Captain America


Captain America
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie).
Captain America
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain America
Captain America Logo.jpg
Logo de la série Captain America.
Alias Steven "Steve" Rogers (véritable identité) Cap Nomad The Captain Brett Hendrick Buck Jones Anthony Schwarz Roger Grant Steven Grant Rogers Roger Stevens
Naissance 4 juillet 1917
Origine Lower East Side, New York
Activité(s) Super-héros
Pouvoirs Expert en combat à mains nues et en acrobatie stratège militaire accompli utilise un bouclier en vibranium et une moto Harley Davidson modifiée par le SHIELD
Famille Joseph et Sarah Rogers (parents, décédés), grand-père non identifié (présumé décédé), Steven Rogers (Captain America, ancêtre du XVIIIe siècle, présumé décédé)
Affiliation Project Rebirth U.S. Army Envahisseurs All Winners Squad Les Vengeurs Secret Defenders New Avengers Secret Avengers Isaiah Bradley Josiah X Bucky
Ennemi(s) Crâne Rouge
Créé par Joe Simon et Jack Kirby
Interprété par Reb Brown
Matt Salinger
Chris Evans
Film(s) Captain America: First Avenger, Captain America
Première apparition Captain America Comics #1 (décembre 1940)
Éditeur(s) Marvel Comics

Captain America est un personnage de fiction, un super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. Co-créé par Jack Kirby et Joe Simon, qui écrivent et dessinent ensemble les comics sur lesquels ils travaillent, il apparaît pour la première fois dans le comic book Captain America Comics #1 en décembre 1940. Ce personnage de la bande dessinée américaine est un super-héros patriotique, il porte un costume inspiré du drapeau américain.

Sommaire

Vie éditoriale

Genèse

Statue de Captain America au musée Principe Felipe à Valence en Espagne.

Au début de l'année 1940 Joe Simon et Jack Kirby commencent à travailler pour Timely, société qui possède déjà deux personnages vedettes à son panthéon : Submariner l'atlante et un androïde nommé Human Torch. Leur succès est important, même sil n’est en rien comparable à Superman ou Captain Marvel. Chez Timely, Simon et Kirby produisent plusieurs bandes dessinées et inventent de nombreux héros Red Raven, Comet Pierce, Mercury, the Vision mais aucunes de ces créations ne sort du lot. Les tensions internationales qui préfigurent une guerre prochaine et la situation des juifs en Allemagne qui touche particulièrement Simon, Kirby et Martin Goodman (propriétaire de Timely), tous trois juifs, poussent à la création d'un nouveau super héros patriotique[1]. Ce projet est d'autant plus valable que d'autres héros patriotiques existent déjà, comme The Shield, et rencontrent le succès. Simon et Kirby vont donc s'atteler à la tâche et créer ce nouvel héros pour Timely. La première apparition de Captain America se fera dans le premier numéro de Captain America Comics qui paraît le 20 décembre 1940[2] (la date inscrite sur la couverture est mars 1941 car les comics aux Etats Unis sortent plusieurs mois avant la date de parution officielle. Cette spécificité est apparue avec le premier comics Famous Funnies, édité par Max Gaines et qui paraît en mai 1934 avec une date de couverture indiquant juillet 1934[3]). Apparaissent aussi dès ce numéro Bucky Barnes et Crâne Rouge (dans une histoire écrite par Ed Herron). Ce premier épisode connaît un énorme succès avec des ventes qui dépassent le million d'exemplaire (ce chiffre n'est pas rare à l'époque mais il est cependant la marque des succès tels que Action Comics, Detective Comics ou Whiz Comics)aux Etats-Unis. Le seul souci qui apparaît est la menace d'une poursuite en justice de la part de John Goldwater, l'éditeur de M.L.J Comics et propriétaire de The Shield. Celui-ci accuse les auteurs de s'être inspiré de son héros pour créer le bouclier triangulaire de Captain America. La réponse de Goodman est immédiate, avec l’accord de Simon et Kirby, le bouclier sera rond dans les épisodes suivants.

Le succès de ce comics est tel que Goodman décide de proposer, dès le mois suivant, un second du même genre U.S.A comics qui reprend tous les ingrédients de Captain America (adolescent qui seconde le héros, nazis prêts à tout pour détruire les USA et une couverture de Simon et Kirby)[4]. Les dix premiers numéros de Captain America Comics sont dessinés par Simon et Kirby mais ils vont aussi faire appel à d'autres artistes pour l'encrage (Syd Shores, George Roussos, Bernie Klein, Reed Crandall et à des scénaristes (Otto Binder, Ed Herron, Stan Lee). Ceci est d'autant plus nécessaire qu'un nouveau comic patriotique est créé par Simon et Kirby : The Young allies comics mettant en vedette Bucky, Toro, le sidekick de Human torch et un groupe de jeunes patriotes[5]. Le dixième numéro de Captain America Comics est le dernier réalisé par Simon et Kirby car suite à un différent d'ordre financier avec Martin Goodman, ils vont cesser de travailler pour Timely et partir pour National Comics[5] où ils créeront d'autres comics patriotiques tels que Boys Commando.

Un membre du personnel déguisé en Captain America rencontre les enfants des employés du Pentagone dans le cadre de la journée nationale « emmenez vos enfants au bureau »

Résurrection

En novembre 1963, Kirby ressuscite Captain America dans Avengers #4. Timely a, entre-temps, changé de nom. L'éditeur s'appelle désormais Marvel.

Dans l'univers Marvel, Captain America est retrouvé en état d'hibernation par les Vengeurs[6]. Il a fait depuis partie de cette équipe, et à la dissolution de cette dernière, a formé les New Avengers.

Ce n'était pas d'ailleurs la première résurrection des héros de la guerre. Namor le Submariner avait déjà été réutilisé en février 1962, dans Les Quatre Fantastiques.

Le succès du personnage n'ayant pas diminué avec le temps, plus de 40 ans après avoir été décongelé des glaces du pôle, Captain America continue encore aujourd'hui sa carrière.

Dans les années 1970, Steve Englehart réconcilia également l'existence de Captain America et de son sidekick Bucky chez le prédécesseur de Marvel dans les années 1950, Atlas Comics, une anomalie à laquelle personne ne s'était intéressé auparavant, alors qu'elle était en contradiction avec l'histoire selon laquelle il était resté en animation suspendue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est alors révélé qu'un autre Américain a porté le costume après avoir reçu le sérum mais, en raison d'une défaillance chimique, ce successeur est devenu fou et a dû être supprimé secrètement.

Englehart, dont il s'agissait de l'un des premiers travaux en tant que scénariste, répondit aux attentes des responsables éditoriaux de Marvel en menant en même temps une réflexion sur le rôle que doit occuper un héros patriotique. Avec la saga du Secret Empire, Englehart fait écho au scandale du Watergate (Englehart avoue que, au début, il avait prévu une histoire sur la corruption des médias, mais que le Watergate a justement dirigé la fin du récit vers une portée différente). Deux autres personnages seront rétroactivement révélés avoir été Captain America après la guerre.

Instabilité éditoriale

Au nombre des scénaristes qui ont travaillé sur Captain America, on trouve notamment Mark Waid, dont les deux passages (1995-1996, 1998-1999, principalement avec le dessinateur Ron Garney), très appréciés par les fans, ont été coupés par la décriée version Heroes Reborn (Captain America volume 2), lancée par Rob Liefeld. Dan Jurgens succédera à Waid, avant que la série ne soit relancée sous le label Marvel Knights (volume 4). Les équipes artistiques se succéderont sans réussir à se stabiliser.

En 2004, le scénariste Christopher Priest lança la série Captain America & The Falcon, qui réunit Captain America et son ancien partenaire, Le Faucon, mais ne durera que 14 épisodes.

La série Captain America est encore relancée en 2005, scénarisée par Ed Brubaker, qui revient sur les moments marquants de l'histoire de Captain America avec beaucoup de succès, et introduit une nouvelle donne dans la vie du héros.

La mort temporaire de Captain America

Dans un numéro récent, le héros au bouclier est abattu par un tireur embusqué, Crossbones, en entrant au palais de justice. Sharon Carter, sa petite amie, l'achève, car elle a subi un lavage de cerveau effectué par le Docteur Faustus, le pire ennemi de Captain America et l'allié de Crâne Rouge. Bucky, le protégé de Captain America a repris le flambeau.

La résurrection du héros n'était encore pas à l'ordre du jour mais, en 2008, un Captain America ayant voyagé dans le temps depuis l'époque des Envahisseurs (pendant la Seconde Guerre mondiale) apparaît dans les séries[7].

Bucky a repris l'identité de Captain America depuis janvier 2008[8]. Frank Castle (le Punisher) a aussi endossé un costume de Captain America (personnalisé avec une tête de mort) pour « s'occuper » du cas d'un néo-nazi, le nouveau Maître de la haine, lui-même affublé d'un costume de Captain America façon nazi. C'est donc en tant que Captain America que Castle lui a réglé son compte mais, considérant que ce costume était [symboliquement] trop lourd pour lui, il le légua donc à la seule personne qui pouvait désormais le mériter : Bucky Barnes.

Son grand retour a commencé le 1er juillet 2009 outre-atlantique, dans la saga Captain America : Reborn de Ed Brubaker et Bryan Hitch.

Heroic Age, La Fin du Dark Reign

Bel et bien vivant et de retour suite à l'histoire "Captain America : Reborn", Steve partipera à Siège (fin de l'évènement Dark Reign) où lui et plusieurs héros mettent fin aux agissements de Norman Osborn et de ses Vengeurs Noirs (Dark Avengers) qui s'en prenaient à Asgard. Il y participera avec son costume de Captain America mais il avouera qu'il préfère que ce soit Bucky qui continue à être la légende vivante. Les héros auront fort à faire avec un Sentry incontrolable et possédé par un certain "Ange de la Mort". Suite à ça, Steve cède son titre de héros à Bucky et entame avec le reste de l'Univers Marvel l'évènement "Heroic Age", il devient chef des Secrets Avengers, composé du Fauve, de la Veuve Noire, de Nova ainsi que de War Machine. Il opère avec un tout nouveau costume restant quand même symbole de l'Amérique avec son étoile mais n'utilise plus le nom de Captain. Il gardera juste le surnom de "Super-Soldat".

Biographie du personnage

Né en 1917 dans le quartier du Lower East side (comme son créateur Jack Kirby), Steve Rogers a grandi pendant la Grande Dépression. Une jeunesse frêle et artistique avec un amour pour l'imagination, Steve a été souvent protégé contre ses oppresseurs par son ami Arnie Roth. Le père de Steve (un alcoolique chronique) meurt quand Steve est enfant. Diplômé durant sa dernière année de lycée, Steve perd sa mère, atteinte d'une pneumonie.

Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe, le jeune Steve Rogers n'aspire qu'à une seule chose : combattre le nazisme en s'enrôlant dans l'armée. Le jugeant trop malingre pour faire un soldat, les médecins militaires le réforment. La détermination de Steve Rogers est cependant telle qu'un général le remarque et lui propose de participer à une expérience secrète, le Sérum du Super-Soldat. Ce sérum, mis au point par le Professeur Josef Reinstein, dont le nom de code est Erskine, combiné à une irradiation, pourrait transformer un être chétif en un homme au corps parfait. Steve Rogers, prêt à tout, accepte et l'expérience est couronnée de succès : le voici maintenant devenu le soldat parfait. Mais au même moment, un espion nazi fait irruption dans la salle d'expérience et abat le professeur Erskine, seul à connaître la formule du Super-Soldat. Steve Rogers est alors enrôlé dans l'armée en tant que simple soldat pour mieux suivre les combats et y participer en tant que Captain America, qui devient rapidement un symbole pour ses camarades.

Vers la fin du conflit, Captain America, en compagnie de son fidèle allié Bucky, tente de désamorcer un missile envoyé sur les États-Unis, mais celui-ci explose en vol. Si Bucky est laissé pour mort, Captain America tombe dans les eaux arctiques où il restera congelé mais en vie grâce au sérum. Il ne sera réveillé que dans les années 1960, lorsqu'il sera repêché par une équipe de super-héros, les Vengeurs, dont il deviendra un membre indéfectible[6]. En 1969 il rencontre un nouvel allié, Sam Wilson, qui deviendra le super-héros Le Faucon. Le symbole est l'Amérique blanche et noire combattant les forces du mal.

À partir de 2006, le passage d'une loi obligeant les super-héros à se déclarer auprès des autorités le pousse à s'y opposer par la force et à mener la rébellion dans une histoire, Civil War, qui est une parabole sur les attaques contre les libertés individuelles, la guerre en Irak, la prison de Guantanamo. Iron Man a un rôle déterminant dans cette histoire.

Son pire ennemi, Crâne Rouge, lui aussi ranimé à l'époque contemporaine, orchestre sa mort. Captain America est assassiné le 7 mars 2007, dans le numéro #25 de sa cinquième série, tué par un tireur embusqué en entrant au Palais de Justice.

Par la suite, pendant le retour de Hulk sur terre, Stark demande à l'ancien Œil de faucon de prendre le bouclier du Cap, et d'incarner, à son tour, le symbole américain fait homme. Ce dernier refuse. Par contre Bucky (revenu d'entre les morts), qui agissait dans l'ombre depuis des années, lui, accepta l'offre de Stark, estimant qu'il était le seul capable d'incarner Captain America, étant la personne la plus proche de Steve Rogers. C'était aussi primordial, pour lui, du fait que Punisher, pour une aventure, avait endossé le costume.

Entre temps, les héros doivent faire face à une invasion skrull. Les vengeurs clandestins sont envoyés en terre sauvage où un vaisseau skrull s'est crashé. En sortent divers héros de l'âge d'argent, dont certains avec leurs costumes des années 1980. Parmi eux, Captain America, qui, selon tous les héros présents, est le VRAI Captain America.

Pouvoirs, capacités et équipement

Bouclier original de Captain America (1941).
Bouclier de Captain America (ère moderne).

Captain America a reçu un traitement du sérum du super-soldat. Ses capacités physiques sont au maximum de l'espèce humaine, une force capable de soulever près de 360 kilos et une agilité, une guérison et endurance accrues.

C'est un combattant expert maîtrisant plusieurs formes d'arts martiaux. Il possède un bouclier fabriqué dans un alliage de vibranium, d'acier ainsi que d'un catalyseur inconnu. L'analyse ultérieure du bouclier de Captain America devait donner naissance à l'adamantium.

Dans ses aventures des années 1940, il est accompagné de Bucky, son jeune comparse, acrobate dépourvu de pouvoirs. Lors du retour du Captain dans les années 1960, il est révélé que Bucky a été tué.

Ce qui explique l'incroyable succès de Captain America n'est pas l'originalité de son costume ou de ses pouvoirs, mais son engagement dans la Seconde Guerre mondiale. En effet, ce n'est pas un super-héros, mais un super-soldat, amoureux fou des valeurs américaines de l'époque, en lutte à mort avec ses ennemis nazis. Il est d'ailleurs à noter que Captain America est entré - fictivement - dans le conflit un an avant que les États-Unis ne le fassent réellement. Combattant les nazis et les Japonais, Captain America a été consciemment créé comme une figure de propagande nationaliste[9]. Si Submariner et Human Torch combattent également la « peste brune » (et même croisent souvent le Captain), seul le super-soldat, auquel les hommes peuvent plus facilement s'identifier, eut un réel succès populaire et durable.

Captain America est le symbole de l'Amérique invincible. Ses couleurs rappellent le drapeau des États-Unis et son bouclier pourrait symboliser les États-Unis défenseurs du monde.

Ennemis

Versions alternatives

Ultimate Captain America

Une nouvelle série, les Ultimates, met en scène une version modernisée des Vengeurs dans l'univers Ultimate Marvel, et revient sur les origines de Captain America pour donner naissance à un nouveau Captain America qui se réveille dans le monde du début du XXIe siècle, donnant ainsi un nouveau regard sur les paradoxes de son personnage : un soldat fidèle à une armée qui utilise des moyens peu recommandables dans un monde bien plus complexe que celui qu'il a connu.

Adaptations à d'autres médias

Adaptations filmées

Jeux de plateaux

Captain America apparaît dans le jeu de plateau HeroScape Marvel.

Notes et références

  1. (en)The Complete Jack Kirby, Volume 2, 1940-1941, p.238 / Greg Theakston. Pure Imagination Publishing, 1998
  2. (en)The Complete Jack Kirby, Volume 2, 1940-1941, p.240 / Greg Theakston. Pure Imagination Publishing, 1998
  3. Tales from the Crypt: The Official Archives Including the Complete History of EC Comics and the Hit Television Series par Digby Diehl. Pan book, 1996. p. 15
  4. (en)The Complete Jack Kirby, Volume 2, 1940-1941, p.241 / Greg Theakston. Pure Imagination Publishing, 1998
  5. a et b (en)The Complete Jack Kirby, Volume 2, 1940-1941, p.243 / Greg Theakston. Pure Imagination Publishing, 1998
  6. a et b (en) Brian Cronin, « Silver Age September – Captain America Joins the Avengers », Comic Book Resources, 23 septembre 2011. Consulté le 5 octobre 2011
  7. Avengers/Invaders: The Return Revealed - Marvel.com News
  8. Captain America Vol.5 #34 (Marvel Comics)
  9. Wright, Bradford W. (2001). Comic Book Nation: The Transformation of Youth Culture in America. Johns Hopkins. p. 36.
  10. Captain America sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

  • Bucky Barnes, sidekick durant la guerre
  • Les Vengeurs, équipe de super-héros

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Captain America de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Captain America — ist eine US amerikanische Comicfigur, ein Superheld, der ein Kostüm in den Farben der Flagge der Vereinigten Staaten trägt. Geschaffen wurde sie von Jack Kirby und Joe Simon für den Verlag Timely Comics, einem Vorgänger des heutigen Verlags… …   Deutsch Wikipedia

  • Captain America II — (1979) Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie). Captain America est un film américain de Ivan Nagy sorti en 1979. Le titre original est Captain America II: Death Too Soon, mais ce film est sorti en France sous le nom Captain …   Wikipédia en Français

  • Captain America — This article is about the superhero. For other uses, see Captain America (disambiguation). For the 2011 film, see Captain America: The First Avenger. This article is about Steve Rogers. For the subsequent incarnations of the character, see List… …   Wikipedia

  • Captain America — ▪ American comic book character       American comic book hero whose iconic red, white, and blue costume belies the complex ideology he came to reflect.       During World War II, American comic book publishers produced a spate of patriotic, Nazi …   Universalium

  • Captain America — …   Википедия

  • Captain America's shield — is a fictional item, the primary defensive and offensive piece of equipment used by the Marvel Comics superhero Captain America, and he is seldom seen without it. Over the years, Captain America has had the use of several different shields of… …   Wikipedia

  • Captain America (film, 1991) — Captain America (film, 1990) Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie). Captain America Réalisation Albert Pyun Acteurs principaux Matt Salinger Ronny Cox Scénario Stephen Tolkin et Lawrence Bloc …   Wikipédia en Français

  • Captain America (film 1990) — Captain America (film, 1990) Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie). Captain America Réalisation Albert Pyun Acteurs principaux Matt Salinger Ronny Cox Scénario Stephen Tolkin et Lawrence Bloc …   Wikipédia en Français

  • Captain America II (1979) — Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie). Captain America est un film américain de Ivan Nagy sorti en 1979. Le titre original est Captain America II: Death Too Soon, mais ce film est sorti en France sous le nom Captain… …   Wikipédia en Français

  • Captain america ii (1979) — Pour les articles homonymes, voir Captain America (homonymie). Captain America est un film américain de Ivan Nagy sorti en 1979. Le titre original est Captain America II: Death Too Soon, mais ce film est sorti en France sous le nom Captain… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.