Vaureal


Vaureal

Vauréal

Vauréal

Hôtel de ville de Vauréal
Hôtel de ville de Vauréal

Armoiries
Détail
logo
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Pontoise
Canton L'Hautil
Code Insee abr. 95637
Code postal 95490
Maire
Mandat en cours
Bernard Morin
2008-2014
Intercommunalité Cergy-Pontoise
Site internet vaureal.fr
Démographie
Population 15 602 hab. (2006)
Densité 4 509 hab./km²
Gentilé Vauréalien
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 00″ Nord
       2° 02′ 00″ Est
/ 49.0333, 2.0333
Altitudes mini. 22 m — maxi. 122 m
Superficie 3,46 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Située dans le département du Val d'Oise, Vauréal est une des douze communes de la Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise. Créée sous l'impulsion de l'État, cette ville nouvelle a vu le jour en 1971 et marqué le véritable point de départ du développement de Vauréal. Petit village de 800 âmes au début des années 80, la commune compte aujourd'hui plus de 16 000 habitants. Ils sont appelés les Vauréalien(ne)s.

Sommaire

Géographie

Situé à 25km au Nord-Ouest de Paris, la ville s'étend sur la rive droite de l'Oise, à l'est de la boucle qui forme les étangs de Cergy-Neuville. Elle est bordée au Nord par la ville de Cergy, à l'Ouest par Courdimanche et Boisemont, au sud par Jouy-le-Moutier et Neuville-sur-Oise à l'Est.

Elle a une superficie de 371 ha dont 48 ha d'espaces verts, plus 54 ha d'espaces boisés[1], et compte 52 km de voiries.

Vauréal est divisé en deux : le village au bord de l'Oise est séparé de l'urbanisation récente sur le plateau par des coteaux boisés.

On comptait 9 quartiers sur la ville : Les Toupets, Les Longues-Terres, la Siaule, les Groues,les Boulingrins,l'Allée Couverte, Les Moissons, les Sablons et le Village (du Sud vers le Nord, exception faite du Village qui couvre la ville sur toute sa longueur). Le Coeur de ville est compté avec les Moissons (voir l'Etincelle de mai 2008).

Histoire

L'allée sépulcrale couverte.

Le nom de la commune provient du latin vallis regalis, la vallée royale.

L'existence d'une allée couverte sur le territoire de la commune atteste la présence de l'homme dès le néolithique.
Anciennement dénommé Lieux et dépendance de Jouy-le-Moutier, le village est érigé en paroisse en 1252, en raison de son importante population vigneronne.
Pendant la guerre de Cent ans, en 1433, les godons prennent pillent et brulent Vauréal, Courdimanche et Puiseux.
C'est en 1656 qu'Antoine de Guérapin, seigneur du village depuis 1644 et devenu baron, lui donne son nom actuel. L'usage de cette appellation n'est généralisée qu'au milieu du XVIIIe siècle.
Devenue municipalité avec la révolution de 1789, Vauréal vit de la viticulture avant de souffrir des conséquences de la concurrence méridionale, due au développement du chemin de fer au milieu du XIXe siècle.
La commune se reconvertit alors dans la culture maraichère et fruitière.

La ville nouvelle

La place du Cœur Battant.

Ce n'est qu'en 1971 avec la création de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise que la commune connaît une réelle expansion. En 1984, le premier quartier du plateau (Les Toupets) a été aménagé. La population s'est alors accrue de manière exponentielle.

En 2005, d'importants travaux sont lancés pour la création d'un « Cœur de ville » qui faisait défaut jusqu'alors à la commune. Outre la création de logements, de nombreux commerces devraient y faire leur apparition. Situé à mi-chemin entre le quartier de la Bussie et des Toupets, le Cœur de ville avait pour volonté affichée de faire disparaître l'impression d'une ville scindée en deux. Le Coeur de ville est un grand parking et manque de convivialité.

Mars 2007, Le nouvel Hôtel de ville est inauguré, le centre culturel "l'Antarès" est inauguré en mai 2007. La première tranche du programme immobilier a été livré durant le premier semestre de la même année et les premiers commerces ont ouverts en Juin 2007. La livraison de la deuxième tranche a été fait début 2008 et la troisième tranche en 2009.


Héraldique

Blason de Vauréal.svg Vauréal
  • Les armes de Vauréal se blasonnent ainsi : D'azur au dolmen d'argent, au chef aussi d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.
  • Le blason fut conçu vers 1943, à partir de celui de la famille des Conti, propriétaires du château entre 1731 et 1786. Sa création fut lancée sous l'impulsion de la préfecture, qui proposa aux communes de Seine et Oise qui n'en avaient pas de se munir d'un emblème[2].

Signe particulier

La ville a longtemps été la plus jeune de France. Encore aujourd'hui, les moins de 25 ans et les moins de 20 ans représentent respectivement 50% et plus de 40% de la population. Vauréal se place en deuxième position des villes les plus jeunes de France. [3]

Administration

L'hôtel de ville.

La commune fait partie de la juridiction d’instance, de grande instance ainsi que de commerce de Pontoise[4]'[5].

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2014[6] Bernard Morin PS
1986 2001 Jacky Breton DVG
1977 1986 Joseph Wattelier
1971 1977 Léon Taubert
déc. 1944 1971 Jean Parquet
août 1944 déc. 1944 Jean Astruc
1944 août 1944 François Sertiselle
1941 1944 Joseph Bellemére
1927 1941 Jean Astruc
1908 1927 Félix-Joseph Rouget
1903 1908 Victor Lamy
1889 1903 Adrien Camoville
1874 1889 Joseph Cailleux
1870 1874 André-Victor Lamy
1855 1870 Libre-Auguste Périn
1846 1855 François-André Michaux
1840 1846 Pierre-Félix Rouget
1834 1840 François-André Michaux
1828 1834 Pierre-Joseph Ragon
1821 1828 Pierre-Jacques Rouget
1815 1821 Jacques-Léopold Chevalier
1806 1815 César Chevalier
1791 1806 Antoine Leguay
1790 1791 Abbé Jacques-Nicolas Bailly
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Le maire actuel de la commune est élu au premier tour des élections municipales de mars 2008 pour un second mandat à hauteur de presque 59 % des suffrages exprimés.

Fiscalité et budget

Le budget de la commune s'élève à 32 047 000 euros [1](2007).

Démographie

Évolution démographique
(Source : Cassini[7] et INSEE[8])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
611 602 601 595 547 537 509 481 490
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
446 452 428 406 382 382 405 401 397
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
387 425 385 363 358 384 363 372 606
1962 1968 1975 1982 1990 1999 - - -
569 587 641 782 11 717 16 206 - - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


La population est très jeune, puisque Vauréal se place en deuxième position des villes de plus de 1000 habitants les plus jeunes de France[9], avec 41,6 % de la population de moins de 20 ans.

Transports

  • Des cars scolaires acheminent les élèves du Vexin au lycée Camille Claudel.

Éducation

Lycée Camille-Claudel.

Vauréal relève de l'académie de Versailles.

Neuf groupes scolaires (Élémentaire et maternelle) dispensent l'enseignement à 2000 élèves en moyenne. On compte en outre deux collèges (Les Toupets et la Bussie) et un lycée d'enseignement général, le lycée Camille Claudel, conçu par Roger Taillibert.

Les neuf groupes scolaires sont : Les Groues, Les Hauts Toupets, Les Longues Terres, Le Village, Les Boulingrins, La Siaule, Les Sablons, l'Allée couverte et les Moissons.

Culture

  • Le centre culturel Antarès offre trois salles de spectacles dont deux à dominante cinématographique.
  • Le Forum organise des concerts (environ 40 soirées par an) ainsi que des manifestations culturelles (théâtre, comédie musicale, café théâtre, expositions). Il dispose aussi de studios de répétition et d'enregistrement. De nombreuses activités sont également organisées :théâtre ados/adultes, danse salsa, conversation Anglais pour jeunes et adultes.
  • La bibliothèque des Dames-Gilles offre plus de 30 000 ouvrages. Des travaux d'extension sont prévus pour la transformer en médiathèque avec salle d’étude, DVDthèque et espace multimédia.
  • L'école Municipale de Musique dispose de 12 salles de cours adaptées et insonorisées et d'un auditorium de 132 places. 23 disciplines y sont enseignées : du djembé à la musique assistée par ordinateur.

Depuis septembre 2008, la commune dispose d'un pôle d'artisanat d'art, "la cour des arts", qui regroupe une vingtaine d'ateliers d'artistes et d'artisans d'art. Située au 8 rue nationale, dans Vauréal-village, on peut y trouver des luthiers, un sculpteur-céramiste, un souffleur de verre, une vitrailliste, des peintres sur porcelaine, une créatrice de bijoux, un designer, une spécialiste des décors ajourés , des professionnels de la patine contemporaines et des mosaïques , des créateurs de lampes etc. Les ateliers sont ouverts au public et l'entrée y est libre - les artistes et artisans propose à la vente leurs réalisations (des pièces uniques) et proposent également des cours et stages.

Sports

  • Piscine intercommunale de l'Hautil. Elle met à disposition des nageurs deux bassins principaux, bassin de 25m et bassin de détente avec buses d'hydromassage et toboggan , elle propose ainsi de nombreuses activités : école de natation, bébés nageurs, aquagym, natation adultes, initiation au water-polo, natation prénatale.
  • Parc des sports : terrain d'athlétisme avec piste de 400m, terrain de football d'honneur, terrain d'entrainement, tennis couverts et extérieurs.
  • Un terrain de base-ball utilisé par l'équipe vauréalienne des Squales, qui évolue actuellement en Nationale N1A.
  • le Golf de Cergy-Vauréal est en partie situé sur la commune.
  • Une courte piste cyclable de quelques centaines de mètres.

Cultes

L'église Sainte-Claire.
  • Église Catholique : La paroisse de Vauréal est rattachée au groupement de l'Hautil. Deux églises, Notre-Dame-de-l'Assomption et Sainte-Claire. Conçue par l'architecte belge Jean Cosse, cette dernière fut consacrée en 1995, les cloches "Paix" et "Joie" ont été baptisées en décembre 2005. Les messes s'y déroulent généralement .[10]
  • Église Protestante : Eglise de Dieu en France (église protestante évangélique).[11]
  • Communauté Musulmane : La construction d'une mosquée a débuté, en 2007, à proximité de l'église protestante.[11]

Monuments et lieux de visite

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption
Le viaduc de l'ancienne voie ferrée
  • Une allée couverte est située sur le rebord du plateau qui domine l'Oise, à l'orée d'un bois (promenade du dolmen). Nommée depuis le XIVe siècle « Cimetière des anglais », elle doit ce nom à l'occupation anglaise durant la guerre de Cent Ans. Elle fut fouillée en 1867 par le comte Amédée de Caix de Saint Aymour et les restes d'au moins soixante-cinq personnes y ont été retrouvés ainsi que divers outils (haches, outils en silex, hachettes polies. Le dolmen est orienté est/ouest ; le monument mesurait 14m de longueur et environ 2,30m de largeur et était constitué de trois chambres sépulcrales séparées par des murs. Actuellement l'allée couverte a perdu sa couverture. L'entrée de l'allée couverte est conservée au musée de Guiry-en-Vexin. Le dolmen a été classé monument historique en 1969.
  • Le viaduc de l'ancienne voie ferrée (rue de Puiseux) fut érigé entre 1898 et 1910 pour la création de la ligne Pontoise - Poissy. Mais la ligne qui a suscité des espoirs de désenclavement et de développement économique dans la région a disparu dès 1923.
  • Le premier château date vraisemblablement du XIIIe siècle. En 1656, Antoine Guérapin en devient propriétaire et entreprend d'importants travaux de restauration. De 1731 à 1786, le château est propriété de la famille Conti. Louise-Adélaïde de Bourbon-Conti fait reconstruire le château selon le style de l'époque et fait aménager le parc selon le modèle français. A la Révolution, le château est confisqué à son propriétaire d'alors le Marquis de Caumont. Acquis par César et Léopold Chevalier, ils font démolir le corps principal, le château actuel est construit sur les anciens communs. Les propriétaires se succèdent ensuite jusqu'à Mathilde Heintz en 1895, première compagne d'Henri Menier, celui-ci en hérite en 1907. Il lui permet d'y faire stationner son yacht l'Almée. La propriété comprenait alors de nombreux communs, une chapelle de style gothique, des serres accueillant des plantes exotiques, une ménagerie et une usine fournissant l'électricité au château et au parc. Henri Ménier meurt à Vauréal le 6 septembre 1913, le château est acquis par Henri Daydé. Il restera dans sa famille jusqu'en 1946, date à laquelle il devient le Clos Levallois, un institut pour enfants et adolescents ayant besoin d’un suivi éducatif et psychologique particulier.
  • Le cimetière abrite une croix provenant de l'ancien cimetière, déplacée lors de la création du cimetière actuel vers 1862-1866. Classée monument historique en 1932, elle porte sur une face le Christ et sur l'autre une Vierge à l'Enfant. Le socle date de 1903.
  • La commune ne compte pas moins de quatre lavoirs publics, dont ceux de la rue de Puiseux et des Dames-Gilles. Ce dernier nom évoque les sœurs de Pierre Gilles, naturaliste français du XVIe siècle, qui eurent jouissance d'une partie de la propriété du baron d'Aramont, diplomate envoyé par François Ier à Istanbul. .

Personnalités liées à la commune

Jumelage

Vauréal a signé, en novembre 2006, un accord de coopération décentralisée avec la ville de Kétou Bénin Bénin.

Divers

  • Pour les échéances électorales de 2007 Vauréal fait partie des 82 communes[12] de plus de 3500 habitants ayant utilisé les machines à voter.
  • Henri Menier donna le nom de Vauréal à l'une des plus importantes rivières de son île d'Anticosti, au Canada.

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Pour approfondir

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Il était une fois Vauréal, éditions du Valhermeil, 1999, 115 pages.

Notes, sources et références

  • Portail du Val-d'Oise Portail du Val-d'Oise
  • Portail de l’Île-de-France Portail de l’Île-de-France
Ce document provient de « Vaur%C3%A9al ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vaureal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vauréal — Escudo …   Wikipedia Español

  • Vauréal — 49° 02′ 00″ N 2° 02′ 00″ E / 49.0333, 2.0333 …   Wikipédia en Français

  • Vauréal — French commune nomcommune=Vauréal caption=Town hall latitude=49.0353 longitude=2.0328 map size=270px adjustable mapcaption=Location (in red) within Paris inner and outer suburbs région=Île de France département=Val d Oise arrondissement=Pontoise… …   Wikipedia

  • Vaureal — Original name in latin Vaural Name in other language Lieux, Vaureal, Vaural, Voreal , wo lei a, Вореаль State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.03333 latitude 2.03333 altitude 41 Population 20699 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Squales de Vauréal — Surnom …   Wikipédia en Français

  • Squales de Vaureal — Squales de Vauréal Les Squales de Vauréal sont un club français de baseball, softball rookie ball situé à Vauréal dans le Val d Oise. Il évolue actuellement en Nationale N1 poule A, la deuxième division du championnat de France. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Squales de vauréal — Les Squales de Vauréal sont un club français de baseball, softball rookie ball situé à Vauréal dans le Val d Oise. Il évolue actuellement en Nationale N1 poule A, la deuxième division du championnat de France. Sommaire 1 Historique 2 Stade 2.1… …   Wikipédia en Français

  • Louis-Guy de Guérapin de Vauréal — Biographie Naissance 3 janvier 1687 à Brienne la Vieille (France) Ordination sacerdotale 1714 Décès 10 juin 1760 à Magny (France …   Wikipédia en Français

  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Vauréal — Église Notre Dame de l Assomption Présentation Culte Catholique romain Type Église paroissiale …   Wikipédia en Français

  • Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption de Vauréal — Église Notre Dame de l Assomption de Vauréal Église Notre Dame de l Assomption Vue générale de l édifice Latitude Longitude Non r …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.