Chris Jericho


Chris Jericho
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jéricho (homonymie) et Irvine.

Christopher Irvine

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Jericho, en 2007.

Données générales
Nom complet Christopher Irvine
Nom de ring Chris Jericho
Y2J
King Of Bling Bling
The Ayatollah of Rock n' Rolla
Last Survivor
Corazón de León[1]
Super Liger
Lion Heart[2]
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 9 novembre 1970 (1970-11-09) (41 ans),
Manhasset, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,83 m (6 0)[3]
Poids 103 kg (227 lb)[3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Extreme Championship Wrestling
World Championship Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Keith Hart[4]
Carrière pro. 2 octobre 1990[4]aujourd'hui

Christopher Keith Irvine (né le 9 novembre 1970 à Manhasset[5]), mieux connu sous le pseudonyme de Chris Jericho, est un ancien catcheur canadien principalement connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment.

Il a été six fois champion du monde: 2 fois (et le dernier) Champion du monde poids-lourds de la WCW, 1 fois Champion de la WWF et 3 fois Champion du monde poids-lourds de la WWE.

Premier Champion incontesté de l'histoire de la WWE (et premier à avoir possédé simultanément les deux premiers titres cités précédemment), il y détient le record de détentions du Championnat Intercontinental, qu'il a possédé 9 fois, et y est quintuple champion du monde par équipe (4 fois Champion du monde par équipe de la WWE et 1 fois Champion par équipe de la WWE). C'est aussi un ancien Champion d'Europe et Hardcore à la WWE et un quadruple Champion poids-légers de la WCW, et l'unique Grand Slam Champion de l'histoire de la WWE à avoir remporté sans exception tous les titres permettant de le devenir.

C'est en 1999 que, après avoir travaillé notamment à la Extreme Championship Wrestling et la World Championship Wrestling, Chris Jericho rejoint la WWE où son premier match eu lieu lors de la toute première émission de SmackDown. Après avoir peu de temps après pris le surnom de Y2J (en référence à Y2K, le bug de l'an 2000) et avoir remporté ses premiers titres (dont ses premiers règnes de champion intercontinental), il obtient un statut de main-eventer en remportant son premier titre mondial, le Championnat du Monde poids-lourds de la WCW, et en devenant peu de temps lors de Vengeance en 2001 le premier Champion incontesté de l'histoire de la fédération en battant l'un après l'autre The Rock puis Steve Austin.

Après avoir quitté la WWE à l'expiration de son contrat en 2005 et avoir totalement disparu du monde du catch pendant plus de deux ans, il revient en 2007 et obtient de nouveau un statut de main-eventer qui ne le quittera plus. Hormis plusieurs nouveaux titres mondiaux, par équipe et intercontinentaux, il eut notamment en 2008 une rivalité avec Shawn Michaels qui fut acclamée par la critique. Il remporte le dernier titre de sa carrière, le Championnat du Monde poids-lourds (pour la troisième fois), le 21 février 2010 lors de Elimination Chamber avant de le perdre le 2 avril de la même année face à Jack Swagger (deux jours après l'avoir défendu avec succès à WrestleMania XXVI). Après avoir participé au main-event par équipe de SummerSlam (où son équipe l'emporte) et avoir tenté sans succès de remporter le Championnat de la WWE lors de Night of Champions, la fédération annonce son départ en octobre 2010.

Il est aussi animateur de radio, animateur de télévision et chanteur d'un groupe de rock nommé Fozzy.

Sommaire

Carrière de catcheur

New Japan Pro Wrestling

Il participa à la Super J Cup en 1996 sous le nom de "Lionheart" mais perdit contre "Wild Pegasus" (alias Chris Benoit).

Extreme Championship Wrestling (1996)

En 1996, grâce à une recommandation par Chris Benoit au promoteur Paul Heyman, Jericho commence à lutter pour l'Extreme Championship Wrestling basée à Philadelphie, gagnant le ECW World Télévision Championship en juin 1996. Tandis que dans la ECW, Chris Jericho se fait un nom, luttant contre les talents supérieurs comme Taz, Sabu, Rob Van Dam, Cactus Jack, Shane Douglas et 2 Cold Scorpion. Il a pendant ce temps attiré l'attention de WCW.

World Championship Wrestling (1996-1999)

World Wrestling Federation/Entertainment (1999-2010)

Rivalités diverses (1999-2000)

Chris Jericho a eu une rivalité avec Chyna pour le titre intercontinental (Intercontinental Championship). Cette rivalité a duré plusieurs mois, incluant une décision controversée. Deux arbitres différents ont déclaré chacun d'eux le gagnant du combat pour la ceinture intercontinentale le 31 janvier 2000. Le résultat est qu'ils sont devenus les co-tenants du titre jusqu'au moment où Jericho le perd contre Chyna et qu'il le récupère pour en devenir le tenant unique en janvier 2000, titre qu'il a perdu contre Kurt Angle le 27 février.
Le 2 avril 2000, Jericho a participé à son tout premier WrestleMania dans un combat à trois contre Chris Benoit et Kurt Angle où le premier homme à gagner par un tombé ou par soumission serait déclaré champion intercontinental et le second champion européen. Jericho a été battu en premier par Benoit, mais plus tard, Jericho a fait un tombé sur Benoit, pour acquérir le titre européen[6]. Jericho va perdre le titre la journée suivante contre Eddie Guerrero à RAW. Le 17 avril 2000 dans une édition de RAW is WAR, Chris Jericho a battu Triple H dans un combat pour le titre des Poids lourds du Monde de la WWF (WWF Championship) mais l'arbitre renversa la décision par peur de représailles de la famille McMahon .
Le 4 mai 2000 dans une édition de WWF Smackdown, Jericho a défait Benoit pour devenir le champion Intercontinental pour la deuxième fois, mais l'a perdu de nouveau contre Benoit quatre jours plus tard à RAW. Suite à cette victoire, chris jericho a claqué la porte à benoit lorsqu'il est venu coucher avec sa femme

Champion incontesté (2001-2002)

Chris Jericho, défendant le titre de Undisputed Champion à WrestleMania.

Au Royal Rumble 2001, Jericho a défait Chris Benoit et gagné le titre Intercontinental pour la troisième fois[7]. Cette fois-ci, il a été un champion dominant, combattant contre X-Pac, Chris Benoit et Eddie Guerrero. À Wrestlemania X-Seven, il a défendu son titre avec succès contre William Regal[8] me le perd quatre jours plus tard contre Triple H.
Au mois de mai 2001, Jericho et Benoit ont gagné un combat par équipe «Tag Team Turmoil» qui leur donne le droit de combattre les champions actuels, «Stone Cold» Steve Austin et Triple H, pour le championnat par équipe (WWF Tag Team Championship) le soir suivant à RAW. Benoit et Jericho ont gagné le combat et Jericho est devenu champion par équipe pour la première fois. Le duo a perdu leurs titres un mois plus tard contre les Dudley Boyz le 19 juin 2001. Jericho a affronté The Rock pour le titre Poids Lourd du Monde de la WCW (WCW World Heavyweight Championship) après que Jericho a battu Rob Van Dam. Jericho gagne ce combat après avoir fait un tombé. Cette victoire est la première d'un championnat Poids Lourds d'une fédération pour Y2J. Le soir suivant, les deux hommes ont gagné le titre par équipe de la WWF (WWF Tag Team Championship) contre les Dudley Boyz de la ECW. En gagnant ce combat, Jericho est devenu champion du titre par équipe de la WWF et champion Poids Lourd du monde de la WWF. Après avoir perdu leurs titres contre Test et Booker T, ils ont continué leur rivalité. À l'édition de RAW du 5 novembre, The Rock a défait Jericho pour regagner le titre Poids Lourd du Monde de la WCW.
Le 9 décembre 2001 à Vengeance, Chris Jericho a défait The Rock dans un mallette match pour son titre Poids Lourd du Monde de la WCW, et «Stone Cold» Steve Austin pour son titre Poids Lourds du Monde de la WWF, dans la même soirée pour devenir le tout premier lutteur à détenir les deux titres au même moment, ce qui en fait le tout premier champion incontesté de l'histoire de la WWF.
Jericho a perdu le titre contre Triple H, vainqueur du Royal Rumble de la même année, dans le main event de WrestleMania XVIII[9]. Peu de temps après, Jericho a été repêché de nouveau à RAW. Par la suite, Jericho a gagné la ceinture Intercontinentale contre Rob Van Dam le 16 septembre pour une cinquième fois. Il a ensuite fait équipe avec Christian pour gagner les titres par équipe contre The Hurricane et Kane le 14 octobre 2002.
Le 17 novembre, Jericho participe à la première Elimination Chamber en compagnie de Shawn Michaels, Triple H, Booker T, Rob Van Dam et Kane pour le titre Poids Lourd du Monde de la WWE lors des Survivor Series. Il termine troisième, éliminé par un Sweet Chin Music de Shawn Michaels. À Armageddon, le 15 décembre 2002, Jericho et Christian ont perdu leurs titres par équipe contre Booker T et Goldust dans un combat à quatre équipes incluant également les Dudley Boyz et l'équipe de Lance Storm et William Regal.

Alliance, face turn, rivalité avec Christian et départ (2003-2005)

Chris Jericho exécutant un one-handed bulldog sur Booker T.

Au Royal Rumble 2003 le 19 janvier, Jericho a éliminé Shawn Michaels puis a été battu par Test[10]. Il perd contre Shawn Michaels à WrestleMania XIX après le match il donne un low kick à ce dernier[11]. Jericho a affronté Goldberg, à Bad Blood le 15 juin, qui l'a emporté. Le 4 août, après que Rob Van Dam a battu Jericho dans un combat, Jericho a lancé un défi à Kevin Nash pour un combat «Cheveux contre cheveux» (Hair vs Hair Match). Le 18 août, Jericho a gagné le combat et Nash a quitté l'arène avec les cheveux courts.
Le 27 octobre, Jericho a défait Rob Van Dam par soumission pour le titre Intercontinental pour une sixième fois dans une édition de RAW le 27 octobre 2003. Cependant Steve Austin, le gérant, a ordonné un rematch immédiat dans une cage, qui a été gagné par RVD. Jericho était dans l'équipe de Bishoff au Survivor Series 2003 et l'équipe a eu du succès en gagnant[12].

Il fait un face turn à WrestleMania XX mais Christian a eu le dessus sur Jericho quand Trish Stratus s'est retournée contre lui[13]. Il prend sa revanche dans un match handicap à Backlash. Plusieurs semaines plus tard, Jericho a défait Christian dans un match en cage. Jericho s'est de nouveau emparé de la ceinture Intercontinentale le 12 septembre 2004 quand il a défait Christian dans un combat d'échelle (Ladder Match) pour le titre Intercontinental qui était, à cette période, vacant. Jericho est devenu pour une septième fois, champion Intercontinental, ce qui en fait le record du plus grand nombre de fois qu'un lutteur a détenu la ceinture Intercontinentale. Il a perdu le titre à Taboo Tuesday contre Shelton Benjamin.

À New Year's Revolution, Jericho a participé dans le «Elimination Chamber Match» contre Triple H, Batista, Randy Orton et Edge avec Shawn Michaels en tant qu'arbitre. Il s'est fait éliminer par Batista après une Batista Bomb et finalement Triple H a gagné le combat. Le 23 avril à WrestleMania 21, Jericho a participé dans le tout premier Money In The Bank Ladder Match. Le concept a été suggéré par Jericho[réf. nécessaire]. Il affronte le champion Intercontinental Shelton Benjamin, Chris Benoit, Kane, Christian et Edge qui décroche la mallette[14]. Par la suite, Jericho est encore revenu méchant en se retournant contre le champion de la WWE John Cena. Il a perdu contre lui dans un combat de championnat à SummerSlam. Le soir suivant, dans une édition de RAW, Jericho a fait face à Cena de nouveau, mais cette fois, c'était un You're fired match, où le perdant se fait renvoyer, John Cena a gagné de nouveau Chris Jericho fut donc renvoyé.

Retour à la WWE (2007-2010)

Il effectue son retour lors du Raw du 19 novembre , en interrompant Randy Orton.

Face Turn (2007-2008)

Chris Jericho revient donc à la WWE et défie Orton. Après quelques affrontements a Raw et un au WWE Tribute to the Troops, les deux se rencontrent à Armageddon 2007, où une intervention de JBL permet à Orton de conserver le titre. Le lendemain de Armaggedon, Y2J demande un match contre JBL au Royal Rumble 2008. Il perd ce match par disqualification après avoir frappé JBL avec une chaise[15].

À No Way Out 2008, il est dans l'Elimination Chamber avec JBL, Umaga, Shawn Michaels, Jeff Hardy et Triple H pour tenter de devenir le challenger no 1 pour le WWE Championship. Ce match fut remporté par Triple H. Jericho est éliminé en troisième par Jeff Hardy après un Sweet Chin Music de Michaels. Le 10 mars, lors du RAW spécial de 3 heures, il affronta une nouvelle fois Jeff Hardy, pour le titre Intercontinental que détenait son adversaire. Il réussit son Codebreaker et obtint pour la 8e fois l'Intercontinental Championship. Le 17 mars, il reçoit Big Show dans son Highlight Reel puis après des discussions, Big Show propose un match pour le titre intercontinental. Chris Jericho garde son titre par disqualification.

À Backlash 2008, il est l'arbitre spécial du match entre Shawn Michaels et Batista que Shawn Michaels remporte. À Judgment Day 2008, il perd son match contre Shawn Michaels, mais pas son titre.

Nouveau Heel Turn (2008-2010)

Le 9 juin, Chris Jericho effectue un heel turn en attaquant Shawn Michaels en l'envoyant tout droit dans l'écran de son Highlight Reel, ce qui fit perdre à Michaels un très grand pourcentage de sa vision.

À WWE Night of Champions, il perd contre Kofi Kingston pour le WWE Intercontinental Championship après interférence de Shawn Michaels. À Great American Bash 2008, il gagne contre Shawn Michaels par arrêt de l'arbitre car, après un coup de coude de Y2J et de longues minutes à être cogné, l'œil de Michaels saignait énormément .

Lord du PPV WWE Unforgiven 2008 il perd contre Shawn Michaels dans un Unsanctioned match. Lors de la même soirée, il remplace CM Punk qui avait été attaqué par Randy Orton et Priceless (Cody Rhodes, Ted Dibiase Jr et Manu) dans le Scramble match pour le World Heavyweight Championship opposant CM Punk, Batista, Rey Mysterio, Kane et JBL. Il devient le nouveau World Heavyweight Champion en effectuant le tombé sur Kane à huit secondes de la fin du Scramble Match. Lors du Raw qui se déroula le 15 septembre 2008, il conserve son titre face à CM Punk qui a eu droit à une revanche dans un match en cage. Lors du SmackDown du 3/10/08, il affronte le ECW Champion, Matt Hardy et le WWE Champion, Triple H dans un Triple Threat Champion match, match que Triple H gagne. À WWE No Mercy 2008, il conserve le World Heavyweight Championship face à Shawn Michaels dans un Ladder match. Lors de WWE Cyber Sunday 2008 il perd le World Heavyweight Championship au profit de Batista, Stone Cold Steve Austin était l'arbitre spécial. Il reprendra le titre le lendemain, lors du 800e épisode de RAW dans un Steel Cage Match.

Lors des Survivor Series 2008, il perd le World Heavyweight Championship au profit de John Cena qui est donc le nouveau champion[16]. À Armaggedon 2008, Jericho perd son match pour le World Heavyweight Championship suite au STF de John Cena. Lors du Raw du 22 décembre, il bat CM Punk lors du World Heavyweight Championship Tournament et participe au fatal 4-way match le 29 décembre pour devenir challenger numéro 1 au titre de John Cena au Royal Rumble.

Lors du Raw du 26 janvier, il bat CM Punk pour se qualifier dans l'élimination chamber du No Way Out 2009 pour le World Heavyweight Championship. Après No Way Out, Chris Jericho méprise, insulte et attaque plusieurs légendes semaines après semaines en commençant par Ricky Steamboat, Roddy Piper et Jimmy Snuka. Selon lui, ces légendes sont des hypocrites qui continuent de catcher alors qu'ils sont finis, juste pour regoûter une fois de plus à la "gloire", à l'image du film The Wrestler joué par Mickey Rourke. Lors du Raw du 30 mars, il bat Jerry "The King" Lawler par un Walls Of Jericho. Lors de Wrestlemania XXV, il bat Ricky "The Dragon" Steamboat, Jimmy "Superfly" Snuka et Roddy "Rowdy" Piper dans un match handicap elimination, après le match Y2J invite Mickey Rourke à se battre mais celui-ci lui donne un crochet du droit[17].

Départ pour SmackDown, retour à Raw et départ (2009-2010)

SmackDown, rivalité avec Rey Mysterio , WWE Unified Tag Team Championship et Tweener-Turn (2009-2010)

Lors du draft du 13 avril, Jericho est drafté à SmackDown. Après que son dernier match à Raw contre John Cena s'est soldé par un no contest, il entame une rivalité avec Rey Mysterio pour le titre intercontinental. Après une tentative ratée pour s'emparer du titre à Judgment Day, il y parvient à Extreme Rules lors d'un No Holds Barred match au terme duquel il remporte la victoire en arrachant le masque de Mysterio.

Suite à la perte de son titre lors de The Bash face à Mysterio, il remporte la même soirée les Championnats Unifiés par équipe avec Edge en battant The Colóns et The Legacy dans un Triple Threat Tag team match[18]. Suite à la blessure au tendon d'achille de son partenaire qui est forcé d'abandonner son titre, Jericho choisit un "partenaire mystère" qu'il révèle à Night of Champions, The Big Show, avec qui il continue son règne (officiellement ininterrompu)[19]. Les titre unifiés étant multi-divisionnels, ils commencent à apparaître dans les deux divisions simultanément.

Parallèlement aux défenses réussies des titres lors des shows hebdomadaires et en PPV (SummerSlam, Breaking Point, Hell in a Cell...), Jericho donne la victoire à l'équipe de SmackDown dont il est le capitaine à Bragging Rights, lui faisant remporter la coupe, et échoue dans un Triple Threat match contre The Undertaker qui inclut également Big Show pour le Championnat du Monde poids-lourds aux Survivor Series ou il s'était qualifiés en battant Kane. Au terme du plus long règne de Champions unifiés de l'histoire du titre, Jericho et Big Show perdent leurs titres à TLC:Tables, Ladders and Chairs contre D-Generation X lors d'un Tables, Ladders & Chairs tag team match. Leur alliance dure encore quelque temps (ils remportent notamment le Slammy Award 2009 de l'équipe de l'année), mais prend fin après une tentative ratée de récupérer les titres le 4 janvier 2010 (du fait de sa défaite, Jericho est interdit d'apparition à Raw).

Après avoir participé sans succès au Royal Rumble 2010 (où il finit quatrième éliminé par Edge), Jericho remporte le Championnat du Monde poids-lourds lors de Elimination Chamber lors d'un match éponyme en éliminant le dernier participant et champion en titre Undertaker grâce à l'intervention illégale de Shawn Michaels. Après une défense réussie du titre contre Edge à WrestleMania XXVI, il perd le titre à SmackDown deux jours plus tard au profit de Jack Swagger, qui avait obtenu ce match grâce à son Money in the Bank. Jericho continue ensuite sa rivalité avec Edge, qui le bat lors d'un Steel Cage match à Extreme Rules.

Raw et départ

Le 26 avril 2010, Jericho est transféré à Raw et débute peu de temps après une alliance avec The Miz, avec qui il tente de remporter une nouvelle fois les ceintures unifiées par équipe, lors d'Over the Limit contre la Hart Dynasty. Il perd ensuite contre Evan Bourne à 4-Way Finale. Lors de Money in the Bank, il participe au Money in the Bank Ladder match de Raw, mais ne le remporte pas suite à la victoire de The Miz. Le lendemain à Raw, il perd un Triple Threat Match contre Edge au profit de Randy Orton pour devenir le challenger au WWE Championship.

Il rejoint ensuite la Team WWE créée par John Cena pour affronter le clan The Nexus. Lors du match 7-on-7 Elimination Tag Team Match contre Nexus lors de SummerSlam, il est éliminé par Heath Slater mais son équipe l'emporte cependant par la victoire finale de Cena sur Wade Barrett.

Il se qualifie en battant The Great Khali au Six Pack Challenge Match pour le WWE Championship, mais perdra sa place contre John Morrison. Il la récupèrera en battant la Hart Dynasty dans un Handicap Steel Cage Match. Lors de Night of Champions, il est le premier éliminé en subissant un tombé de Randy Orton après un RKO.

Lors du main event du Raw du 27 septembre 2010, il perd par disqualification un match pour être challenger au titre de la WWE contre Randy Orton (à cause d'une intervention de Sheamus) qui lui porte après le match un Running Punt Kick. Il est alors évacué sur une civière, cette blessure scénaristique justifiant son absence lors des Raw suivants. En fait, Jericho est parti en tournée avec son groupe Fozzy. Peu de temps après, la WWE annonce officiellement son départ de la fédération.

Après de nombreuses rumeurs spéculant sur son retour, il annonce en novembre 2011 qu'il ne reviendra pas [20].

Caractéristiques au catch

Chris Jericho portant à Shawn Michaels le Walls of Jericho (Elevated Boston Crab)
Chris Jericho portant à Shawn Michaels le Walls of Jericho (Elevated Boston Crab)
 
Jericho portant le Codebreaker sur Batista.
Jericho portant le Codebreaker sur Batista.

Palmarès et accomplissements

  • Canadian Rocky Mountain Wrestling
    • 1 fois CRMW Heavyweight Championship en 1993[4]
    • 2 fois CRMW North American Tag Team Championship avec Lance Storm en 1992 et 1993[4]
  • World Wrestling Association (Mexique)
    • 1 fois WWA World Tag Team Championship avec Dandy en 1993[25]
  • Wrestle And Romance
    • 1 fois WAR International Junior Heavyweight Champion en 1995[2]
    • 1 fois WAR International Junior Heavyweight Tag Team Champion avec Gedo en 1996[33]

Il a gagné au moins un titre dans chaque fédération dans laquelle il est allé.

Récompenses de magazines

Carrière musicale

Chris Jericho en 2005
Jericho chantant pour Fozzy, en 2005
Article détaillé : Fozzy.

Jericho est dans un groupe de heavy metal appelé Fozzy. Fozzy vient d'un mot qu'a prononcé HBK lors d'un Raw.

Autres médias

  • Il a débuté sa propre émission hebdomadaire sur le satellite XM en mars 2005 appelée le Rock de Jericho, et contribue à l'émission de la culture pop Best Week Ever, and I love the 80's.
  • En mai 2006, il apparaît en tant que commentateur à l'émission 40 Greatest Metal Songs and Heavy: The Story of Metal sur VH1.
  • Le 24 juin 2006, Jericho a joué dans son premier film au canal Sci-Fi Android Apocalypse aux côtés de Joseph Lawrence.
  • Il a débuté sa carrière d'acteur dans une pièce de théâtre humoristique appelée Opening Night. Les pièces se sont déroulées au Centre des Arts de Toronto du 20 au 22 juillet 2006 à Toronto.
  • Il a fait une apparition dans l'émission téléréalité Celebrity Duets sur les ondes de la Fox. L'émission consiste à mettre en duo des artistes reconnus avec des célébrités très peu connues.
  • Au Mexique, il était surnommé « Corazón de León » (Cœur de Lion).
  • Il fit acteur dans la série Aaron Stone
  • Il a fait partie des célébrités qui participent à la saison 12 de l'émission Dancing with the Stars en 2011, où il est resté en compétition durant six semaines.

Vie privée

  • Bien qu'il soit né à Manhasset dans l'État de New York, Jericho est canadien. Il a été intronisé dans le « Canadian Wrestling Hall Of Fame » le 25 septembre 1997[réf. nécessaire].
  • Le 5 juillet 2004, Jericho a été récompensé « The Order of the Buffalo Hunt » dans une cérémonie tenue au Manitoba pour ses accomplissements dans la lutte professionnelle et pour son engagement continu à travailler auprès des enfants défavorisés. La récompense avait précédemment été donnée au pape Jean-Paul II, au maire de Chicago Richard Daley, à Desmond Tutu et à Mère Teresa[réf. nécessaire].
  • Le 1er avril 2006, l'édition du « Winnipeg Sun » écrit un poisson d'avril en disant que Jericho planifiait d'être le leader du Parti progressiste-conservateur du Canada du Manitoba.
  • Son père, Ted Irvine, est un ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH)[5].
  • Le nom d'artiste Jericho a été inspiré par un album heavy metal intitulé Walls of Jericho par le groupe allemand Helloween[réf. nécessaire].

Références

  1. a et b (en) Historique du NWA World Middleweight Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  2. a et b (en) Historique du WAR International Junior Heavyweight Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  3. a et b (en) Profil de Chris Jericho sur WWE. Consulté le 11 février 2011
  4. a, b, c et d (en) Profil de Chris Jericho sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  5. a et b (en) Bio de Chris Jericho sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  6. (en) Résultats WrestleMania 2000 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  7. (en) Résultats Royal Rumble 2001 sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  8. (en) Résultats WrestleMania X-Seven sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  9. (en) Résultats WrestleMania 18 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  10. (en) Résultats Royal Rumble 2003 sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  11. (en) Résultats WrestleMania 19 (2003) sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  12. (en) Résultats Survivor Series 2003 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  13. (en) Résultats WrestleMania 20 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  14. (en) Résultats WrestleMania 21 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  15. (en) Résultats Royal Rumble 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  16. (en) Résultats Survivor Series 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  17. (en) WWE WrestleMania 25, résultats sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 juillet 2009
  18. (en) The Bash 2009 results: Uninvited guests sur WWE. Consulté le 20 juillet 2009
  19. (en) Results: Big announcement; enormous combination sur WWE. Mis en ligne le 27 juillet 2009, consulté le 27 juillet 2009
  20. (en) Rick Rockwell, « Chris Jericho declares that he will never return to the WWE ». Consulté le 16 novembre 2011.
  21. « Numéro spécial : Prises de finition », dans Top Catch, no 2, août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454) 
  22. (en) Historique du ECW World Television Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  23. (en) [htt p://www.wrestling-titles.com/wwf/wwe-c.html Historique du WCW Cruiserweight Championship] sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  24. (en) Historique du WCW World Television Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  25. (en) Historique du WWA World Tag Team Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  26. (en) Historique du WWE World Heavyweight Championship sur WWE. Consulté le 24 août 2009
  27. (en) Historique du WWF/E Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  28. (en) Historique du WCW World Heavyweight Championship sur Wrestling Information Archive. Consulté le 24 août 2009
  29. (en) Historique du WWF/WWE Intercontinental Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  30. (en) Historique du WWF European Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  31. (en) Historique du WWF Hardcore Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  32. (en) 2008 Slammy Awards sur World Wrestling Entertainment. Consulté le 24 août 2009
  33. (en) Historique du WAR International Junior Heavyweight Tag Team Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  34. (en) Pro Wrestling Illustrated - Most Hated Wrestler of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  35. (de) PWI500: die Charts der Pro Wrestling Illustrated sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  36. (en) Liste du PWI 500 2010 sur The Internet Wrestling Database. Consulté le 1er août 2010
  37. (de) Observer: Best On Interviews sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  38. (de) Observer: Best Feud of the Year sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  39. (de) Observer: Observer: Best Worked Match Of The Year sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  40. (de) Observer: Most Underrated Wrestler sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  41. (de) Observer: Readers Most Favorite Wrestler sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009
  42. (de) Observer: Lou Thesz/Ric Flair Award (Best Performer Of The Year) sur genickbruch.com. Consulté le 24 août 2009

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chris Jericho de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chris Jericho — Jericho on his 2007 book tour. Ring name(s) Chris Jericho[1] Corazón de León[ …   Wikipedia

  • Chris Jericho — Christopher Keith Irvine Kanada Irvine 2007 …   Deutsch Wikipedia

  • Chris Jericho — …   Википедия

  • Chris Jericho & Big Show — Nombres artísticos Chris Jericho Big Show JeriShow Miembros …   Wikipedia Español

  • Chris Benoit — Nacimiento 21 de mayo de …   Wikipedia Español

  • Chris Benoit double murder and suicide — Chris Benoit double murder suicide Location Fayetteville, Georgia, United States Date June 22, 2007 – June 25 …   Wikipedia

  • Chris Candido — Chris Candito Chris Candito en 1998. Nom(s) de ring Chris Candido Skip Taille 1,73 m Poids 102 kg Naissance …   Wikipédia en Français

  • Chris Candido — Candido in 1998 Ring name(s) Skip[1] Chris Candido[1] …   Wikipedia

  • Chris Kanyon — Kanyon as WWF United States Champion and The Alliance MVP during World Wrestling Federation s Invasion storyline in 2001. Ring name(s) Chris Morgan[1 …   Wikipedia

  • Jericho (disambiguation) — Jericho is an ancient city in the West Bank, with historical and Biblical significance, particularly in regards to the Battle of Jericho.Jericho or Jerico may also refer to:Mediain television: * Jericho (US TV series), a 2006 post apocalyptic… …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.