Ezekiel Jackson


Ezekiel Jackson

Rycklon Stephens

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Ezekiel Jackson en 2010.

Données générales
Nom complet Rycklon Stephens
Nom de ring Ezekiel Jackson[1]
Big Zeke[1]
Ricky Atlas[1]
Big Ryck Hytz[1]
Rycklon Stephens[1]
Rycklon[1]
Nationalité Drapeau du Guyana Guyana
Né(e) le 22 avril 1978 (1978-04-22) (33 ans),
Drapeau du Guyana Guyana
Taille 1,91 m (6 3) [2]
Poids 127 kg (279 lb) [2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Florida Championship Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Homicide[1]
Laiton T.O.T[1]
Dr. Tom Prichard[1]
Steve Keirn[1]
Carrière pro. 2007aujourd'hui

Rycklon Stephens est un catcheur et bodybuilder guyanien né le 22 avril 1978. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Smackdown sous le nom d'Ezekiel Jackson[2]. Il est un ancien champion intercontinental, et a été l'ultime possesseur d'un titre mondial avant sa disparition : celui de Champion de la ECW.

Sommaire

World Wrestling Entertainment (2007-...)

Florida Championship Wrestling (2007-2008)

Stephens signe un contrat de développement avec la World Wrestling Entertainment en mars 2007, et débute dans la Florida Championship Wrestling fin juin 2007.

SmackDown (2008-2009)

Après s'y être entraîné, il fait ses débuts le 18 juin 2008 à SmackDown!, en tant que garde du corps de The Brian Kendrick sous le nom d' Ezekiel. Lors du SmackDown du 17 octobre il gagne son premier match en battant Super Crazy. Lors du SmackDown du 9 janvier 2009, lui et The Brian Kendrick ont un match contre The Colóns pour le WWE Tag Team Championship, match remporté par Les Colóns.

ECW (2009-2010)

Lors du draft supplémentaire du 15 avril, il est drafté à la ECW. Après environ 3 mois d'absence, il fait son retour le 9 juillet 2009 en affrontant un jobber, qu'il bat facilement. Il se met ensuite en équipe avec Vladimir Kozlov et William Regal pour rivaliser avec Christian. Le 12 janvier 2010 il remporte la bataille royale en éliminant Kane en dernier, il affronte donc Christian au Royal Rumble 2010 pour l' ECW Championship. Le 31 janvier, au Royal Rumble 2010, il perd contre Christian et ne remporte donc pas l' ECW Championship. Il a une nouvelle chance pour l' ECW Championship lors de la dernière émission de la ECW face à Christian dans un Extreme Rules Match. Lors du dernier épisode de la ECW, le 16 février, il bat Christian et devient le dernier ECW Champion de l'histoire de la WWE (la ECW s'étant éteinte).

Raw (2010)

Lors du SmackDown du 19 février 2010, après la fermeture de la ECW, Ezekiel Jackson est drafté à la division bleue. Lors du SmackDown du 5 mars 2010 il bat Jimmy Wang Yang. Il se blesse lors d'un House Show en Écosse en passant par dessus la troisième corde. Il souffre d'une blessure au genou et d'une déchirure au quadriceps faite dans son combat contre Kane. On apprend également que la principale raison de son absence est qu'il assiste aux obsèques de son père.

Ezekiel Jackson à Raw en 2010.

Lors du draft supplémentaire du 27 avril 2010, il est drafté à Raw. Après avoir fait son retour en dehors des caméras le 13 septembre 2010 lors d'un Dark Match à Raw, il revient officiellement le 18 octobre en étant annoncé comme le 7e et dernier membre de l'équipe de Raw à Bragging Rights, match que la Team SmackDown remporte pour la deuxième année consécutive. Lors du Raw old school du 15 novembre, il bat Brooklyn Brawler, effectuant par la même occasion un Face Turn. Lors du Raw du 22 novembre, il bat Alex Riley, qui a remplacé The Miz et se qualifie pour le tournoi King of the Ring. Lors du Raw du 29 novembre, le match contre Drew McIntyre se finit par un double décompte à l'extérieur et il est éliminé du tournoi. Plus tard dans la soirée, il attaque avec John Cena et d'autres superstars de Raw plusieurs membres de Nexus.

Heel Turn et The Corre (2011)

Article détaillé : The Corre.

En décembre 2010, on apprend pendant plusieurs clips que Jackson est à nouveau drafté à SmackDown. Le 14 janvier, à Smackdown, il arrive enfin et effectue un Heel Turn où il part rejoindre le clan de Wade Barrett (appelé The Corre) avec également Heath Slater et Justin Gabriel en attaquant le Big Show. Lors du Royal Rumble (2011), il participe au Royal Rumble Match en entrant 36ème et élimine Big Show. Lors de Elimination Chamber (2011), il aide Gabriel et Slater à remporter les WWE Tag Team Championship en battant Santino Marella et Vladimir Kozlov. Lors de Wrestlemania XXVII, The Corre affronte et perd contre Santino Marella, Kofi Kingston, Kane et Big Show. A Smackdown, le 15 avril 2011, il défait Kofi Kingston. A noter que durant le match, Jackson a projeté Kingston sur ses coéquipiers de The Corre. Le même soir, il participe avec les autres membres de The Corre à une Battle Royal à SmackDown pour déterminer qui affrontera Alberto Del Rio à Extreme Rules dans un Ladder Match pour le World Heavyweight Championship. Jackson se fait éliminer par le Big Show, qui s'élimine lui-même par la même occasion.

Face Turn, Intecontinental Champion (2011-....)

Lors d'Extreme Rules (2011), lui et Wade Barrett perdent contre Kane et Big Show dans un Lumberjacks Match et ne remportent pas le WWE Tag Team Championship. Il repart tout seul énervé que Barrett lui a fait le tag alors qu'il dominait le match. Lors du Smackdown du 6 mai, il se fait attaquer par les membres de The Corre et effectue un Face Turn. Wade le défait ensuite à Over the Limit (2011) pour le WWE Intercontinental Championship. Il bat The Corre avec les champions par équipe Big Show et Kane lors du SmackDown du 20 Mai. Lors de Over the Limit (2011) il gagne son match par disqualification face à Wade Barrett après une intervention de Heath Slater et Justin Gabriel et ne remporte donc pas le titre. Le 3 juin, il bat Wade par décompte à l'extérieur et ne remporte pas le titre. Lors de Capitol Punishment, il bat Wade Barrett par soumission et remporte pour la première fois de sa carrière le WWE Intercontinental Championship. Il conserve successivement son titre lors des SmackDown le 24 juin et le 15 juillet contre Wade Barrett puis Ted DiBiase. Le SmackDown suivant, il perd face à Cody Rhodes et Ted Dibiase Jr. Lors du SmackDown du 12 aout, il perd son titre contre Cody Rhodes. Il utilise sa clause de revanche le SmackDown suivant mais perd le match. Le 7 octobre à WWE SmackDown il gagne son match face à Jinder Mahal. Le 27 octobre à WWE Superstars il bat Jinder Mahal.

Caractéristiques

Brian Kendrick et Ezekiel Jackson en 2009.
  • Surnoms
    • My Man Zeke (donné par The Brian Kendrick)
    • Big Zeke (donné par Jim Ross)
    • The Personification of Domination (donné par lui-même)
  • Thème d'entrée
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Domination Evan Jones et Jim Johnston 2009-... WWE
End of Days (V6) Jim Johnston 2011 WWE

Palmarès

Classements de magazines

Année 2008 2009 2010 2011
Rang 403 en augmentation 142 en augmentation 93 en augmentation 78
Référence [3] [4] [5] [6]

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Profil sur le site Online World of Wrestling
  2. a, b et c (en) Profil sur WWE.com. Consulté le 24 janvier 2010
  3. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  4. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  5. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  6. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011, Internet Wrestling Database. Consulté le 13 août 2011

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ezekiel Jackson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ezekiel Jackson — Ring name(s) Big Ryck Hytz[1] Ezekiel[1] …   Wikipedia

  • Ezekiel Jackson — Rycklon Stephens Guyana Daten Ringname(n) …   Deutsch Wikipedia

  • Jackson (Familienname) — Jackson ist ein Familienname. Herkunft Der Name ist eine patronymische Bildung und bedeutet Sohn des Jack. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S …   Deutsch Wikipedia

  • Ezekiel (disambiguation) — Infobox Given Name Revised name = Ezekiel imagesize= caption= pronunciation= gender = meaning = region = origin = related names = footnotes = Ezekiel can mean several persons or things:* Book of Ezekiel, a book of the Hebrew (Tanakh) and… …   Wikipedia

  • Ezekiel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ézéchiel, prophète du Tanakh et de l Ancien Testament. Ézékiel, catholicos de l Église de Perse de 570 à 581. Moses Ezekiel (1844 1917), un sculpteur… …   Wikipédia en Français

  • Moses Jacob Ezekiel — Religious Liberty (1876) Philadelphia, Pennsylvania. Born October 28, 1844(1844 10 28) Richmond, Virginia …   Wikipedia

  • The Corre — Pour les articles homonymes, voir Corre (homonymie). The Corre …   Wikipédia en Français

  • Wade Barrett — Stuart Alexander Bennett Wade Barrett lors de Tribute to the Troops 2010 Données générales Nom complet …   Wikipédia en Français

  • Over the Limit (2011) — Promotional poster featuring The Miz and Daniel Bryan Tagline(s) The Most Stimulating Event On TV …   Wikipedia

  • Rycklon Stephens — Saltar a navegación, búsqueda Rycklon Stephens Nombres artísticos: Ricky Atlas[1 …   Wikipedia Español