Bataille d'Iwo Jima
Bataille d'Iwo Jima
First Iwo Jima Flag Raising.jpg
Informations générales
Date 19 février 194526 mars 1945
Lieu Iwo Jima, Japon
Issue Victoire américaine décisive
Belligérants
Drapeau : Japon Empire du Japon États-Unis États-Unis
Commandants
Tadamichi Kuribayashi Holland Smith
Forces en présence
22 000 80 000
Pertes
20 703 tués, 216 prisonniers, 1152 disparus 6 821 tués, 19 189 blessés, 494 disparus
Seconde Guerre mondiale,
Guerre du Pacifique
Batailles
Batailles et opérations de la guerre en Asie et dans le Pacifique

Chine · Invasion japonaise de l'Indochine · Guerre franco‑thaïlandaise · Eaux australiennes · Nauru · Pearl Harbor · Atoll de Wake · Hong Kong · Philippines (1) · Invasion japonaise de la Thaïlande · Malaisie · Bataan · Singapour · Indes orientales néerlandaises · Bornéo  · Birmanie · Nouvelle-Guinée · Timor · Java · Mer de Java · Îles Salomon · Australie · Taungû · Yenangyaung · Mer de Corail · Corregidor · Midway · Îles Aléoutiennes · Baie de Milne · Komandorski · Attu  · Galvanic · Îles de l'Amirauté · U-Go · Kohima  · Imphal · Peleliu · Angaur · Tinian · Guam · Opération Forager · Saipan · Mer des Philippines · Campagne des Philippines (2) · Morotai  · Leyte · Golfe de Leyte (navale) · Luçon · Manille · Iwo-Jima · Combats en Indochine (1945) · Okinawa · Bornéo · Opération Ten-Gō · Invasion soviétique de la Mandchourie · Invasion des Kouriles · Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki


Guerre sino-japonaise


Front d'Europe de l’Ouest


Front d'Europe de l’Est


Bataille de l'Atlantique


Campagnes de Méditerranée et d'Europe du Sud


Campagnes d'Afrique et du Moyen-Orient

La bataille d'Iwo Jima opposa en février et mars 1945 sur l'île japonaise d'Iwo Jima (硫黄島, Iōtō?) les États-Unis et l'Empire du Japon dans le cadre du théâtre d'opération du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale, aboutissant à la conquête de l'île par les États-Unis. La bataille a été particulièrement médiatisée par la photographie des soldats américains érigeant le drapeau au sommet du mont Suribachi (prise le 23 février 1945 par le photographe américain Joe Rosenthal).

Au début de 1945, le Japon est bombardé quotidiennement depuis les Îles Mariannes (opération Scavenger) et Iwo Jima sert de station d'alerte pour la défense nippone. Quelques mois auparavant, les Alliés avaient débarqué sur l'île de Leyte dans les Philippines, la trouvant vide de défenseurs, ce qui avait hâté de huit semaines le programme de conquête. Mais l'attaque sur l'île d'Okinawa ne pouvait pas commencer avant huit semaines. Alors il fut décidé d'envahir Iwo Jima, sous le nom d'opération Detachment.

Les défenseurs étaient prêts. L'île avait une garnison de 22 000 soldats et était fortifiée par un réseau de protections souterraines, dont le but était d'infliger des pertes sévères aux Alliés et de les décourager d'envahir les îles principales. Tous devaient faire le sacrifice de leur vie pour leur patrie en emportant dix ennemis avec eux. Les invasions des mois précédents avaient rendu les Américains méfiants. Ainsi, à partir du 16 février débuta un pilonnage aérien et naval systématique, qui dura trois jours. Malgré cela, les défenses enterrées furent très peu endommagées.

Sommaire

La bataille sur l'île

Carte américaine
Débarquement depuis les navires de la sixième flotte U.S.

À l'aube du 19 février, le Ve Corps amphibie (3e, 4e et 5e divisions de Marines) composé de 30 000 hommes débarque. Ils doivent faire face à un feu nourri depuis le volcan Suribachi au sud de l'île. Les Japonais ont attendu que les Marines aient pris pied sur la plage avant de déclencher un feu d'enfer. Les Américains sont cloués sur les plages mais la progression se fait avec l'appui du feu de la Navy.

Il n'est pas possible de creuser des trous dans le basalte et seuls les lance-flammes et les grenades peuvent déloger les défenseurs retranchés. Quarante mille Marines suivent et, finalement, le 23 février, le sommet est atteint. Un drapeau est élevé sur le Suribachi et un deuxième le remplace peu après. La scène du deuxième est immortalisée par un cliché de Joe Rosenthal.

La prise des aérodromes

Les 22 000 Japonais se battent de toutes leurs forces mais un premier aérodrome est pris le 22 février. Le deuxième est l'objet de combats sauvages et confus où les Japonais se lancent dans des contre-attaques suicides qui provoquent le désordre dans la bataille. Les chars Sherman sautent les uns après les autres à cause des canons antichars dissimulés et des nombreuses mines. Le 25 février, les derniers soldats japonais défendant le deuxième aérodrome se suicident.

Le 2 mars, le troisième terrain d'aviation tombe après des combats sanglants. Une zone située à l'est du deuxième aéroport est baptisée the meatgrinder (le hachoir à viande) par les Marines. Elle tombe le 3 mars mais a coûté à elle seule 6 600 Marines blessés ou tués.

Le 15 mars, l'île est prise mais les Américains doivent nettoyer des poches de résistance tenaces. Le blockhaus de Kuribayashi ne sera neutralisé que le 25 mars ; il n'y aura aucun survivant.

De toute la bataille, seuls mille Japonais sur les vingt-deux mille seront faits prisonniers.

Les pertes

Les forces américaines subirent 6 821 morts, dont 5 931 marines (soit environ un tiers des marines tués durant la Seconde Guerre mondiale)[1] et 15 000 blessés. Le quart des médailles d'honneur attribuées aux Marines pendant la Seconde Guerre mondiale sera attribuée pour l'invasion d'Iwo Jima.

Seuls 8 700 corps de Japonais sur les 20 à 22 000 combattants morts ont été retrouvés, des recherches étant toujours en cours en 2011[2].

Filmographie

Cette bataille inspira le film Iwo Jima (Sands of Iwo Jima), réalisé en 1949.

Clint Eastwood a réalisé en 2006 une version cinématographique en deux parties :

Steven Spielberg et Tom Hanks ont réalisé de 2007 à 2008 la série The Pacific, dont l'épisode 8 avec la reconstitution du débarquement à Iwo Jima du 19 février 1945.

Références

  1. (en) Mitchell Landsberg, « On War: Joe Rosenthal & Iwo Jima », DenverPost.com, 27 avril 2010
  2. Leo West, « Naoto Kan promet de trouver les derniers soldats d’Iwo Jima », Aujourd'hui le Japon, le 16 février 2011

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille d'Iwo Jima de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lettres d'Iwo Jima — Données clés Titre original Iōjima kara no tegami (Japon) Letters from Iwo Jima (États Unis) Réalisation Clint Eastwood Scénario Iris Yamashita Acteurs principaux Ken Watanabe Kazunari Nino …   Wikipédia en Français

  • Iwo Jima (Film) — Iwo Jima Titre original Sands of Iwo Jima Réalisation Allan Dwan Acteurs principaux John Wayne John Agar Forrest Tucker Adele Mara Scénario Harry Brown James Edward Grant Musique Victor Young …   Wikipédia en Français

  • Iwo jima (film) — Iwo Jima Titre original Sands of Iwo Jima Réalisation Allan Dwan Acteurs principaux John Wayne John Agar Forrest Tucker Adele Mara Scénario Harry Brown James Edward Grant Musique Victor Young …   Wikipédia en Français

  • Iwo Jima (film) — Iwo Jima Données clés Titre original Sands of Iwo Jima Réalisation Allan Dwan Scénario Harry Brown James Edward Grant Acteurs principaux John Wayne John Agar Forrest Tucker …   Wikipédia en Français

  • Bataille d’Imphal — Bataille d Imphal Bataille d Imphal Informations génér …   Wikipédia en Français

  • Iwo Jima — Cet article concerne l île japonaise. Pour les films du même nom, voir Iwo Jima (film) et Lettres d Iwo Jima. Pour les articles homonymes, voir Iōjima. Iōjima …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Okinawa — Pour les articles homonymes, voir Okinawa. Bataille d Okinawa Informations générales Date …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Arnhem — Opération Market Garden Opération Market Garden Parachutistes alliés au dessus des Pays Bas Informations générales Date 17 septembre  …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Anzio — Opération Shingle Opération Shingle Des hommes de la 1st Special Service Force Informations générales Date …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Imphal — Gurkhas de l Armée des Indes britanniques durant la bataille Informations générales Date 8 mars – 8 juillet 1944 Lieu Imphal …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”