Battlefield 1942
Battlefield 1942
Logo de Battlefield 1942

Éditeur Electronic Arts
Développeur Digital Illusions CE

Date de sortie 2002
Genre Jeu de tir subjectif
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Windows, Mac OS
Média CD-ROM (2)
Contrôle Clavier, souris, joystick

Battlefield 1942 est un jeu de tir subjectif évoluant dans l'univers de la Seconde Guerre mondiale. Il a été conçu pour le jeu multijoueur sur internet ou en réseau local. On peut cependant y jouer seul avec des bots.

Ce jeu se joue en deux équipes, les Alliés et l'Axe. Le joueur incarne, selon son choix, un soldat d'un camp ou de l'autre, et joue sur des grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1942, année charnière de cette guerre avec les premiers succès alliés et le déclin progressif de l'Empire du Japon et du Troisième Reich. Le matériel est, à l'instar des cartes de jeu, une fidèle reproduction de l'époque.

Le mode de jeu "campagne" permet au joueur de progresser en jouant ces batailles dans l'ordre chronologique, tandis que le mode "escarmouche" lui propose de jouer sur la carte de son choix, qu'il peut rejouer indéfiniment à la fin de chaque partie. Dans ce cas, le nombre de parties remportées par les deux camps respectifs, s'affiche sur la feuille des scores. Les trois meilleurs joueurs peuvent se voir remettre des médailles (or, argent, bronze) qui apparaissent aussi sur la feuille des scores de la partie suivante. Tuer un ennemi rapporte 1 point, prendre un drapeau rapporte 2 points, tuer un membre de son équipe (teamkilling)retire 2 points.

Le jeu est apprécié pour permettre au joueur d'utiliser du matériel de guerre mis à sa disposition dans les parties : véhicules (chars, voitures, avions, navires de guerre…), armes fixes (mitrailleuses, canons défensifs, DCA…).


Tickets et points de renforts

Dans une partie, le but est de faire tomber le nombre de tickets de l'équipe adverse à zéro. Chaque équipe en a plus ou moins selon le type de carte (voir plus bas). Pour ce faire, il faut occuper le plus de points de renfort possibles. Symbolisés par un drapeau portant les couleurs de l'équipe qui l'occupe (selon les cartes : Américains, Britanniques, Soviétiques, Allemands ou Japonais), ces points de renfort sont placés à des endroits stratégiques de la carte. Pour en capturer, un joueur doit être à proximité du drapeau sans que la présence de joueurs de l'autre équipe ne vienne le perturber (auquel cas la position reste neutre). Ce sont à ces points de renforts que réapparaissent, après un délai donné, les joueurs morts. Sur la plupart des cartes, chaque camp possède un point de renfort qui ne peut pas être capturé par l'ennemi, sauf sur les cartes "Assaut" pour l'équipe qui défend (voir plus bas).
Il est à noter que tuer un ennemi provoque également la chute du nombre de tickets de l'équipe adverse.

Deux types de carte existent :

  • Assaut : l'une des deux équipes (le camp allié la plupart du temps, sauf sur les cartes Tobrouk, Wake et La Bataille des Ardennes) doit s'emparer de tous les points de contrôles, qui appartiennent à l'ennemi en début de partie. Le nombre de tickets de l'équipe assaillante baisse jusqu'à ce que celle-ci prenne le contrôle d'un ou plusieurs points.
  • Tête de pont : les deux équipes partent à égalité et doivent conquérir des points. Lorsqu'une équipe possède plus de la moitié des points, le nombre de tickets de l'équipe adverse chute progressivement jusqu'à ce que l'équilibre soit rétabli ou que la tendance d'inverse.

Nations jouables

Elles s'inscrivent dans le cadre des deux grands camps qui se sont opposés durant la Seconde Guerre mondiale.

Alliés

  • États-Unis, qui combattent en Europe de l'Ouest et dans l'Océan Pacifique.
  • Royaume-Uni, qui combat en Afrique du Nord, et en Angleterre (bataille d'Angleterre).
  • URSS, qui combat en Europe de l'Est.
  • Canada, qui combat en France (libération de Caen).

Axe

Types de soldat et équipement

Le joueur peut choisir entre cinq modèles de soldat ayant un équipement différent :

Éclaireur

Assaut

Antichar

Médecin

  • Couteau de combat
  • Pistolet
  • Pistolet mitrailleur : Thompson pour les Américains, Sten pour les Britanniques, MP40 pour les Allemands, MP18 pour Soviétiques et Japonais (bien qu'il s'agisse à l'origine d'une arme allemande).
  • Grenades
  • Trousse de secours : remonte le niveau de santé d'un joueur de la même équipe ou son propre niveau de santé.

Sapeur

Le joueur peut changer de type à chaque réapparition à un point de renfort, et également en ramassant l'équipement de soldats tués.

Les munitions pour les armes à feu sont comptées au chargeur (contrairement à nombre de jeux de tir où elles sont comptées à l'unité) : les balles restantes dans un chargeur jeté sont définitivement perdues. On peut récupérer tous les types de munitions (balles, grenades, explosifs) grâce à des caisses de munitions dispersées sur les cartes de jeu, généralement à proximité d'un point de renfort. On trouve également des infirmeries permettant de se soigner, et des plates-formes de réparation pour les véhicules.

Matériel

Le joueur peut piloter les véhicules disponibles sur la carte. Sur certains véhicules, comme les Jeep, les véhicules de transports blindés, certains chars ou avions, plusieurs joueurs peuvent l'utiliser. Par exemple, l'un conduit pendant qu'un autre tient une mitrailleuse, ou l'un conduit et transporte d'autres joueurs.

Types de véhicules

Véhicules rapides tout-terrain

Ces véhicules peuvent contenir deux personnes, le conducteur et un passager. Sans défense, ils offrent un blindage très relatif aux tirs ennemis et peuvent être mis hors de combat par un chargeur de mitraillette. Et on ne parle pas des accidents de la circulation, fréquents vu la vitesse du véhicule et les aspérités du champ de bataille...

  • Jeep : Alliés, tous les théâtres d'opération.
  • Kübelwagen : Allemands, tous les théâtres d'opération.
  • 4x4 type 95 : Japonais.

Véhicules de transport et de soutien

Ces véhicules peuvent accueillir un conducteur, un passager, un mitrailleur (deux pour le véhicule japonais), et entre quatre (pour l'Axe) et six (pour les Alliés) passagers à l'arrière, dans l'habitacle où ils sont soignés et récupèrent des munitions.

  • Halftrack : Alliés, tous les théâtres d'opération.
  • Opel Blitz : Allemands, tous les théâtres d'opération.
  • Hanomag Sd.Kfz 251 : Japonais.

Véhicule d'artillerie de soutien

Deux places : l'artilleur et le conducteur. Relativement fragiles, ces véhicules n'en déchaînent pas moins une formidable puissance de feu, réduisant chars et infanterie ennemis en bouillie avec la même aisance.

  • Wespe : Allemands, tous les théâtres d'opération.
  • Katioucha : Russes.
  • Priest : Alliés, tous les théâtres d'opération.

Chars d'assaut légers

Ce sont les véhicules les plus couramment rencontrés. Il y a deux postes : le conducteur/artilleur/mitrailleur en cabine, et le mitrailleur à l'air en tourelle. Leur blindage est très correct, mais vulnérable par le dessous et l'arrière.

  • Sherman : Alliés, tous les théâtres d'opération.
  • T-34 : Russes.
  • Chi-Ha : Japonais.
  • Panzer IV : Allemands, tous les théâtres d'opération.

Chars d'assaut lourds

Plus rares, lents mais dévastateurs du fait de leur blindage renforcé (bien que toujours vulnérable par le dessous et l'arrière). Une seule personne peut les conduire, ils n'ont pas de mitrailleuse en tourelle.

  • M10 : Alliés, tous les théâtres d'opérations.
  • T-44 : Russes.
  • Tigre I : Allemands, tous les théâtres d'opération.

Chasseurs

Un seul pilote. Rapides et maniables, ils disposent d'une quantité appréciable de balles et de 15 bombes pour l'appui des troupes au sol.

Bombardiers en piqués et avions torpilleurs

Un pilote et un mitrailleur peuvent y prendre place. Ils sont armés de 30 bombes ou de 15 torpilles (à Midway notamment). Plus lents et moins manœuvrables que les chasseurs.

Bombardiers

Ils apparaissent peu. Ils accueillent un pilote et quatre mitrailleurs. Lent, lourds, peu maniables, ils peuvent lâcher jusqu'à six bombes à la fois.

  • B17 : Britanniques, El Alamein.
  • Junkers 88 : Allemands, bataille d'Angleterre.

Destroyers

Ils soutiennent les débarquements en Europe et dans le Pacifique. Le capitaine dirige le navire et les tourelles avant et dispose du SONAR et des grenades sous-marines. Il y a un artilleur arrière et deux postes de mitrailleurs. Solides mais sans plus, leur puissance de feu est à considérer. Peut servir de point d'apparition.

Croiseurs cuirassés

Flanqués de quatre triples tourelles, ils font s'abattre un ouragan de feu sur leur cible, tandis que leurs puissantes tourelles anti-aériennes blindées dissuadent les avions ennemis. Le capitaine dirige les tourelles avant, il y a un poste d'artilleur arrière, et deux postes anti-aériens. Toutes médaille a son revers, les croiseurs n'ont pas de SONAR. Peut servir de point d'apparition.

Porte-avions

Grands, immanquables, les porte-avions sont là comme une base aérienne en pleine mer, pour appuyer un débarquement ou pour une frappe aéronavale. Pacifique seulement. Le capitaine dirige le navire, qui est flanqué de quatre tourelles anti-aériennes et peut transporter un chasseur et un bombardier en piqué. Peut servir de point d'apparition.

Sous-marin

En mode multijoueur seulement et à Midway, dirigé par un seul joueur. Dispose d'un périscope qui lui permet de voir en surface s'il n'est pas immergé trop profondément, et d'un SONAR, efficace tant en surface que sous l'eau. Ils peuvent plonger à deux cent mètres. Au joueur de gérer la profondeur et les ballastes pour diriger au jugé son engin sur la carte qui lui sert alors d'écran ! Peut être coulé en quelques coups au but. Il dispose de 30 torpilles, pouvant être tirées par groupes de deux à la fois. Peut servir de point d'apparition.

Barges de débarquement

Pouvant accueillir huit joueurs en plus du mitrailleur et du pilote, elles sont attachées par deux à l'arrière de tous les navires, sous-marin excepté. Fragiles mais rapides, ces barges peuvent servir tant de canot de sauvetage que de barge de débarquement. Pour ce rôle, elles sont équipées d'une rampe actionnée par le pilote.

Positions fixes

Occupées par un seul joueur, elles ont un but défensif : mitrailleuses, canons anti-aériens, canons côtiers, etc... Parfois simplement à terre, parfois montées sur des avions, des véhicules ou des navires. Elles sont bien évidemment destructibles.

  • Mitrailleuse Browning M2 : Alliés, tous les théâtres d'opération.
  • Mitrailleuse MG42 : Axe, tous les théâtres d'opération.
  • Canon anti-aérien Flak-41 : Axe, tous les théâtres d'opération.
  • Canon anti-aérien Bofors : Alliés, tous les théâtres d'opération.
  • Canon côtier généralisé à 150mm : toutes les factions et tous les théâtres d'opération. Abrité dans une casemate.
  • Station radar : Britanniques, bataille d'Angleterre. Bunker coiffé d'un canon anti-aérien, qui permet de repérer les avions allemands à distance.

Cartes de jeu

Les cartes de jeu disponibles sur Battlefield 1942 sont des répliques (à échelle réduite, pour permettre ce style de jeu) de célèbres batailles clés, sur plusieurs fronts, de la Seconde guerre mondiale à partir de 1942 (en fait, de décembre 1941 pour la campagne, date de la bataille de Wake, voire dès août 1940 pour la bataille d'Angleterre).

Guerre en Afrique du Nord

Guerre du Pacifique

Front d'Europe de l'Est

Front d'Europe de l'Ouest

Extensions

  • La Campagne d'Italie avec notamment des soldats français
  • Arsenal secret proposant une multitude d'armes et véhicules supplémentaires
  • Il existe par ailleurs une multitude de mods (jeu s'inspirant de BF42, tels que Forgotten Hope, BF1918, Desert Combat, etc) et il est possible de créer ses propres cartes à l'aide du programme Battlecraft.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Battlefield 1942 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Battlefield 1942 — Developer(s) Digital Illusions CE Publisher(s) Electronic Arts (WIN) …   Wikipedia

  • Battlefield 1942 — Разработчик Digital Illusions CE Издатели …   Википедия

  • Battlefield 1942 — Logo …   Deutsch Wikipedia

  • Battlefield 1942 — Saltar a navegación, búsqueda Battlefield 1942 Desarrolladora(s) Digital Illusions CE Distribuidora(s) Electronic Arts Motor Refractor 2 …   Wikipedia Español

  • Battlefield 1942 : Arsenal Secret — Battlefield 1942 Arsenal secret Éditeur Electronic Arts Développeur Digital Illusions CE Date de sortie 2003 Genre Jeu de tir subjectif Mode de jeu …   Wikipédia en Français

  • Battlefield 1942 : Arsenal secret — Battlefield 1942 Arsenal secret Éditeur Electronic Arts Développeur Digital Illusions CE Date de sortie 2003 Genre Jeu de tir subjectif Mode de jeu Un joueur, mult …   Wikipédia en Français

  • Battlefield 1942: Road to Rome — Battlefield 1942 : la Campagne d Italie Battlefield 1942 : la Campagne d Italie (Battlefield 1942: Road to Rome) est une extension du jeu vidéo Battlefield 1942. Toujours dans l univers de la Seconde Guerre Mondiale, l extension a pour thème …   Wikipédia en Français

  • Battlefield 1942 : la Campagne d'Italie — Battlefield 1942 : la Campagne d Italie (Battlefield 1942: Road to Rome) est une extension du jeu vidéo Battlefield 1942. Toujours dans l univers de la Seconde Guerre Mondiale, l extension a pour thème la campagne d Italie. Le fonctionnement …   Wikipédia en Français

  • Battlefield 1942 : La Campagne d'Italie — Battlefield 1942 : La Campagne d Italie (Battlefield 1942: Road to Rome) est une extension du jeu vidéo Battlefield 1942. Toujours dans l univers de la Seconde Guerre Mondiale, l extension a pour thème la campagne d Italie. Le fonctionnement …   Wikipédia en Français

  • Список модов Battlefield 1942 — Это список модов для компьютерной игры, шутера от первого лица Battlefield 1942. В октябре 2004 года на публичном релизе ЕА отмечает «Вскоре после релиза Battlefield 1942, несколько групп преданных поклонников посмотрели изделие DICE и… …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”