Tonsille


Tonsille
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amygdale.
1 Langue - 2 amygdales (ou « tonsilles palatines ») - 3 Luette - 4 Palais (ou « voûte palatine »)
Sur ce dessin, on peut voir les tonsilles palatines, la langue, le voile du palais et la luette.

Les tonsilles (du latin, tonsilla : amande), plus connues sous le nom courant d'amygdales, sont les organes lymphatiques de la gorge, en partie visibles au fond de la bouche. Elles jouent un rôle essentiel dans la défense immunitaire car elles sont situées, au niveau du pharynx, à l'entrée des voies respiratoires. En cas d'infection (angine), elles peuvent être douloureuses et présenter une modification de leur aspect ou de leur volume.

L'oropharynx comporte plusieurs paires d'amygdales :

  • les amygdales palatines sont les plus volumineuses, elles sont situées de part et d'autre de la luette. Ce sont celles qui sont visibles depuis l'entrée de la bouche et celles dont on parle en général sous le terme amygdales ;
  • les amygdales linguales situées de part et d'autre de la langue, en bas ;
  • les amygdales pharyngiennes ou végétations adénoïdes au fond des fosses nasales ;
  • les amygdales vélopalatines sur la face postérieure du voile du palais ;
  • les amygdales tubaires à l'entrée de la trompe d'Eustache.

L'ensemble du tissu amygdalien du pharynx constitue l'anneau tonsillaire ou anneau de Waldeyer, ou encore le cercle amygdalien de Waldeyer. Les amygdales atteignent leur plus gros volume au moment de la puberté puis elles s'atrophient progressivement au cours du vieillissement normal. Chez l'enfant, leur volume relatif, par rapport au diamètre de la gorge peut être néanmoins important et une amygdalectomie (ou tonsillectomie) peut s'avérer nécessaire si leur inflammation provoque une obstruction des voies respiratoires ou interfère avec la déglutition.

Rôle immunitaire

Le tissu lymphoïde des tonsilles participe de façon importante à la défense immunitaire. En effet, étant placées sur le trajet de l'air inspiré et des aliments ingérés, les tonsilles peuvent prélever un échantillon des diverses substances qui pénètrent dans les systèmes respiratoire ou digestifs et déclencher la synthèse d'anticorps appropriés lors d'une réaction immunitaire. La surface des amygdales est accidentée et marquée de profonds sillons, les cryptes amygdaliennes. Ces derniers sont le siège d'une importante flore bactérienne. Ces cryptes peuvent être plus ou moins profondes selon les individus. Chez les individus présentant des cryptes profondes, on parle alors d'amygdales cryptiques. Les personnes possédant des amygdales cryptiques sont plus à même de développer des caséums dans ces cryptes.

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tonsille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tonsille — ⇒TONSILLE, subst. fém. ANAT., le plus souvent au plur. Organe lymphatique de la gorge. Synon. amygdale. Il n y a pas le moindre rapport entre le danger d une affection pelliculaire de la bouche (...) et le péril auquel expose une petite tache… …   Encyclopédie Universelle

  • Tonsille — Mandeln oder Tonsillen sind lymphatische Organe im Bereich von Mundhöhle und Rachen. Wenn man von Mandeln spricht, meint man in der Regel die Gaumenmandel (Tonsilla palatina), die paarig am hinteren Ende des Gaumens zwischen den beiden… …   Deutsch Wikipedia

  • Tonsille — Ton|sịl|le 〈f. 19; Anat.〉 = Mandel2 (2) [<nlat. tonsilla „Mandel“ <lat. tonsillae „Speicheldrüsen, Mandeln“] * * * Ton|sịl|le, die; , n [lat. tonsillae (Pl.)] (Med.): Gaumen , Rachenmandel …   Universal-Lexikon

  • tonsille — (ton si l ) s. f. Terme d anatomie, synonyme d amygdale. HISTORIQUE    XVIe s. •   Les tonsilles ou amygdales, lesquelles font la salive pour humecter toute la bouche, PARÉ I, 7. ÉTYMOLOGIE    Lat. tonsillae, amygdales, et aussi tusillae,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tonsille — Ton|sịl|le 〈f.; Gen.: , Pl.: n; Anat.〉 mandelförmiges (paariges) Organ aus Bindegewebe in den Nischen der Gaumenbögen (Gaumenmandel) u. am Dach des Rachens (Rachenmandel), Mandel [Etym.: <neulat. tonsilla »Mandel« <lat. tonsillae] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Tonsille — Tonsịlle [aus lat. tonsillae (Mehrz.) = Mandeln im Halse] w; , n, in der anat. Nomenklatur, bes. in fachspr. Fügungen: Tonsịlla, Mehrz.: ...llae: 1) übliche Kurzbezeichnung für ↑Tonsilla palatina. 2) mandelförmiger Gewebslappen oder ebensolches …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Tonsille — Ton|sil|le die; , n <aus lat. tonsillae (Plur.) »die Mandeln im Halse«> Gaumen , Rachenmandel (Anat.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Tonsille — Ton|sịl|le, die; , n meist Plural <lateinisch> (Medizin Gaumen , Rachenmandel) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Tonsille palatine — 1 Langue 2 amygdales (ou « tonsilles palatines ») 3 Luette 4 Palais (ou « voûte palatine ») Sur ce dessin, on peut voir les tonsilles palatines, la langue, le voile du palais et la …   Wikipédia en Français

  • Amygdale (gorge) — Tonsille Pour les articles homonymes, voir Amygdale. 1 Langue 2 amygdales (ou tonsilles palatines ) 3 Luette 4 Palais (ou voûte palatine ) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.