MAN AG


MAN AG

MAN (constructeur)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Man.
Logo de MAN (constructeur)

Logo de MAN SE
Création 1758
Forme juridique Société anonyme (ISIN DE0005937007)
Action FWB: MAN
Slogan(s) « Engineering the Future (Concevoir l'avenir) »
Siège social Munich
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Direction Håkan Samuelsson, PDG
Actionnaires Volkswagen (29%)
Activité(s) Ingénierie et fabrication d'équipements industriels
Produit(s) Camions et bus, moteurs diesels, turbomachines, services industriels
Filiale(s) (en France):
  • MAN Camions & Bus S.A.
  • MAN Diesel SAS
  • MAN TURBO France SAS
Effectif 51000 (2008)
Site Web www.man.eu
Chiffre d'affaires 15 milliards d'euros (2008)

MAN SE, abrégé de Maschinenfabrik Augsburg-Nürnberg, est un constructeur de véhicules industriels dont le siège social est à Munich en Bavière. Avec des usines en France, en Pologne, en Turquie, en Autriche, Hongrie, Roumanie, Afrique du sud, en Biélorussie. Outre l'Europe, l'entreprise réalise des ventes en Australie, en Chine, en Russie, Malaisie.

Le groupe MAN s'est séparé en 2005 de la partie imprimerie (MAN Roland) au profit du groupe Allianz Capital Partners. C'était jusqu'alors le second constructeur mondial de machines à imprimer. MAN conserve néanmoins 35% des parts de MAN Roland, qui conserve ce nom réputé dans le domaine de la presse.

Sommaire

Historique

Les racines du groupe MAN remontent à presque 250 ans. L’année 1758 a vu l'ouverture de l’usine sidérurgique "St. Antony" à Oberhausen, qui fut l’une des premières opérations industrielles lourdes dans la région de la Ruhr en Allemagne. Elle fut suivie en 1782, par l’usine sidérurgique "Gute Hoffnung" (bon espoir).

En 1897, l'ingénieur Rudolf Diesel a construit le premier moteur diesel fonctionnel du monde au sein de ce qui était alors appelé "Maschinenfabrik Augsburg AG”, et qui a fusionné en 1898 avec "Maschinenbau-AG Nürnberg" pour devenir "Vereinigte Maschinenfabrik Augsburg und Maschinenbaugesellschaft Nürnberg A.G.". En 1908, le conglomérat a été nommé M.A.N. "Maschinenfabrik Augsburg-Nürnberg AG".

En 1915, MAN acquit une licence de la compagnie Suisse Saurer pour construire des camions dans une usine située à Lindau, mais cet accord pris fin en 1918.

En 1920, MAN, introduit sur le marché des camions sous son propre nom.

En 1921, la société GHH fondée en 1873 (Gutehoffnungshütte Actienverein für Bergbau und Hüttenbetrieb, Sterkradek) a pris le contrôle de M.A.N. MAN a continué d’exister sous forme de groupe contractuel jusqu’en 1986, date à laquelle il fut fusionné avec GHH et le siège social transféré à Munich.

En 1923, MAN construisit son premier moteur diesel à injection directe, quatre-temps, de 4 cylindres et 40 chevaux à 900 tours/minutes. Un camion équipé d'un tel moteur fut exposé à la foire de Berlin de 1924. Mais c'est trois ans plus tard que les moteurs diesel de 6 cylindres, de 100 chevaux, furent disponible sur les camions. En 1926, MAN lança un camion à transmission par chaîne, avec un moteur à essence de 6 cylindres de 150 chevaux.

En 1930, la gamme de camions était de 3, 3.5, 4, 5, 6, et 8 tonnes de charge utile, avec un choix de moteurs de diesel ou à essence. En 1932, un tracteur à capot, du nom de S1H6, avec un moteur diesel de 16.6 litres, de 140 chevaux pour tirer une remorque.

En 1936, MAN, acquit la firme ÖAF, de Vienne, Autriche, si au début la nouvelle entreprise fabriquaient uniquement des essieux pour MAN, ÖAF finissait par construire des camions militaires pour l'entreprise allemande, de quatre roues motrices, de charge utile de 4 tonnes, et ce durant la période de la Seconde Guerre mondiale, pour la Wehrmacht. Mais la production de véhicules fut interrompue par les bombardements des deux entreprises.

Après la Seconde Guerre Mondiale

Après le conflit, l'assemblage de camions fut relancé avec le modèle MK, à moteur diesel de 6 cylindres, de 110 chevaux, et de 5 tonnes de charge utile.

En 1951, deux nouveaux moteurs diesel furent inaugurés, un moteur de 6 cylindres, avec un turbocompresseur, et un moteur de 8 cylindres.

En 1955, la production de camions furent transférée dans une nouvelle usine située à Munich.

En 1960, la gamme de MAN comprenait des camions en configuration de porteur et tracteur, pour des charge utile de 5 à 20 tonnes.

En 1968, une collaboration technique avec Saviem permit à l'entreprise française d'utiliser des moteurs de MAN, et à la firme germanique de bénéficier de la cabine avancée de Saviem, mais en 1981 ces accords commerciaux prirent fin.

En 1970, MAN fit fusionner les deux firmes de Vienne: ÖAF et Gräf & Stift. Aussi la société de Hongrie RABA NYRT de Györ, construisit sous licence des camions MAN, pour son marché intérieur. Aussi Volkswagen, finance un développement d'une gamme de camions légers avec MAN, avec pour résultat la série MT, et ensuite MAN, inaugure la série F90, de 8 essieux et quatre roues directrices, pour les chantiers, et comme véhicule militaire. En 1971, MAN prit le contrôle d'une autre firme Allemande Büssing AG, de Braunschweig. En 1973, DAC, obtient un accord pour fabriquer des camion MAN, pour le marché local de Roumanie.

En 1986, une nouvelle gamme fut introduite la série F8, en porteur de 16 tonnes et en tracteur semi-remorque de 44 tonnes, ainsi que un modèle de tracteur pour l'exceptionnel jusqu'à 105 tonnes de PTR. En 1988, la série M90 une gamme de camions porteurs de 12 à 17 tonnes, avec un moteurs diesel, de 6 cylindres, de 155, 186, et 230 chevaux, d'une transmission de 6 à 16 rapports, avec 7 empattements de 3.60 à 5.80 mètres, avec des freins pneumatiques.

En 1991, MAN reprit la division de camion Autrichien de Steyr. Aussi dans les années 1990, MAZ acheta des moteurs diesel MAN pour ses véhicules, par la suite, MAN pris le contrôle de MAZ de Minsk, Biélorussie en 1999.

En 2000, MAN racheta ERF Trucks, la filiale Britannique de Western Star. Aussi un nouveau concept de camion est présenté le Trucknology (TG), avec lors de l'inauguration, un moteur diesel de 6 cylindres, de 12.816 litres, 460 chevaux, 1900 tours/minutes, transmission à 16 vitesses, des freins pneumatiques avec disques, avec système ABS et ASR. PTAC de 19 tonnes en porteur, PTRA, et de 40 tonnes en tracteur avec remorques.

Quelques produits

Exemple de véhicules construits par MAN : camions de pompiers

Camions

  • MAN F8, en 1986,
  • MAN L,M et F90
  • MAN L,M et F2000, en 1999,
  • MAN L, M et F2000Evo
  • MAN TG-A, TG-M et TG-L
  • MAN TG-S, TG-X

Autobus

  • Lion's City

Autocars

  • Lion's Regio (moteur MAN D2066 LUH)
  • Lion's Coach

Partenaires sportifs

  • Championnat d'Europe : Course de camions
  • Rallye Dakar
  • Equipe cycliste

Notes et références

  • L'Encyclopédie Mondiale Des Camions, Manise, Une Marque Des Éditions Minerva.
  • L'Atlas Les Camions De Légende, Éditions Atlas, Éditions Glénat.

Liens externes

Commons-logo.svg

Deux divisions d'autobus de MAN


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
  • Portail des transports en commun Portail des transports en commun
Ce document provient de « MAN (constructeur) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article MAN AG de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • man — mán įv …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • man — man …   Woordenlijst Sranan

  • MAN-VW — MAN Schriftzug bis 1972 Den Braunschweiger Löwe hat MAN von Büssing seit 1972 …   Deutsch Wikipedia

  • MAN F8 — MAN Schriftzug bis 1972 Den Braunschweiger Löwe hat MAN von Büssing seit 1972 …   Deutsch Wikipedia

  • man — man·dae·an·ism; man·da·ic; man·da·la; man·da·ment; man·dan; man·dant; man·da·pa; man·dar; man·da·rin·ate; man·da·rin·ism; man·da·tary; man·da·tee; man·da·tor; man·da·to·ri·ly; man·da·tum; man·da·ya; man·de; man·de·ism; man·del·ate; man·del·ic;… …   English syllables

  • MAN — SE Rechtsform Societas Europaea ISIN DE0005937007 Gründung 1758 …   Deutsch Wikipedia

  • Man — (m[a^]n), n.; pl. {Men} (m[e^]n). [AS. mann, man, monn, mon; akin to OS., D., & OHG. man, G. mann, Icel. ma[eth]r, for mannr, Dan. Mand, Sw. man, Goth. manna, Skr. manu, manus, and perh. to Skr. man to think, and E. mind. [root]104. Cf. {Minx} a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • MAN AG — MAN Aktiengesellschaft Unternehmensform Aktiengesellschaft ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • Man — • Includes sections on the nature of man, the origin of man, and the end of man Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Man     Man     † …   Catholic encyclopedia

  • MAN SE — MAN Group redirects here. For the British investment company, see Man Group. MAN SE Type Societas Europaea Traded as FWB:  …   Wikipedia

  • MAN gl — MAN 10 t gl mit Ladekran. Beladen mit Munition und gekennzeichnet gemäß Gefahrgutverordnung im Verfügungsraum eines Truppenübungsplatzes 1.BeobPzArtLBtl 51 Idar Oberstein Der MAN gl oder auch MAN mil gl ist eine militärische Sonderentwicklung… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.