Lavoir (bassin public)


Lavoir (bassin public)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavoir.
Lavoir de la Fosse Dionne à Tonnerre (France)
Lavoir public - Domaine du Fourneau Saint-Michel (Belgique).

Un lavoir est un bassin public alimenté en eau généralement d'origine naturelle qui a pour vocation première de permettre de rincer le linge après l'avoir lavé. Contrairement à une représentation très répandue, les femmes ne s'y rendaient le plus souvent pas pour laver le linge mais pour l'y rincer. Le passage au lavoir était en effet la dernière étape avant le séchage. Comme le lavage ne consommait que quelques seaux d'eau, il pouvait avoir lieu à la maison, mais le rinçage nécessitait de grandes quantités d'eau claire, uniquement disponible dans les cours d'eau ou dans une source captée.

Sommaire

Organisation

Tucquegnieux, (54), l'ancien lavoir communal dont la structure a été réhabilitée de nos jour en abri-bus

Le bord du lavoir comportait en général une pierre inclinée. Les femmes, à genoux, jetaient le linge dans l'eau, le tordaient en le pliant plusieurs fois, et le battaient avec un battoir en bois afin de l'essorer le plus possible. En général, une solide barre de bois horizontale permettait de stocker le linge essoré avant le retour en brouette vers le lieu de séchage. Certains étaient équipés de cheminées pour produire la cendre nécessaire au blanchiment.

L'utilisation des lavoirs a été progressivement abandonnée au XXe siècle. Il subsiste toutefois de nombreux témoignages de ces sites pittoresques aux styles architecturaux d'une grande variété selon les régions et périodes historiques.

Rôle social

Les lavoirs avaient une importante fonction sociale. Ils constituaient en effet un des rares lieux dans lesquels les femmes pouvaient se réunir et échanger. L'activité de nettoyage du linge était physiquement très difficile. Aussi, le fait de la pratiquer de façon collective la rendait plus facilement supportable : les femmes pouvaient discuter entre elles, plaisanter, chanter... Des conflits surgissaient également parfois. Pour ces différentes raisons, un certain nombre de " codes " se sont développés autour des lavoirs : règles officielles relatives à leur fréquentation, interdits religieux, traditions à respecter... La culture populaire conserve ainsi de nombreuses traces du rôle social des lavoirs, de l'image d'Épinal des lavandières aux expressions courantes, chansons ou œuvres artistiques.

Lavoir de Chenières en France

Fréquentation

La fréquentation des lavoirs était exclusivement féminine. Certaines femmes s'y rendaient à titre personnel tandis que d'autres y exerçaient les métiers de lavandières, laveuses ou blanchisseuses.

Bateaux lavoirs

Il existait également des bateaux-lavoirs. Il y en avait dans les villes situées sur un grand cours d'eau : Lyon, Paris, Laval... Une des insultes du capitaine Haddock est "Amiral de bateau-lavoir".

Bibliographie indicative

Lavoir des Charrières, Montmotier

Les lavoirs ont fait l'objet de plusieurs publications dans les domaines de l’histoire et de l’ethnologie :

  • Caminade, M, Linge, lessive, lavoir : une histoire de femmes, Paris : Éditions Christian, 2005.
  • Lefebure, C, La France des lavoirs, Toulouse : Privat, 2003.
  • Moisy, J, Les Lavoirs de Paris, Paris : Imprimerie de E. Watelet, Bibliothèque nationale, 1884.
  • Turbé, Maryse, Léoutre, Pierre, Lavoirs, puits, sources, fontaines : les monuments hydriques en Gascogne gersoise, Cholet : Les deux encres, 2001.

Ils ont également inspiré un nombre importants de créations littéraires :

  • Durvin, D. Prevost, H, Le Lavoir, Paris : Avant-Scène Théâtre, 1986.
  • Lorain, J.-M, Bruits de lavoir : les lavoirs en Loir-et-Cher, Vendôme : Cherche-Lune, 2002.
  • Magnan. P, Mon théâtre d’ombre : mais qui est enterré sous le lavoir ?, Forcalquier : Envol, 2002.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lavoir (bassin public) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lavoir — [ lavwar ] n. m. • XIIe « évier »; de laver, ou du lat. lavatorium 1 ♦ (1611) Lieu où on lave le linge à la main; construction destinée au lavage du linge (⇒ buanderie). Lavoir public. Laver le linge, la lessive au lavoir. Bac en ciment pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Lavoir — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un lavoir est une blanchisserie (québécisme). Un lavoir est un bassin public pour laver le linge. Lavoir est une section de la commune belge de Héron en… …   Wikipédia en Français

  • Mairie-lavoir — La mairie lavoir de Beaujeu, dans la Haute Saône, construite en 1830. Une mairie lavoir est un bâtiment ayant les fonctions d une mairie et celles d un lavoir. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Connage — 49° 36′ 03″ N 4° 52′ 11″ E / 49.6008, 4.8697 …   Wikipédia en Français

  • Patrimoine rural — Pour les articles homonymes, voir Patrimoine. Le patrimoine rural, aussi appelé patrimoine de proximité et, sans que cela minimise le moins du monde son importance culturelle, petit patrimoine, peut se définir au sens large comme l’ensemble des… …   Wikipédia en Français

  • Crépy-en-Valois — 49° 14′ 09″ N 2° 53′ 24″ E / 49.235837, 2.890032 …   Wikipédia en Français

  • Pontpoint — 49° 18′ 07″ N 2° 38′ 28″ E / 49.3019444444, 2.64111111111 …   Wikipédia en Français

  • Viarmes — 49° 08′ 00″ N 2° 22′ 00″ E / 49.1333333, 2.3666667 …   Wikipédia en Français

  • Luzarches — 49° 07′ 00″ N 2° 25′ 00″ E / 49.1167, 2.4167 …   Wikipédia en Français

  • RER Lille — Bassin minier Les quais de la gare de Lille Flandres. Situation Nord Pas de Calais Type RER …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.