Pomponne de Bellievre

Pomponne de Bellièvre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellièvre.
Bellièvre

Pomponne de Bellièvre né en 1529 à Lyon et mort le 5 septembre 1607 est un homme d'État français et chancelier de France du XVIe siècle.

Sommaire

Biographie

Issu d'une famille du patriciat lyonnais, il est le fils de Claude de Bellièvre (1487-1557), avocat, premier président du parlement de Grenoble, antiquaire· [1] et archéologue lyonnais, auteur d'un Lugdunum priscum.

Après des études à Toulouse et à Padoue, il devient conseiller au Parlement de Chambéry, où il entame une carrière de diplomate. Faisant partie de l'entourage de Jean de Morvilliers, il côtoie progressivement le duc d'Anjou. Pomponne de Bellièvre dit de son protecteur dans une de ses lettres : Jean de Morvilliers est "le grant amy et patron" (Source : Olivier Poncet). Il est chargé par Henri III de diverses missions diplomatiques qui lui feront parcourir l'Europe, dont l'Angleterre où il tentera en vain d'obtenir la grâce de Marie Stuart auprès de la reine Élisabeth. En 1564, comme ambassadeur il arrive à maintenir la république des Grisons dans l'alliance française. En 1573, il suit le duc d'Anjou, qui vient d'être élu roi de Pologne, il en est le chef du conseil.

Il suit Henri III lors de son retour en France, et y est nommé surintendant des finances. En 1576, il est donné comme otage à Jean Casimir du Palatinat pour garantir l’exécution de l’édit de Beaulieu[2].

Henri III le congédie lors des États généraux de 1588 à Blois, ce qui aux dires du toscan Cavriana, ce qui amena à dire: "Bellièvre versa d'abondantes larmes lorsqu'il apprit son renvoi, après 34 années de bons et loyaux services."

Il arrive à rester au pouvoir du fait de son aisance dans la diplomatie et surtout qu'il n'intervient nullement dans les affaires religieuses, ce qui lui permet de rester sous les règnes de Henri III (roi catholique) et Henri de Navarre dit Henri IV (roi protestant).

Bellièvre réintègre le gouvernement royal sous le commandement d'Henri IV, et le roi lui confie en juin 1594 d'achever l'œuvre de soumission de la ville de Lyon, met fin au Consulat et chasse les jésuites. Le livre de Yann Lignereux Lyon et le roi: de la bonne ville à l'absolutisme municipal nous permet de constater cela : le 7 février 1594, les royalistes reprennent Lyon, il remanie le Consulat, en remplaçant les 12 consuls par quatre échevins, cela permet au roi de contrôler les élctions municipales, et de renforcer l'État. Chargé de police générale, il maintient la paix en protégeant la ville des dernières forces ligueuses présentes en Bourgogne.

De même, il négociera avec Sillery la paix de Vervins en 1598 avec l'Espagne.Il est chancelier de France (1599-1605).

Pour reprendre une lettre du nonce Salviati dans l'œuvre de Poncet, il dit de Pomponne de Bellièvre: "Monsieur Bellièvre, homme de robe longue, du Conseil privé, et très intime avec Sa Majesté, considéré comme un excellent catholique et d'un esprit supérieur, et qui lui vaut mieux que que ne le montre en apparence sa nature très paisible."

À la mort de François d'O le 28 octobre 1594, Henri IV décide de remplacer l'office de surintendant des finances par un conseil des finances de neuf membres : Pomponne de Bellièvre, Henri Ier de Montmorency, Albert de Gondi, Gaspard de Schomberg, Jacques de la Grange-le-Roy, Pierre Forget de Fresnes, Philippe Hurault de Cheverny et Nicolas de Harlay sieur de Sancy.

Il fut père de 14 enfants dont 3 fils restés célèbres :

Carrière

Carrière lyonnaise

Carrière nationale

Armoiries

D'azur à la fasce d'argent, accompagnée de trois trefles d'or, deux en chef et un en pointe

Armoiries de Bellièvre

Notes et références

  • Olivier Poncet, Pomponne de Bellièvre (1529-1607) : un homme d'état au temps des guerres de religion, École nationale des chartes, Paris, 1998, XI-490 p. (ISBN 2-900791-16-2)
  1. antiquaire dans le sens ancien de celui qui étudie l’Antiquité
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ) p 316

Liens externes

Biographie sur le site du Comité pour l'histoire économique et financière de la France

Précédé par Pomponne de Bellièvre Suivi par
Philippe Hurault de Cheverny
Chancelier de France
Nicolas Brûlart de Sillery
René de Birague
Surintendant
des finances
François d'O
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de la Savoie Portail de la Savoie
  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « Pomponne de Belli%C3%A8vre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pomponne de Bellievre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pomponne de bellièvre — Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Bellièvre Pomponne de Bellièvre né en 1529 à Lyon et mort le …   Wikipédia en Français

  • Pomponne de Bellièvre — (1529 5 September 1607) was a French statesman, chancellor of France (1599 1605). LifeBellièvre was born in Lyon in 1529. Between 1575 and 1588, Bellièvre accepted more than a dozen diplomatic missions for King Henry III of France (1551–1589).… …   Wikipedia

  • Pomponne de BELLIEVRE — Pomponne II de Bellièvre Pomponne II de Bellièvre, 1606 1657, est un homme politique français du XVIIe siècle. Premier président au parlement de Paris (1653 1657), il est fils de Nicolas de Bellièvre (1583 1650) qui fut Maître des requêtes en… …   Wikipédia en Français

  • Pomponne de Bellièvre — Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Bellièvre Pomponne de Bellièvre (1529 à Lyon 9 septembre 1607 à …   Wikipédia en Français

  • Pomponne II de Bellièvre — Pomponne II de Bellièvre, 1606 1657, est un homme politique français du XVIIe siècle. Premier président au parlement de Paris (1653 1657), il est fils de Nicolas de Bellièvre (1583 1650) qui fut Maître des requêtes en 1602, Conseiller au… …   Wikipédia en Français

  • Pompone de Bellièvre — (1606 ndash;1657) was a French magistrate, ambassador and statesman, ending his career as first president of the Parlement of Paris, from 1653 to 1657. LifeBellièvre was the son, nephew, and grandson of eminent men. Both of his grandfathers,… …   Wikipedia

  • Albert de Bellièvre — Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Albert de Bellièvre était un homme d Église français, archevêque de Lyon de 1599 à 1604, fils de Pomponne de Bellièvre. D abord abbé de Jouy, il fut finalement nommé archevêque de Lyon en 1599. Tombé… …   Wikipédia en Français

  • Claude de Bellièvre — Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Claude de Bellièvre était un homme d’Église français, archevêque de Lyon (1604 1612). Il était fils de Pomponne de Bellièvre, chancelier de France, et frère de Albert de Bellièvre, archevêque de Lyon,… …   Wikipédia en Français

  • Albert De Bellièvre — Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Albert de Bellièvre était un homme d Église français, archevêque de Lyon de 1599 à 1604, fils de Pomponne de Bellièvre. D abord abbé de Jouy, il fut finalement nommé archevêque de Lyon en 1599. Tombé… …   Wikipédia en Français

  • Albert de Bellievre — Albert de Bellièvre Pour les articles homonymes, voir Bellièvre. Albert de Bellièvre était un homme d Église français, archevêque de Lyon de 1599 à 1604, fils de Pomponne de Bellièvre. D abord abbé de Jouy, il fut finalement nommé archevêque de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”