MULTICS


MULTICS

Multics

Multics (acronyme de MULTiplexed Information and Computing Service) est le nom d'un système d'exploitation dont dérive directement UNIX et, via ce dernier, de très nombreux systèmes actuels (*BSD, Mac OS X, Solaris, HP-UX, AIX, etc. Linux étant un clone).

Conçu en 1965, il fut utilisé jusqu'en 2000.

Sommaire

Histoire

Création

Multics fut conçu conjointement par le MIT, les Laboratoires Bell et General Electric. Les laboratoires Bell se retirèrent du projet en 1969 puis General Electric vendit en 1970 son département informatique à Honeywell. Le MIT termina seul le projet. Multics fut ensuite commercialisé par Honeywell.

Le nom UNIX fut inventé par réaction face à la lenteur et aux difficultés qui ont marqué la mise au point de Multics.

Déclin

Au milieu des années 1980, Honeywell mit fin au développement du système d'exploitation. Ils vendirent la section informatique à Bull, qui mit fin à la production de matériel pour MULTICS. Ainsi, tous les sites utilisant Multics commencèrent à changer de système d'exploitation.

En 2006, Bull décida de publier le code source de la dernière version de MULTICS.[1]

Caractéristiques techniques

Multics était écrit en langage PL/1.

Héritage de CTSS

Multics a emprunté de nombreux concepts au système d'exploitation CTSS, dont il dérive. Il a lui-même exercé une influence majeure sur UNIX.

De CTSS, Multics a hérité :

  • le concept de temps partagé, qui permet à plusieurs utilisateurs d'utiliser en même temps la machine ;
  • le système d'invite de commande, à l'origine du shell d'aujourd'hui ;
  • le principe du traitement de texte, permettant une typographie de qualité par ordinateur.

Apports de Multics

Un des objectifs de Multics était de permettre le contrôle par un terminal distant. Pour assurer l'intégrité des données et la sécurité entre les utilisateurs simultanés, Multics a introduit la notion d'anneaux (Rings).

Multics supportait la segmentation de la mémoire, la mémoire virtuelle, l'implémentation de langages de haut niveau, la pluralité des langues, avec un haut niveau de sécurité.

Le système de fichiers de Multics est à l'origine des systèmes de fichiers modernes : il était hiérarchisé, supportait les noms de fichier longs, les liens symboliques, les périphériques amovibles, etc.

Ambition de Multics

L'objectif de Multics était de fournir un système d'exploitation pouvant accueillir plusieurs centaines d'utilisateurs simultanés. On pensait alors qu'un serveur pourrait couvrir les besoins de la population de toute la zone de Boston, par exemple. L'esprit d'ensemble était d'imiter le fonctionnement de la distribution d'électricité ou bien du téléphone : le client se connecte à un réseau qui répond à ses besoins (contrairement au modèle qui semble s'être imposé à l'heure actuelle : la dispersion de stations de travail connectées en réseau).

Succès de Multics

Multics n'eut pas beaucoup de succès commercial, mais il était apprécié dans le monde scientifique et a toujours ses admirateurs. De grandes entreprises comme la NSA, Ford et General Motors utilisèrent Multics.

En France, Multics fut populaire dans le monde universitaire dans les années 1980 dans la mesure où l'équipement obligatoire devait être Bull. C'est ainsi que le Centre Interuniversitaire de Calcul de Grenoble (CICG) disposa, au début des années 1980, d'un ordinateur HB68 sur lequel le système Multics fut opérationnel et fut utilisé par de nombreux chercheurs dont ceux de l'IMAG.

Bull, partenaire de Honeywell, vendit des configurations sur 31 sites pour succéder aux IRIS 80 de CII. Bull développa le système d'exploitation GCOS 6 dérivé de Multics. Ce fut un succès financier (et technique), avec des centaines de clients dans les années 80 et 90.

Toujours en France, en 1973, Multics était enseigné à l'Université Paris VI - Jussieu au sein de "l'Institut de Programmation, DEA de Programmation et Recherche Opérationnelle".

Les premières conversations (Chat) entre deux terminaux Télétypes l'un à Billerica près de Boston et l'autre au siège de Honewell-Bull (au 64, avenue Gambetta à Paris 20) ont été réalisées sous Multics en mai 1974 et avaient lieu quotidiennement pour échanger sur l'état d'avancement du développement du DPS7 (GCOS-64 ou GCOS7). Les mainframes utilisées des deux côtés étaient des GE-645, version évoluée du GE-635.

Le dernier serveur au monde utilisant Multics, au Ministère de la Défense Nationale du Canada, a été éteint le 31 octobre 2000.

Multics est maintenant beaucoup moins célèbre et populaire que le système d'exploitation conçu par celui qui fut l'un de ses développeurs dans les laboratoires Bell, Kenneth Thompson. Lorsque les laboratoires Bell se retirèrent du projet Multics, Thompson se trouva en effet sans tâche, et conçut pour lui-même un Multics allégé, qu'il appela pour cette raison UNICS : UNiplexed Information and Computing Service.

Voir aussi

Lien externe

Références

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
Ce document provient de « Multics ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article MULTICS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Multics — Company / developer MIT, GE, Bell Labs Programmed in PL/1, Assembly language[1] Working state Mature, Historic Source model Free and …   Wikipedia

  • Multics — (acronyme de MULTiplexed Information and Computing Service) est le nom d un système d exploitation en temps partagé. Ce projet a été lancé en 1964, le dernier système Multics connu a été arrêté le 30 octobre 2000 au Canadian Department of… …   Wikipédia en Français

  • Multics — Parte de la familia Tiempo compartido Desarrollador MIT, GE, Bell Labs Multics Internet Server Información general …   Wikipedia Español

  • Multics — Разработчик MIT, GE, Bell Последняя версия …   Википедия

  • MULTICS — (Abk. für Multiplexed Information and Computing Service) ist ein Betriebssystem für Großrechner. Aus der Weiterentwicklung des MIT Compatible Time Sharing System (CTSS) entstand unter der Federführung von Fernando José Corbató, durch seine… …   Deutsch Wikipedia

  • Multics — (Abk. für Multiplexed Information and Computing Service) ist ein Betriebssystem für Großrechner. Aus der Weiterentwicklung des MIT Compatible Time Sharing System (CTSS) entstand unter der Federführung von Fernando José Corbató, durch seine… …   Deutsch Wikipedia

  • Multics — (Multiplexed Information and Computing Service) fue uno de los primeros sistemas operativos de tiempo compartido y tuvo una gran influencia en el desarrollo de los posteriores sistemas operativos …   Enciclopedia Universal

  • MULTICS — …   Википедия

  • MULTICS — MULTiplexed Information and Computing Service (Computing » General) * Many Unnecessarily Large Tables In Core Simultaneously (Miscellaneous » Funnies) …   Abbreviations dictionary

  • MULTICS — • Multi Tasking Computer System/Multiplexed Information & Computing System; siehe UNICS 1965 entwickeltes Timesharing Betriebssystem von Ken Thompson, stark Batch orientierter Vorläufer von UNIX • Multiplexed Information and Computing Service (… …   Acronyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.