Cathédrale Saint-Maurice d’Angers


Cathédrale Saint-Maurice d’Angers

Cathédrale Saint-Maurice d'Angers

Cathédrale
Saint-Maurice d'Angers
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
47° 28′ 14″ Nord
       0° 33′ 18″ Ouest
/ 47.470556, -0.555
 
Pays France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Ville Angers
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Diocèse d'Angers (siège)
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Style(s) dominant(s) roman
gothique
Classé(e) Monument historique (1862)
Ancien porche de la cathédrale d'Angers

La cathédrale Saint-Maurice d'Angers, en France, est l'église cathédrale du diocèse d'Angers.

L'œuvre est intermédiaire entre les styles roman et gothique. La cathédrale est un témoignage de l'art gothique angevin.

La cathédrale d'Angers fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1862.


Sommaire

Histoire

Au début du XIe siècle, l'évêque Hubert de Vendôme (1006-1047) fit construire une nouvelle cathédrale romane à nef unique. Cette nouvelle cathédrale fut consacrée le 16 août 1025. Mais à peine achevé, cet édifice brûla en 1032. L'évêque Geoffroy de Tours remit la cathédrale en état durant la seconde moitié du XIe siècle. L'autel du crucifix fut béni en 1051 et le nouveau maître-autel fut consacré en 1096.[1]

Peu après les évêques Renaud de Martigné (1102-1125) et Ulger (1125-1148) entreprirent la reconstruction de cette cathédrale. Celle-ci se déroula progressivement sous l'impulsion notamment des évêques Normand de Doué (1148-1153) et Guillaume de Beaumont (1202-1240).

Normand de Doué et Guillaume de Beaumont firent reconstruire la nef ainsi que le monumental portail face au parvis. La nef unique s'inspire de celles de la cathédrale d'Angoulême et de l'abbaye de Fontevraud.

Les structures de base des murs de la nef, de style roman, ont subsisté jusqu'à mi-hauteur. Ils ont reçu au milieu du XIIe siècle des colonnes et des voûtes d’ogives : c'est la naissance du gothique angevin. La nef romane à vaisseau unique ouvre ainsi sur un transept et un chœur gothiques — ce dernier a été aménagé en débord sur l'enceinte tardo-antique de la Cité.

Au XVIesiècle, l'architecte angevin Jean Delespine ajouta à la base des deux tours, la galerie des personnages représentant des chevaliers, compagnons de Saint-Maurice. Sur cette galerie, il fit élever, dans le style Renaissance, un deuxième niveau, ayant l'aspect d'une tourelle carrée surmontée d'un clocheton exagonal.[2]

La cathédrale d'Angers est constituée de deux flèches. La construction de la flèche nord se fit en 1518 et celle de la flèche sud en 1523.

En 1806, fut détruit pour raison de vétusté, un porche monumental qui s'élevait devant la façade de la cathédrale, face au parvis.

Ce porche, de style gothique angevin, placé devant le portail d'entrée, possédait deux niveaux. Reste de nos jours, quatre arcs d'ogive, seuls témoignages de cet ancien porche médieval.

Divers projets de reconstruction furent élaborés durant le XXesiècle, mais aucun d'entre eux n'aboutirent.[3]


Dimensions

  • Longueur totale : 90,47 mètres
  • Largeur de la façade occidentale : 23 mètres
  • Hauteur de la voûte de la nef : 24,7 mètres
  • Largeur de la nef : 16,4 mètres
  • Longueur de la nef : 48 mètres
  • Hauteur des tours : 75 mètres

Œuvres principales

Rosace Sud de la cathédrale d'Angers, André Robin (1451).

Parmi les œuvres significatives présentes au sein de la cathédrale, on trouve :

Galerie de photos

Annexes

Bibliographie

  • Louis de Farcy, Monographie de la cathédrale d'Angers, Angers ; 4 tomes : 1905 - 1926
  • André Mussat, Le style gothique dans l'ouest de la France, Éditions A. et J. Picard et Cie, Paris : 1963
  • Revue 303, N°70, septembre 2001, Les cathédrales dans les Pays de la Loire.

Voir aussi

Liens externes

Le portail de la façade occidentale

Sources

Commons-logo.svg

  1. Revue 303, N°70, septembre 2001, Les cathédrales en Pays de la Loire
  2. Louis de Farcy, Monographie de la cathédrale d'Angers, Angers ; 4 tomes : 1905 - 1926
  3. Revue 303, N°70, septembre 2001
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail d'Angers Portail d'Angers
Ce document provient de « Cath%C3%A9drale Saint-Maurice d%27Angers ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathédrale Saint-Maurice d’Angers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cathedrale Saint-Maurice d'Angers — Cathédrale Saint Maurice d Angers Cathédrale Saint Maurice d Angers Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Maurice d'Angers — Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Saint Maurice. Cathédrale Saint Maurice d Angers Présen …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice d'Angers — Cathédrale Saint Maurice d Angers Cathédrale Saint Maurice d Angers Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Maurice de Vienne —  Cette ancienne primatiale n’est pas la seule cathédrale Saint Maurice. Cathédrale Saint Maurice de Vienne …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Maurice — Cette page d’homonymie répertorie les différents édifices religieux partageant un même nom. Plusieurs cathédrales françaises sont consacrées sous le vocable de cathédrale Saint Maurice : la cathédrale Saint Maurice d’Angers ; la… …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Soissons — Présentation Nom local Cathédrale de Soissons Culte …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Gatien de Tours — Présentation Culte Catholique romain Type Cathédrale Rattaché à …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon — Présentation Culte Catholique romain Type Cathédrale Rattaché à …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Caprais d'Agen — Présentation Culte Catholique romain Type Cathédr …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Corentin de Quimper — Présentation Nom local Iliz Veur Kemper Culte Catholique romain Typ …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.