1170 Bruxelles

Watermael-Boitsfort

Drapeau communal Watermael-Boitsfort
(nl) Watermaal-Bosvoorde
Belgium location map.svg
Watermael-Boitsfort
Armoiries Situation de la commune au sein dela région de Bruxelles-Capitale
Géographie
Pays Flag of Belgium (civil).svg Belgique
Région Drapeau de la Région Bruxelles-Capitale Bruxelles-Capitale
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Drapeau de la Communauté flamande de Belgique Communauté flamande
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Coordonnées 50°48′N 04°24′E / 50.8, 4.4
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
12,93 km² (2005)

3,81 %
59,47 %
35,63 %
1,09 %

Données sociologiques (source : statbel.fgov.be)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
24.134 (1er janvier 2008)

46,05 %
53,95 %
1867 hab./km²

Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
65 ans et +
(1er janvier 2008)

20,29 %
60,59 %
19,13 %

Étrangers 16,49 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 12,51 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 15.541 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Martine Payfa (LB)
Majorité LB-Ecolo
Sièges
LB
Ecolo
GM
PS
CDH
27
11
6
4
3
3
Sections de commune
Section Code postal
Watermael-Boitsfort 1170
Autres informations
Gentilé Boitsfortois(e)
Zone téléphonique 02
Code INS 21017
Site officiel watermael-boitsfort.be

Watermael-Boitsfort (en néerlandais Watermaal-Bosvoorde) est l'une des 19 communes bilingues de Belgique située dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Elle compte 24 314 habitants (au 1er janvier 2005, d'après l'INS) et couvre une superficie de 12,9 km².

Elle est limitrophe des communes d'Ixelles, Bruxelles-ville, Uccle et Auderghem, toutes situées en Région de Bruxelles-Capitale. Elle est également limitrophe des communes de Hoeilaart, d'Overijse et de Rhode-Saint-Genèse situées en région flamande.

Sommaire

Histoire

La Maison communale de Watermael-Boitsfort

Trois villages de la forêt (Watermael, Boitsfort et Auderghem) vivent depuis des siècles ensemble.

En 1794, les soldats de la Révolution française décidèrent de séparer Auderghem, Watermael et Boitsfort pour en faire 3 communes distinctes.

En 1811, Napoléon, par décret impérial, décide de réunir à nouveau en une seule entité administrative les 3 villages.

Mais Auderghem fut rapidement priée, par arrêté royal, de ne plus perturber l'existence du couple Watermael-Boitsfort et donc de se retirer.

Le mot Watermael (on en trouve déjà la trace vers 888) viendrait de : water (« eau » en néerlandais) et mahl (mallum en latin, « plaid », endroit où l'on rend la justice). Selon Alphonse Wauters, le nom proviendrait de Wactarmala dérivé de deux mots germaniques : wachter, « gardien », et mal, en latin mallum, « plaid ».[1]

Le mot Boitsfort (apparu vers 1227) est moins précis, on a le choix entre plusieurs possibilités. En résumé, un document de cet époque donne le nom de Godefroid de Boudesfort. Pour d'autres, le mot Boud ou Baldo serait une abréviation de Baudouin et le mot fort désignerait un domaine, soit le Domaine de Baudouin.

Une autre possibilité, par ailleurs plus vraisemblable, en fait le domaine de la famille Boote qui était puissante au XIIe siècle. Par ailleurs, plusieurs membres de la famille feront partie de l'échevinat de Bruxelles.

Le premier bourgmestre de Watermael-Boitsfort est François Vancampenhout en 1811.

En 1825, Théodore Verhaegen, fondateur de l'ULB, devient bourgmestre à son tour.

  • 1842 : baron Eugène Amour de Cartier
  • 1848 : Englebert Frémineur fils
  • 1858 : Jean-Baptiste (dit Frédéric) Depage
  • 1868 : Jean-Baptiste Smets
  • 1870 : Édouard Olivier
  • 1872 : Léopold Wiener
  • 1891 : Lambert Vandevelde
  • 1893 : Théophile Van der Elst (échevin faisant fonction de bourgmestre)
  • 1895 : Émile Van Becelaere
  • 1904 : Jean-Henri Delleur
  • 1921 : Georges Benoidt
  • 1946 : Jules Messine
  • 1959 : Jacques-Henri Wiener
  • 1976 : Andrée Payfa-Fosseprez (premier bourgmestre féminin de l'agglomération bruxelloise)
  • 1994 : Martine Payfa (fille de la précédente)

Armoiries de Watermael-Boitsfort

C'est le 2 mai 1914 que ces armoiries sont concédées à la Commune : « d'argent à une rencontre de cerf au naturel, au chef d'azur chargé d'un cor de chasse d'or lié du même ».

Les quartiers

Watermael-Boitsfort possède sur son territoire les plus connues et les plus étendues cités-jardins de la capitale : Le Logis et Floréal.

Personnalités célèbres

  • Roger Somville y vit.
  • Guy Verton (1928-2009), artiste-peintre.
  • Le peintre Fernand Verhaegen, (1883-1975), le grand maître du folklore wallon, y a vécu de 1913 à 1957, avec une interruption pendant la première guerre mondiale. Il fut ami de Rik Wouters et son voisin en venant se fixer rue de la Sapinière, où habitait déjà le couple Nel et Rik Wouters.
  • Rik Wouters a habité rue de la Sapinière de 1907 à 1914
  • Hergé (Georges Rémy) le père spirituel de Tintin a quant à lui habité avenue Delleur. Les aventures du célèbre reporter sont parsemées de liens directs avec la commune. La maison du professeur Bergamotte, représentée dans Les Sept Boules de cristal, est située dans la même ville.

Jumelages

  • Drapeau de la France Chantilly (France)
  • Écosse Annan (Écosse)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent

Notes et références

  1. Histoire des environs de Bruxelles, Alphonse Wauters, 1855.

Liens externes

  • Portail de Bruxelles Portail de Bruxelles
Ce document provient de « Watermael-Boitsfort ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1170 Bruxelles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Bruxelles (région) — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Bruxelles capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Region de Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles — Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles-Capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles-capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de bruxelles-capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Front National (Belgique) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”