Shoul'han Aroukh


Shoul'han Aroukh

Choulhan Aroukh

Littérature rabbinique

Littérature de Hazal
MishnaTossefta
GuemaraTalmud
Talmud de Jérusalem
Talmud de Babylone
Traités mineurs
Baraïta


Midrash Halakha

Baraïta de Rabbi Ishmaël
Mekhilta deRabbi Ishmaël (Exode)
Mekhilta deRabbi Shimon (Exode)
Sifra (Lévitique)
Sifre (Nombres & Deutéronome)
Sifre Zoutta (Nombres)
Mekhilta le-Sefer Devarim (Deutéronome)


Midrash Aggada

—— Tannaïtique ——
Seder Olam Rabba
Alphabet d'Akiva ben Joseph
Baraïta des Quarante-Neuf Règles
Baraïta des Trente-deux Règles
Baraïta de la Construction du Tabernacle
—— 400–600 ——
Bereshit Rabba • Eikha Rabba
Pesikta de-Rav Kahana
Esther Rabbah • Midrash Iyyov
Vayiqra Rabba • Seder Olam Zoutta
Midrash Tanhouma • Meguilat Antiochus
—— 650–900 ——
Avot deRabbi Natan
Pirkei deRabbi Eliezer
Tanna Devei Eliyahou
L'Aleph-bet de Ben Sira
Kohelet Rabba • Cantiques Rabbah
Devarim Rabbah • Devarim Zoutta
Pesikta Rabbati • Midrash Samuel
Midrash Mishlei • Ruth Rabbah
Baraita de Samuel • Targoum sheni
—— 900–1000 ——
Ruth Zoutta • Eikha Zoutta
Midrash Tehillim • Midrash Hashkem
Shemot Rabba • Cantiques Zoutta
—— 1000–1200 ——
Midrash Tadshe • Sefer haYashar
—— Ultérieurs ——
Yalkout Shimoni • Yalkut Makiri
Midrash Yona • Ein Yaakov
Midrash ha-Gadol • Bemidbar Rabba
Midrashim mineurs


Targoum rabbinique

—— Torah ——
Targoum Onkelos
Targoum Pseudo-Jonathan
Fragment de Targoum • Targoum Neofiti

—— Nevi'im ——
Targoum Jonathan

—— Ketouvim ——
Targoum Tehillim • Targoum Mishlei
Targoum Iyyov
Targoum des cinq rouleaux
Targoum Sheni d'Esther
Targoum des Chroniques


Halakha

Sefer Hamitzvot leRambam
Sefer HaHinoukh
Mishneh Torah
Arbaa Tourim
Shoulhan Aroukh
Responsa


Voir aussi

—— Exégèse biblique ——
Rachi
Abraham ibn Ezra
Mikraot Gedolot

—— Philosophie juive ——
Emounot veDeot • Hovot haLevavot
KuzariGuide des Égarés

—— Kabbale ——
BahirZohar

—— Moussar ——
Messilat Yecharim



Le Choulhan Aroukh (שולחן ערוך en hébreu) est une compilation de toutes les lois énoncées par le Talmud, ainsi que des opinions et commentaires des grands légalistes et décisionnaires qui les ont examinées. Il fut rédigé par le Rav Yossef Karo, appelé traditionnellement le Mehaber (le compilateur).

Choulhan Aroukh signifie littéralement « table dressée », par allusion à la table de Shabbat et à la Torah, dont toutes les lois sont dressées devant vous. L'ouvrage compile l'ensemble des halakhot (lois), et est divisé en quatre parties.

Cet ouvrage marque la fin de l'ère des Rishonim : en effet, leurs efforts tendaient à identifier et déterminer les applications, exceptions, restrictions etc. des règles et lois dispersées dans le Talmud et en expliquer le sens afin de mieux les cerner (comme le faisaient Rachi, les Tossafistes et leurs disciples en général). Le Choulhan Aroukh est l'aboutissement de ces travaux. Conséquemment, les commentateurs du Talmud postérieurs à cette œuvre seront les Aharonim (derniers).

La Halakha est le strict minimum en matière de pensée et d'observance du Judaïsme. Le Choulhan Aroukh en est donc l'un des livres essentiels les plus lus de nos jours.

Sommaire

Ses Sources

Le Rav Yossef Karo s'est principalement référé au Mishné Torah du Rambam (le Code de Maïmonide), au Tour, au Rosh, et au Sefer Ha-halachot du Rif . Il a donc fondé ses Halakhot sur les décisions et lois des Sages Espagnols. Rabbi Moshé Isserles (le Rama, 1525-1572) écrivit un livre où il cite dans l'ordre chronologique les lois déterminées par Rabbi Yossef Karo dans le Choulhan Aroukh. Ce livre est appelé HaMappa, et donne aussi les annotations du Rama. Il fonda ses Halakhot, lui, sur les décisions et lois des Sages Européens. Toutes les lois données par le Rama sont reliées au Choulhan Aroukh et toute Halakhka qui n'est pas donnée par le Rama est acceptée par les Juifs Séfarades et Ashkénazes. Le Choulhan Aroukh fut imprimé en caractères réguliers et les annotations du Rama y sont disséminées en lettres Rachi.

Sa Structure

Le Choulkhan Aroukh, tout comme son précurseur, le Beth Yosef, est construit sur le modèle de l'Arbaa Tourim. Il y a donc quatre livres, subdivisés en chapitres et paragraphes:

  1. Ora'h Hayim - lois concernant la prière et la synagogue, le Shabbat, les fêtes et les différentes benedictions;
  2. Yore Dea - lois sur l'abattage rituel et la cacheroute, les lois de Nidda ainsi que sur la conversion religieuse);
  3. Even HaEzer - lois sur le mariage, le divorce et sujets afférents;
  4. Hoshen Mishpat - lois sur la finance, les responsibilités financières, les préjudices (personnels et financiers), les règles du Beth Din (tribunal), ainsi que les lois des témoins.

Le Bet Yossef

Ses Commentaires

Des livres d'explication ainsi que des critiques ont aussi été écrits sur le Choulhan Aroukh. En annotations dans le texte, ils sont appelés « Nossei Hakélim » :

  • Beer HaGola - Rabbi Moshé Rivkes d'Amsterdam, a annoté les sources du Choulhan Aroukh.
  • Biour HaGra - Rabbi Eliyaou de Vilna, a révélé les sources Halakhiques du Choulhan Aroukh.
  • Meirat Einayim - Rabbi Yeoshoua Folk HaCohen de Levov, corrections des erreurs et compromis des divergences d'opinions entre l'auteur et le Rama.
  • Siftei Cohen (Shah) - Rabbi Ben Meir HaCohen de Vilna (1621-1662), a complété le Meirat Einayim.
  • Helkat Mehokek - Rabbi Moshé Lima (1605-1655), débat basé sur les sources.
  • Beit Shmouel - Rabbi Shmouel ben Rabbi Ouri Shraga Faivel, débat basé sur les sources.
  • Tourei Zahav (Taz) et Magen David - Rabbi David Shmouel Halevi (1586-1667), comparaison des lois halakhiques plus tardives avec celles du Choulhan Aroukh et extraction des décisions halakhiques.
  • Mishna Broura - Rabbi Israel Meir Hacohen œuvre monumentale portant sur la première partie du Shoulhan 'Aroukh. Cet ouvrage est aujourd'hui considéré comme étant la référence en matiere de Halakha.

Anecdote

En 2005, le Choulhan Aroukh a été au cœur d'une controverse en Russie, où l'on prétendait qu'il contiendrait des passages haineux contre les non-Juifs.[réf. nécessaire]

  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Choulhan Aroukh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shoul'han Aroukh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jours Redoutables — Yamim Noraïm La notion de yamim noraïm (hébreu ימים נוראים, jours redoutables ) a été développée par des sources juives médiévales distinctes, pour définir trois périodes de signification voisine, mais de durée différente : au sens restreint …   Wikipédia en Français

  • Jours redoutables — Yamim Noraïm La notion de yamim noraïm (hébreu ימים נוראים, jours redoutables ) a été développée par des sources juives médiévales distinctes, pour définir trois périodes de signification voisine, mais de durée différente : au sens restreint …   Wikipédia en Français

  • Yamim Noraim — Yamim Noraïm La notion de yamim noraïm (hébreu ימים נוראים, jours redoutables ) a été développée par des sources juives médiévales distinctes, pour définir trois périodes de signification voisine, mais de durée différente : au sens restreint …   Wikipédia en Français

  • Yamim noraïm — La notion de yamim noraïm (hébreu ימים נוראים, jours redoutables ) a été développée par des sources juives médiévales distinctes, pour définir trois périodes de signification voisine, mais de durée différente : au sens restreint, il s agit… …   Wikipédia en Français

  • Asseret Yemei Teshouva — Les « Asseret Yemei Teshouva » (Hébreu: עשרת ימי תשובה dix jours de repentance) désignent dans le judaïsme la période entre Rosh Hashana et Yom Kippour. Selon les définitions, ils sont englobés dans les Jours Redoutables, ou en… …   Wikipédia en Français

  • Asseret yemei teshouva — Les dix jours de pénitence (hébreu: עשרת ימי תשובה asseret yemei teshouva), également appelés « jours entre le trône et le dixième » (yemei bein kissè lè assour) sont la période de dix jours allant du premier jour de Roch Hachana à Yom… …   Wikipédia en Français

  • Dix jours de pénitence — Asseret yemei teshouva Les « Asseret Yemei Teshouva » (Hébreu: עשרת ימי תשובה dix jours de repentance) désignent dans le judaïsme la période entre Rosh Hashana et Yom Kippour. Selon les définitions, ils sont englobés dans les Jours… …   Wikipédia en Français

  • Arbaa minim — Quatre espèces Les Quatre Espèces (note: dans un loulav casher, la aravah est placée à gauche, le loulav au centre, et les hadassim à droite) Les Quatre Espèces (hébreu : ארבעת המינים, Arba at HaMinim, ou Arba Minim) sont trois espèces de… …   Wikipédia en Français

  • Au commencement — Bereshit (parasha) Pour les articles homonymes, voir Bereshit. Bereshit (בראשית, héb. pour « au commencement, » selon la traduction courante, le premier mot de la parasha) est la première section hebdomadaire de Torah lue dans le cycle… …   Wikipédia en Français

  • Bereshit (Parasha) — Pour les articles homonymes, voir Bereshit. Bereshit (בראשית, héb. pour « au commencement, » selon la traduction courante, le premier mot de la parasha) est la première section hebdomadaire de Torah lue dans le cycle annuel juif. Elle… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.