Arrou

48° 06′ 05″ N 1° 07′ 26″ E / 48.1013888889, 1.12388888889

Arrou
L'église d'Arrou
L'église d'Arrou
Administration
Pays France
Région Centre
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Châteaudun
Canton Cloyes-sur-le-Loir
Code commune 28012
Code postal 28290
Maire
Mandat en cours
Patrice Lallet
2008-en cours
Intercommunalité Communauté de communes des Trois Rivières
Démographie
Population 1 683 hab. (2008)
Densité 26 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 05″ Nord
       1° 07′ 26″ Est
/ 48.1013888889, 1.12388888889
Altitudes mini. 138 m — maxi. 220 m
Superficie 64,98 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Arrou est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre. La commune d'Arrou fait désormais partie de la communauté de communes des trois rivières qui correspond au canton de Cloyes-sur-le-Loir.

Sommaire

Géographie

Arrou se situe à environ 45 kilomètres au sud-ouest de Chartres, située entre la Beauce et le Perche. Anciennement dans le Perche-Gouët, on la nomme la beauce pouilleuse ou la fausse beauce. L'Yerre traverse de part en part la commune d'Arrou.

Toponymie[1]

Le nom "Arro" apparaît pour la première fois en 1125. Ce dernier viendrait du gaulois "Atur-Arum" ("Aturra étant le nom donné à la rivière de l'Yerre) et signifierait donc "passage de la route antique sur l'Yerre". Le nom a ensuite évolué en "Arrei" vers 1135, "Arresi" en 1140, "Arrotum" vers 1192, "Arreis" en 1209 puis "Arou" en 1643. Le nom actuel de la ville est apparu en 1736 et n'a pas changé depuis, ce qui en fait un des noms les plus anciens du département d'Eure-et-Loir.

Histoire[2]

Le territoire d'Arrou doit son origine aux domaines dont la reine Clotilde aurait fait don aux moines de Saint-Père de Chartres.

En effet, jusqu'en 837, les moines y ont eu d'importants revenus qu'ils donnaient probablement aux barons du Perche-Gouët pour les récompenser de leur dévouement à repousser les envahisseurs venus du Nord. Il faudra attendre l'an 1000 pour que l'histoire d'Arrou s'éclaircisse. C'est à cette époque que le territoire d'Arrou devient la propriété de seigneurs.

La gare d'Arrou est mise en service par l'Administration des chemins de fer de l'État lors de la section de Brou à Courtalain le 2 avril 1883[3], de la future ligne Chartres - Bordeaux-Saint-Jean.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 mars 2001 Jean-Luc Perdereau   Docteur en Medecine
mars 2001 février 2008 jean-Luc Defrance   Pharmacien
mars 2008 juin 2008 Christian Gautherin   Directeur Général
juin 2008   Patrice Lallet   Technicien France Télécom
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2008
1836 1957 1841 1825 1777 1770 1689 1683
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments[4]

L'église Saint-Lubin [5]

L'église Saint-Lubin d'Arrou telle qu'on la connaît aujourd'hui date de différents siècles :

  • le XIIe siècle pour la nef principale, construite dans un style Roman,
  • le XVe siècle pour les nefs latérales, construites dans un style Gothique,
  • le XVIIe siècle pour la tour portant le clocher, construite dans le style de la Renaissance.

La Chapelle Saint-Benoist

La Chapelle de Saint-Benoist a été construite à 4000 toises d'Arrou (soit 8 kilomètres) en 1136, par les moines bénédictins de Thiron-Gardais. Jérémie de l'Isle (époux d'une demoiselle Gouët), seigneur de Brou et de Bois-Ruffin, leur avait donné sa terre des Mellerets comprenant six arpents (soit 3 hectares), dans la forêt de Bois-Ruffin. En contrepartie, les moines devaient débroussailler le terrain et y bâtir une chapelle.

Au XVIIe siècle et XVIIIe siècle siècle, Arrou était la plus grande paroisse, outre son bourg : 83 villages et 63 fermes ou maisons isolées.

En 1792, à la Révolution, la chapelle, qui servira de grange jusqu'en 1871, fut vendue à une famille de paysans. Elle sera rachetée par un curé en 1863 qui en fera don à la paroisse.

En 1938, l'édifice fut restauré et en 1990, des travaux de charpente et de couvertures furent réalisés.

La forteresse de Bois-Ruffin

Description du château

La forteresse de Bois-Ruffin succède à un château plus ancien élevé contre les invasions normandes. En effet, le site était déjà fortifié au XIIe siècle.

Le château est divisé en deux parties bien distinctes : la basse-cour et le noyau fortifié.

La basse-cour était à l'origine protégée par une palissade. Aujourd'hui, on y accède par un pont. Les bâtiments de la basse-cour on peut d'intérêt sauf les restes d'une chapelle du XVIIe siècle.

Le noyau fortifié est séparé de la basse-cour par un fossé remplit d'eau. Il est composé de deux étages. Au centre du noyau se trouve un donjon de 19 mètres qui présente quatre niveaux. Les planchers et les escaliers de l'intérieur ont aujourd'hui disparu.

Histoire

Dès le Ve siècle, le nom de Bois Ruffin fait son apparition. Clothilde, femme de Clovis aurait alors fait don de ces terres à des moines de Chartres. Au XIIIe siècle, le plateau appartient aux seigneurs du Perche Gouët, avant d'être cédé aux seigneurs de la Bruyère, qui construiront le château au XIIIe siècle.

La forteresse de Bois-Ruffin est une propriété privée construite entre 1240 et 1250 par Nicolas III de la Bruyère. La famille la Bruyère possédera la proprieté jusqu'à la mort de leur dernière représentante, Jeanne, vers 1400.

C'est alors la Guerre de Cent Ans. La forteresse de Bois-Ruffin va être assiégée par les Bourguignons et finalement prise en 1417. Elle sera récupérée par les Français en 1421.

C'est ensuite la famille d'Avaugour qui garde Bois-Ruffin jusqu'au XVIe siècle.

Au XVIIe siècle, François de Montmorency-Fosseux récupère définitivement le château. Cependant, ce dernier est trop délabré pour être habitable même si le fils de François, Léon, y fait construire une chapelle.

En 1792, Anne Léon II de Montmorency-Fosseux s'exile. Ses biens sont confisqués et vendus en 1794. La forteresse et ses terres sont rachetées en 1866 par la marquise de Gontaut-Biron.

En 1922, Bois-Ruffin est racheté par un fermier des environs et en 1924, la forteresse et classée comme monument historique.

  • Patrimoine : Église Saint-Lubin, Chapelle Saint-Benoist, Tour de Bois-Ruffin, la fontaine measlet.

Personnalités liées à la commune

  • Frère Hugues Doyen,curé et chanoine de Saint-Hippolyte-sur-le-Doubs,appelé prêtre de Saint-Lubin de Brou ds une ordonnance de Geoffroy II,évêque de Chartres,devint maître de chevalerie de l'Ordre du Temple et cofondateur;décède le 24 mai 1136.
  • Catherine Bellier, baronne de Beauvais, la première amante de Louis XIV, y est morte dans le dénuement le 7 juin 1689.
  • Anne Léon II de Montmorency-Fosseux,seigneur du territoire d'Arrou et propriétaire de la Forteresse de Bois-Ruffin, qui se retira à Courtalain après le traité de Paris en 1773[4].

Jumelage

Depuis 1978, Arrou est jumelée avec (de) Bromkirchen (de).

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Origine du nom sur le site officiel de la ville. Consulté le 24 octobre 2009
  2. Histoire d'Arrou sur le site officiel de la ville.Consulté le 24 octobre 2009
  3. Site rue du petit train, Chartres - Saumur lire (consulté le 3 juin 2011).
  4. a et b site de la mairie
  5. fascicule histoire sur l'église d'Arrou. Consulté le 24 octobre 2009

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arrou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arrou — Saltar a navegación, búsqueda Arrou País …   Wikipedia Español

  • Arrou — is a commune in the Eure et Loir department in northern France. See also * Communes of the Eure et Loir department …   Wikipedia

  • Arrou — (spr. Arru), 1) Stadt im Bezirk Chateaudun des französischen Departement Eure u. Loire; 3000 Einw. 2) Inseln, so v.w. Aru …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Arrou — Original name in latin Arrou Name in other language Arrou State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.09768 latitude 1.12851 altitude 161 Population 1830 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Arrou — I. nm ruisseau, aqueduc souterrain Blois; abreuvoir Poitou. II. nm herbe longue, ronde, très pointue et dure qui croît sur les hauteurs Hautes Pyrénées …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Gare d'Arrou — Arrou Localisation Pays France Commune Arrou Adresse Avenue de la Gare 28290 Arrou Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Jean-Phillipe Arrou-Vignod — Jean Philippe Arrou Vignod Jean Philippe Arrou Vignod Activité(s) Romancier Naissance 18 septembre 1958 Bordeaux, France Langue d écriture Française Genre(s) Comique Jean Philippe Arrou Vignod, né à Bordeaux le …   Wikipédia en Français

  • Jean-philippe arrou-vignod — Activité(s) Romancier Naissance 18 septembre 1958 Bordeaux, France Langue d écriture Française Genre(s) Comique Jean Philippe Arrou Vignod, né à Bordeaux le …   Wikipédia en Français

  • Jean-Philippe Arrou-Vignod — Activités Romancier Naissance 18 septembre 1958 Bordeaux, France Langue d écriture Française Genres Comique Jean Philippe Arrou Vignod, né à Bordeaux le 18 septembre …   Wikipédia en Français

  • La Maison De L' Arrou — (Блуа,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 5 Avenue De L Arr …   Каталог отелей

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”