Presocratiques


Presocratiques

Présocratiques

Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J.-C. jusqu'au IVe siècle av. J.-C..

Certains présocratiques ne sont donc pas littéralement des présocratiques, comme les hédonistes, les Sophistes, Démocrite, Leucippe, etc. Ils sont considérés comme les initiateurs de certains aspects de la spéculation philosophique (philosophie de la nature par exemple). Leurs doctrines et leur vie, du fait de l'état lacunaire de nos sources, ne sont pas très bien connues. De plus, d'après ce qui nous reste de leurs écrits provenant des œuvres de philosophes ultérieurs, surtout Platon et Aristote, nous nous retrouvons face à des textes réinterprétés de manière parfois tendancieuse (par exemple Aristote, Métaphysique, livre A).

Sanzio 01 cropped.png
Histoire de la
Philosophie

Origines de la philosophie (article)

Philosophie occidentale :
Philosophie présocratique
Philosophie antique
Philosophie médiévale
Philosophie de la Renaissance
XVIIe: Rationalisme - Empirisme
XVIIIe: -Philosophie des Lumières
-Matérialisme
XIXe: -Idéalisme allemand
-Positivisme
-Libéralisme
-Philosophie sociale
XXe: -Philosophie analytique
-Phénoménologie
-Philosophie postmoderne

Philosophies orientales :
Philosophie chinoise
Philosophie indienne
Philosophie bouddhiste
Philosophie islamique
Philosophie japonaise
Philosophie juive

Sommaire

Quelques éléments d'histoire

Si l'histoire de la philosophie, suivant en cela l'opinion de Platon et d'Aristote, a fait de Socrate (qui n'a pourtant rien écrit) un moment décisif de l'histoire des idées (de sorte qu'il existerait un avant et un après Socrate), il n'en reste pas moins que la pensée de ce dernier ne peut se concevoir sans celle de ses aînés et contemporains, et que les présocratiques ont eu comme Socrate et après lui une très grande influence sur la philosophie. Il est donc incorrect de considérer Socrate comme le point convergent d'une histoire téléologique de la pensée grecque, et il est bon de retenir que l'appellation de « présocratiques » est en large mesure incorrecte, la plupart d'entre eux n'ayant pas précédé Socrate[1].

On peut d'ailleurs soutenir que l'évolution de la pensée de Platon l'a conduit à minimiser la doctrine de son maître : les écrits de la maturité et de la vieillesse de Platon sont en effet nettement influencés par Héraclite et Pythagore.

Quant à Aristote, sa conception de l'Être est dans une large mesure une réponse (notamment par le biais de Platon) aux idées de Parménide.

Il y a donc un mouvement de retour aux présocratiques qui s'amorce dès l'Antiquité, à moins que ceux-ci n'aient jamais été délaissés, et que nous soyons victime d'une déformation de la perspective historique, due aux textes qui nous sont parvenus. Aucun livre complet d'un présocratique ne nous est parvenu, leur pensée est reconstruite sur des citations, par leur écho sur les œuvres postérieures.

Héraclite d'Éphèse (560-480 av. J.-C.) souhaitait répondre à la question soulevée à Milet par Thalès et Anaximandre : qu'est-ce qui subsiste à travers le devenir des hommes ? Thalès voyait l'eau comme principe de toutes choses, Héraclite voyait plutôt le feu, qui était pour lui la raison, le logos. Héraclite cherchait à saisir l'unité de tensions contradictoires. On peut considérer qu'il est à l'origine d'une pensée dialectique.

Xénophane de Colophon, né en Ionie, serait, d'après Platon, le fondateur de l'école éléatique, école philosophique située dans le sud de l'Italie actuelle à Élée, colonie de Phocée en Ionie. Auteur d'elegie satirique où deja semble poindre une critique ironique du polythèisme issu de l'heritage homérique.

Chez les éléates, on trouve l'idée d'Être.

Parménide est le philosophe de l'Être et le père de l'ontologie. Il fut l'un des principaux représentants de l'école éléatique, et arriva à 65 ans à Athènes, où il connut Socrate. Il commença à mettre en forme les premiers concepts visant à la recherche de la vérité : vérité parfaite (l'Être est), et opinion confuse (la doxa, savoir imparfait). Parménide nous est surtout connu par Zénon d'Élée, son disciple, ainsi que par l'un des dialogues de Platon, qui porte son nom : Parménide.

Parménide est l'auteur d'un poème, De la nature.

Selon Parménide, l'Être est et le non-être n'est pas. Cette proposition peut sembler n'être qu'un truisme. Elle est en réalité, comme fondement de sa doctrine, porteuse de développements d'une portée très importante : c'est le germe du principe selon lequel une chose ne peut être ce qu'elle est et en même temps son contraire. Ce principe est à la base de toute la logique aristotélicienne et, de ce fait, de toute notre logique occidentale, qui a fondé la science moderne. Grâce à cette conception de la réalité ontologique, Parménide a ouvert la voie à la philosophie des idées. Il a fourni la notion de méthode et apporté des idées fondamentales à la philosophie. Sa distinction de la vérité et de l'opinion annonce celle qu'établira Platon entre la science et la conjecture.

Zénon d'Élée, disciple de Parménide, faisait partie de l'école éléatique. Il est, selon Aristote, l'inventeur de la dialectique.

Démocrite, né à Abdère en Thrace vers 460 av. J.-C., emprunte à Parménide la notion d'Être. Mais il va suivre une nouvelle voie novatrice. En effet Démocrite comme son compagnon Leucippe vont fractionner l'etre éléatique unique en une myriade de corpuscules qu'ils vont nommer les " idées " ou atomes. en quelque sorte les atomistes vont demultiplier l'UN dans le vide du monde.

Au XIXe siècle, c'est avec Hegel que les philosophes modernes commenceront à s'intéresser de nouveau aux présocratiques, en relativisant l'importance de Socrate. Le mouvement se poursuit avec le philologue et helléniste Friedrich Nietzsche. Hegel et Nietzsche se sont inspirés de la philosophie d'Héraclite. Au XXe siècle, Heidegger s'inspira également des présocratiques, ses interprétations furent controversées.

Parménide fut aussi redécouvert, quoique moins prisé qu'Héraclite. Par exemple, le général de Gaulle connaissait les philosophes présocratiques, apparemment plutôt Héraclite, philosophe du mouvement, que Parménide, philosophe de la permanence (le général de Gaulle semblait davantage marqué par Aristote que par Platon).

Il ne fait pas de doute que si nous découvrions des œuvres importantes de ces philosophes, la vision que nous avons aujourd'hui de la pensée grecque serait entièrement modifiée. Nous savons par exemple que les Anciens avaient autant d'estime pour les œuvres de Démocrite que pour celles de Platon. À cette époque, la philosophie de Platon était une doctrine parmi d'autres. Il est difficile pour nos contemporains de corriger ces déformations de perspectives, qui ont fait sombrer les présocratiques dans un certain oubli, du moins pour le plus grand nombre.

Le peu d'œuvres dont nous disposons sont un poème de Parménide, De la Nature.

Les hellénistes sont les mieux placés pour ajuster notre vision des présocratiques.

Situation géographique et politique des Présocratiques

Une cartographie de la pensée grecque sur les pourtours de la Méditerranée révèle une division de la pensée :

Au Ve siècle, le débat philosophique se tiendra à Athènes.

L'unité politique de la Grèce antique est celle de la cité ; unité tragique et sanglante, puisque les cités ne cessèrent pas de s'affronter. Or, bien qu'originaires de cités différentes, les Présocratiques furent parmi les premiers à prendre conscience de l'unité des peuples grecs, et ils furent souvent des pan-hellénistes. Ce projet politique ne fut jamais concrétisé.

Les concepts des Présocratiques

À compléter.

Critique de l'idée de Présocratique

Michel Onfray dans son cours "Génie de l'hédonisme I - L'archipel pré-chrétien" (2002/2003) à l'Université populaire de Caen remet en cause le concept même de présocratiques, ce terme donnant selon lui trop d'importance à Platon et à l'idéalisme dans l'histoire de la philosophie, minimisant volontairement l'importance d'autres philosophes et regroupant sous la même dénomination des courants de pensées éloignés. Il résulterait d'une écriture de l'histoire par le Platonisme lui-même, victorieux — victorieux car en accord philosophique parfait avec la scolastique médiévale toute-puissante pendant des siècles, qui se chargera de la copie des textes antiques et de la détermination du "cléricalement" correct. Ainsi, les théories atomistes de Leucippe ou Démocrite ne relèvent pas d'un courant de pensée antérieur à Socrate ou Platon, mais constituent au contraire une alternative contemporaine à l'idéalisme de Platon, et se retrouvent bien plus tard chez Épicure et Lucrèce. Ce courant matérialiste a été vivement combattu par le christianisme.

Tableau chronologique de quelques Présocratiques

Liste des Présocratiques

Les Ioniens

École milésienne

Article détaillé : École milésienne.

École pythagoricienne

Article détaillé : École pythagoricienne.

Les Éléates

Article détaillé : École éléatique.

Les Atomistes

Article détaillé : Atomisme.

Les Sophistes

Article détaillé : Sophistes.

Autres philosophes

Bibliographie

Fragments et témoignages

  • Yves Battistini, Trois présocratiques, précédé de Héraclite d'Éphèse par René Char, traduction revue et corrigée, N.R.F., « Tel », n° 136, 1988.
  • Olivier Battistini et Yves Battistini, Les Présocratiques, Nathan, « Les Intégrales de Philo », n° 20, Paris, 1990.
  • Hermann Diels, Die Fragmente der Vorsokratiker. Griechisch und Deutsch, Kranz W. en 3 vol., 10e éd., Berlin, 1903 (réimpr. 1960-1961).
    Weidmann
     

Rééd. en deux tomes, par W. Kranz, Zürich, 1951, avec t. III : Worindex, Namen- und Stellenregister, Zürich, 1952.

  • Jean Voilquin (présentation et choix d'extraits), Les penseurs grecs avant Socrate de Thalès de Milet à Prodicos, Garnier Frères, rééd. GF-Flammarion, Paris, 1964.
    Vieilli
     
  • Jean-Paul Dumont (dir.), Daniel Delattre, Jean-Louis Poirier, Les Présocratiques, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », Paris, 1988 
  • Jean-Paul Dumont, Les Écoles présocratiques, Gallimard, « Folio Essais », Paris, 1991 

Études

(par ordre chronologique)

Voir aussi

Notes

  1. Jean-François Pradeau, introduction à Héraclite, Fragments, Paris, GF-Flammarion, 2e éd., 2004, p.8, note 1 : « Le terme générique de « préplatoniciens » conviendrait sans doute mieux que celui, courant, de « présocratiques » ; et ce pour cette simple raison qu'on rassemble ainsi des auteurs qui écrivent du vivant de Socrate et qui sont pour certains de la même génération que Platon, ou à peine plus âgés. »

Liens externes

  • Articles sur les Présocratiques dans les Varia du Labiana Callipolis, Laboratoire d'histoire grecque.
  • Répertoires de ressources philosophiques antiques :


  • Portail de la philosophie antique Portail de la philosophie antique
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Pr%C3%A9socratiques ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Presocratiques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Présocratiques — Les présocratiques sont des penseurs qui, dans la Grèce antique, ont participé aux origines de la philosophie et ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J.‑C. jusqu au IVe siècle av. J.‑C., c est à dire pour la plupart avant… …   Wikipédia en Français

  • Philosophes présocratiques — Présocratiques Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J. C. jusqu au IVe siècle av. J. C.. Certains présocratiques ne… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sources Relatives Aux Philosophes Présocratiques — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Aétius, Opinions de philosophes Alexandr …   Wikipédia en Français

  • Liste des sources relatives aux philosophes presocratiques — Liste des sources relatives aux philosophes présocratiques Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Aétius, Opinions de philosophes Alexandr …   Wikipédia en Français

  • Liste des Présocratiques — Voir aussi : l article Présocratiques. Sommaire 1 Les Ioniens 1.1 École milésienne 2 École pythagoricienne 3 Les Éléates …   Wikipédia en Français

  • Liste des sources relatives aux philosophes présocratiques — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Aétius, Opinions de philosophes Alexandre d Aphrodise Aristophan …   Wikipédia en Français

  • Philosophe présocratique — Présocratiques Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J. C. jusqu au IVe siècle av. J. C.. Certains présocratiques ne… …   Wikipédia en Français

  • Philosophie pré-socratique — Présocratiques Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J. C. jusqu au IVe siècle av. J. C.. Certains présocratiques ne… …   Wikipédia en Français

  • Pré-socratiques — Présocratiques Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J. C. jusqu au IVe siècle av. J. C.. Certains présocratiques ne… …   Wikipédia en Français

  • Présocratique — Présocratiques Les Présocratiques sont, dans la Grèce antique, des penseurs qui participent aux origines de la philosophie, et qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J. C. jusqu au IVe siècle av. J. C.. Certains présocratiques ne… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.