Alphonse d'Ornano
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir d'Ornano.
Alphonse d'Ornano
Alphonse d'Ornano
Alphonse d'Ornano

Naissance 1548
à Bastelica en Corse-du-Sud
Décès 1610 (à 62 ans)
à Bordeaux
Origine Flag of Genoa.svg République de Gênes
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Grade Maréchal de France
Conflits Guerres de religion
Distinctions Chevalier du Saint-Esprit
Autres fonctions Lieutenant du roi en Guyenne
Maire de Bordeaux

Alphonse (Alfonso Gieronimo) d'Ornano, né en 1548 à Bastelica en Corse-du-Sud et mort en 1610 à Bordeaux, est un maréchal de France qui s’est distingué notamment durant les guerres de religion. Il était le fils de Sampiero da Bastelica (1498-1567) dit Sampiero Corso, capitaine puis colonel au service d’Henri II, et de Vannina d'Ornano (1516-1563).

Sommaire

Guerres en Corse

Alphonse d'Ornano passe sa jeunesse en France, avec sa mère Vannina. En 1566, il arrive en Corse pour aider son père dans son combat contre les Génois. Celui-ci le nomme colonel et capitaine général de sa cavalerie. En 1567, il est avec son père lorsque celui-ci tombe dans une embuscade tendue par les Génois avec la complicité de l’un de ses lieutenants, Vittolo, dont le nom sera longtemps honni en Corse, synonyme de traître[réf. nécessaire], sous les coups acharnés de Corses ralliés et des cousins de son épouse Vannina, qu’il a assassinée en 1563 alors qu’elle s’apprêtait à gagner Gênes avec une grande partie de la fortune maritale.

Âgé de dix-huit ans, Alfonso d’Ornano – il avait pris le nom de sa mère – reprend la lutte pendant deux ans après avoir été proclamé chef. La campagne tourne court. Alfonso recherche les moyens de négocier une paix avec Gênes et de se retirer en France avec ses compagnons. Grâce à l’intermédiaire de la France, il quitte définitivement la Corse en 1569 avec trois cents fidèles pour servir la Couronne.

Carrière en France

Alphonse d'Ornano s’établit dans le royaume où il obtient la naturalisation et la faculté pour tous les Corses désireux de s’y fixer de demeurer en France. En 1574, son fief lui est restitué par les Génois. Il reçoit du Sénat de Gênes l'autorisation de lever un millier d'hommes dans l’île ; il met ce régiment au service de la France.

Il se marie le 2 juin 1576 à Marseille avec Marguerite Louise de Pontevès, de la famille des comtes de Carcès. De cette union devaient naître sept enfants.

Devenu colonel, Alphonse d'Ornano est nommé gouverneur d’Aix-en-Provence en 1578 puis, à la mort de Maugiron, lieutenant général pour le roi dans la province du Dauphiné (1589). Au début de la guerre de la Ligue, il fait partie des très rares officiers à rester fidèles à Henri III. À la mort du roi, il combat pendant les troubles de la Ligue en Lyonnais et en Dauphiné (1588-1598) contre la Ligue et le duc de Savoie.

Pour ses actions, il est élevé en 1595 à la dignité de maréchal de France par Henri IV ; puis il est fait chevalier du Saint-Esprit le 5 janvier 1597. Il est ensuite nommé lieutenant du roi en Guyenne à la suite du maréchal de Matignon (1599).

Il est élu maire de Bordeaux. En 1604, il s'illustre dans cette ville lors de sa lutte contre la peste.

Il meurt à Bordeaux, en 1610, atteint de gangrène.

Descendance

  • Jean-Baptiste (1581-1626) maréchal de France
  • Henri-François-Alphonse (1590-date de décès inconnue) seigneur de Mazargues, colonel des "Bandes corses", premier écuyer de Gaston d'Orléans, marié à Marguerite de Modène Montlor en 1615, leur fille épousera François Louis de Lorraine ; il est également connu pour être le grand-père du comte de Grignan, mari de la fille de la marquise de Sévigné
  • Pierre (1593–1649), épouse Hilaire fille d'Hector de Lupé, baron de Tingros
  • Joseph-Charles (1592-1670), épouse Charlotte Perdriel, dame de Baubigny
  • Anne, époux Antoine de Beauvoir, seigneur de Saint-Just
  • Louise époux Thomas de Lanche, seigneur de Moissac
  • Madeleine époux Pierre d’Esparbès, seigneur de Lussan.

Quoiqu'Alfonse d'Ornano eût laissé quatre fils, attachés, sous différents titres, au service de Gaston d’Orléans, sa famille s'éteignit en France, en 1674.

Armoiries

Figure Nom du prince et blasonnement
French heraldic crowns - chevalier.svg
Blason Alphonse d'Ornano.svg

Écartelé: aux 1 et 4, de gueules, à la tour donjonnée d'or maçonnée de sable; aux 2 et 3, d'or au lion de gueules, au chef d'azur chargé d'une fleur-de-lis d'or.[1]

Notes et références

  1. Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, 1996, 204 p. (ISBN 2-86377-140-X) 

Bibliographie

Abbé Jean Charay, Le Maréchal Alphonse d'Ornano (1548-1610), Imprimerie Lienhart et Cie - Aubenas-en-Vivarais - 24 juin 1975


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphonse d'Ornano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alphonse d’Ornano — (* 1548 in Bastelica; † 21. Januar 1610 in Balagny), Ritter der königlichen Orden, war ein französischer Heerführer korsischer Abstammung. Er wurde 1595 Marschall von Frankreich. Alphonse d’Ornano Leben Alphonse war der älteste Sohn des… …   Deutsch Wikipedia

  • Alphonse d'Ornano — Alphonse d’Ornano (* 1548; † 21. Januar 1610 in Balagny), Ritter der königlichen Orden, war ein französischer Heerführer korsischer Abstammung. Er wurde 1595 Marschall von Frankreich. Leben Alphonse war der älteste Sohn des korsischen… …   Deutsch Wikipedia

  • D'Ornano — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux familles d Ornano, d origine corse, se sont illustrées. Vannina d Ornano (1530 1563), épouse de Sampiero Corso, qui la met à mort Alphonse d Ornano… …   Wikipédia en Français

  • D'Ornano — ist der Name eines korsischen Adelsgeschlechtes. Berühmte Vertreter waren: Alphonse d’Ornano (1548 1610), Marschall von Frankreich Philippe Antoine d’Ornano (1784 1863), Adjutant Napoléons I. und Marschall von Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • d’Ornano — ist der Name eines korsischen Adelsgeschlechtes. Berühmte Vertreter waren: Alphonse d’Ornano (1548 1610), Marschall von Frankreich Philippe Antoine d’Ornano (1784 1863), Adjutant Napoléons I. und Marschall von Frankreich Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Famille d'Ornano — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux familles d Ornano, d origine corse, se sont illustrées : Vannina d Ornano (1530 1563), épouse de Sampiero Corso, qui la mit à mort. Alphonse d… …   Wikipédia en Français

  • Vanina d'Ornano — Vannina d Ornano Giovannina d Ornano, dite Vanina ou Vannina d Ornano, (1530 1563) fut l épouse de Sampiero Corso, célèbre pour avoir été étranglée des mains même de son mari. Issue d une famille de la noblesse corse, elle est l unique héritière… …   Wikipédia en Français

  • Vannina d'Ornano — Pour les articles homonymes, voir d Ornano. Sampiero condamnant Vannina. Gravure du XIXe siècle. Giovannina d Ornano, dite Vanina ou Vannina d Ornan …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste d'Ornano — Pour les autres membres de la famille, voir : d Ornano. Jean Baptiste d Ornano Marquis de Montlaur …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste D'Ornano — Pour les articles homonymes, voir d Ornano. Jean Baptiste d Ornano (1581 1626), comte de Montlaur, maréchal de France (1626) Il est le fils d’Alphonse d Ornano, Maréchal de France et petit fils de Sampiero Corso. Il bénéficia d abord de la faveur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”