Augès

Mallefougasse-Augès

Mallefougasse-Augès

Ajouter une image

Mallefougasse-Augès#Héraldique
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Saint-Étienne-les-Orgues
Code Insee abr. 04109
Code postal 04230
Maire
Mandat en cours
Jean-Paul de Orsola
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Moyenne Durance
Démographie
Population 201 hab. (2006)
Densité 10 hab./km²
Gentilé Fougassais
Géographie
Coordonnées 44° 04′ 02″ Nord
       5° 53′ 55″ Est
/ 44.0672222222, 5.89861111111
Altitudes mini. 460 m — maxi. 1545 m
Superficie 19,71 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Mallefougasse-Augès est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Fougassais.

Sommaire

Histoire

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1274 (Malafocacha)[1], mais une motte castrale est construite dès le XIe siècle au lieu-dit Consonoves[2]. Elle appartient aux vicomtes de Sisteron jusqu’en 1045. La motte est d’abord partagée entre l’abbaye Saint-Victor de Marseille et les chanoines de Forcalquier, puis est donnée à l’abbaye Saint-André-de-Villeneuve-les-Avignon (1118)[3].

Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait en outre l’église de Consonove, et en percevait les revenus[4].

Le village appartenait aux évêques de Sisteron. En 1807, le village de Consonoves lui est rattaché[5]. En 1973, la commune d’Augès en voie de désertification fusionne avec Mallefougasse, la nouvelle commune prenant le nom de Mallefougasse-Augès[5].

Économie

L'activité économique de Mallefougasse est principalement agricole, faite de culture, d'élevage ovin et d'exploitation forestière. Une scierie complète cette dernière.

Géographie

Le village de Mallefougasse est situé à 700 m d’altitude[1]sur les pentes sud de la montagne de Lure.

Toponymie

Communes limitrophes[6]

Rose des vents Lardiers Valbelle Châteauneuf-Val-Saint-Donat Rose des vents
Cruis N Montfort
O    Mallefougasse-Augès    E
S
Montlaux
Sigonce
Peyruis
Enclave: {{{enclave}}}

Héraldique

Blason Mallefougasse.svg

Blasonnement :
D'argent à trois arbres arrachés de sinople, deux en chef et un en pointe[7].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2003 Jean Josselet
2003 réélu en 2008[8] Jean-Paul de Orsola

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
159 156 180 170 217 214 227 221 225
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
233 226 210 182 200 187 203 184 167
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
157 141 150 95 105 80 70 49 39
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
38 22 38 78 98 136 201 - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[9], EHESS[5]
Courbe d'évolution démographique de Mallefougasse-Augès depuis 1793

Lieux et monuments

Le clocher roman de l'église Saint-Jean-Baptiste est inscrit depuis 1997 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques[10]. C’est un rare spécimen du premier art roman provençal, dont quelques parties ont été conservées. Le reste de l’église date du XIIe siècle, d’importants travaux ayant lieu au milieu du XVIIe siècle[1]. Elle recèle de très belles fresques du XVIIe siècle, cachées sous des peintures du XIXe siècle. Les absidioles, minuscules, sont reliées à la nef par d’étroits passages voûtés[11].

L’église est proche du château de Consonoves (ou Consonaves), qui date des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est construit sur l’emplacement d’une motte castrale datant du début du XIe siècle[12]. Le bâtiment actuel date de 1551 (linteau d’une porte latérale), mais a subi des travaux conséquents au XVIIIe siècle. La façade compte un étage et un pignon, en bel appareillage de pierres plates. La terrasse permet d’admirer la vallée de la Durance et les Pénitents des Mées[13].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. a , b  et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Parc naturel du Luberon, Autour de l’An Mil en pays de Forcalquier, catalogue d’exposition, 2007, p 31
  3. Parc naturel du Luberon, Autour de l’An Mil en pays de Forcalquier, catalogue d’exposition, 2007, p 21
  4. Guy Barruol, Michèle Bois, Yann Codou, Marie-Pierre Estienne, Élizabeth Sauze, « Liste des établissements religieux relevant de l’abbaye Saint-André du Xe au XIIIe siècle », inGuy Barruol, Roseline Bacon et Alain Gérard (directeurs de publication), L’abbaye de Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, histoire, archéologie, rayonnement, Actes du colloque interrégional tenu en 1999 à l'occasion du millénaire de la fondation de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, Éd. Alpes de Lumières, Cahiers de Salagon no 4, Mane, 2001, 448 p. (ISSN 1254-9371), (ISBN 2-906162-54-X), p 221
  5. a , b  et c EHESS, notice communale de Mallefougasse-Augès de la base de données Cassini, consultée le 27 juillet 2009
  6. Carte IGN série verte n°60
  7. name=BanqueDuBlason
  8. Site de la préfecture des AHP
  9. Mallefougasse-Augès sur le site de l'Insee
  10. Arrêté du 14 octobre 1997, notice de la Base Mérimée, consultée le 12 mars 2009
  11. Parc naturel du Luberon, Autour de l’An Mil en pays de Forcalquier, catalogue d’exposition, 2007, p 21
  12. Parc naturel du Luberon, Autour de l’An Mil en pays de Forcalquier, catalogue d’exposition, 2007, p 21
  13. Hélène Vésian, Châteaux et bastides en Haute-Provence aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Aubanel (Avignon), 1991. 166 p., ISBN 978-2-7006-0145-9, p 21-23
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Mallefougasse-Aug%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Augès de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auges — Saltar a navegación, búsqueda En la mitología griega Auges era uno de los helíadas, los hijos que había tenido el dios del Sol, Helios, con la ninfa Rodo. Auges, junto con sus hermanos Trínax y Macareo, había logrado expulsar a los malvados… …   Wikipedia Español

  • augęs — áugęs, áugusi dlv. Ji̇̀s jaũ áugęs žmogùs …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • augęs — augęs, usi adj. Jrb, Lkv, Plt, Rs, Užv, Pln nutolęs nuo vaiko amžiaus, pagyvenęs, suaugęs: Jis jau augęs žmogus, o ar čia seniai buvo dar vaikas! Rm. Daugiaus augęs (vyresnis) už manęs N. Ji jau augusi motriška, tura par dvidešimt penkis Lkv.… …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Auges — En la mitología griega Auges era uno de los helíadas, los hijos que había tenido el dios del Sol, Helios, con la ninfa Rodo. Auges, junto con sus hermanos Trínax y Macareo, había logrado expulsar a los malvados telquines de la isla de Rodas, a… …   Enciclopedia Universal

  • Mallefougasse-Augès — 44° 04′ 02″ N 5° 53′ 55″ E / 44.0672222222, 5.89861111111 …   Wikipédia en Français

  • Evolution des Auges — Dieser Artikel wurde aufgrund von formalen und/oder inhaltlichen Mängeln in der Qualitätssicherung Biologie zur Verbesserung eingetragen. Dies geschieht, um die Qualität der Biologie Artikel auf ein akzeptables Niveau zu bringen. Bitte hilf mit,… …   Deutsch Wikipedia

  • Mallefougasse-Auges — Mallefougasse Augès Mallefougasse Augès Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Mallefougasse-augès — Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Syndrom des trockenen Auges — Klassifikation nach ICD 10 H04.1 Keratoconjunctivitis sicca, im Sinne des Syndroms des trockenen Auges …   Deutsch Wikipedia

  • Mallefougasse-Augès — Mallefougasse Augès …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”