MorphOS


MorphOS

MorphOS est un système d'exploitation créé en 1999 dans le but d'être une alternative à l'AmigaOS, alors en état de développement très faible. Il est principalement dédié aux machines Pégasos à l'origine. Son logo est représenté symboliquement par un papillon bleu (le Morpho bleu).

Sommaire

Genèse

Évolution du système d'exploitation de l'Amiga à partir de la version 3.1

MorphOS est un successeur alternatif de l'AmigaOS Classic (version allant du 1.1 au 3.9) qui était destiné aux machines à base de Motorola 68000, éventuellement accéléré pour les processeurs PowerPC. La nouvelle version de l'OS (Operating System) est destinée au PPC uniquement, et utilisée en majorité sur les « Pegasos », eux-mêmes successeurs des machines à processeur 68k. Il n'a pas été développé par Amiga inc. [1] mais se veut 100% compatible avec les anciens logiciels.

Caractéristiques

MorphOS est un système d'exploitation qui combine à la fois modularité d'exécution et facilité d'utilisation dans un ensemble de fonctions assez léger. Le chargement complet de la machine s'effectue en une trentaine de secondes. MorphOS mélange des techniques modernes en s'appuyant sur un processeur de génération PowerPC G3 ou G4 tout en conservant des techniques éprouvées issues de l'AmigaOS (comme le multitâche), cela autour de son micro-noyau Quark qui offre par ailleurs des fonctionnalités telles que la protection mémoire et le « ressource tracking ». Ces fonctionnalités, cependant, ne peuvent pas être utilisées par les applications AmigaOS ou les applications MorphOS se servant des anciennes API provenant de la compatibilité avec AmigaOS.

MorphOS permet à la fois l'exécution de code natif PowerPC développé pour lui, et l'exécution de code Amiga « classique » 68k (à 80 % de ces capacités mais 10 fois plus vite que sur un Amiga à base de 68060), à condition que celui-ci n'utilise pas les puces natives Amiga (dans ce cas, il faut utiliser l'émulateur Amiga UAE).

Un système proche des utilisateurs de l'Amiga

L'organisation de l'OS rappelle complètement l'Amiga et ses utilisateurs retrouveront assez rapidement leurs marques.

Il s'agit par ailleurs d'un système « intelligent » à l'aspect facile à personnaliser tant du point de vue graphique (Intuition, l'interface graphique, est totalement skinable) que du point de vue comportemental (IControl, l'outil de préférences, permet de modifier à peu près tous les comportements). Le bureau, Ambient, est un Workbench totalement repensé en prenant en compte de nombreuses améliorations issues de Directory Opus Magellan. En outre, il existe de nombreux programmes de personnalisation (les commodities) spécifiques à MorphOS ou issues du monde de l'Amiga.

Son architecture plus fermée, à l'inverse d'un PC, permet d'obtenir un code plus robuste. L'une de ses principales limitations est cependant le support des cartes graphiques récentes. Les cartes graphiques supportées sont en effet un peu anciennes (ATI RADEON 7000 à 9700, 3DFX Voodoo 3 à 5, pas de pilotes NVIDIA, etc.).

Droits et coûts

MorphOS n'est pas un logiciel libre, même si certains de ses composants le sont. Une version LiveCD gratuite est téléchargeable, limitée en temps d'utilisation à une trentaine de minutes, par la suite le système sera fortement ralenti. L'enregistrement (uniquement en ligne) et le paiement d'une licence d'utilisation (111,11 euros en promo ou 150 euros) permet d'obtenir une clé ne ralentissant plus le système au bout de 30 minutes.

À noter que le liveCD est complet : il contient tout et peut être installé sur disque dur et c'est seulement la clé d'enregistrement qui permet de s'affranchir de la limitation temporelle d'utilisation.

À noter aussi que MorphOS sans limitation est aussi disponible gratuitement jusqu'à la version 1.4.5, (payant depuis la 2.0).

Mises-à-jours

  • La version 2.0 apporta un gros lot d'amélioration et le support de l'Efika.
  • La version 2.4 apporta la prise en charge du Mac mini dans sa version PowerPC-G4.
  • La version 2.5 apporta la prise en charge du l'eMac G4, dans sa version 1,25 GHz.
  • La version 2.6 apporta la prise en charge de la famille PowerMac G4 à partir du modèle AGP ainsi que des cartes graphiques ATI Radeon 9600 et 9700.

La dernière version disponible sur le site officiel[2] est la 2.7. Cette version apporte principalement des corrections de bogues, notamment pour le support des PowerMac G4.

Support matériel

MorphOS fonctionne sur les ordinateurs suivants :

  • Apple Mac Mini G4
  • Apple eMac 1,25 GHz
  • Apple PowerMac G4 depuis le modèle AGP jusqu'au dernier Mirrored Drive Doors (modèles PowerMac 2,1 à 2,6)
  • bPlan/Genesi Open Desktop Workstation

Ce système supporte les cartes-mères suivantes :

  • bPlan/Genesi Pegasos G3
  • bPlan/Genesi Pegasos II G3 & G4
  • bPlan Efika 5200b

Les cartes graphiques supportées par MorphOS sont les suivantes :

  • ATI Radeon 7000(VE), 7200, 7500, 8500(LE), 9000(pro), 9100(LE), 9200(SE et pro), 9250(SE) en 2D et 3D
  • 3DFX Voodoo séries 3 à 5 en 2D et 3D
  • sans accélération 3D : ATI Rage 128, Radeon 9600(XT) et 9700(pro), SiS6326, SiS300, SiS305, SiS315, 3Dlabs Permedia 2 et Permedia 2v, XGI Volari V3XT, V5, V5XT, V8(Ultra)

Les cartes et chipset sonores suivants sont supportés :

  • audio intégré des cartes-mères produites par bPlan, à savoir Pegasos génération 1 & 2 et Efika 5200B
  • audio intégré des Mac Mini, eMac et PowerMac 2,4 à 2,6 (sont donc exclus les premiers modèles de PowerMac, même si le système démarre dessus)
  • Creative Labs SoundBlaster Live! (puce Emu10kx)

Les puces réseau suivantes sont supportées :

  • chipset 10/100/1000 MBit Ethernet intégré au Power Mac (sauf modèle PowerMac3,1)
  • chipset 10/100 MBit Ethernet de l'eMac
  • chipset 10/100 MBit Ethernet du Mac mini (puce Sun GEM)
  • chipset 1 GBit Ethernet du Pegasos 2 (puce Marvell Discovery II)
  • chipset 10/100 MBit Ethernet du Pegasos 1/2 (VIA Rhine)
  • chipset 10/100 MBit Ethernet de l'Efika (5200B)
  • cartes basées sur le chipset Realtek RTL8139C 10/100 MBit
  • cartes Wifi basées sur la puce Prism2 (support partiel basé sur un driver externe initialement destiné à AmigaOS 3.x, limité au cryptage WEP)

Les cartes contrôleurs disque basées sur les puces suivantes :

  • cartes Serial ATA basées sur la puce SiI3x1x
  • cartes SCSI basées sur les puces Symbios 710, 770, 810, 815, 825, 875 et 89x

Faiblesses

MorphOS pourrait souffrir de son côté « alternatif » avec un petit nombre d'utilisateurs (moins de 1100 fin 2010[3]), ce qui rend sa viabilité commerciale fragile et ralentit son développement (peu de machines et donc peu de développeurs).

Note

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article MorphOS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MorphOS — Company / developer The MorphOS Development Team Programmed in C OS family AmigaOS like …   Wikipedia

  • MorphOS — MorphOS …   Википедия

  • MorphOS — Parte de la familia AmigaOS Desarrollador MorphOS Team http://www.morphosppc.com/ …   Wikipedia Español

  • Morphos — est un successeur alternatif de l AmigaOS Classic (version allant du 1.1 au 3.9) qui était destiné aux machines à base de Motorola 68000, éventuellement accéléré pour les processeurs PowerPC. La nouvelle version de l OS est destinée au PPC… …   Wikipédia en Français

  • MorphOS — Basisdaten Entwickler MorphOS Team …   Deutsch Wikipedia

  • Morphos — …   Википедия

  • MorphOS — Sistema operativo compatible AmigaOS. Actualmente funciona en Amigas clásicos con aceleradoras PPC, placas base pegasos y en la plataforma MobileGT …   Enciclopedia Universal

  • morphos — n. any butterfly of the Morphidae family found in tropical America …   English contemporary dictionary

  • Timeline of operating systems — This article presents a timeline of events in the history of computer operating systems from 1951 to the current day. For a narrative explaining the overall developments, see the History of operating systems. Contents 1 1950s 2 1960s 3 1970s …   Wikipedia

  • Amiga-Computer — Letztes offizielles Logo Der Commodore Amiga (spanisch amiga: Freundin) war ein von Mitte der 1980er bis Anfang/Mitte der 1990er weit verbreiteter Computer, der besonders in seinen Einsteigermodellen (A500 und A1200) als Heimcomputer beliebt war …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.