Geographie de la Republique du Congo


Geographie de la Republique du Congo

Géographie de la République du Congo

Géographie de la République du Congo
{{{nom}}}
Continent Afrique
Région Afrique centrale
Coordonnées 01°S 15°E
Superficie 64e rang mondial
342 000 km²
Terres : 100 % %
Eau : négligeable %
Côtes 169 km
Frontières total : 5 504 km Angola 201 km, Cameroun 523 km, République centrafricaine 467 km, République démocratique du Congo 2 410 km, Gabon 1 903 km
Altitude maximale
Altitude minimale Océan Atlantique (0m)
Plus long cours d'eau Congo
Plus importante étendue d'eau -

La République du Congo, également appelée Congo-Brazzaville, couvre une superficie de 342 000 km2. Son territoire, résultat des errements du découpage colonial à la fin du XIXe siècle, s'allonge de l'Atlantique au cœur de l'Afrique centrale.

Sommaire

Situation géographique du Congo

Avec une superficie de 342.000 kilomètres carré, le Congo est situé en Afrique centrale, avec une fenêtre de 170 kilomètres sur l'Atlantique A cheval sur l'équateur, ses coordonnées sont : latitude Nord................5° Latitude Sud.................4° Le Congo partage ses frontières avec, le Centrafrique au Nord, le Cameroun au Nord-Ouest, le Gabon à l'Ouest, le Cabinda(Angola) à l'extrême Sud-Ouest, et le Zaïre à l'Est. Les principales distances sont : 1200 kilomètres : du Nord (Bétou) au Sud (Pointe-Noire) 425 kilomètres : dans le sens Ouest-Est au niveau de l'équateur.

Relief

Trois types dominent ce relief :

  • Les montagnes plus ou moins anciennes. Elles ne dépassent pas en général 1200 mètres d'altitude, ce sont les chaînes du Mayombe qui se trouve à environ 80 kilomètres de la côte.

Cette chaîne de montagne se prolonge dans la région du Niari par le massif du Chaillu. Et la chaîne du nord par le Mont Nabemba.

  • Les plateaux et collines , elles entourent la grande cuvette et s'étendent du Nord-Ouest au Sud-Ouest de Brazzaville.
  • Les vallées ou plaines, se situent dans la grande cuvette, dans les pays du Niari, et la région de Pointe-Noire celle de la plaine côtière.

Végétation

Il existe plusieurs formes de végétation dans ce pays, dont les principales formes qui sont la forêt (60 %) et la savane (40 %). La savane est souvent entourée des forêts galeries le long des rivières.

Hydrographie

Le Congo possède un vaste réseau de cours d'eau, qui constitue la cuvette congolaise. Le pays compte une dizaine de grandes rivières et deux grands fleuves (le Congo et le Kouilou-Niari), une trentaine de cours d'eau d'importance appréciable et de nombreux petits cours d'eau secondaires.

Climat

En général on a un climat chaud et humide, du fait de sa position géographique et de son relief, on a des microclimats, équatorial au Nord, tropical au Sud. Les températures en moyenne oscillent entre 24° et 28° au cours de l'année.

Démographie

La population du Congo était estimée en 1990 à près 2.300.000 habitants. En 2005 la population a été établie par les sources officielles (gouvernement et FAO) à 2.895 336. On dénombre la répartition suivante entre les deux sexes

52 % de femmes 48 % d'hommes.

La densité en 1990 était de 5,9 habitants au kilomètre-carré, contre 4,8 en 1984, soit une progression de 1,1 en six ans. La croissance démographique était de 3,3% par an entre 1980 et 1987, elle atteint 3,6 %.

Problème urbain

Une très mauvaise répartition de la population sur le territoire. Plus de deux tiers de la population se concentre dans les centres urbains, en tête les deux terminus du chemin de fer Congo-Océan. On a un phénomène de macrocéphalie, Pointe-Noire compte en 1993,500.000 habitants, soit près de 18 % de la population globale nationale, et Brazzaville près de 800.000 habitants soit environ 31 % de la population du Congo. Les villes de Brazzaville et Pointe-Noire représenteraient à elles seules plus de la moitié de la population totale du Congo.

Le taux de natalité en 1990 était de 47/ 1000. Le taux de mortalité en 1990 était de 70 / 1000. Soit un taux d'accroissement de 30 / 1000 Le taux de mortalité infantile en 1990 était de 17 / 1000.

La répartition par âge de la population en 1990 était :

- 0 à 14 ans : 44 % 15 à 64 ans : 52,7% plus de 64 ans : 3,3 % Tableau 2

L'espérance de vie était de 50 ans pour les hommes et 51 ans pour les femmes en 1990 contre 47 ans en 2003.

Structure de la population congolaise

Quarante pour cent de la population est rurale. l'exode rural concerne chaque année plus de 10.000 personnes. Le taux d'accroissement annuel de la population rurale est 1,22 %. Soixante pour cent de cette population vit dans les centres urbains. Le taux de croissance annuelle est de 6,38 %, soit un rapport de 1 à 6 avec la population rurale. Les populations urbaines augmentent plus rapidement que les populations rurales.

Le peuplement de la population congolaise est essentiellement bantou. Il existe une minorité constituée par les pygmées. La population est homogène, malgré la polysémie d'ethnies qui sont en fait des différences de langage parlée et non des tribus.

Voir aussi

Commons-logo.svg


  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
  • Portail de la géographie Portail de la géographie
Ce document provient de « G%C3%A9ographie de la R%C3%A9publique du Congo ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Geographie de la Republique du Congo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: