Soi (biologie)


Soi (biologie)

Le soi d'un individu est défini par des récepteurs du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH, nommé HLA chez l'Homme) présents sur la membrane de ses cellules, associés aux fragments peptidiques qu'ils présentent.

Chaque cellule est divisée en compartiments dont la position et la forme sont fixées par les molécules qui se fixent à son cytosquelette. La position des différentes protéines au sein de chaque compartiment ainsi que leur forme est programmée directement ou indirectement par le patrimoine génétique exprimé par chaque cellule. L'action, la position et les flux de toutes les molécules de chaque compartiment sont alors précisément gérés par l'activité enzymatique des protéines ainsi réparties.

Quand un compartiment ne remplit plus les tâches qui lui sont dévolues (résultant souvent en la mauvaise conformation de protéines qu'il aurait dû utiliser ou modifier) ; lorsque des protéines s'accumulent (infection par un virus qui détourne la machinerie de la cellule afin de produire ses propres protéines) et/ou sont non fonctionnelles ; et de manière générale une fraction de toutes les protéines produites ; ces protéines sont acheminées dans un complexe enzymatique qui les coupe en morceaux : le protéasome.

Puis les fragments peptidiques ainsi générés sont transportés jusqu'à la surface de la cellule, à travers sa membrane. Là, les récepteurs CD de surface des globules blancs ou de macrophages, ou les anticorps circulant dissous dans le milieu extracellulaire se fixent sur ce couple récepteur du CMH-fragment peptidique : c'est la « présentation des antigènes ».

En fonction de la molécule HLA exprimée par cette cellule, les globules blancs déterminent alors s'ils doivent ou non détruire cette cellule (cas du récepteur CMH I), ou s'ils doivent renforcer la réaction immunitaire (cas du récepteur CMH II, propre aux cellules présentatrices d'antigènes « professionnelles ». Dans le cas des lymphocytes NK (natural killer), c'est l'absence de molécule du soi (récepteurs CMH) qui déclenche la réponse immunitaire.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Soi (biologie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BIOLOGIE — Le terme «biologie» ( 廓晴礼﨟, vie, et礼塚礼﨟, science) désigne la science qui étudie la vie. Il est utilisé, pour la première fois, par l’Allemand G. R. Treviranus (1802), dans Biologie oder Philosophie der lebenden Natur (Biologie ou Philosophie de… …   Encyclopédie Universelle

  • Biologie Moléculaire — Pour les articles homonymes, voir BM. La biologie moléculaire (parfois abrégée bio mol ou BM) est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l objet est la compréhension des mécanismes de… …   Wikipédia en Français

  • Biologie moleculaire — Biologie moléculaire Pour les articles homonymes, voir BM. La biologie moléculaire (parfois abrégée bio mol ou BM) est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l objet est la compréhension …   Wikipédia en Français

  • Biologie moléculaire — Pour les articles homonymes, voir BM. La biologie moléculaire (parfois abrégée bio. mol. ou BM) est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l objet est la compréhension des mécanismes de… …   Wikipédia en Français

  • Biologie dans la science-fiction — Dans la fiction, la biologie des êtres vivants, extra terrestres souvent, peut être différente de celle, réelle, rencontrée sur Terre. Sommaire 1 Mutation 2 Faculté de recombinaison de l ADN 3 Hybridation …   Wikipédia en Français

  • Philosophie de la biologie — La philosophie de la biologie est la branche de la philosophie des sciences qui s intéresse aux fondements et aux enjeux conceptuels, théoriques et méthodologiques de la biologie. (La tradition de recherche française tend à employer la formule… …   Wikipédia en Français

  • Conscience (biologie) — La conscience, telle qu elle était conçue au XVII ème siècle. On appelle conscience le sentiment, la perception, la connaissance plus ou moins claire que l’être humain a de lui même, de sa propre existence, ainsi que du monde extérieur. Alors que …   Wikipédia en Français

  • HLA (biologie) — Human leukocyte antigen Pour les articles homonymes, voir HLA. Représentation moléculaire HLA (En biologie) vient de l anglais Human Leukocyt …   Wikipédia en Français

  • Le soi et le non soi on identité biologique — Human leukocyte antigen Pour les articles homonymes, voir HLA. Représentation moléculaire HLA (En biologie) vient de l anglais Human Leukocyt …   Wikipédia en Français

  • Cellule souche (biologie) — Cellule souche animale Cellule souche embryonnaire de souris. Plus de photos de laboratoire Une cellule souche (plus précisément cellule souche animale) est une cellule animale indifférenciée se caractérisa …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.