Ajonc épineux

Ajonc d'Europe

Comment lire une taxobox
Ajonc d'Europe
 Ulex europaeus
Ulex europaeus
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
Genre Ulex
Nom binominal
Ulex europaeus
L.
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Aussi appelé ajonc épineux, l'ajonc d'Europe (Ulex europaeus) est un arbuste de la famille des Fabaceae.

Sommaire

Description

Ajonc épineux sur la côte de Belle-Île-en-Mer
L'ajonc est une plante pionnière qui en fixant l'azote de l'air enrichit le sol et prépare l'implantation de grands ligneux. À l'ombre de ces derniers, l'ajonc s'étiole et dépérit, mais ses graines restent longtemps vivantes dans le sol, prêtes à germer en cas d'incendie de forêt ou de coupe rase

.

Ajonc épineux sur les flancs du Maïdo, à la Réunion.
Au printemps, il produit une floraison très dense, même si de fleurs éparses sont produites du milieu de l'hiver à l'été, voire toute l'année.

C'est un arbuste buissonnant dont la taille varie de 1 à 2 mètres.

Ses branches sont hérissées d'épines de 2 à 5 cm formant un ensemble très touffu.

Ses petites feuilles alternées en écailles sont également très piquantes. Les feuilles sont peu nombreuses, la photosynthèse est donc effectuée pour la plus grande partie par les épines.

Les fleurs sont axillaires, solitaires mais très nombreuses sur les rameaux. Elles mesurent de 12 à 15 mm et sont jaune d'or, fortement parfumées à la noix de coco lorsqu'exposées au plein soleil.

Caractéristiques

  • Organes reproducteurs :
  • Graine :
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : fourrés arbustifs médioeuropéens, planitiaires-collinéens, thermophiles. Plante indicatrice d'un sol sec et très acide pouvant évoluer en lande à pin[1].
    • Aire de répartition : atlantique (eury)

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Répartition

L'ajonc d'Europe est originaire de l'ouest de l'Europe, de l'Écosse au Portugal.

L'espèce est présente dans la moitié ouest de la France, notamment en Bretagne et en Vendée, dans les landes ou les forêts claires. La plante a été introduite en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, où elle peut être considérée comme espèce invasive. Elle est devenue envahissante également à la Réunion. En Nouvelle-Zélande, les collines du Canterbury, en particulier, sont couvertes de cette plante que les fermiers appellent gorse. Si l'ajonc donne une magnifique couleur jaune au paysage lorsqu'il fleurit, on considère généralement qu'il ralentit de 20 ans la régénération du bush.

Utilisation

Grâce à ses épines il forme des buissons quasiment impénétrables, ce pourquoi on l'a utilisé en haies défensives ou d'encloture pour le pacage des animaux.

Autrefois, une fois séché, il servait aux paysans pauvres de combustible dans le four ou la cheminée domestique (souvent associé à la bruyère).

Il a aussi servi (par exemple en Bretagne) de fourrage pour les vaches ou d'autres herbivores, après avoir été pilé ou écrasé entre deux rouleaux faisant office de presse pour faire éclater ses épines afin qu'elles ne blessent pas la bouche des animaux. Cette technique a été propagée par l'agronome breton Gabriel Calloet-Kerbrat.

De cette plante est extraite une lectine qui se combine spécifiquement avec la substance saccharidique "H" présente, en particulier, sur les globule rouges. Cette lectine permet donc de différencier, par une simple réaction d'agglutination, un groupe sanguin "O" qui porte de la substance H d'un groupe "Bombay", et de différencier un sous-groupe A2 (H positif) d'un sous-groupe A1 (H négatif).

Voir aussi

Notes et références

  1. Jean-Michel Groult - "Jardiner durablement" - Editions Ulmer 2007 - (ISBN 9782841382781)
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Ajonc d%27Europe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ajonc épineux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ajonc d'Europe — Ajonc d Europe …   Wikipédia en Français

  • ajonc — [ aʒɔ̃ ] n. m. • 1389; par attract. de jonc; ajo(u)XIIIe; mot berrichon d o. probablt prélatine ♦ Arbrisseau à feuilles en épines acérées (papilionacées), à fleurs jaunes, commun dans les landes atlantiques. ● ajonc nom masculin (préroman… …   Encyclopédie Universelle

  • Ajonc Nain — Ajonc nain …   Wikipédia en Français

  • Ajonc nain — Ajonc nain …   Wikipédia en Français

  • Ajonc De Provence — Ulex parviflorus …   Wikipédia en Français

  • Ajonc de provence — Ulex parviflorus …   Wikipédia en Français

  • AJONC — n. m. Arbuste épineux, à fleurs jaunes et à feuilles petites, appelé aussi Genêt épineux. Faire des fagots d’ajonc pour chauffer le four. Les jeunes pousses de l’ajonc servent à nourrir les bestiaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ajonc de Provence — Ulex parviflorus Tige fleuri …   Wikipédia en Français

  • AJONC — s. m. Arbuste fort épineux, à fleurs légumineuses et jaunes, et à feuilles petites, qui croit dans les lieux incultes et stériles, et qui est employé à divers usages économiques. Faire des fagots d ajonc pour chauffer le four. Les jeunes pousses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ajonc — (a jon) s. m. Arbuste fort épineux, à fleurs légumineuses, dit aussi genêt épineux. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Autres terres qui sont appelées adjoubs, DU CANGE adjotum.. •   Pour la moitié d un adjoub, seant vers le bois de Arcies, DU CANGE ib …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”