Gastropoda


Gastropoda
Aide à la lecture d'une taxobox Gastéropodes
 Cepaea hortensis
Cepaea hortensis
Classification
Règne Animalia
Sous-règne Metazoa
Embranchement Mollusca
Classe
Gastropoda
Cuvier, 1797
Classification phylogénétique
Position :

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les gastéropodes (Gastropoda) forment la famille qui regroupe notamment les escargots, dont la coquille en spirale est caractéristique, et les limaces. C'est une importante classe d'animaux de l'embranchement des mollusques, devenus asymétriques par suite de la torsion et de l'enroulement de leur masse viscérale. Leur tête comporte des yeux et une radula. Leur pied est aplati en une sole ventrale de reptation. Leur manteau est dorsal, leur coquille si elle est présente, univalve.

Sommaire

Description

Morphologie

Les gastéropodes sont des animaux presque toujours asymétriques, dont le corps est divisé en trois régions distinctes :

  • En avant, la tête, presque toujours munie de tentacules, portant des yeux à leur extrémité ou à leur base.
  • Ventralement, un pied élargi en un disque reptateur, ou parfois transformé en organe de natation.
  • Dorsalement, une masse viscérale, parfois nue mais très généralement enfermée dans une coquille d'une seule pièce.

Ces mollusques sont unisexués ou hermaphrodites, ovipares ou vivipares.

Le développement comprend généralement un stade pendant lequel la larve, pourvue d'une petite coquille spirale operculée et d'un voile cilié, nage librement. C'est la larve trochophore caractéristique des mollusques, mais qui manque chez les gastéropodes terrestres.

La plupart de ces animaux vivent dans la mer (comme les patelles, les buccins), et peuvent même être pélagiques (ptéropodes). D'autres sont terrestres, comme les limaces et les escargots, ou habitent les eaux douces, comme les paludines et les lymnées.

La coquille des gastéropodes est éminemment variable en forme, grandeur et coloris. Il en est dont l'ouverture est fermée par une pièce mobile cornée ou calcaire, l'opercule, pièce absente chez d'autres. Certaines coquilles sont utilisée pour la fabrication d'objets en nacre, et quelques espèces produisent des perles qui ne sont pas sans valeur.

Le nombre des espèces de gastéropodes dépasserait 100 000. On les rencontre sur tout le globe, et à l'état fossile depuis le cambrien.

Reproduction

Deux escargots font connaissance avant de s'accoupler.
Connexion des dards au moment de l'accouplement (Illustration : Férussac en 1820.)

Les plupart des gastéropodes sont hermaphrodites.

Caractères propres des gastéropodes

Les gastéropodes appartiennent à l'embranchement des mollusques. Au sein de ce phylum, ils sont caractérisés par une coquille univalve à l'opposé de celle des bivalves, le plus souvent en spirale (quelques exceptions : la patelle — coquille en forme de chapeau chinois — ou la limace de mer — où la coquille est interne —). Au cours du développement, une flexion endogastrique rapproche bouche et anus. Une torsion de 180° de la masse viscérale par rapport à l'ensemble tête-pied a lieu chez les gastéropodes prosobranches (littorine, buccin...) tandis que chez les opisthobranches cette torsion n'est que de 90° (aplysie). Enfin, les gastéropodes pulmonés ont conquis le milieu aérien : leur cavité palléale est transformée en poumon (escargot). Cependant, certains gastéropodes pulmonés vivent en milieu aquatique (planorbes, lymnées, etc.).

Dénomination, taxonomie et systématique

Histoire évolutive

Les gastéropodes constituent le plus grand groupe animal après les insectes : on en dénombre environ 40 000 espèces vivantes. Ils sont apparus voici 600 Ma et sont les seuls mollusques à avoir conquis la terre ferme. L'histoire évolutive des gastéropodes est connue par l'évolution de la forme de leur coquille

Taxinomie

Le terme Gasteropoda est formé à partir des racines grec gastêr, « estomac » et pous, « pied ».

Systématique

Traditionnellement, la taxonomie des gastéropodes est fondée sur des observations morphologiques. Or les avancées récentes génétiques ont permis de réviser profondément cette classification. Ces observations ne sont cependant pas un bon moyen de définir des groupes monophylétiques au sein de cette classe. En effet les convergences évolutives semblent être extrêmement nombreuses au vu des analyses génétiques effectuées. Ainsi, une nouvelle classification, basée le séquençage de l'ADN, a été proposée en 1997 par Ponder & David R. Lindberg. Puis une autre, plus précise l'a été par Bouchet & Rocroi en 2005. S'il semble certain que cette nouvelle approche phylogénétique est de plus en plus acceptée par les spécialistes, la plupart des ouvrages continuent de faire référence à la classification traditionnelle car la nouvelle n'a pas encore intégré l'ensemble des familles, genres et espèces.

Classification traditionnelle

Dans l'ancienne classification, par exemple celle de Johannes Thiele (1929-1935), trois sous-classes étaient définies :

  • les Prosobranchia essentiellement marins, qui ont les branchies à l'avant du corps, en face du cœur.
  • les Opisthobranchia tous marins, qui ont les branchies à l'arrière du corps, parmi lesquels les Ptéropodes sont adaptés à la vie pélagique.
  • les Pulmonata avec un poumon au lieu de branchies mais dont certains (limnées par exemple) sont retournés à la vie aquatique.

Auxquelles il convenait de rajouter celle des Gymnomorpha, les gastéropodes sans coquilles.

Classification de Ponder & Lindberg

Cette classification est née de la volonté de faire concorder au sein du même arbre la classification traditionnelle et les avancée en termes de génétique. Cette systématique est donc polémique, car des choix de positionnement relatifs de ces groupes doivent être fait.

La classification de Bouchet & Rocroi

Cette taxonomie regroupe les 611 familles reconnues, parmi lesquelles 202 sont exclusivement fossiles. Lorsque la phylogénie n'est pas connue, le taxon est noté "groupe informel". Cette nouvelle classification a essayé de concilier les dernières avancées en génétique en utilisant le système des clades, avec positionnement des taxons au-dessus du rang de super-famille (en remplacement des rangs sous-ordre, ordre, Super-ordre et sous-classe), tout en utilisant la méthode linnéenne pour tous les taxons en dessous du rang de superfamille. Chaque fois que la monophylie n'a pas été testée ou est connue pour être paraphylétiques ou polyphylétique, le terme "groupe" ou "groupe informel" a été utilisé. La classification des familles en sous-familles est cependant souvent mal résolue et devrait être considérée uniquement comme la meilleure hypothèse possible.

Voir aussi

Bibliographie

  • Bouchet, P. & Rocroi, J.-P., « Classification and Nomenclator of Gastropod Families », dans Malacologia, vol. 47, no 1-2, septembre 2005, p. 1–397 , elle inclut un code associé au 2400 taxons supra-génériques qui vont de la sous-tribu à la super-famille. Pour chaque taxon, un bibliographie complète est donnée, avec le nom de l'auteur, la date de publication, et le statut vis-à-vis de la commission internationale de nomenclature zoologique.

Références taxonomiques

Liens externes

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gastropoda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gastropoda — Gas*trop o*da, n. pl., [NL., fr. Gr. ?, ?, stomach + poda.] (Zo[ o]l.) One of the classes of Mollusca, of great extent. It includes most of the marine spiral shells, and the land and fresh water snails. They generally creep by means of a flat,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gastropŏda — (griech., »Bauchfüßer«), s. Schnecken …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gastropoda —   [zu griechisch poús, podós »Fuß«], Gastropoden, die Schnecken …   Universal-Lexikon

  • Gastropoda — Gastropoda, Schnecken, ca. 85000 meer , süßwasser und landbewohnende Arten umfassende Klasse der ⇒ Mollusca. Kennzeichnend ist die typischerweise asymmetrische, schraubige Schneckenschale, die bei ursprünglichen Formen noch napfförmig oder in der …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • Gastropoda — Gastropod Temporal range: Late Cambrian–Recent[1] …   Wikipedia

  • Gastropoda —   Gasterópodos …   Wikipedia Español

  • Gastropoda — Schnecken Weinbergschnecke (Helix pomatia) Systematik Unterabteilung: Bilateria ohne …   Deutsch Wikipedia

  • Gastropoda — noun snails and slugs and their relatives • Syn: ↑class Gastropoda, ↑Gasteropoda, ↑class Gasteropoda • Hypernyms: ↑class • Member Holonyms: ↑Mollusca, ↑phylum Mollusca …   Useful english dictionary

  • Gastropoda — …   Википедия

  • Gastropoda — См. gastropods …   Dictionary of invertebrate zoology


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.