Rene Hardy

René Hardy

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hardy.

René Hardy, né le 31 octobre 1911 à Mortrée (61) et mort le 12 avril 1987 à Melle, est un résistant ou un collaborationniste et écrivain français, cadre à la SNCF.

Sommaire

Controverse

Il lui fut reproché d'avoir dénoncé à la Gestapo le dirigeant de la Résistance Jean Moulin ainsi que d'autres résistants.

Une source assure qu'il appartenait au groupe de Résistance Combat, l'autre que c'était au groupe Résistance-Fer, un groupe de Résistance des cheminots français dominé par les communistes. Sous le nom de guerre de Didot, il était considéré comme un spécialiste du sabotage des trains. Il réalisa plusieurs actions de sabotage.

Hardy fut arrêté par la Gestapo le 7 juin 1943 puis libéré, après avoir été interrogé par Klaus Barbie, le chef de la Gestapo connu sous le nom de « Boucher de Lyon », dans la salle de torture de l'Hôtel Terminus à Lyon, dont Barbie avait fait son quartier général provisoire.

Le 21 juin, la Gestapo suivit Hardy à un rendez-vous chez un médecin, le Docteur Frédéric Dugoujon, qui habitait Caluire-et-Cuire dans la banlieue de Lyon, rendez-vous auquel à vrai dire Hardy n'avait pas du tout été invité. C'est ainsi que la Gestapo fut conduite à une rencontre entre huit membres importants de la Résistance et Jean Moulin qui ne s'étaient pas doutés auparavant de la présence de Hardy. La rencontre était camouflée en consultations médicales chez le Dr Dugoujon. Moulin avait laissé à André Lassagne le soin d'organiser la rencontre à laquelle Henri Aubry devait également venir. Craignant de perdre à cette occasion sa position de chef d'état-major général de l'Armée secrète, Aubry contacta Hardy contrairement à toutes les instructions et l'invita à la rencontre chez le Docteur Dugoujon. Tous ceux qui étaient présents furent arrêtés, seul Hardy put s'échapper et au dire des témoins oculaires, les policiers le laissèrent s'enfuir de façon étrange. Les Allemands ouvrirent bien le feu sur lui, mais il ne fut que légèrement blessé. A l'hôpital, il reçut des soins médicaux et une nouvelle fois il échappa de manière étrange aux gardiens de la Gestapo.

Certains croient qu'il fut libéré pour le récompenser de sa trahison, et ils rappellent qu'il avait été le seul à n'avoir pas à la dernière minute participé à la rencontre secrète du 9 juin à Paris, au cours de laquelle le général Charles Delestraint, chef de l'Armée secrète fut arrêté par la Gestapo. Ce qui est certain, c'est que les précisions sur le lieu et la date de cette rencontre avaient été livrées non codées en raison d'une négligence dans une boîte postale morte que la Gestapo connaissait et surveillait. Selon une thèse, Hardy, déjà arrêté le 7 juin, avait été libéré par Klaus Barbie qui voulait jouer avec lui au jeu du chat et de la souris. D'autres pensent que René Hardy était simplement trop négligent. Il est sûr qu'il était surveillé par Gestapo pendant son voyage à Paris, Barbie connaissait son identité réelle et Hardy se déclara prêt à collaborer avec lui. Hardy connaissait Moulin pour l'avoir rencontré à Paris. Moulin au courant de l'arrestation de Hardy du 07 juin avait recommandé à tous d'éviter toute rencontre avec Hardy.

À la libération, il est arrêté le 12 décembre 1944, mais acquitté par la cour de justice de la Seine. De nouveau arrêté le 24 mars suivant, il est acquitté derechef le 8 mai 1950, cette fois par le tribunal militaire.

Lors de son procès à Lyon, en 1987, Barbie expliqua qu'Hardy avait travaillé pour lui comme agent double. Hardy mourut peu de temps après sans qu'une nouvelle accusation eût été portée contre lui[1].

Un film TV récent sur la vie et la mort de Jean Moulin décrivait René Hardy comme un collaborateur de la Gestapo, ce qui ranima la controverse. La famille de Hardy déclara porter plainte contre les producteurs du film.

L'écrivain

Après la guerre, Hardy devint un écrivain à succès:

  • Amère Victoire pour lequel il a obtenu le prix des Deux-Magots en 1956
  • Sentinelle perdue
  • La frontière passe à Muratoli
  • L'aigle et le cheval
  • Ce n'était pas le moment d'avoir vingt ans
  • La route des cygnes

le livre de la colére 1951, le bois des amants , derniers mots 1984. gautier sans amour

Bibliographie

  • Jacques Baumel, Résister
  • Guillain de Bénouville, Le Sacrifice du Matin
  • Henri Frenay, La Nuit finira
  • Raymond Aubrac, Où la mémoire s'attarde
  • Claude Bourdet, L'Aventure incertaine
  • Pierre Péan, Vies et Morts de Jean Moulin
  • Laurence de Cambronne, Les Petits Agendas rouges, évoque une rencontre entre l'héroïne et René Hardy

Notes et références

  1. Pierre Péan dans son livre La diabolique de Caluire accuse Lydie Bastien, la maîtresse de Hardy d'être un agent double à la solde de Barbie

Voir aussi

  • Portail de la Résistance française Portail de la Résistance française
Ce document provient de « Ren%C3%A9 Hardy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rene Hardy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • René Hardy — (* 31. Oktober 1911 in Mortrée; † 12. April 1987 in Melle) war ein französischer Eisenbahner, der in der Résistance mitarbeitete und dem vorgeworfen wurde, den Leiter der Résistance, Jean Moulin und andere Résistancemitglieder der Gestapo… …   Deutsch Wikipedia

  • René Hardy — Saltar a navegación, búsqueda René Hardy (1911 1987) perteneció a la Resistencia Francesa durante la ocupación nazi. Al estallar la Segunda Guerra Mundial estaba trabajando como oficial de ferrocarriles, pero al invadir Alemania su país se unió a …   Wikipedia Español

  • René Hardy — (1911 1987) perteneció a la Resistencia Francesa durante la ocupación nazi. Al estallar la Segunda Guerra Mundial estaba trabajando como oficial de ferrocarriles, pero al invadir Alemania su país se unió a los diversos grupos clandestinos que… …   Enciclopedia Universal

  • René Hardy — (1911 1987) was a French resistant during World War II. He was captured by the Gestapo and agreed to work with Klaus Barbie although it is not clear what this implied. He may have given information leading to the capture of Jean Moulin and of a… …   Wikipedia

  • René Hardy — Pour les articles homonymes, voir Hardy. René Hardy, né le 31 octobre 1911 à Mortrée (Orne) et mort le 12 avril 1987 à Melle (Deux Sèvres), est un résistant et écrivain français, cadre à la SNCF, célèbre pour avoir été… …   Wikipédia en Français

  • Rene Hardy de Levare (1662-1722) — René Hardy de Lévaré (1662 1722) René Hardy de Lévaré (24 octobre 1662 Laval, 6 octobre 1722 Laval) Sieur de Lévaré, il est le fils de Pierre Hardy de Lévaré et de Jeanne Martin de la Motte. Il fut pourvu en 1689 de l office de juge de Police de… …   Wikipédia en Français

  • René hardy de lévaré (1662-1722) — René Hardy de Lévaré (24 octobre 1662 Laval, 6 octobre 1722 Laval) Sieur de Lévaré, il est le fils de Pierre Hardy de Lévaré et de Jeanne Martin de la Motte. Il fut pourvu en 1689 de l office de juge de Police de Laval. Le 3 juin 1707, il reçoit… …   Wikipédia en Français

  • René Hardy de Lévaré (1662-1722) — René Hardy de Lévaré (24 octobre 1662 Laval, 6 octobre 1722 Laval) Sieur de Lévaré, il est le fils de Pierre Hardy de Lévaré et de Jeanne Martin de la Motte. Il fut pourvu en 1689 de l office de juge de Police de Laval. Le 3 juin 1707, il reçoit… …   Wikipédia en Français

  • Hardy (surname) — Hardy is a surname, and may refer to:A* Aaron Hardy, English footballer * Alexander M. Hardy, U.S. Representative from Indiana * Alexandre Hardy (c. 1570/1572 ndash;1632), French dramatist * Alfred Hardy, (1900 1965), Belgian architect * Alister… …   Wikipedia

  • Hardy — bezeichnet: (2866) Hardy, einen Asteroid, benannt nach Oliver Hardy HMS Hardy (H87), einen britischer Zerstörer Hardtail, ein Fahrrad mit ungefedertem Rahmen Hardy (Cognac), einen Cognac Hardy ist der Familienname folgender Personen: Adam Hardy… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”