Andrássy

Gyula Andrássy

Gyula Andrassy (par Gyula Benczúr, 1884)

Le comte Gyula Andrássy (3 mars 1823 à Zemplin18 février 1890 à Volosca) est un homme d'État hongrois.

Biographie

Après des études de droit à Pest, il est élu en 1847 député à la Diète hongroise. Il se signala par son éloquence et ses idées libérales. En 1848, il se prononça avec chaleur en faveur de l’indépendance de son pays, devint administrateur supérieur de Zemplin, prêta un énergique appui à Kossuth et fut envoyé en mission à Constantinople (1849).

Après l’écrasement de l’insurrection, Andrássy, condamné à mort par contumace et pendu en effigie, se rendit à Paris, où il vécut, ainsi qu’à Londres, jusqu’à l’amnistie de 1857.

Élu trois ans plus tard député de Zemplin à la Diète, il siégea dans les rangs du parti Deak, qui revendiquait, par les voies légales, l’autonomie législative de la Hongrie.

La défaite de l’Autriche à Sadowa (1866) força le gouvernement autrichien à entrer dans la voie des concessions libérales ; un ministère spécial ayant été constitué en Hongrie le 11 février 1867, Andrássy entra en qualité de président du conseil et de ministre pour la défense du pays.

Lors de la déclaration de guerre de la France à la Prusse le 15 juillet 1870, Andrássy se prononça énergiquement pour la neutralité. Les talents dont il avait fait preuve lui valurent d’être appelé à succéder, le 14 novembre 1871, au comte de Beust.

Lorsque, en 1875, l’insurrection de l’Herzégovine et de la Bosnie prit un caractère de gravité réelle, le comte adressa à La Porte une note exposant les réformes dont l’exécution immédiate s’imposait au gouvernement ottoman en décembre 1875, et il maintint la plus stricte neutralité lorsque la guerre éclata entre la Turquie d’une part et la Serbie et le Monténégro de l’autre (1876).

Après la victoire des Russes sur les Turcs, il fit triompher l’idée d’un congrès européen chargé de régler les questions soulevées par la guerre entre la Russie et la Turquie. Ce congrès se réunit en effet à Berlin le 13 juin 1878, et permit à l’Autriche d’« occuper » la Bosnie et l’Herzégovine.

Un an après, le comte Andrássy donnait sa démission de président du conseil. A partir de ce moment, il ne prit que rarement la parole à la diète hongroise.

L’empereur lui avait conféré, en 1878, l’Ordre de la Toison d’or.



Précédé par Gyula Andrássy Suivi par
Comte de Beust
Coat of Arms of Hungary.svg Premier ministre de Hongrie Transparent.gif
du 20 février 1867 au 14 novembre 1871
Menyhért Lónyay
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Hongrie Portail de la Hongrie
Ce document provient de « Gyula Andr%C3%A1ssy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrássy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrássy — ist der Familienname folgender Personen: David von Andrássy (1762–1813), ungarischer Militär Gyula Andrássy (1823–1890), ungarischer Politiker Gyula Andrássy der Jüngere (1860–1929), ungarischer Politiker Johann von Andrássy (1750–1817),… …   Deutsch Wikipedia

  • Andrássy — is the name of an aristocratic family of very ancient lineage prominent in Hungarian history. The present head of the family is Count Gyula Andrássy de Csik Szent Király Kraszna Horka (b.1927), who with his family currently resides in Canada. He… …   Wikipedia

  • Andrássy —   [ ɔndraːʃi], Andrássy von Csikszentkirály und Krasznahorka [ tʃiksɛntkiraːli krɔsnɔhorkɔ], ungarisches Adelsgeschlecht, zuerst im 15. Jahrhundert erwähnt; die ältere Linie wurde 1676 in den Freiherrn , 1779 in den Grafenstand erhoben, die… …   Universal-Lexikon

  • Andrássy — (spr. andrāschi) von Csík Szent Király und Kraszna Horka, ungar. Grafengeschlecht, stammt aus Siebenbürgen, wo 1548 ein Martin A. als Getreuer Joh. Szapolyais und als Rat der Szekler erscheint, und wo die A. 1550 das Domanialgut Szent Kiraly… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Andrássy — (spr. ándrahschi), Gyula (Julius), Graf, ungar. Staatsmann, geb. 8. März 1823 in Zemplin, beteiligte sich 1848/49 an der ungar. Revolution, floh, nach deren Unterdrückung zum Tode verurteilt, nach Paris, wurde 1860 amnestiert, 1861 in den ungar.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Andrassy — Andrassy, David von, geb. 1762 zu Raab in Ungarn; Soldat seit 1778 zeichnete er sich in allen Kriegen, besonders aber in der Schlacht von Aspern aus, wo er den Maria Theresienorden verdiente. Er fiel den 17. Aug. 1813 als Generalmajor in der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Andrássy — (Gyula, comte) (1823 1890) homme polit. hongrois. D abord révolutionnaire, il oeuvra ensuite à la grandeur de l Autriche Hongrie …   Encyclopédie Universelle

  • Andrassy — Andrássy (izg. ándraši) DEFINICIJA 1. Gyula (1823 1890), mađarski političar, prvi ugarski ministar predsjednik dualističke Austro Ugarske Monarhije 2. Juraj (1896 1977), hrv. pravnik, autor zapaženih djela o međunarodnom pravu …   Hrvatski jezični portal

  • Andrassy — Dieser Artikel befasst sich mit der Gyula Andrássy dem Älteren, für seinen gleichnamigen Sohn siehe Gyula Andrássy der Jüngere Gyula Andrássy (Porträt von Gyula Benczúr, 1884) Gyula (Julius) Graf Andrássy v. Csík Szent Király u. Kraszna Horka… …   Deutsch Wikipedia

  • Andrássy — biographical name Gyula, count; father 1823 1890 & son 1860 1929 Hungarian statesmen …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”