Avion sans pilote

Drone

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drone (homonymie).
Lanceur de drone
Récupération
Du mini-drone Raven...
...à l'avion sans pilote Global Hawk

Un drone ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle) est un aéronef sans personne humaine à bord susceptible d’emporter différentes charges utiles le rendant capable d’effectuer des tâches spécifiques pendant une durée de vol pouvant varier en fonction de ses capacités. A ce jour, la plupart des drones ont un usage militaire.

Sommaire

Histoire

Sans remonter jusqu’aux bombardement de Venise lancés en 1849 à partir du Vulcano autrichien avec des ballons chargés d’explosifs, l’origine des drones peut être trouvée dans les tentatives de torpilles aériennes de la première guerre mondiale, associant dès 1916 un avion sans pilote et un gyroscope embarqué.

Le premier drone français a été conçu, réalisé et expérimenté dès 1923 à Étampes par l'ingénieur Maurice Percheron et le capitaine Max Boucher ; mais l'armée française ne trouva pas alors d'intérêt à cette nouvelle technologie[1].

La phase suivante dans les années 1930 fut l’emploi d’avions-cibles autonomes tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis d’Amérique où le Radioplane OQ-2, avion de taille réduite télépiloté, fut construit en grande série.

L'armée allemande développa à partir de 1938 des vecteurs guidés à distance sous la forme de bombes planantes antinavires et de bombes antichar, radioguidées et de véhicules à chenilles filoguidées.

Les avions sans pilote V1 et le missile V2 allemands de la deuxième guerre mondiale étaient-ils des drones ? Plutôt des bombes volantes, mais le V1 à aile droite et pulsoréacteur dorsal a servi de modèle à des avions-cibles, drone en anglais.

Le grand essor des drones date de la guerre de Corée et de celle du Viêt Nam. A cette époque de la guerre froide, le drone a été développé de façon confidentielle par les États-Unis d’Amérique comme un moyen de supériorité stratégique et de rupture capacitaire devant permettre la surveillance et l’intervention militaire chez l’ennemi sans encourir les risques humains que l’opinion ne supportait pas. Cette supériorité a été acquise au travers de l’innovation technologique, surtout dans les domaines de l’automatique et des transmissions.

Les transferts vers Israël de certains systèmes ont permis à ce pays de développer de façon pragmatique une collection de drones à vocation tactique à courte et moyenne portées et à transmission directe de données.

Les drones ont été ensuite de tous les conflits et opérations de maintien de la paix. Il a notamment été utilisé au Kosovo ou au Tchad, ou contre la piraterie maritime, par les Américains qui l'ont introduit en 2009 [2].

Définition

En anglais, un drone désigne aussi un faux bourdon (mâle de l'abeille). Le nom a été donné dans les années 1930 au Royaume-Uni par dérision à des Queen Bee, version automatisée de DH.82 Tiger Moth afin de servir d'avions-cibles : leur vol bruyant, lent et paresseux ressemblait plus à celui du bourdon à la vie éphémère qu'à celui d'une reine abeille...Le nom de drone est resté.

Dans le monde anglo-saxon, ce terme de drone est surtout utilisé pour les avions-cibles. Les aéronefs automatisés ou systèmes associés de mise en œuvre sont appelés UAV (Unmanned Aerial Vehicle, soit véhicule aérien non piloté) et de plus en plus souvent UAS (Unmanned Aerial System, système d'aéronefs non pilotés).

Perdant de vue la référence apicole, l’usage du mot « drone » pour décrire des véhicules ou robots terrestres, de surface ou sous-marins dotés d’autonomie est une particularité bien française. La classification américaine des mobiles autonomes sans pilote en UAV/UAS (unmanned air vehicle / unmanned aircraft system, véhicule/système aérien non piloté), USV/USS (surface), UUV/UUS (sous-marins), UGC/UGS (robots terrestres) est la plus généralement utilisée dans le monde.

L'on parle de plus en plus souvent de systèmes de drones. En effet, le drone lui-même est le constituant d'un système qui est composé :

  • d’un ou plusieurs vecteurs aériens équipés de capteurs de détection ;
  • d’une ou plusieurs stations au sol de commande et de recueil des détections ;
  • de liaisons radioélectriques de données entre le vecteur aérien et la partie au sol.

Le terme drone désigne la plupart du temps le seul vecteur aérien équipé.

La famille des drones comprend plusieurs catégories :

  • les minidrones ;
  • les drones tactiques, lents ou rapides, à voilure fixe ou tournante appelés TUAV (Tactical Unmanned Air Vehicle) ;
  • les drones volant à moyenne altitude et de grande autonomie appelés MALE (Medium altitude Long Endurance) ;
  • les drones volant à haute altitude et de grande autonomie appelés HALE (High Altitude Long endurance) ;
  • les drones de combat, encore appelés UCAV (Unmanned Combat Air Vehicle).
Article principal : drone de combat.
Drone des douanes des États-Unis

Engins volants de taille réduite, moins chers et plus simples à mettre en œuvre qu'un aéronef (la présence d'un pilote étant l'un des éléments les plus dimensionnant pour la conception d'un tel système), ils sont également plus discrets et leur perte n'est pas aussi lourde de conséquences que celle d'un appareil complet et de son pilote. Ils représentent une alternative intéressante aux pays dont le budget est limité ainsi qu'aux terroristes potentiels (étatiques ou non), grâce à leur faible coût de fabrication et d'utilisation.

Au fur et à mesure que les technologies, informatiques notamment, progressent, les drones peuvent être utilisés comme plate-forme de désignation de cible ou comme armes. Ils sont aussi utilisés comme précurseurs d'opérations, souvent à des fins de recueil de renseignements. Leurs missions sont alors la surveillance et la reconnaissance.

Leurs applications civiles incluent les contrôles sur le trafic, les opérations de recherches aériennes et de sauvetage, la récolte de données pour la prévision météorologique, le relais d'informations...

Leurs tailles sont variées : de quelques centimètres à plusieurs mètres. Leurs formes également, tout comme leurs types de propulsion : certains sont équipés de réacteurs, d'autres d'hélices, quand d'autres utilisent des rotors, à l'instar des hélicoptères. Des drones terrestres commencent à faire également leur apparition.

Enfin, certains servent tout simplement de démonstrateurs technologiques, validant à moindre coût, grâce à la réduction d'échelle et donc la quantité de matériaux nécessaires, certaines formules aérodynamiques ou certains équipements, sans pour autant risquer la vie d'un pilote d'essais.

Ce type de tests permet d'atteindre les limites d'un appareil, en dépassant celles que peut supporter un pilote (+9g/-3g maximum), afin d'en confirmer la solidité.

Classification

Pilotage d'un Predator depuis une station au sol
Predator en vol
Le Barracuda à Manching
X-45, le futur des avions de combat ?

La classification des drones est un exercice très difficile, dans la mesure où elle diffère selon les pays.

Les drones aériens peuvent être classés selon trois critères :

  • l'altitude : l'altitude considérée est l'altitude de croisière avec les ordres de grandeur suivants : les moyennes altitudes 5 000 m < h < 15 000 m ; les hautes altitudes : h > 20 000 m ;
  • l'endurance, définie comme le temps que peut passer l'aéronef en vol, c'est-à-dire l'autonomie. Un ordre de grandeur d'une endurance dite longue est de 20 à 40 heures ;
  • la longueur.

Le domaine technique des drones peut se décomposer en trois segments :

  • drones tactiques ou TUAV (Tactical Unmanned Air Vehicule) ;
  • drones volant à moyenne altitude et de longue endurance (MALE) permettant d'utiliser une charge de mission pouvant atteindre 500 kg ;
  • drones volant à haute altitude et de longue endurance (HALE).

Le segment tactique se décompose lui-même en cinq segments :

  • micro-drones (Micro Air Vehicule ou MAV), qui s'apparentent plus à des modèles réduits ;
  • drones de très courte portée (TCP) ;
  • drones moyenne portée lents (multicharges multimissions ou MCMM lents) ;
  • drones rapides basse altitude (MCMM rapides) ;
  • drones maritimes tactiques (DMT).

Principaux drones par pays

Article détaillé : Liste de drones.

Autres types de drones

Drone ORKA de EADS
  • Torpille modifiée en drone sous-marin (UUV : Unmanned Undersea Vehicle)
  • Drone pour des prises de vues aériennes
  • Drone terrestre (UGV : Unmanned ground Vehicle)
  • Drone terrestre de combat (UGCV : Unmanned Ground Combat Vehicle )
  • Drone terrestre autonome (AUGV : Autonomous Unmanned Ground Vehicle)
  • Drone terrestre miniature (SUGV : Small Unmanned Ground Vehicle).
  • Drone naval de surface (USV: Unmanned Surface Vehicle)
  • Drone naval de surface autonome (AUSV: Autonomous Unmanned Surface Vehicle )
  • Drone hydrographe(HUSC: Hydrographic Unmanned Surface Craft)
  • Drone sous-marin autonome à énergie solaire (SAUV: Solar-powered Autonomous Underwater )
  • Drone sous-marin autonome (AUV: Autonomous Underwater Vehicle )
  • Drone sous-marin (UUV: Unmanned underwater vehicle )
  • Micro sous-marin ( MUV: Micro-Underwater Vehicle )
  • Drones exclusivement civils.
- Divers matériels télécommandés sont utilisés pour la photo aérienne à basse altitude.
- un « drone écologique » (V3, de type hélicoptère, silencieux, en fibre de carbone, qui peut être programmé ou manuellement téléguidé) a été conçu pour l'observation (y compris dans l'infrarouge) de l'environnement marin et littoral (méduses, cétacés, pollutions, sécurité maritime, incendies..) [3].

Notes et références de l'article

  1. François Besse, "Au sujet des expérimentations du capitaine Max Boucher", in Corpus Etampois
  2. N. Gros-Verheyde, "De l'utilité des drones dans la lutte anti-pirates"
  3. source : Antoine di Zazzo, directeur de la société SMP Technologie (matériel militaire et de sécurité), interrogé par AFP (communiqué AFP 2009/08/15 10:34)

Voir aussi

Bibliographie

Jacques Petit, « Les drones maritimes ». Revue de la défense nationale et sécurité collective. Octobre 2006.
Stéphane Querry (Polyvionnics), « Paris, capitale du drone en juin 2007... », dans La Lettre AAAF, n° 10, novembre 2007. Marc Grozel et Geneviève Moulard "Drones, mystérieux robots volants" editions LAVAUZELLE

Articles connexes

Liens et documents externes


Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la robotique Portail de la robotique
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’aéromodélisme Portail de l’aéromodélisme
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Drone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Avion sans pilote de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • avion — [ avjɔ̃ ] n. m. • 1875, n. pr., nom de l appareil inventé par Ader; « aéroplane militaire » 1913; a remplacé aéroplane; du lat. avis « oiseau » 1 ♦ Appareil de locomotion aérienne plus lourd que l air, muni d ailes et d un organe propulseur. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • avion-cargo — avion [ avjɔ̃ ] n. m. • 1875, n. pr., nom de l appareil inventé par Ader; « aéroplane militaire » 1913; a remplacé aéroplane; du lat. avis « oiseau » 1 ♦ Appareil de locomotion aérienne plus lourd que l air, muni d ailes et d un organe propulseur …   Encyclopédie Universelle

  • avion-citerne — avion [ avjɔ̃ ] n. m. • 1875, n. pr., nom de l appareil inventé par Ader; « aéroplane militaire » 1913; a remplacé aéroplane; du lat. avis « oiseau » 1 ♦ Appareil de locomotion aérienne plus lourd que l air, muni d ailes et d un organe propulseur …   Encyclopédie Universelle

  • avion-école — avion [ avjɔ̃ ] n. m. • 1875, n. pr., nom de l appareil inventé par Ader; « aéroplane militaire » 1913; a remplacé aéroplane; du lat. avis « oiseau » 1 ♦ Appareil de locomotion aérienne plus lourd que l air, muni d ailes et d un organe propulseur …   Encyclopédie Universelle

  • Avion — Pour la commune du Pas de Calais, voir Avion (Pas de Calais). Un avion, selon la définition officielle de l Organisation de l aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l …   Wikipédia en Français

  • pilote — [ pilɔt ] n. • 1484; pilot 1339; it. piloto, gr. byzant. pêdôtês, de pêdon « gouvernail » I ♦ 1 ♦ Vx Personne qui dirige un navire. ♢ Mod. Marin autorisé à assister les capitaines dans la manœuvre et la conduite des navires, à l intérieur des… …   Encyclopédie Universelle

  • Avion Bombardier D'eau — Pour les articles homonymes, voir ABE. Hercules C 130 de la Garde nationale aérienne des USA effect …   Wikipédia en Français

  • Avion-X — X Planes Bell X 1 Les X planes correspondent à une série de véhicules expérimentaux(avions, fusées, etc.) développés par les Etats Unis. Ces derniers sont en général couverts par le secret durant leur développement. Leur but se résume à tester de …   Wikipédia en Français

  • Avion De Chasse — Rafale de l Escadron de Chasse 1/7 Provence. Un avion de chasse (ou simplement chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu il s agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d atteindre leurs cibles, ou d …   Wikipédia en Français

  • Avion solaire — Helios (NASA) Un avion solaire est un avion dont la propulsion électrique est alimentée, complètement ou en partie, par de l énergie qu il capte du soleil grâce à des panneaux photovoltaïques. Disposés habituellement sur la surface de l aile, ils …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”