Géographie du mali


Géographie du mali

Géographie du Mali

Géographie du Mali
{{{nom}}}
Continent Afrique
Région Afrique de l'Ouest
Coordonnées 17°00' N 4°00' W
Superficie 23e rang mondial
1'241'238 km²
Terres : 98,39 %
Eau : 1,61 %
Côtes 0 km
Frontières Mauritanie 2 237 km, Algérie 1 376 km, Burkina Faso 1 000 km, Guinée 858 km, Niger 821 km, Côte d'Ivoire 532 km, Sénégal 419 km
Altitude maximale Mont Hombori, 1 155 m
Altitude minimale Fleuve Sénégal
Plus long cours d'eau Niger
Plus importante étendue d'eau Lac Faguibine

Le Mali est un pays enclavé d’Afrique de l'Ouest situé entre les 10e et 20e degrés de latitude nord.

Sommaire

Description générale

D’une superficie de 1 241 300 km², il a des frontières communes avec l'Algérie, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal.

Mont Hombori

Le Mali est un pays vallonné. Son relief comprend notamment :

Deux grands fleuves traversent le Mali :

La population, s’élévant à 12 millions d’habitants est essentiellement rurale. Les principales villes sont Bamako, la capitale, Kati, Kayes, Ségou, Mopti et Sikasso.

Le pays possède trois grandes zones climatiques :

  • les deux-tiers nord du pays, entièrement désertiques, appartiennent au Sahara méridional, nommé aussi l'Azawad, avec des précipitations annuelles inférieures à 127 mm. Cette région est traversée par des nomades avec leurs troupeaux ;
  • le centre : la région sahélienne, relativement sèche (aux pluies tropicales relativement insuffisantes), est couverte de steppe remplacée progressivement vers le sud par la savane. La vallée du Niger est cultivée grâce à certains travaux de mise en valeur : on y trouve du riz, du coton, de l'arachide, du mil, du sorgho. Une vaste étendue dans le centre du Mali est constitué par des marécages, dus aux nombreux bras du Niger ;
  • la région soudanaise est une zone avec des précipitations de 1 400 mm par an et des températures moyennes comprises entre 24 et 32 °C. Elle est, dans sa partie nord, de savane devenant de plus en plus dense et se transformant progressivement en forêt vers le sud.

Hydrologie - Bilan hydrique du pays

D'après Aquastat [1], la hauteur d'eau annuelle moyenne des précipitations est de 282 mm, soit pour une superficie de 1 240 019 kilomètres carrés, un volume de précipitations annuelles de 349,734 kilomètres cubes que l'on peut arrondir à 350 (France métropolitaine 477,99 km³).

De ce volume précipité, l'évapo-transpiration et les infiltrations consomment quelques 300 km³. Restent 50 kilomètres cubes de ressources d'eau superficielle produites sur le territoire du pays (en interne). De plus une quantité renouvelable de 10 kilomètres cubes d'eau souterraine est produite chaque année, en interne également.

A ces ressources de 60 km³ produites en interne, il faut ajouter 40 kilomètres cubes d'eau produits à l'étranger et qui font partie des ressources utilisables du pays, une fois la frontière franchie. Il s'agit d'une part des débits apportés de Guinée par le cours supérieur du fleuve Niger et ses affluents ainsi que par plusieurs cours d'eau du bassin du fleuve Sénégal, et ce à raison de 33 kilomètres cubes environ. D'autre part, quelques 7 kilomètres cubes en provenance de la Côte d'Ivoire constituent l'apport d'autres affluents du fleuve Niger.

Compte tenu de ces apports, les ressources totales en eau du pays se montent annuellement à quelques 100 kilomètres cubes (100 milliards de m³), soit pour une population estimée à 12,7 millions d'habitants en 2008, près de 8 000 m³ d'eau par habitant, ce qui - contrairement à bien des idées toutes faites - est très satisfaisant, voire même élevé en comparaison de la moyenne des pays d'Afrique voire d'Europe. A titre de comparaison, l'Allemagne ne dispose que d'un peu plus de 1 850 m³ d'eau par habitant, et la France métropolitaine de plus ou moins 3 300 m³ annuellement. Quant à l'Afrique du Sud, en 2007 sa population de 47,9 millions d'habitants n'avait droit annuellement qu'à 1 044 m³ d'eau par personne. Le problème de l'eau au Mali n'est pas sa pénurie, mais sa répartition spatiale et temporelle, donc son stockage et son adduction.

Il faut ajouter qu'une quantité importante d'eau quitte annuellement le territoire : 30 km³ vers la république du Niger (il s'agit du débit du fleuve Niger à sa sortie du Mali) et 22 vers l'ensemble Mauritanie-Sénégal (débit du fleuve Sénégal), soit un total de 52 kilomètres cubes.

Galerie

Sources

Notes

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail du Mali Portail du Mali
Ce document provient de « G%C3%A9ographie du Mali ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Géographie du mali de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Géographie du Mali — Continent Afrique Région Afrique de l Ouest Coordonnées 17°00 N 4°00 W Superficie 23e rang mondial 1 241 23 …   Wikipédia en Français

  • Geographie du Mali — Géographie du Mali Géographie du Mali Continent Afrique Région Afrique de l Ouest Coordonnées 17°00 N 4°00 W Superficie …   Wikipédia en Français

  • Géographie Du Mali — Continent Afrique Région Afrique de l Ouest Coordonnées 17°00 N 4°00 W Superficie …   Wikipédia en Français

  • Mali — Pour les articles homonymes, voir Mali (homonymie). République du Mali (fr) …   Wikipédia en Français

  • Mali — République du Mali Republik Mali …   Deutsch Wikipedia

  • Mali Rzav — Rzav (Golija) le Rzav (Golija) Caractéristiques Longueur 62 km Bassin 575 km2 …   Wikipédia en Français

  • Mali Iđoš — Мали Иђош, Kishegyes Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Mali Zvornik — Мали Зворник Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Geographie du Niger — Géographie du Niger Géographie du Niger Continent Afrique Région Afrique de l Ouest Coordonnées Superficie 22e rang mondial 1 26 …   Wikipédia en Français

  • Géographie Du Niger — Continent Afrique Région Afrique de l Ouest Coordonnées Superficie 22e rang mondial 1 26 …   Wikipédia en Français