Habsbourg-Lorraine
Habsbourg-Lorraine

Seule branche légitime actuellement subsistante de la Maison de Lorraine, les membres de la Maison impériale et royale de Habsbourg-Lorraine sont issus du mariage du duc François III, duc de Lorraine et de Bar (1708-1765), et de Marie-Thérèse de Habsbourg (1717-1780), « roi » de Hongrie et de Bohême et archiduchesse souveraine d'Autriche. Les membres de cette branche, héritant des possessions patrimoniales des Habsbourg et de leur vocation à l'Empire mais descendant en ligne mâle de la Maison de Lorraine, accolèrent les deux noms.

Cette branche régna sur :

En revanche ils ne régnèrent jamais sur la Lorraine ni sur le Barrois.

Les aînés de cette branche furent élus roi des Romains et donc empereurs :

En 1806, le bouleversement des États germaniques par Bonaparte signa la disparition du Saint-Empire romain germanique. Cependant, en prévision de la perte de son titre d'empereur des Romains, François II se déclara lui-même empereur héréditaire d'Autriche en 1804, juste après que Bonaparte se fut déclaré empereur des Français.

Nostalgique de la gloire passée, l'ex-François II utilisa un titre officiel développé :

« Nous, François le premier, par la grâce de Dieu, empereur d'Autriche ; roi de Jérusalem, Hongrie, Bohême, Dalmatie, Croatie, Slavonie, Galicie, et Lodomirie ; archiduc d'Autriche ; duc de Lorraine, Salzbourg, Wurtzbourg, Franconie, Styrie, Carinthie, et Carniole ; grand-duc de Cracovie; prince de Transylvanie ; margrave de Moravie ; duc de Sandomir, Masovie, Lublin, haute et basse Silésie, Auschwitz et Zator, Teschen, et Frioul ; prince de Berchtesgaden et Mergentheim ; prince-comte de Habsbourg, Gorizie, et Gradisce et du Tyrol ; et margrave des haute et basse Lusace et d'Istrie ». Son titre d'usage resta néanmoins celui d'« empereur d'Autriche ».

En 1867 une autonomie effective fut octroyée à la Hongrie à l'intérieur de l'empire d'Autriche sous les termes du « compromis » Ausgleich (voir Autriche-Hongrie). Le titre du chef d'État devint alors « empereur d'Autriche et roi de Hongrie », bien que l'on parle aussi d'« empereur d'Autriche-Hongrie ».

En 1918, Charles Ier, dernier souverain renonça à l'exercice du pouvoir, sans toutefois abdiquer. Il fut contraint à l'exil en 1919. Les membres de la Maison de Habsbourg-Lorraine qui refusèrent de prêter serment à la nouvelle république autrichienne furent également contraints à l'exil et leurs biens furent confisqués. La loi d'exil s'applique toujours aux descendants de l'empereur Charles dans les mêmes conditions. L'archiduc Rodolphe intenta un procès contre l'État autrichien qu'il gagna au motif que la loi ne pouvait s'appliquer à lui, né en exil. Cette loi avait été abrogée par le chancelier Dollfuss en 1936. Elle fut remise en vigueur par le Gouvernement autrichien en 1945. Othon d'Autriche, chef de Maison, député européen, signa pour sa part l'acte de reconnaissance de la république autrichienne. Il y est connu comme Dr Othon de Habsbourg-Lorraine, la République autrichienne ne reconnaissant pas officiellement les titres de noblesse.

L'aîné des Habsbourg-Lorraine ainsi que de toute la maison de Lorraine est Georg, duc de Hohenberg (né en 1929). Toutefois les effets conjugués de la Pragmatique Sanction (1713) et la renonciation par l’archiduc François-Ferdinand pour ses héritiers à leur qualité de membres dynastes de la Maison de Habsbourg-Lorraine, en application du statut de sa Maison, exclut les membres de la famille Hohenberg de tout droit aux titres et honneurs de la Maison d'Autriche. Il ne peut être qualifié de duc de Lorraine, titulature appartenant au seul chef de Maison. Il est porté par l'archiduc Charles d'Autriche (né en 1961), fils d'Othon d'Autriche (1912-2011), lui-même fils aîné du dernier empereur d'Autriche, Charles Ier. Le 10 mai 1951, l'archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine fait bénir à Nancy son mariage avec la princesse Régina de Saxe-Meiningen (née en 1925). Cinquante ans plus tard, lorsqu'il revint fêter ses noces d'or en l'église des Cordeliers avec toute sa famille, le descendant du duc François III déclara : « Je suis venu à Nancy parce que je suis lorrain ».

Les duc et princes Hohenberg sont une branche morganatique de la maison de Habsbourg-Lorraine, tout comme les comtes de Méran issus du mariage morganatique de l'archiduc Jean, frère de l'empereur François II avec la fille d'un maître de postes.

Sommaire

Quelques souverains issus de la branche de Habsbourg-Lorraine

Empereurs des Romains

Empereurs d'Autriche, rois de Hongrie et de Bohême

Empereur du Mexique

Grand-ducs de Toscane

Ducs souverains de Modène, branche dite d'Autriche-Este

Duchesse souveraine de Parme

Impératrice du Brésil

Reine et régente d'Espagne

Reine des Belges

Reine de France

Reines de Naples et de Sicile

Reines de Sardaigne

Electrice de Bavière et du Palatinat Rhénan

Reine de Bavière

Reines de Saxe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Habsbourg-Lorraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Habsbourg-lorraine — Seule branche actuellement subsistante de la Maison de Lorraine, les membres de la Maison impériale et royale de Habsbourg Lorraine sont issus du mariage du duc François III, duc de Lorraine et de Bar (1708 1765), et de Marie Thérèse de …   Wikipédia en Français

  • Habsbourg Lorraine — Seule branche actuellement subsistante de la Maison de Lorraine, les membres de la Maison impériale et royale de Habsbourg Lorraine sont issus du mariage du duc François III, duc de Lorraine et de Bar (1708 1765), et de Marie Thérèse de …   Wikipédia en Français

  • Maison de Habsbourg-Lorraine — Habsbourg Lorraine Habsbourg Lorraine Seule branche actuellement subsistante de la Maison de Lorraine, les membres de la Maison impériale et royale de Habsbourg Lorraine sont issus du mariage du duc François III, duc de Lorraine et de Bar (1708… …   Wikipédia en Français

  • Otto de Habsbourg-Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Otto de Habsbourg Lorraine (homonymie). Otto de Habsbourg Lorraine « Franz Joseph Otto Rob …   Wikipédia en Français

  • Charles de Habsbourg-Lorraine — Karl de Habsbourg Lorraine Succession(s) Prétendant au trône Dynastie Maison de Habsbourg Lorraine …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Auguste de Habsbourg-Lorraine — Archiduc Joseph Auguste de Habsbourg Lorraine Naissance 9  …   Wikipédia en Français

  • Joseph de Habsbourg-Lorraine (1776-1847) —  Pour l’article homonyme, voir Joseph de Habsbourg Lorraine (1833 1905).  Joseph de Habsbourg Lorraine (1776 1847) Joseph Antoine d Autriche …   Wikipédia en Français

  • Joseph de Habsbourg-Lorraine (1833-1905) —  Pour l’article homonyme, voir Joseph de Habsbourg Lorraine (1776 1847).  Le comte palatin Joseph de Habsbourg Lorraine (en 1880) Joseph Charles Louis de Ha …   Wikipédia en Français

  • Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine — La reine Marie Henriette (Winterhalter Marie Henriette de Habsbourg Lorraine (née à Pest, Autriche Hongrie [maintenant Budapest, Hongrie] le 23 août 1836, et morte à Spa, Belgique le 19 sep …   Wikipédia en Français

  • Étienne de Habsbourg-Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Étienne de Habsbourg Lorraine (homonymie). L archiduc Stefan von Habsburg Lothringen, 1847 Étienne François Victor de Habsbourg Lorraine, archidu …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”