Charles le Simple


Charles le Simple

Charles III de France

Charles III
Roi des Francs
Georges Rouget (1783-1869) - Charles III, dit le simple, roi de France en 896 (879-929).jpg
Charles III, dit le simple, roi des Francs en 896 (879-929) peint par Georges Rouget (1783-1869). Peinture acquise en 1838 et conservée au musée national du Château et des Trianons de Versailles.

Règne
1er janvier 898 - 29 juin 922
Sacre 28 janvier 893 en l’abbaye Saint-Remy de Reims
Investiture 1er janvier 898
Dynastie Carolingiens
Titre complet Roi des Francs
Prédécesseur Eudes
Successeur Robert Ier
Héritier Louis IV Red crown.png

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
Période
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président {{{président1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur1}}}
Successeur {{{successeur1}}}

{{{fonction2}}}
Période
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président {{{président2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur5}}}
Successeur {{{successeur5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur6}}}
Successeur {{{successeur6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur7}}}
Successeur {{{successeur7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur8}}}
Successeur {{{successeur8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur9}}}
Successeur {{{successeur9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur10}}}
Successeur {{{successeur10}}}

Biographie
Naissance 17 septembre 879
Décès 7 octobre 929
Péronne, France
Père Louis II
Mère Adélaïde de Frioul
Conjoint(s) Frédérune (907)
puis
Edwige de Wessex (919)
Descendance batards
Arnulf
Drogon
Roricon
Alpaïs

avec Frédérune
Gisèle
Rothrude
Hildegarde
Frérone
Ermentrude
Adélaïde
avec Edwige de Wessex
Louis IV Red crown.png (921-954)


Rois des Francs

Charles III dit le Simple, né le 17 septembre 879[1], mort le 7 octobre 929 à Péronne[2], dans la Somme, est un monarque français de la fin du IXe siècle et du début du Xe siècle, de la dynastie carolingienne.

Il est le fils posthume de Louis II dit le Bègue et d'Adélaïde de Frioul. Écarté du trône en raison de sa jeunesse, il a beaucoup de mal à régner en raison des ambitions suscitées par la situation fragile de son pouvoir.

Il est roi des Francs de 893 à 922.

Sommaire

Biographie

À cette époque, simple ne signifiait pas "sot" mais "honnête, sincère, franc".

Trop jeune pour régner, il est exclu du pouvoir après la mort de son demi-frère Carloman II. Les grands du royaume, avec à leur tête Hugues l'Abbé, choisissent alors Charles III le Gros, empereur d’Occident en titre, afin d’assurer la régence du jeune Charles pendant sa minorité. Après la déposition de Charles III le Gros en 887, Charles, qui n'a que huit ans, est encore trop jeune pour monter sur le trône. Les grands élisent alors comme roi de France Eudes, comte de Paris.

Néanmoins, Charles parvient à se faire sacrer roi le 28 janvier 893 en l’abbaye Saint-Remi de Reims par Foulques le Vénérable, archevêque de Reims et grand défenseur de la dynastie carolingienne. Après une période de lutte des deux rois pour un seul pouvoir, ils concluent un accord qui prévoit la succession de Charles à la mort d'Eudes, ce qui devient effectif le 1er janvier 898.

Incapable de résister aux Normands, Charles III se voit contraint, par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, à négocier avec le chef viking Rollon et à lui abandonner le territoire qu'il occupe en Basse-Seine depuis 896. Ce territoire va devenir la Normandie, un duché donné aux Normands contre la promesse de cesser les raids sur la Seine, de se faire baptiser, et pour Rollon d'épouser Gisèle, une fille de Charles issue d'une liaison illégitime.

Cependant, impuissant contre les dynasties féodales qui se constituent, à l'abri des nombreux donjons, il doit lutter contre les Grands du royaume, notamment Gislebert de Lotharingie, Raoul de Bourgogne, et Robert de France (frère d'Eudes et grand-père d'Hugues Capet).

À la mort du roi Louis l'Enfant, la Lotharingie se donne à Charles le Simple, en novembre 911, sous l'impulsion des puissants princes territoriaux Régnier au Long Col (†915), comte de Hainaut et margrave de Lotharingie, et Wigéric, comte palatin de Lotharingie.

Il essaye ensuite de faire valoir ses droits à l'Empire, mais il est battu par le germanique Henri l'Oiseleur. Le 7 novembre 921, par le traité de Bonn, les deux souverains se reconnaissent mutuellement.

À cause de la tyrannie exercée par Haganon le favori du roi, une révolte, avec à sa tête le Robert, duc des Francs, frère du précédent roi Eudes, éclate en 922. Les insurgés proclament la déchéance de Charles III et élisent roi Robert Ier le 29 juin 922, sacré le lendemain, 30 juin, à Reims par Gautier, l’archevêque de Sens.

Charles III refuse la destitution et contre-attaque depuis la Lotharingie. Robert Ier est tué lors de la bataille de Soissons le 15 juin 923, mais son fils Hugues le Grand, galvanise ses soldats en montrant le cadavre de son père, et finalement la bataille est perdue par Charles. Les grands vassaux refusent encore de le reconnaître comme roi, et lui préfèrent Raoul de Bourgogne. Charles, devenu un roi sans couronne, n'ayant plus aucun soutien, croit bon d'accepter le refuge que lui offre son vassal, Herbert II de Vermandois. Ce dernier, gendre de Robert Ier, le fait prisonnier d'une manière perfide le 17 juillet 923. Charles est dans un premier temps incarcéré à Château-Thierry puis, en 924 transféré dans une tour du château de Péronne (Somme). Après 6 années de captivité, il meurt le 7 octobre 929. Sa dépouille est inhumée en l’église Saint-Fursy de Péronne. Sous ce règne, les grands vassaux se rendent de plus en plus indépendants.

Son épouse Edwige de Wessex (ou Odgive), fille du roi d'Angleterre Édouard Ier dit Édouard l'Ancien, s'enfuit trouver refuge en Angleterre avec son fils, le futur Louis IV d'Outremer (d'où son surnom).

Généalogie

   ┌─ Charles II dit le Chauve (823-† 877), roi de Francie occidentale (840-877), empereur d'Occident (875-877). 
┌─ Louis II dit le Bègue (846-† 879), roi des Francs (877-879). 
│  └─ Ermentrude d'Orléans (?-?). 
│
Charles III dit le Simple
│
│  ┌─ X
└─ Adélaïde de Frioul (?-† 901). 
   └─ X
Charles III dit le Simple
 1) ép. en 907 Frédérune ou Frérone, peut-être la fille de Thierry II (Théodoric) de Rhingelheim 
 2) ép. le 10 février 919 Edwige de Wessex (cf. Maison de Wessex)
 │
 ├─De ? Arnulf (?-?)
 ├─De ? Drogon (?-?)
 ├─De ? Roricon (?-976) êvêque de Laon
 ├─De ? Alpaïs (?-?)
 ├─De 1 Ermentrude (?-?) épouse de Godefroy († 949), comte palatin de Lotharingie 
 ├─De 1 Frérone (?-?. 
 ├─De 1 Adélaïde (?-?). 
 ├─De 1 Gisèle (?-?), promise comme épouse à Rollon.  
 ├─De 1 Rothrude (?-?). 
 ├─De 1 Hildegarde (?-?).  
 └─De 2 Louis dit d'Outremer (921-† 954), roi des Francs (936-954). 
 

Voir aussi généalogie des Carolingiens

Notes et références

  1. Dans un acte daté du 28 mai 917, il dit qu'il est né le jour de la saint-Lambert (in die nativitas nostrae, quae est Missa S. Lamberti, ...) Recueil des historiens des Gaules et de la France, tome 9-page 531
  2. Gustave Devraine, Péronne, son histoire, ses monuments, des origines à nos jours, 1970, p. 4

Bibliographie

  • Pierre Riché, Les Carolingiens, une famille qui fit l'Europe, Hachette, coll. « Pluriel », Paris, 1983 (réimpr. 1997), 490 p. (ISBN 2-01-278851-3) 
  • Jean-Charles Volkmann, Bien connaître les généalogies des rois de France, Éditions Gisserot, 1999 (ISBN 2-877472086) 
  • Michel Mourre, Le Petit Mourre. Dictionnaire d'Histoire universelle, Éditions Bordas, avril 2007 (ISBN 978-2-04-732194-2) 
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Charles III de France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles le Simple de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles le simple — Charles III de France Charles III Roi des Francs …   Wikipédia en Français

  • Charles the Simple — A 921 meeting between Charles and Henry I of Germany resulted in a treaty. In 923 Henry supported Robert against Charles and promptly attempted to annex Lotharingia. Charles III (17 September 879 – 7 October 929), called the Simple or the… …   Wikipedia

  • Charles the Simple — Charles III of France …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Charles III de France — Charles III Charles III, dit le simple, roi de France en 896 (879 929) peint par Georges Rouget (1783 1869). Peinture acquise en 1838 et cons …   Wikipédia en Français

  • Charles III le Simple — Charles III de France Charles III Roi des Francs …   Wikipédia en Français

  • Charles III De France — Charles III Roi des Francs …   Wikipédia en Français

  • Charles iii de france — Charles III Roi des Francs …   Wikipédia en Français

  • CHARLES III LE SIMPLE — (879 929) roi de France (893 923) Fils posthume de Louis II le Bègue, Charles III le Simple est écarté de la royauté par les grands de Francie occidentale après les brefs règnes de ses frères Louis III (mort en 882) et Carloman (mort en 884). Il… …   Encyclopédie Universelle

  • Charles the Child — (Latin Karolus puer, from the Annales Bertiniani; 847/848, Frankfurt am Main – 29 September 866, Buzançais) was the King of Aquitaine from October 855 until his death in 866. If his father, Charles the Bald, and great grandfather, Charlemagne,… …   Wikipedia

  • Charles (Archbishop of Mainz) — Charles (825 or 830 – 4 June 863) was the second son of Pepin I of Aquitaine and Engelberga. He lived at the court of his uncle Lothair until 848, when, hearing of the deposition of his brother, he set out in March 849 with a band of followers to …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.