Dassault Mercure 100


Dassault Mercure 100
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercure.
Dassault Mercure 100
Image illustrative de l'article Dassault Mercure 100
Mercure au musée du Bourget

Rôle Avion de ligne court-courrier
Constructeur Drapeau : France Dassault Aviation
Équipage 3
Premier vol 28 mai 1971
Mise en service 4 juin 1974 avec Air Inter
Retrait 29 avril 1995
Client principal Air Inter
Production 10
Dimensions
Longueur 34,84 m
Envergure 30,55 m
Hauteur 11,36 m
Aire alaire 116 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 31,8 t
Max. au décollage 56,5 t
Max. à l’atterrissage 52 t
Kérosène 14 750 L
Passagers 150[1]
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs double flux Pratt & Whitney JT8D-15
Poussée unitaire 68,9 kN
Poussée totale 137,8 kN
Performances
Vitesse maximale 925 km/h
à 6 095 m

Le Dassault Mercure 100 est un avion fabriqué par le constructeur aéronautique Dassault. Entre 1973 et 1980, les études de marché font apparaître l'existence d'un marché potentiel de 1 500 appareils court courrier de 130 à 150 passagers. Le programme Mercure est alors officiellement lancé en avril 1969.

Sommaire

Développement

La fabrication, effectuée sous la maîtrise d'œuvre de Dassault Aviation, est répartie entre Fiat (Italie), la CASA (Espagne), l'ADAP (Belgique), la Fabrique fédérale d'avions FW d'Emmen (Suisse) et Canadair (Canada). L'assemblage final est effectué par la société Dassault, à Mérignac pour le prototype et, à Istres, pour les avions de série dans une usine spécialement construite à cet effet. C'est le premier grand programme européen de coopération aéronautique civile qui préfigure les futures grandes opérations de coopération comme celle d'Airbus.

Pour permettre la construction en série, la société Dassault crée, à la demande de la DATAR, quatre nouvelles usines : Martignas, Poitiers, Seclin et Istres. Le prototype du Mercure 100 réalise son premier vol à Mérignac, le 28 mai 1971, avec un équipage composé de Jean Coureau, Jérôme Résal et Gérard Joyeuse. Le 2 juin 1971, quatre jours après son premier vol, il est présenté au Salon du Bourget.

Mise en service

Le 30 janvier 1972, la compagnie aérienne Air Inter commande 10 appareils. Le premier avion de série fait son vol initial le 19 juillet 1973. La certification civile DGAC est obtenue le 12 février 1974.

Malgré l'intérêt accordé par plusieurs compagnies aériennes américaines, la vente de l'appareil se limite à la seule société française Air Inter. Le programme ne démarre pas, il est victime de la conjonction du choc pétrolier, des dévaluations du dollar, de l'inflation en Europe et de la préférence des compagnies aériennes pour un avion polyvalent court-moyen courrier. L'avion est également pénalisé par sa motorisation : les moteurs Pratt & Whitney qui l'équipent sont relativement anciens, ils sont bruyants et consomment trop. Enfin, il est handicapé par un mouvement de lacet très sensible aux places arrières, les rendant particulièrement inconfortables. Pour le reste, le Mercure 100 est similaire au Boeing 737 mais plus rapide.

Finalement, seuls dix Mercure 100 sont fabriqués. La chaîne de montage est arrêtée le 19 décembre 1975. Dassault tentera pendant quelques années de relancer le projet, en contactant des firmes américaines pour leur proposer de produire l'appareil sous licence, et surtout en lançant le projet Mercure 200, qui devait avoir un fuselage allongé et des moteurs CFM56 bien plus efficaces. Le projet ne fut jamais mené à bien, mais selon certaines rumeurs les plans furent cédés à Aérospatiale et inspirèrent plus ou moins la conception de l'Airbus A320.

Le 11 juillet 1983, Air Inter, satisfaite de l'exploitation de ses Mercure et désireuse d'un avion supplémentaire, commande la mise au standard du prototype Mercure 02 qui avait effectué son premier vol le 7 septembre 1972. Il est livré à Air Inter le 8 mars 1985 et devient le onzième appareil de sa flotte. Le 29 avril 1995, les deux derniers des onze Mercure en service sur le réseau d'Air Inter effectuent leur dernier vol ; un d'entre eux sera offert à l'École supérieure des métiers de l'aéronautique (ESMA).

Ce fut aussi le premier avion entièrement géré par une équipe féminine, lors d'un vol Paris-Lyon en 1985.

Notes et références

  1. « Dassault civils – Mercure », sur le site dassault-aviation.com, consulté le 30 mai 2010.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dassault Mercure 100 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dassault Mercure — 100 Pour les articles homonymes, voir Mercure. Dassault Mercure 100 …   Wikipédia en Français

  • Mercure 100 — Dassault Mercure 100 Pour les articles homonymes, voir Mercure. Dassault Mercure 100 …   Wikipédia en Français

  • Dassault Mercure — Mercure Air Inter Mercure at Basle, February 1985 Role …   Wikipedia

  • Dassault Mercure — Dassault Mercure …   Deutsch Wikipedia

  • Dassault Mercure — Dassault Mercure …   Википедия

  • Mercure (avion) — Dassault Mercure 100 Pour les articles homonymes, voir Mercure. Dassault Mercure 100 …   Wikipédia en Français

  • Dassault aviation — Logo de Dassault Aviation Création 1936 Création de Société anonyme des Avions Marcel Bloch Dates clés …   Wikipédia en Français

  • Dassault Aviation — Dassault Mirage 2000D Dassault Aviation es un fabricante de aeronaves civiles y militares francés. Fue fundada por Marcel Bloch como Société des Avions Marcel Bloch o MB .Tras la Segunda Guerra Mundial, Marcel Bloch cambió su nombre por Marcel… …   Wikipedia Español

  • Dassault Aviation — Logo de Dassault Aviation Création 1936 Création de Société anonyme des Avions Marcel Bloch Dates clés …   Wikipédia en Français

  • Mercure — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Mercure », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) « mercure », sur le Wiktionnaire… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.