire d'Ophtalmologie

Depuis Juin 2009 des consultations effectuées par 5 chirurgiens ophtalomologistes sont possibles au Pôle Médico-Chirurgical 3. Ces examens sont notamment indiqués pour la détection et le traitement des glaucomes de la rétine, le traitement de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge). Ces derniers sont réalisés à l'aide d'un angiographe ou d'un OCT. Ces équipements ont été acquis par l'Hôpital Jacques Puel. En octobre 2009, l'activité de la chirurgie des yeux sera assurée à l'hôpital par deux praticiens grâce des interventions réalisées en bloc opératoire.

  • Dr Gabriel Carlone - chef de service, chirurgien ophtalmologiste spécialisé.
  • Dr Jean-Marc Soulié - chirurgien ophtalmologiste.
  • Dr Philippe Vitiello - chirurgien ophtalmologiste.
  • Dr Sandrine Foulquier - chirurgien ophtalmologiste.
  • Dr Georges-André Dardé - chirurgien ophtalmologiste.

Équipements lourds

Étage Équipement[7] Nombre
-1 Salles d'interventions chirurgicales 9 salles
-1 Salles d'interventions chirurgicales équipée de la Téléchirurgie à distance 1 salle
-1 Surveillance post-interventionnelle 2 salles
-1 Postes de réveil 10 postes
-1 Site anesthésique 3 sites
-1 Salles d'accouchement 4 salles
-1 Cardiologie 1 table corono-angioplastie
0
  • 2
  • 4
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 2
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1

Lits et places

Service Lits[7]
Médecine 300
Chirurgie 130
Urgences 10
Maternité 40
Total 480

Quelques chiffres[7]

  • Surface qu'utilise l'hôpital Jacques Puel : 55 000 m² (faisant de lui l'un des plus grands hôpitaux de France après les CHU)
  • Nombre d'entrées directes par an : 23 000
  • Nombre de journées ou séances par an : 240 000
  • Nombre de naissances par an : 1 500
  • Durée moyenne de séjour : 6 jours
  • Taux d'occupation des lits de court séjour : 85 %
  • Nombre de passage aux urgences par an : 25 000
  • Nombre d'agents hospitaliers : 1 700
  • Nombre de médecins, chirurgiens et pharmaciens : 170
  • Nombre d'Infirmiers généralistes et spécialisés : 350
  • Nombre d'Internes en Médecine (étudiants) : 30

Études supérieures / Conférences

L'hôpital de Rodez propose, aux jeunes étudiants, un institut de formation en soins infirmiers[8], pour futurs :

Personnalités liées à l'hôpital et à son histoire

  • Pr. Jacques Puel - Pionnier en chirurgie cardiaque
  • Dr. Raymond Bonnefous - Chirurgien et homme politique

Notes et références

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue Portail de l’Aveyron et du Rouergue
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « H%C3%B4pital Jacques Puel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hopital Jacques Puel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hôpital Jacques-Puel — Présentation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Hôpital Jacques Puel — Groupe Hospitalier de Rodez Situation Lieu :  Quartier de Bourran à Rodez  Midi Pyrénées …   Wikipédia en Français

  • Hôpital Jacques Puel (Rodez) — Hôpital Jacques Puel Hôpital Jacques Puel Groupe Hospitalier de Rodez Situation Lieu :  Quartier de Bourran à Rodez  Midi Pyrénées …   Wikipédia en Français

  • Jacques Puel — Le Professeur Jacques Puel est un médecin ruthénois, né à Rodez en 1949 et mort à Toulouse en 2008, spécialisé en cardiologie interventionnelle Internationalement reconnu pour ses qualités professionnelles[1], il fut le premier médecin à… …   Wikipédia en Français

  • Pr. Jacques PUEL — Jacques Puel Le Professeur Jacques Puel est un médecin ruthénois, né à Rodez en 1949 et décédé à Toulouse en 2008, spécialisé en chirurgie cardiothoracique. Internationalement reconnu pour ses qualités professionnelles[1], il fut le premier… …   Wikipédia en Français

  • Hôpital de Bourran — Hôpital Jacques Puel Hôpital Jacques Puel Groupe Hospitalier de Rodez Situation Lieu :  Quartier de Bourran à Rodez  Midi Pyrénées …   Wikipédia en Français

  • Rodez — 44° 21′ 02″ N 2° 34′ 30″ E / 44.3505555556, 2.575 …   Wikipédia en Français

  • Projet:Médecine/Index — Articles 0 9 1,2 dibromo 3 chloropropane · 112 (numéro d urgence européen) · 1935 en santé et médecine · 1941 en santé et médecine · 1er régiment médical · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 2005 en santé et médecine · 2006 en… …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de médecine — Projet:Médecine/Index Articles 0 9 112 (numéro d urgence européen) · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 3000 Scénarios contre un virus · A A. J. Cronin · Aaron Esterson · Aaron Temkin Beck · Abacavir · Abascantus · Abasie ·… …   Wikipédia en Français

  • Bourran (Rodez) — Pour les articles homonymes, voir Bourran (homonymie). 44° 21′ 32″ N 2° 33′ 24″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.