Armée De L'air Indonésienne

Armée de l'air indonésienne

Cocarde de l'armée de l'air indonésienne

La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara ("armée nationale indonésienne force aérienne") est l'armée de l'air de la République d'Indonésie.

Ses effectifs sont de 28 000 hommes (2007).

L'armée de l'air indonésienne est l'objet d'un embargo des États-Unis depuis les violences qui ont suivi un référendum au Timor oriental, où près de 80% de la population avait voté en faveur de l'indépendance. Cet embargo a notamment cloué au sol ses General Dynamics F-16 Falcon et A-4 Skyhawk, qui constituent près de 80% de sa flotte de combat.

En réponse à l'embargo, l'Indonésie a acheté 2 Soukhoï Su-27 Flanker et 2 Soukhoï Su-30 Flanker-D en 2003.

Soukhoï Su-30 de l'armée de l'air indonésienne

Sommaire

Histoire

Douglas A-4 Skyhawk indonésien dans un musée. Il est équipé de canons DEFA 30 mm et d'une avionique différentes des standards américains.

Quand la guerre du Pacifique éclate en 1941, il n'y a dans toutes les Indes néerlandaises que deux pilotes indigènes dans l'aviation militaire de l'armée royale des Indes néerlandaises (Militaire Luchtvaart ou ML-KNIL). L'un des deux est le lieutenant Adisutjipto (dont l'aéroport international de Yogyakarta porte le nom). L'autre pilote meurt lorsque son Martin B-10 est abattu par un chasseur japonais au large de la péninsule malaise. Adisutjipto, affecté à un escadron de reconnaissance, survivra.

Il sera le seul pilote disponible lorsque l'armée de l'air indonésienne est fondée le 9 avril 1946 sous le nom d'Angkatan Udara Republik Indonesia ou AURI ("force aérienne de la République d'Indonésie"). Pour comparaison, l'Inde a 1 000 pilotes quand elle devient indépendante en 1947. Il y avait d'autres pilotes, mais leur formation n'était pas tous appareils. En revanche, l'AURI avait hérité d'une centaine d'appareils d'entraînement japonais Kawanishi K5Y1 "Churen".

Après le transfert formel de souveraineté du Royaume des Pays-Bas à la République d'Indonésie en 1949 à La Haye, l'AURI récupère le matériel et les installations de la ML. Sa flotte est ainsi composée de :

L'AURI achète ensuite 10 bombardiers Martin B-26 Marauder pour remplacer les B-25. Elle envoie aussi 60 officiers en formation aux États-Unis. Au moment de la Conférence Afro-Asiatique de Bandung en 1955, l'armée de l'air indonésienne est la plus puissante d'Asie du Sud-Est.

En 1958 éclate la rébellion séparatiste du PRRI/Permesta à Padang (Sumatra Ouest) et Manado (Nord de Célèbes), soutenue par les États-Unis. L'Indonésie est frappée d'un embargo américain. L'Indonésie se tourne alors vers l'Union Soviétique et acquiert des bombardiers biréacteurs Tupolev Tu-16. Par ailleurs, la République populaire de Chine met à la disposition 12 bombardiers Tupolev Tu-2, 24 chasseurs bombardiers Lavockhin La-11s et 12 chasseurs Mikoyan-Gourevitch MiG-17. Enfin, l'Union Soviétique livre aussi à l'Indonésie son chasseur le plus moderne, le Mikoyan-Gourevitch MiG-21, faisant de l'armée de l'air indonésienne la seule de l'hémisphère sud à posséder des appareils capables de voler à Mach 2.

La situation changera après le mouvement du 30 septembre 1965 et la répression anti-communiste qui s'ensuit. L'Indonésie renoue avec les États-Unis mais est tellement endettée qu'elle doit réduire son budget de défense. En plus, l'implication de l'armée de l'air dans le mouvement (six généraux avaient été enlevés et emmenés à la base aérienne de Halim près de Jakarta) la rendait suspecte aux yeux du nouveau régime de Soeharto, issu de l'armée de terre.

Graduellement, le matériel d'origine soviétique se détériore faute de pièces de rechange. L'armée de l'air sera finalement autorisée à se rééquiper. Elle acquiert des avions d'entraînement américains T-33, des chasseurs F-86 Sabre de la Royal Australian Air Force, des avions de liaison et d'attaque au sol Rockwell OV-10 Bronco, des A-4E Skyhawk de l'armée de l'air israélienne, des chasseurs BAE Hawk, des F-5E/F Tiger II et finalement des F-16 A/B.

Incidents

En juillet 2003, deux F-16 armés ont décollé en urgence de la base aérienne Iswahyudi pour intercepter cinq F/A-18 Hornet de la US Navy qui manœuvraient au dessus de l'île de Bawean à l'est de Java. L'incident s'est terminé pacifiquement après un échange de signaux manuels Friend or Foe. Un porte-parole indonésien a ensuite expliqué que les appareils avaient demandé l'autorisation d'entrer dans l'espace aérien indonésien pour escorter un porte-avions, mais que la demande était arrivée trop tard au quartier général de la défense aérienne à Jakarta pour des raisons bureaucratiques[1].

Organisation

Les 2 commandements opérationnels de l'armée de l'air indonésienne et leurs bases

L'armée de l'air indonésienne est organisée en 2 commandements opérationnels (KOOPSAU), l'un établi à la base aérienne Halim Perdanakusuma à Jakarta, l'autre à la base aérienne Hasanuddin à Makassar dans le sud de Célèbes.

Les unités, skadron udara ("escadrons aériens") sont réparties entre ces 2 commandements.

KOOPSAU I

Base Ville Province Escadron Appareils
Pekanbaru Pekanbaru Riau 12 Hawk Mk.109, Hawk Mk.209
Supadio Pontianak Kalimantan occidental 1 Hawk Mk. 109, Hawk Mk. 209
Halim Perdanakusuma Jakarta Jakarta 2 CN235-110M, F27-400M
17 B707-3MIC, F27-400M, F28-1000/3000, L100-30, C-130H-30, NAS332L-1
31 L100-30, C-130H-30
Suryadarma Purwakarta Java occidental 7 Bell 47G-3B-1, Bell 204B, EC.120 Colibri
Satudtani PC-6 Pilatus Porter
Atang Senjaya Bandung Java occidental 6 S-58T, NBo105CB, Bell206, H-500, BK-117
8 SA330J, NSA330L
Adisucipto Yogyakarta Yogyakarta 101 AS202/18A-3, T-41D
102 T-34C, KT-1 Wong Bee

KOOPSAU II

Base Ville Province Escadron Appareils
Iswahyudi Madiun Java oriental 3 F-16A, F-16B
14 F-5E, F-5F
15 Hawk Mk.53
Abdurrachman Saleh Malang Java oriental 4 NC212M-200
32 C-130B, KC-130B, C-130H
Bronco Flight OV-10F
Hasanuddin Makassar Sulawesi du Sud 5 B737-2X9
11 Su-27SK, Su-30SK, A-4E, TA-4H, TA-4J

Flotte

L'armée de l'air indonésienne possède 250 appareils en 2006, dont quelque 70 avions de combat et 63 hélicoptères.

Appareil Origine Type Versions En service[2] Notes
Aermacchi SF-260 Italie Italie entraînement SF-260W 15
Aérospatiale Puma Indonésie Indonésie hélicoptère de transport SA 330J 11 construit par IPTN
BAE Hawk Royaume-Uni Royaume-Uni entraînement/chasseur léger Hawk 53
Hawk 100
Hawk 200
4
7
30
Beechcraft T-34 Mentor États-Unis États-Unis entraînement T-34C 19
Boeing 737 États-Unis États-Unis missions spéciales 737-200
737-200 Adv
3
1
CASA C-212 Aviocar Espagne Espagne transport tactique 10
CASA CN-235 Indonésie Indonésie transport tactique 6 construit par IPTN
Cessna 207 États-Unis États-Unis utilitaire T207 5
Cessna 401 États-Unis États-Unis transport utilitaire 401A 5
Cessna 402 États-Unis États-Unis transport utilitaire 2
De Havilland Canada DHC-5 Buffalo Canada Canada transport tactique DHC-5D 3
Eurocopter Colibri · UE : Drapeau de l'Europe Union européenne ·•· CE : Flag of Europe.svg Conseil de l'Europe ·•· UME : Flag of Europe.svg Zone euro · hélicoptère utilitaire EC 120B 12
Eurocopter Cougar Indonésie Indonésie hélicoptère de transport AS 332
AS 332L
AS 322TT
3
2
5
construit par IPTN
FFA AS-202 Bravo Suisse Suisse entraînement 32
Fokker F27 Friendship Pays-Bas Pays-Bas transport tactique F27-400M 5
Fokker F28 Fellowship Pays-Bas Pays-Bas transport F28-1000
F28-3000
1
2
Korean Aerospace KT-1 Corée du Sud Corée du Sud entraînement 12
Lockheed C-130 Hercules États-Unis États-Unis transport tactique C-130B
C-130H
C-130H-30
KC-130B
L-100-20
L-100-30
8
1
1
2
1
1
General Dynamics F-16 Falcon États-Unis États-Unis chasseur F-16A
F-16B
7
3
MD Helicopters MD 500 États-Unis États-Unis hélicoptère utilitaire MD 500D 12
Northrop F-5 Freedom Fighter États-Unis États-Unis chasseur F-5E Tiger II
F-5F Tiger II
7
2
Rockwell OV-10 Bronco États-Unis États-Unis liaison OV-10F 2
Sikorsky S-58 États-Unis États-Unis hélicoptère utilitaire S-58T 8
Soukhoï Su-27 Russie Russie chasseur SU 27 SK 2
Soukhoï Su-30 Russie Russie chasseur Su-30MK2 8

Notes et références

  1. www.f-16.net : "Indonesia scrambles F-16s to intercept US planes"
  2. "World Military Aircraft Inventory", Aerospace Source Book 2007, Aviation Week & Space Technology, 15 janvier 2007.

Source

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

  • Portail de l’Indonésie Portail de l’Indonésie
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Arm%C3%A9e de l%27air indon%C3%A9sienne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armée De L'air Indonésienne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armee de l'air indonesienne — Armée de l air indonésienne Cocarde de l armée de l air indonésienne La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara ( armée nationale indonésienne force aérienne ) est l armée de l air de la République d Indonésie. Ses effectifs sont de 28 000… …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'air indonésienne — Cocarde de l armée de l air indonésienne La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara ( armée nationale indonésienne force aérienne ) est l armée de l air de la République d Indonésie. Ses effectifs sont de 28 000 hommes (2007). L armée de l air… …   Wikipédia en Français

  • Armee de terre indonesienne — Armée de terre indonésienne La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Darat ( armée nationale indonésienne force terrestre ) est l armée de terre de la République d Indonésie. Ses effectifs sont de 277 000 hommes. L armée de terre indonésienne… …   Wikipédia en Français

  • Armée De Terre Indonésienne — La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Darat ( armée nationale indonésienne force terrestre ) est l armée de terre de la République d Indonésie. Ses effectifs sont de 277 000 hommes. L armée de terre indonésienne comporte 2 types de… …   Wikipédia en Français

  • Armée de terre indonésienne — La Tentara Nasional Indonesia Angkatan Darat ( armée nationale indonésienne force terrestre ) est l armée de terre de la République d Indonésie. Ses effectifs sont de 277 000 hommes. L armée de terre indonésienne comporte 2 types de… …   Wikipédia en Français

  • Force aérienne de l'armée nationale indonésienne — Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara Insigne de la TNI–AU Période 1946 Pays …   Wikipédia en Français

  • Aviation militaire de l'armée royale des Indes néerlandaises — Cocarde de la ML KNIL …   Wikipédia en Français

  • Histoire militaire de l'Australie — L’histoire militaire de l Australie est relativement courte et, pourtant, depuis les 220 ans qu a commencé la colonisation européenne, l Australie a été impliquée dans de nombreux conflits et guerres. Au début, les affrontements entre Aborigènes… …   Wikipédia en Français

  • Histoire Militaire De L'Australie — L’histoire militaire de l Australie est relativement courte et, pourtant, depuis les 220 ans qu a commencé la colonisation européenne, l Australie a été impliquée dans de nombreux conflits et guerres. Au début, les affrontements entre Aborigènes… …   Wikipédia en Français

  • Histoire militaire de l'australie — L’histoire militaire de l Australie est relativement courte et, pourtant, depuis les 220 ans qu a commencé la colonisation européenne, l Australie a été impliquée dans de nombreux conflits et guerres. Au début, les affrontements entre Aborigènes… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”