Yunnan


Yunnan

24°30′N 101°30′E / 24.5, 101.5

Yunnan
Carte indiquant la localisation du Yunnan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Yunnan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de Chine Chine
Noms Chinois : 云南
Pinyin : Yúnnán
« Sud des nuages »
Abréviation 滇 (diān), 云 (yún)
Statut politique Province
Capitale Kunming
Géographie
Superficie 394 100 km² (8e)
Démographie
Population (2004) 44 150 000 hab. (12e)
Densité 112,03 hab./km² (24e)
Nationalités Hans (67%)
Yi (11%)
Bai (3,6%)
Hani (3,4%)
Zhuang (2,7%)
Dai (2,7%)
Hmong (2,5%)
Hui (1,5%)
Blang (0.2%)
Achang (0.1%)
Économie
PIB (2006) 400 000  (23e)
PIB/hab. 9 060 Ұ (sinogrammes simplifiés : , en sinogrammes traditionnels : 雲南, en pinyin : Yúnnán) est une province du sud-ouest de la Chine. Frontalier du Vietnam, du Laos, du Tibet et de la Birmanie, il regroupe des populations de diverses appartenances ethniques (22 minorités nationales). Région essentiellement montagneuse, le Yunnan reste peu avancé sur le plan économique, malgré le développement du tourisme.

Sommaire

Langues

Le Yunnan est une mosaïque linguistique. En plus du mandarin, la langue officielle de la Chine, les langues parlées au Yunnan appartiennent à plusieurs familles linguistiques :

Historique

Le Yunnan était autrefois indépendant à l'époque du royaume de Nanzhao 南诏 (649-902), puis du royaume de Dian 滇, dont les élites étaient de langue bai.

Au XIIIe siècle, la province est passée sous la domination des Mongols (dynastie Yuan). Vers cette époque, Marco Polo a voyagé dans le Yunnan et a décrit son émerveillement dans le récit de son voyage.

Géographie

Le Yunnan possède des paysages d'une très grande diversité, des plateaux arides du Tibet jusqu'aux forêts tropicales du Xishuangbanna. Province essentiellement agricole dotée de terres très fertiles (la « terre rouge » du Yunnan) et d'un climat généralement clément, le Yunnan exporte une très grande variété de fruits et légumes.

Plusieurs fleuves importants traversent le Yunnan dont :

Sa capitale, Kunming, est située dans une cuvette à environ 2 000 m d'altitude, et entourée de rizières en étages (voir Hani). On la surnomme la « ville du printemps éternel », notamment en raison du lac qui régule sa température.

Les autres villes sont très peu peuplées.

Ville . Population 2007
1 . Kunming 昆明 1 065 380
2 . Kaiyuan 开远 203 155
3 . Qujing 曲靖 149 498
4 . Jinma 139 022
5 .Majie 137 572
6 . Dali (Xiaguan) 大理 136 872
7 . Gejiu 个旧 135 348
8 . Haikou 117 670
9 . Heilin 116 321
10 . Zhaotong 昭通 111 657
11 . Anning (Lianran) 安宁 109 342
12 . Yuxi (Zhoucheng) 玉溪 106 305
13 . Xuanwei 宣威 104 593

Source World Gazeetter

Économie

Paysannes du Yunnan repiquant du riz à 2000 m d'altitude

Le Yunnan est une région où l'activité agricole est très forte et très diversifiée du fait de ses climats très contrastés.

On peut citer bien sûr la culture maraîchère que l'on retrouve un peu partout en Chine, mais surtout la culture et la transformation du tabac sous forme de cigares vendus principalement dans la province, et de cigarettes "Hongmei" vendues dans l'ensemble de la Chine.

L'élevage tient lui aussi une place relativement importante, la production laitière permet la commercialisation dans la province de produits tels le rubing, sorte de fromage mangé revenu à la poêle.

À Kunming a régulièrement lieu l'exposition horticole internationale. L'activité horticole s'est développée et ce même pour des roses produites sous licence.

Ressources naturelles

Rizières en terrasse dans le Yunnan

Le Yunnan abonde en ressources naturelles. Les eaux des montagnes sont très pures dans le nord, l'eau de Lijiang est naturellement légèrement sucrée.

Faune et flore

La province est connue comme le paradis des plantes et des animaux. Elle compte plus d'espèces de plantes d'origine tropicale, subtropicale, tempérée et froide que n'importe quelle autre province chinoise. Il s'agit aussi bien d'anciennes espèces locales que d'espèces importées de l'étranger. Parmi les 30 000 espèces de plantes supérieures chinoises, 18 000 peuvent être trouvées au Yunnan.

Le climat du plateau du Tibet dans le district de Xianggelila, au nord de la province, ne permet pas la production de fruits ou de riz, ils sont donc amenés depuis d'autres régions de la province. Au contraire, dans le sud-ouest, dans le district de Xishuangbanna, le climat tropical est propice à une importante production de noix de coco, bananes et de nombreux autres fruits tropicaux. Le maïs est produit dans toute la province. Les champs sont généralement de petite taille et la culture peu mécanisée.

Le climat tempéré et humide de cette province permet à de nombreux champignons d'y pousser dont certains ont de nombreuses vertus médicinales. À Kunming par exemple, vers le mois de septembre, de nombreux restaurants proposent des spécialités de fondues aux champignons, composées de différents champignons de la région.

La spiruline y est également massivement cultivée et vendue à très bon prix dans les boutiques de thé ou de plantes médicinales (entre 150 et 200 yuans les 500 g).

Minéraux

Plus de 150 types de minéraux ont été découverts dans la province.

Tourisme

Le Yunnan est une province très touristique, du fait de sa grande diversité de paysages et de cultures. Parmi les hauts-lieux touristiques, on trouve :

  • Lijiang (丽江), sans doute la plus belle ville du Yunnan, est une cité ancienne, à la culture dongba des Naxi qui a conservé tout son charme, tout en se dotant d'un aérodrome (atterrissage à sensation en altitude) et d'infrastructures modernes (Guan Fang Hôtel, 5 étoiles), entouré par quelques anciens villages et notamment un site de préservation de la culture dongba.
  • Kunming (昆明), le chef-lieu de la province, avec ses maisons anciennes, ses nombreux parcs et ses grottes somptueuses et bien aménagées, Expo99, une exposition botanique permanente et anciennement internationale.
  • Shilin (石林) La forêt de pierre, un parc de plus de huit hectares où l'on peut se promener dans des formations naturelles vertigineuses.
  • Le district de Shangri-la (香格里拉), région du plateau tibétain de haute montagne, touristique à la frontière de la province du Tibet, et des districts de Zhongdian, Deqin et Lijiang. Les impressionnantes Gorges du Saut du tigre et la première baie du Changjiang.
  • La ville de Dali (大理), capitale historique d'une des minorités Bai, avec ses trois pagodes (les « tours » de Dali), son temple bouddhiste surplombant la ville et sa jolie ville ancienne.
  • La jolie ville traditionnelle de Jianshui au sud de Kunming.
  • Encore plus au Sud, les superbes rizières en terrasses de Yuanyang et ses marchés colorés de la minorité Yi et Hani.
  • Le parc des minorités, à proximité de Kunming, présente diverses minorités ethniques et leurs spécificités culturelles.
  • Le Xishuangbanna (西双版纳), habité à 75 % par la minorité Dai région bordant le Myanmar et le Laos. Le climat y est tropical, les cocotiers, bananiers et le Mékong rappellent l'Asie du Sud-Est. On peut y visiter un parc botanique de classe internationale ouvert au public, un parc abritant une forêt tropicale primaire et la présentation de cultures de différentes minorités dont les aini. Un lac abrite un spectacle présentant la culture des minorités dai. Région productrice d'argenterie et de bijoux en argent et pierres précieuses, de noix de coco et de bananes. Le hulusi, flûte à hanche composée d'une gourde et de bambou, de culture dai, est très développé dans cette région, mais s'est répandu dans toute la Chine.
  • La ville de Ruili, où vit une importante communauté musulmane (pakistanaise). En émane une ambiance très particulière. En plein Triangle d'or, c'est aussi le siège d'un important commerce et trafic de rubis, de jade et autres pierres précieuses.

Principalement chinois, les touristes rapportent des milliards d'euros au Yunnan[1][réf. nécessaire].

Culture

Famille paysanne du Nord du Yunnan, sur la Montage du Lion

Le Yunnan se distingue par une grande diversité ethnique et culturelle. Les Han représentent plus de 60% de la population, de nombreuses autres nationalités sont présentes dans la province. Elles ont parfois des particularités marquées, ainsi les Naxi, environ 320 000 personnes, possèdent une langue et une écriture propres. Les Mosuo (80 000 personnes) et les Aini ont une structure sociale matriarcale.

Lors du rattachement du Tibet à la République populaire de Chine, une large partie des plateaux tibétains a été rattachée au Yunnan, et avec eux une population de 120 000 Tibétains (minorité zang), à Xianggelila, la culture tibétaine est importante ; monastères, écoles (produisant des thangka) et médecins bouddhistes lamaiques, élevage du yak pour sa viande, son lait (utilisé avec le thé), ses poils (confections d'étoffes), ses cornes (corne de musique, baguettes...), langue et écriture tibétaine. La musique folklorique typiquement tibétaine telle qu'elle est produite à Xixuangbanna, aux voies très puissantes et utilisant un large éventail de tonalité. De nombreuses chansons zang se retrouve dans les karaké, connues et appréciées par la majorité des chinois.

Dans le district de Lijiang, la culture dongba des Naxi (écriture pictographique, religion animiste et totemiste, mêlée de bouddhisme) est très présente. La musique purement acoustique reste très importante dans la culture naxi, alors qu'elle est plus souvent mêlée à de la musique électrique ou électronique dans les autres cultures chinoises. On peut entendre différentes formations orchestrales composées d'une vingtaine d'instrumentistes.

Dans le district de Dali, les Bai sont majoritaires, vêtus de costumes composés de blanc et d'autres couleurs selon les branches de la culture bai.

Dans le Sud du Yunnan, à Xishuangbanna, près de 75 % de la population est de la minorité dai, d'origine thaïlandaise ; le hulusi, instrument de musique dai, est très répandu dans cette région. La production d'argenterie et de bijoux composés d'argenterie et des pierres précieuses est une spécialité des hommes dai. Ils doivent dans leur culture trouver les matériaux et produire les bijoux pour leurs futures ou actuelles épouses.

On trouve généralement localement les écritures de ces minorités sur les panneaux au côté du chinois mandarin ; tibétain à Xianggelila, thaïlandais à Xishuangbanna ou dongba à Lijiang.

Notes et références

  1. National Geographic France Mai 2008

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yunnan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yúnnán — Yunnan Yunnan Carte indiquant la localisation du Yunnan (en rouge) à l intérieur de la Chine Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • YUNNAN — Province du sud ouest de la Chine, limitrophe du Vietnam, du Laos et de la Birmanie, le Yunnan couvre 436 200 kilomètres carrés et comptait 37 820 000 habitants, selon les estimation de 1992. Cette province forme un ensemble massif qui domine de… …   Encyclopédie Universelle

  • Yunnan — (chino simplificado: 云南, chino tradicional: 雲南, pinyin: Yúnnán, Forma tradicional: Yünnan), provincia de la República Popular China. Su capital es Kunming. Tiene una extensión de 400.000 kilómetros cuadrados y más de 40 millones de habitantes… …   Enciclopedia Universal

  • Yunnan —   [ynnan], Yünnan, Jünnan, Provinz in Südwestchina, an der Grenze zu Birma, Laos und Vietnam, 394 000 km2, 41,44 Mio. Einwohner; Hauptstadt ist Kunming. Den zentralen Teil der Provinz nimmt ein von einzelnen Höhenzügen und flachen Becken… …   Universal-Lexikon

  • Yünnan — (Jünnan), die südwestlichste Provinz des chines. Reiches, grenzt im N. an Tibet und Sz tschwan, im O. an Kweitschou, im S. an Tongking und die Schanstaaten, im W. an Birma und umfaßt 396,700 qkm mit 12 Mill. Einw. Der Westen wird von parallelen,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Yunnan — Yunnan, Provinz, so v.w. Jünnan …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Yünnan — Yünnan, chines. Provinz, an Hinterindien u. Tibet gränzend, Gebirgsland, mit der Hauptstadt Y. an einem See …   Herders Conversations-Lexikon

  • Yunnan — [yo͞o′nän′] province of S China: 168,418 sq mi (436,201 sq km); pop. 36,750,000; cap. Kunming …   English World dictionary

  • Yunnan — Not to be confused with Yunan (disambiguation). Coordinates: 24°30′N 101°30′E / 24.5°N 101.5°E / 24.5; 101.5 …   Wikipedia

  • Yunnan — /yoo nan , nahn /; Chin. /yyuun nahn /, n. Pinyin. 1. a province in S China. 20,510,000; 168,417 sq. mi. (436,200 sq. km). Cap.: Kunming. 2. former name of Kunming. Also, Wade Giles, Yünnan. * * * or Yün nan Province (pop., 2000 est.: 42,880,000) …   Universalium

  • Yünnan — 云南省 Yúnnán Shěng Abkürzung: 滇 (Pinyin: Diān) Hauptstadt Kunming Fläche   Gesamt   Anteil an der VR China Rang 8 von 33 394 000 km² 4,11 %   …   Deutsch Wikipedia