Systeme digestif


Systeme digestif

Système digestif

Le système digestif est l'ensemble des organes qui chez les animaux a pour rôle d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie et les nutriments nécessaires à la survie de l'organisme qui sont ensuite absorbés par l'organisme. Ce système est essentiel à la vie des animaux et se retrouve nécessairement pour toutes les espèces. Le rôle du système digestif est également d'assurer l'excrétion des matières alimentaires qui n'ont pu être absorbées par l'organisme.

Le système digestif varie de manière plus ou moins importante d'un animal à un autre. Ainsi il peut être très simple pour les organismes unicellulaires et les éponges où il n'y a pas de système digestif différenciés et où la digestion des aliments se fait au sein même de leurs cellules. Ou bien être différencié mais sans spécialisation comme chez les cnidaires et les vers plats où la digestion est assurées au sein de la cavité gastrovasculaire et où la bouche et l'anus sont indifférenciés. La spécialisation commence lorsque la bouche et l'anus sont différenciés et qu'ainsi les aliments passent successivement dans une série d'organes plus ou moins nombreux selon les espèces. Les nématodes sont un exemple de système digestif spécialisé très simple ne disposant que d'une bouche, d'un pharynx, d'un intestin et d'un anus. Mais le nombres d'organes et leur complexité peut augmenter selon le régime alimentaire qui nécessite plus où moins de traitement pour que la digestion soit assurée. C'est ainsi que les ruminants disposent de plusieurs organes supplémentaires et d'un estomac à plusieurs chambres.

L'étude du système digestif d'un animal permet de déterminer de nombreuses choses sur son régime et comportement alimentaire. C'est ainsi qu'avec les seuls dents, les anthropologues sont capables de déterminer si un hominidé était en majorité herbivore ou omnivore.

Sommaire

Rôle

Les plantes sont capables de produire des composés organiques (elles sont autotrophes), contrairement aux animaux qui en sont incapables et sont ainsi obligés de se nourrir d'êtres vivants (ils sont hétérotrophes). Les composés organiques ingérés servent à deux choses :

  • comme source d'énergie, récupérée entre les liaisons
  • comme éléments que l'organisme est incapable de synthétiser, se sont les nutriments et minéraux essentiels

Les molécules organiques ingérées sont relativement complexes et nécessitent d'être digérées par l'organisme pour être réduites en plus petites molécules. Une fois réduites, elles sont absorbées, tous les autres éléments sont évacués du système digestif.

Types

Bien que les éponges soient des animaux, la digestion de leur nourriture est intracellulaire, comme chez la bactérie. Mais des animaux plus complexes, comme l'hydre, ont développé une cavité gastrovasculaire ou la nourriture est acheminée pour y être digérée sous l'effet de diverses enzymes.

Le système digestif se spécialise lorsqu'il y a une séparation de la bouche (par où pénètre la nourriture) et l'anus (par où sont expulsés les déchets). Dans le cas de l'hydre, la bouche et l'anus sont indéfférenciés, ce qui n'est pas le cas de la nématode qui a développé un tractus digestif unidirectionnel où la nourriture passe successivement par la bouche, le pharynx, l'intestin et l'anus.

Selon leur régime alimentaires, les animaux sont classés en trois groupes :

  • les herbivores, qui se nourrissent exclusivement de plantes
  • les carnivores, qui se nourrissent exclusivement d'autres animaux
  • les omnivores, qui se nourrissent aussi bien de plantes que d'animaux.

Ces régimes alimentaires ont nécessité la spécialisation de tous les organes composant le système digestif.

Bouche

Article détaillé : Bouche.

La bouche est le point d'entré de la nourriture. Chez certains animaux, comme l'Homme, des glandes salivaires produisent ce liquide qui sert à mouiller les aliments pour faciliter la déglutition mais aussi pour éviter l'abrasion des tissus composants le pharynx et l'œsophage. La salive contient des enzymes servant à prédigérer certains composés organiques, comme c'est le cas de l'amidon. La digestion salivaire est généralement minimale chez les carnivores, car il ingurgite leur nourriture sans véritablement la mâcher, contrairement aux herbivores.

La bouche a des formes très différentes selon les espèces. Un exemple de cette diversité est présent chez les insectes où les formes de leurs pièces buccales sont aussi différentes que leur régimes alimentaires.

Dent

Article détaillé : Dent.

Selon le régime alimentaire, les dents ont différentes utilités. Chez les carnivores elles servent à arracher la nourriture et sont à cet effet pointues et sans surface plate. contrairement aux herbivores qui mâchent les plantes pour en extraire la cellulose, leur dents sont donc plates et crénelés.

Chez les omnivores, comme l'Homme, on retrouve ces deux types de dents. La partie antérieure correspond à un carnivore avec les canines, alors que la partie postérieure est de type herbivore avec les molaires.

Chez les animaux dépourvues de dents (comme les oiseaux), la mastication est assurée par un organe spécialisé, le gésier.

Langue

Article détaillé : Langue (anatomie).

La langue assure plusieurs rôles et pas nécessairement liés à la nutrition comme c'est le cas de la phonation. Elle assure le mélange de la nourriture avec la salive et une fois les aliments correctements mâchés, la langue déplace ces derniers vers l'arrière de la bouche où la déglutition commence.

Pharynx

Article détaillé : Pharynx.

Lors que les aliments arrivent dans le pharynx, un réflexe déclenche plusieurs mouvements différents selon les espèces. Ainsi chez les vertébrés le larynx pousse la glotte contre l'épiglotte évitant ainsi aux aliments de se retrouvé dans tractus respiratoire.

Œsophage

Article détaillé : Œsophage.

Le réflexe déclenché par la pression dans le pharynx déclenche également dans l'œsophage, qui un tube musculeux, un péristaltisme, qui est une série de contractions musculaires permettant aux aliments mâchés de se déplacer vers l'estomac. L'entrée dans l'estomac est, selon les espèces, contrôlés par un sphincter et évitant ainsi que les aliments dans l'estomac, qui baignent dans des sécrétions acides, ne remontent dans l'œsophage et n'abîme ce dernier.

Estomac

Article détaillé : Estomac.

L'Estomac est un organe creux situé sous le diaphragme dont une poche qui sécrète de l'acide chlorhydrique qui est essentiel dans la digestion. Selon le régime alimentaire des animaux, l'estomac peut avoir une structure très différentes. Ainsi certains herbivores, tous les carnivores et omnivore ont une seule poche et sont à ce titre des animaux monograstrique. Les ruminants par contre sont plurigastrique car il est nécessaire pour eux en raison de leur régime alimentaire riche en cellulose de régurgiter leur nourriture pour la remastiquer.

Gésier

Article détaillé : Gésier.

Intestin

Article détaillé : Intestin.

Intestin grêle

Article détaillé : Intestin grêle.

Côlon

Article détaillé : Côlon.

Anus

Article détaillé : Anus.

Organes accessoires

Foie

Article détaillé : Foie.

Vésicule biliaire

Article détaillé : Vésicule biliaire.

Pancréas

Article détaillé : Pancréas.

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail de la médecine Portail de la médecine

Ce document provient de « Syst%C3%A8me digestif ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Systeme digestif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Système digestif — Le système digestif est l ensemble des organes qui chez les animaux a pour rôle d assurer l ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l énergie et les nutriments nécessaires à la survie de l organisme qui sont ensuite absorbés par l …   Wikipédia en Français

  • Systeme digestif humain — Système digestif humain Pour les articles homonymes, voir appareil. Système digestif de l homme Le système gastro intestinal (ou appar …   Wikipédia en Français

  • Système digestif humain — Pour les articles homonymes, voir appareil. Système digestif de l homme Le système gastro intestinal (ou appar …   Wikipédia en Français

  • Systeme digestif aviaire — Système digestif aviaire Les oiseaux disposent d’un système digestif original qui possède des caractéristiques communes bien que les régimes alimentaires et les modes de vies soient très différents. Ce dispositif permet à la fois de soutenir un… …   Wikipédia en Français

  • Système digestif (oiseau) — Système digestif aviaire Les oiseaux disposent d’un système digestif original qui possède des caractéristiques communes bien que les régimes alimentaires et les modes de vies soient très différents. Ce dispositif permet à la fois de soutenir un… …   Wikipédia en Français

  • Système digestif aviaire — Les oiseaux disposent d’un système digestif original qui possède des caractéristiques communes bien que les régimes alimentaires et les modes de vies soient très différents. Ce dispositif permet à la fois de soutenir un métabolisme élevé et… …   Wikipédia en Français

  • Systeme nerveux enterique — Système nerveux entérique Le système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif aussi bien pour l activité motrice (péristaltisme et vomissements) que pour les sécrétions et la vascularisation. La …   Wikipédia en Français

  • Systeme immunitaire — Système immunitaire Un lymphocyte, principale composante du système immunitaire humain Le mot « immunité » vient du latin immunitas (« exempté de charge »). Le système immunitaire d un organisme est un ensemble coordonné d… …   Wikipédia en Français

  • système — [ sistɛm ] n. m. • 1552, repris v. 1650, répandu XIXe; gr. sustêma « assemblage, composition » I ♦ Ensemble organisé d éléments intellectuels. 1 ♦ Hist. Sc. Ensemble conçu par l esprit (à titre d hypothèse, de croyance) d objets de pensée unis… …   Encyclopédie Universelle

  • Système immunitaire — Un lymphocyte, principale composante du système immunitaire humain Le système immunitaire[1] d un organisme est un système biologique constitué d un ensemble coordonné d éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.