Nacre


Nacre
Un morceau de nacre.

La nacre est le revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusque, composé de cristaux d'aragonite et de conchyoline, aux reflets irisés. C'est un produit recherché depuis longtemps pour la décoration, la marqueterie, la confection de bijoux ou de boutons, au point que certains coquillages tels que les ormeaux ont localement disparu. Certains sont élevés pour la nacre. La nacre résiste mieux aux acides que la coquille et se reconstitue lorsqu'elle est percée ou abîmée chez le coquillage vivant.

Lorsqu'un élément étranger irritant entre dans la coquille de ces mollusques, ceux-ci secrètent également de la nacre couche après couche tout autour afin de s'en protéger, formant ainsi une ou plusieurs perles.

Contrairement aux autres couches de la coquille, la nacre est synthétisée par le mollusque tout au long de sa vie.

La nacre fait partie des pierres fines (« semi-précieuses »).

Sommaire

Formation

La nacre du nautile est particulièrement lisse et régulière

La nacre est formée par la superposition régulière de couches de conchyoline, de cristaux d'aragonite ainsi que de traces d'eau et de divers ions dont la disposition particulière provoque une interférence des radiations lumineuses lui donnant son aspect irisé.

Substance organique, la conchyoline est présente en très petite quantité dans la nacre (environ 4 à 6 %) et déterminent sa structuration en servant de « ciment » aux cristaux d'aragonite (qui représentent 90 % de la nacre).

Les protéines présentes dans la nacre produisent du carbonate de calcium sous forme aragonite et il semblerait que la partie soluble des protéines soit responsable de la formation du cristal, alors que la partie insoluble déterminerait la densité, la taille et la quantité de ces cristaux.

Certains parasites (ex : polydores) peuvent provoquer des boursouflures de la nacre, lorsque le mollusque produit de nouvelles couches de nacres au-dessus des galeries forées dans sa coquille.

Couleur

La couleur de la nacre provient des pigments organiques, de type caroténoïde, contenu dans la conchyoline. Leur complexation à des protéines pour former des caroténoprotéines peut modifier la couleur initiale du pigment et donner des teintes allant du jaune au violet.

Utilisation

Prisée pour ses reflets irisés, la nacre est utilisée dans la confection de boutons, de bijoux fantaisistes, de rouge à lèvre, de bibelots, la marqueterie ou encore dans la tabletterie. Elle peut également servir à la fabrication d'implants dentaires.
Elle a été longtemps utilisée dans les années 1920 à 1950 pour la fabrication de boutons d'accordéon.

Les nacres dites « franches » sont d'un blanc profond et sont très prisées dans le milieu de la mode. On les trouve en Australie, en Indonésie, aux Philippines, aux environs de Djibouti, à Madagascar, sur les côtes occidentales indiennes ou encore en mer d'Oman[Laquelle ?].

Les morceaux de nacre sont ramollis dans l'eau bouillante puis aplatis et découpés suivant les formes recherchées pour la manufacture des objets. Généralement de couleur blanche, la nacre peut être teinte à partir de colorants organiques en gris, vert ou rose[1]. Exemple sur la photo ci-dessous qui propose un exemple de marqueterie sur laque.

Incrustation de nacre sur peignes japonais
Incrustation de nacre sur peignes japonais

Symbolique

Dans le symbolisme, la nacre est censée évoquer des vertus maternelles (aspect laiteux), féminines et protectrices. Elle est utilisée pour recouvrir l'âme d'un voile tendre qui adoucit les aspérités de la personnalité. Elle est aussi censée prémunir des difficultés de l’existence, des blessures de cœur. La nacre est donc garante de sécurité et de bien-être. Ces qualités renvoient, chez les chrétiens, à la protection spéciale et maternelle de la Vierge Marie que le blanc irisé de la nacre rappelle. C'est pourquoi la nacre est, parfois, ou a été, utilisée pour la confection de chapelets.

Couleur nacre, éclat nacré, reflet nacré.

Les noces de nacre symbolisent les 42 ans de mariage dans le folklore français.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Delorme, 1958

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nacre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nacre — nacre …   Dictionnaire des rimes

  • nacré — nacré …   Dictionnaire des rimes

  • NACRE — Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d’aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d’un grand nombre de mollusques… …   Encyclopédie Universelle

  • nacré — nacré, ée (na kré, krée) adj. 1°   Qui réfléchit une lumière irisée comme la nacre. Éclat nacré. •   La rose, vierge encor, se referme jalouse Sur le frelon nacré qu elle enivre en mourant, A. DE MUSSET la Nuit de mai.. 2°   Se dit des coquilles… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • nacre — (del fr. «nacre»; ant.) m. Nácar. * * * nacre. (Del fr. nacre). m. desus. nácar …   Enciclopedia Universal

  • nacre — NACRE. s. f. Coquille lisse, & comme argentée, dans laquelle se trouvent ordinairement les perles. Nacre de perle. un couteau emmanché de nacre. un manche de couteau garni de nacre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • nacre — (n.) 1590s, type of shellfish that yields mother of pearl, from M.Fr. nacre (14c.), from It. naccaro (now nacchera), possibly from Arabic naqur hunting horn (from nakara to hollow out ), in reference to the shape of the mollusk shell. Meaning… …   Etymology dictionary

  • nacre — (Del fr. nacre). m. desus. nácar …   Diccionario de la lengua española

  • Nacre — Na cre (n[=a] k[ e]r), n. [F., cf. Sp. n[ a]cara, n[ a]car, It. nacchera, naccaro, LL. nacara, nacrum; of Oriental origin, cf. Ar. nak[=i]r hollowed.] (Zo[ o]l.) A pearly substance which lines the interior of many shells, and is most perfect in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • nacre — de perles, Concha mater vnionum, quod et frequentiores et meliores in hac reperiantur, quam in aliis conchis aut ostreis. Aucuns escrivent Nacle …   Thresor de la langue françoyse

  • nacre — ► NOUN ▪ mother of pearl. DERIVATIVES nacreous adjective. ORIGIN French …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.