SHIELD


SHIELD
SHIELD
Personnage de fiction
Activité(s) Agence gouvernementale
Adresse Héliporteur (Helicarrier)
Membre(s) Nick Fury « Dum Dum » Dugan Natasha Romanoff Jasper Sitwell Clay Quartermain
Créé par Stan Lee et Jack Kirby
Première apparition Strange Tales #135 (août 1965)
Éditeur(s) Marvel Comics

Le SHIELD, (acronyme de Supreme Headquarters, International Espionage, Law-Enforcement Division, puis Strategic Hazard Intervention, Espionage Logistics Directorate à partir de 1991) est une agence d'espionnage de l'univers Marvel, monde imaginaire d'une grande partie des super-héros de Comics. Elle a été créée par Stan Lee dans Strange Tales #135 en 1962. Ce comics a été traduit en France dans Strange Spécial origines n°142.

Nick Fury, vétéran de la Seconde Guerre mondiale et super-espion borgne, est le directeur historique de cette agence même si le commandement a été assuré pendant quelque temps par G.W. Bridge. Nick Fury, suite à sa guerre secrète contre la Latvérie, a disparu de la circulation. L'organisation était dirigée par Maria Hill jusqu'aux événements de Civil War. Tony Stark a succédé à Maria Hill jusqu'à la dissolution de l'agence après les événements de Secret Invasion.

Sommaire

Nom

Le nom original « SHIELD », signifiant « bouclier » en Anglais, a été parfois traduit par M.I.E.S.L. (Arédit) ou S.E.R.V.O. (Humanoïdes Associés).

Dans la version française du film d'Iron man "S.H.I.E.L.D." signifie (Bureau Stratégie Habilité Intervention Exécution Logistique Défensif)

Historique

Le SHIELD fut créé par Nick Fury à la fin de la Seconde Guerre mondiale, au départ comme une simple agence de contre-espionnage, mais il abandonna le projet car le gouvernement américain n'était pas convaincu. Pourtant, un comité des Nations unies ressortit le projet du placard discrètement, intégrant Fury en tant que directeur des opérations (directeur adjoint, ou deuxième dans l'organisation).

L'organisation était alors une agence d'espions, très bien équipée et sous juridiction de l'ONU. Elle possédait entre autres dans les années 1960 un mini-héliporteur nommé Behemoth, et un robot géant nommé Red Ronin. C'est aussi le SHIELD qui développa la technologie des LMD, des androides copies conformes d'une personne. Certains furent utilisés contre le SHIELD, remplaçant des membres importants, jusqu'à ce que Fury ne découvre l'infiltration organisée par le Zodiaque.

La sécurité du siège des Nations-Unis à New-York dépend de sa seule juridiction et ses forces peuvent être employé comme Force de maintien de la paix des Nations unies.

À la suite d'une opération secrète en Latvérie dans les années 2000, Nick Fury quitta son poste. C'est la jeune américaine Maria Hill, jugée neutre vis-à-vis des super-héros, mais toutefois patriote, qui reprit alors sa place.

Lors du cross-over Civil War, le SHIELD fit la chasse aux super-héros rebelles. Tous ceux qui signaient le Registration Act se retrouvaient quant à eux soumis aux ordres du directeur du SHIELD. À la fin du conflit, Hill, se sentant piégée par le gouvernement, offrit son poste à Tony Stark. Elle resta toutefois son assistante. Stark accepta la place et fit construire un second Héliporteur aux couleurs d'Iron Man, et même ajouter une boite à suggestions ! Il expliquera à Maria Hill qu'il n'aimait pas l'ancien parce qu'il sentait trop le cigare à son goût (Fury est un grand amateur de cigares). Il mit en place l'Initiative visant à ce que chaque État des États-Unis soit protégé par une équipe de super-héros agréés par le gouvernement.

N'ayant pas pu prévenir la Secret Invasion qui a vu les Skrulls s'infiltrer dans les principales organisations de la Terre et détourner la technologie de Stark industries, il est renvoyé par le président Obama qui nomme Norman Osborn directeur d'une nouvelle agence, le HAMMER, intégrant les infrastructures du SHIELD.

Celui-ci dissout l'agence et renvoie les 1 200 agents spéciaux du SHIELD. Une partie de ceux-ci rejoint Fury qui utilise des installations que la nouvelle direction ne connait pas pour ses opérations.

Les agissements criminels de Norman Osborn ayant été révélés au monde lors de sa tentative d'invasion d'Asgard, le gouvernement américain se rend compte de son erreur et l'accuse de haute trahison.

Organisation

Le QG du SHIELD est une base volante appelée Héliporteur (Helicarrier), possédant des jets de combat et des missiles ballistiques.

Au niveau interne, les accréditations des agents dépendent d'un code allant de 1 à 10, donnant accès à l'équipement, aux informations et aux renseignements secrets. Maria Hill est de niveau 9. Un statut externe, appelé « Champion », octroie la possibilité de former à tout moment une équipe pour une mission spécifique. Captain America possède ce statut. Nick Fury est lui le seul agent de 33e degré, c'est-à-dire qu'il est le seul à connaître l'existence de 28 bases secrètes à travers le monde.

Le SHIELD possède aussi des sous-agences, aux missions bien précises.

SWORD

SWORD, signifiant Sentient World Observation & Response Department, est apparue pour la première fois dans Astonishing X-Men vol.3 #6 en 2004.

Elle se spécialise dans les menaces extra-terrestres.

STRIKE

Apparue pour la première fois dans Captain Britain #17.

Il s'agit d'une agence proche du SHIELD, basée en Angleterre. Psylocke en fit brièvement partie, jusqu'à ce que l'organisation soit infiltrée par des espions.

SAFE

HATE

Agents

Le SHIELD a compté ou compte parmi ses agents :

Adaptations filmées

Inspiration

Cette agence a été inspiré par les rumeurs nées du folklore américain affirmant l'existence d'une agence d'espionnage travaillant pour les Nations unies[réf. nécessaire]. Dans la réalité, si l'O.N.U. dispose d'une Cellule d’Analyse Interforces comme service de renseignement[1], elle a un pouvoir infime en comparaison des agences nationales, alors que le SHIELD a une autorité supranationale.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SHIELD de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • shield´er — shield «sheeld», noun, verb. –n. 1. a piece of armor carried on the arm or in the hand to protect the body in battle, used in ancient and medieval warfare. 2. anything used to protect: »He turned up his collar as a shield against the cold wind. A …   Useful english dictionary

  • Shield — Shield, v. t. [imp. & p. p. {Shielded}; p. pr. & vb. n. {Shielding}.] [AS. scidan, scyldan. See {Shield}, n.] 1. To cover with, or as with, a shield; to cover from danger; to defend; to protect from assault or injury. [1913 Webster] Shouts of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Shield — Shield, n. [OE. sheld, scheld, AS. scield, scild, sceld, scyld; akin to OS. scild, OFries. skeld, D. & G. schild, OHG. scilt, Icel. skj[ o]ldr, Sw. sk[ o]ld, Dan. skiold, Goth. skildus; of uncertain origin. Cf. {Sheldrake}.] 1. A broad piece of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • shield — [shēld] n. [ME schelde < OE scield, akin to Ger schild < Gmc * skild < IE base * (s)kel > SHELF] 1. a flat, usually broad, piece of metal, wood, etc., carried in the hand or worn on the forearm to ward off blows or missiles 2. any… …   English World dictionary

  • Shield — steht für The Shield – Gesetz der Gewalt, eine US amerikanische Krimiserie Mark Shield (* 1973), ein australischer Fußballschiedsrichter William Shield (1748 1829), englischer Komponist Diese Seite ist eine Begriffsklärun …   Deutsch Wikipedia

  • shield — [n] protection absorber, aegis, armament, armor, buckler, buffer, bulwark, bumper, cover, defense, escutcheon, guard, mail, rampart, safeguard, screen, security, shelter, ward; concepts 712,729 shield [v] protect bulwark, chamber, conceal, cover …   New thesaurus

  • shield — ► NOUN 1) a broad piece of armour held for protection against blows or missiles. 2) a sporting trophy consisting of an engraved metal plate mounted on a piece of wood. 3) Heraldry a stylized representation of a shield used for displaying a coat… …   English terms dictionary

  • Shield — См. Защитный экран Термины атомной энергетики. Концерн Росэнергоатом, 2010 …   Термины атомной энергетики

  • shield — I noun aegis, buckler, buffer, bulwark, clipeus, cover, covert, coverture, defense, guard, protection, protector, rampart, refuge, safeguard, sanctuary, screen, scutum, security, shelter II index blind (obscure) …   Law dictionary

  • shield — vb protect, guard, safeguard, *defend Analogous words: preserve, conserve, *save: *harbor, shelter, lodge, house …   New Dictionary of Synonyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.