Randy Orton


Randy Orton

Randal Keith Orton

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Randy Orton à Tribute to the Troops 2010

Données générales
Nom complet Randal Keith Orton
Nom de ring Randy Orton
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 1er avril 1980 (1980-04-01) (31 ans),
Drapeau des États-Unis Knoxville, Tennessee, États-Unis
Taille 1,95 m (6 5)[1]
Poids 107 kg (235 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par "Cowboy" Bob Orton
Carrière pro. 18 mars 2000aujourd'hui

Randal Keith Orton plus simplement connu en tant que Randy Orton, est un catcheur américain né le 1er avril 1980 à Knoxville, Tennessee[2], actuellement employé par la World Wrestling Entertainment dans la division SmackDown. Orton est un catcheur de 3e génération, après son grand-père Bob Orton, Sr. et son père le WWE Hall of Famer, "Cowboy" Bob Orton. Son oncle Barry Orton était également catcheur[3]. Il est devenu le plus jeune Champion du Monde de toute l'histoire de la WWE à seulement 24 ans. En 2010, il devient un des catcheurs les plus populaires de la fédération. Lors du SmackDown du 14 octobre 2011, Randy Orton remporte la plus grande Battle Royal de toute l'histoire de la WWE avec 41 superstars sur le ring.

Randy Orton a été trois fois Champion du Monde Poids Lourds et six fois Champion de la WWE, pour un total de neuf titres mondiaux. Il a aussi été une fois Champion Intercontinental et une fois Champion du Monde par équipe avec Edge. En 2006, il est devenu le 17e WWE Triple Crown Champion. Il est également le vainqueur du Royal Rumble 2009[4].

Sommaire

Carrière

Débuts et entraînements (2000-2001)

Avant d'entrer à la World Wrestling Entertainment, Orton a débuté la lutte en 2000 avec la MMWA-SICW à St. Louis, Missouri. Il fut entraîné par plusieurs catcheurs, comme Ron Powers, Gary Jackson, Mark Bland, Jeremy Lightfoot, Phil E. Blunt et le promoteur Tony Costa mais aussi par son père, "Cowboy" Bob Orton.

Début 2001, Orton signe un contrat avec la WWE et est envoyé à l'Ohio Valley Wrestling à Louisville, Kentucky, qui était à l'époque un club-école de la WWE, où il deviendra double OVW Hardcore Champion. Il fait officiellement ses débuts à la WWE en avril 2002. Sa première apparition à la WWE fut dans un match contre Billy Gunn, dans l'émission Sunday Night Heat.

World Wrestling Entertainment (2002-...)

Evolution et Face-Turn (2002–2004)

Article détaillé : Evolution.

Orton débute dans les programmes télévisuels de la WWE le 25 avril 2002, à l'occasion du SmackDown!, en gagnant contre Hardcore Holly. Après cette entrée comme face à SmackDown!, il a perdu mais a montré une certaine « résistance » contre The Undertaker lors du WWE Undisputed Championship, et fut alors transféré sans attendre à RAW. Pour ses débuts à RAW il a été battu par Steven Richards. Orton tourna heel mais cela prit plusieurs mois.

À son retour le 20 janvier 2003, Orton vient en aide à Triple H, Ric Flair et Batista pour battre Scott Steiner, un rival de Triple H. Triple H donnera plus tard à cette faction le nom d'Evolution. Triple H donna aussi à Randy Orton le surnom de « The Legend Killer » (le tueur de légendes) car il vaincra de nombreuses « légendes » et célébrités. Il commencera aussi à utiliser ce qui deviendra plus tard sa prise de finition, le RKO, nom tiré de ses initiales. Orton remporte aussi l'Intercontinental Championship face à Rob Van Dam à Armageddon 2003[5].

Randy Orton débuta l'année 2004 avec un feud contre Mick Foley suite au challenge lancé par Orton à Foley en décembre 2003 et la disparition de Foley en plein match. Foley reforma l'équipe Rock 'n' Sock Connection avec The Rock contre Orton, Ric Flair et Batista à WrestleMania XX dans un Handicap match où Evolution gagnera[6]. Un mois plus tard, ils se rencontrent à nouveau à Backlash dans un Hardcore match, qu'Orton gagnera aussi[7]. En juillet, à Vengeance 2004, Edge bat Orton pour l'Intercontinental Championship, mettant ainsi un terme au règne de 7 mois d'Orton[8].

Randy Orton en tant que World Heavyweight Champion

Le 26 juillet 2004, à Monday Night RAW, Orton gagne un Battle Royal à 20 en éliminant Chris Jericho pour devenir le prétendant numéro 1 au World Heavyweight Championship. Le 15 août, au SummerSlam 2004, Orton bat le champion du monde Chris Benoit par compte de 3 pour remporter son premier titre de World Heavyweight Champion, ce qui fait de lui le plus jeune champion du monde de l'histoire de la WWE à l'âge de 24 ans[9]. Au Unforgiven 2004, Randy Orton perd son titre face à Triple H[10].

Heel Turn, Carrière solo : Legend Killer (2005-2006)

Orton commença une relation avec Stacy Keibler et aura une brève feud avec Christian. Après que "Superstar" Billy Graham demande à Orton d'aller « où aucun lutteur n'est encore allé », Orton lance un challenge aux vétérans de SmackDown. Seulement 2 semaines avant WrestleMania 21, Orton endurcit son statut de « heel » en mettant K.O. Stacy Keibler avec le RKO ; mettant fin à leur relation. Orton lance un challenge aux vétérans de SmackDown!. Il attaqua d'entrée The Undertaker. Il fut vaincu par The Undertaker à WrestleMania 21[11]. Orton retourna à la WWE le 16 juin 2005, à SmackDown!, attaquant The Undertaker. Il fit son retour sur le ring le 11 août 2005, affrontant Kamala. Orton battra The Undertaker au SummerSlam 2005 avec l'aide de son père[12]. The Undertaker fit son retour, Orton devint vraiment heel quand son père commença à l'aider à gagner d'autres matchs. Après une défaite face à The Undertaker à SmackDown!, Orton et son père demandèrent un match, ils seront opposés à The Undertaker dans un handicap Casket match à No Mercy 2005 où les Orton battent The Undertaker[13]. Undertaker commença alors ses « jeux d'esprit » pour entrer dans la tête d'Orton pendant les semaines qui suivirent, pour en arriver finalement à un Hell in a Cell match entre les 2 hommes à Armageddon 2005. À l'Armageddon 2005, The Undertaker sorti vainqueur du Hell in a Cell match après avoir délivré son Tombstone Piledriver non seulement à Orton mais aussi à son père, terminant ainsi un feud de 9 mois[14].

Orton pris part au Royal Rumble 2006 match le 29 janvier 2006. Bien qu'entrant en 30e position, Orton fut éliminé par le second entrant, Rey Mysterio[15]. Lors du SmackDown! suivant, Orton poussa Mysterio à mettre son opportunité en jeu au No Way Out 2006 qui accepta. Au No Way Out, Orton bat Mysterio, gagnant le droit d'affronter le champion à WrestleMania 22[16]. Mais, lors du SmackDown! suivant, Theodore Long remit Mysterio dans le match pour le titre, changeant le match en Triple Threat match entre Orton, Mysterio et le World Heavyweight Champion Kurt Angle. Le 2 avril 2006, à WrestleMania 22, Angle perd son titre après qu'Orton est battu par Mysterio[17]. Le 4 avril 2006, la WWE suspend Orton pour 60 jours pour « conduite non-professionnelle ». Orton est de retour le 5 juin 2006, à RAW, attaquant Kurt Angle puis acceptant son « Angle's open challenge » pour un match à One Night Stand 2006. Quatre jours avant le show, à WWE vs. ECW Head to Head, Orton annonce que son contrat avec SmackDown! a expiré, et qu'il est maintenant de retour à RAW. Orton perdra face Angle à One Night Stand[18], mais gagnera la revanche à Vengeance[19]. Pendant le mois de juillet 2006, Orton aura un feud avec la légende Hulk Hogan après avoir flirté avec sa fille Brooke. Ce feud se terminera au SummerSlam 2006 où Hogan vaincra[20]. Orton aura aussi un court feud avec Carlito, qui se terminera à Unforgiven 2006 où Orton gagnera grâce à un RKO porté lorsque Carlito sauta du turnbuckle[21].

Rated-RKO succès en solo, rivalité avec DX et WWE Championship (2006-2008)

Article détaillé : Rated-RKO.
Rated-RKO (Randy Orton et Edge) en 2006.

Orton rejoindra ensuite Edge pour entamer une rivalité avec D-Generation X (Shawn Michaels et Triple H), créant ainsi Rated-RKO[22]. Rated-RKO sera la première équipe à battre DX lors du Cyber Sunday 2006[23] depuis leur réunification avant de gagner le World Tag Team Championship de Ric Flair et "Rowdy" Roddy Piper[24], faisant d'Orton le 17e Triple Crown Champion.

Il participe au Money in the Bank Ladder match à WrestleMania 23, mais il ne parvient pas à remporter le match[25]. À Judgment Day 2007, Randy Orton l'emporte contre Shawn Michaels après un coup de pied qui met KO Michaels, qui subira alors une commotion cérébrale. Orton commence une feud avec Rob Van Dam après lui avoir causé une commotion cérébrale. Ils s'affrontent dans un match civière à One Night Stand 2007 ; Van Dam gagne et Orton se venge en lui portant un DDT modifié depuis la rambarde des spectateurs : Van Dam est évacué avec une minerve[26]. Orton aura une feud avec John Cena pour son titre de champion de la WWE. Orton perd au Summerslam 2007 contre Cena[27]. Le lendemain à Raw, un match a lieu entre les deux, où Orton frappe le père de John Cena qui perd par disqualification à Unforgiven 2007 après avoir refusé d'arrêter de frapper Orton[28]. À No Mercy 2007, Cena est blessé et M McMahon offre le titre à Randy Orton car il était le prétendant à ce titre, à cette période. Triple H arrive fou de rage et McMahon lui donne un match pour le titre dans la soirée. Randy Orton va déjà perdre le titre au profit de Triple H[29]. Après l'avoir défendu contre Umaga, Mr.mcMahon lui dit qu'il va se battre une nouvelle fois contre Orton ce soir mais ça sera un Last Man Standing. En fin de combat les deux catcheurs sont sur la table des commentateurs, Triple H le prend pour le Pedigree mais Orton contre, et le RKO est porté sur le Champion qui ne se relèvera pas. Orton devient une nouvelle fois champion de la WWE. A Cyber Sunday, Shawn Michaels est élu pour affronter Randy Orton pour le titre de la WWE. Randy Orton perd par disqualification mais conserve le titre. Aux Survivor Series, il réaffronte Michaels (ce dernier n'ayant pas eu droit au Sweet Chin Music sous peine de disqualification). Shawn Michaels allait porter son Sweet Chin Music mais dut rabaisser sa jambe au dernier moment, ce qui permit à Orton de lui porter le RKO pour la victoire. Après le match, Randy Orton veut en finir avec HBK avec un kick from hell mais il est contré par un Sweet Chin Music de Shawn Michaels. Chris Jericho revient à la WWE et attaque Orton. Après quelques affrontements à Raw, les deux se rencontrent à Armageddon 2007, et Orton perd par disqualification après une intervention de JBL[30].

Randy Orton a alors une feud avec Jeff Hardy, qui convoite son titre de champion de la WWE. Orton frappe son frère et une feud commence alors. Le 7 janvier, à la Raw Roulette, Hardy bat Umaga dans un Steel Cage match, sous les yeux d'Orton. Le semaine suivante, Orton rencontre Hardy pour le titre de Champion Intercontinental. Les deux seront mis sur civière et quitteront le bâtiment. Au Royal Rumble 2008, Orton bat Hardy[31]. Le retour de John Cena au Royal Rumble et sa victoire dans ce match lui permettent de rencontrer un champion à WrestleMania 24 ; Cena gagne par disqualification dans un match à No Way Out contre Orton[32]. Les trois hommes se rencontrent à Wrestlemania 24 où ils se disputent le WWE Championship. Il remporte la victoire en conservant son titre[33]. A Backlash 2008 dans un Fatal Four Way Elimination match face à John Cena, JBL et Triple H, Cena élimine JBL sur son ST-fU mais est éliminé juste après par Orton avec son punt kick. Triple H élimine Randy Orton avec son Pedigree pour gagner le WWE Championship[34]. Orton continue sa conquête du titre. Il perd contre Triple H à Judgment Day 2008 dans un Steel Cage match et à One Night Stand 2008 dans un Last Man Standing match, mais se blesse aussi à la clavicule[35].

The Legacy (2008-2010)

Article détaillé : The Legacy.
The Legacy (Randy Orton, Cody Rhodes et Ted DiBiase en 2009.

Il revient à RAW le premier août 2008. A Unforgiven il attaque CM Punk en lui infligeant un Punt Kick, par conséquent celui-ci ne peut combattre, il est donc remplacé par Chris Jericho qui devient le nouveau champion du monde (World Heavyweight Champion)[36]. À Cyber Sunday, il était l'un des 3 participants avec Shawn Michaels et Steve Austin pour lesquels les américains doivent voter comme étant l'arbitre spécial du match Chris Jericho vs Batista pour le World Heavyweight Championship. Steve Austin a été choisi avec 74% des voix. Lors du 800th épisode de RAW du 3 novembre, Shane McMahon annonce que Orton était guéri depuis plusieurs semaines, et lui donne un match contre CM Punk, match qu'il perdra par disqualification après une intervention de Rhodes et DiBiase[37]. Lors du RAW du 17 novembre, il bat CM punk dans un Lumberjack match. Lors du Raw du 24 novembre, il met au défi Batista, qu'il n'affrontera pourtant pas dans la soirée suite à une intervention des Priceless. Cody Rhodes qui annonça à Randy Orton qu'il pouvait battre Batista se fit finalement vaincre. À Survivor Series 2008, il bat la Team Batista dans un Survivor Series Tag Team Match. Lors de l'épisode Raw du 8 décembre, il affronte dans un handicap match Batista et Triple H avec l'aide de Cody Rhodes. Ils remportent le combat. A Armageddon 2008, il perd face à Batista à la suite d'une Batista Bomb[38]. Lors du Raw du 15 décembre, avec Manu et Cody Rhodes il perd par DQ contre Batista et John Cena. Randy Orton est devenu le chef d'une équipe comprenant Ted DiBiase et Cody Rhodes, appelée "Legacy". Lors de cette édition de RAW, après la fin du match, Randy Orton parvint à porter son Kick From Hell à Batista. Lors du Monday Night Raw du 22 décembre il bat Batista par forfait (blessure).

Orton gagnant le Royal Rumble match 2009

Il remporte le Royal Rumble 2009 le 25 janvier 2009 en éliminant Triple H[4]. Lors de Wrestlemania XXV, il perd contre Triple H dans un match pour le titre de champion de la WWE[39]. Lors du Raw du 6 avril 2009, il sera engagé dans un combat contre Mr.McMahon au main event. Shane McMahon et Triple H interviendront en faveur du Chairman, mais Legacy arrivera et le clan McMahon sera malmené, jusqu'au retour surprise de Dave Batista. Lors du Raw du 20 avril 2009, il gagne contre Triple H dans un No Disqualification Match. Lors de Backlash 2009, il remporte le WWE Championship face à Triple H. Lors de Judgment Day 2009, il perd par DQ face à Batista et conserve donc son WWE Championship. Lors de Extreme Rules 2009, il perd son titre de WWE Champion face à Batista dans un Steel Cage match[40].

Lors du RAW du 15 juin, il remporte le Fatal-Four-Way match contre John Cena, Big Show et Triple H pour le WWE Championship. Il gagne donc en exécutant son RKO sur le Big Show qui venait de subir un Pedigree de Triple H et un Attitude Adjustment de la part de John Cena. Il remporte ainsi le WWE Championship. Lors du RAW du 22 juin 2009, il défend son titre de WWE Championship face à Triple H dans un Last Man Standing match ; match qui se solde par un nul vu qu'aucun des deux hommes n'a été capable de se relever au compte de 10. De ce fait, Randy Orton demeure champion. Lors de The Bash 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à Triple H dans un Three Stages of Hell match[41]. La semaine suivante, 3 catcheurs à Raw, des draftés de la ECW combattent dans un gauntlet match. Il s'avère que c'est Evan Bourne le premier qui perd suite à un RKO, ensuite c'est Jack Swagger qui fait exprès de perdre par décompte à l'extérieur après avoir porté une seule prise et ensuite Mark Henry qui gagne facilement celui-ci après un World Strongest Slam. Lors de Night of Champions 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à John Cena et Triple H dans un Triple Threat Match grâce à une intervention des autres membres de la Legacy[42]. À SummerSlam 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à John Cena[43]. À Breaking Point, il perd son titre de WWE Champion contre John Cena en étant forcé d'abandonner dans un I Quit Match, après avoir été emprisonné dans une prise de soumission de son adversaire. Lors du pay-per-view Hell in a Cell il bat John Cena et récupère le titre de Champion de la WWE dans un Hell in a Cell match. Lors de Bragging Rights, Orton perd son titre face à John Cena, il ne pourra donc plus prétendre au titre tant que Cena sera champion. Il entre ensuite en rivalité avec Kofi Kingston, qu'il bat à TLC: Tables, Ladders and Chairs (2009).

Le 4 janvier 2010 à Raw, il défait Kofi Kingston. Ce match marque la fin de leur rivalité. Le 11 janvier à Raw, il bat John Cena et Kofi Kingston dans un Triple Threat Match pour devenir aspirant n°1 au WWE Championship. Il affrontera donc Sheamus au Royal Rumble 2010 pour le WWE Championship. Au Royal Rumble, il perd contre Sheamus par disqualification après que son partenaire Cody Rhodes est venu attaquer Sheamus. Après le match il passe à tabac Rhodes, puis Ted DiBiase qui était venu séparer les deux hommes. Puis il se fit attaquer par Sheamus. Le 1er février à Raw, il bat Shawn Michaels et gagne une place pour l'Elimination Chamber match pour le WWE Championship à Elimination Chamber 2010. Il y affrontera Sheamus, John Cena, Triple H, Ted DiBiase Jr. et Kofi Kingston. Le 8 février à RAW, il perd contre Cody Rhodes après un Cross Rhodes, porté quand Orton était déconcentré par Sheamus. Après le match, Sheamus met son Bicycle Kick à Orton mais Cody vient ensuite le défendre avec une chaise. Le 15 février à Raw, il affronte Sheamus. Pendant le match, Ted DiBiase Jr. et Cody Rhodes s'approchent du ring. Il perd ce match par disqualification après que Cody Rhodes a frappé Sheamus par derrière. Après le match, il porte son RKO à Rhodes, Sheamus porte son Bicycle Kick à Ted DiBiase, et Orton un autre RKO sur Sheamus. Au Elimination Chamber 2010, il reçoit une ovation du public de sa ville natale, Saint Louis. Il est trahi et éliminé par Ted Dibiase. Cela marque très certainement la fin de The Legacy.

Face-Turn et diverses rivalités (2010-2011)

Randy Orton après son match à Wrestlemania XXVI

, le jour où il effectue son Face turn Le 22 février, à RAW, alors que la Legacy devait affronter Kofi Kingston, Evan Bourne et Yoshi Tatsu, Orton qui semblait vouloir repartir avec son gang sur de meilleures bases, a attaqué Rhodes et Dibiase et a porté un RKO sur Ted DiBiase offrant la victoire à l'équipe de Kofi Kingston et faisant ainsi un Face-turn. Puis le 1er mars, il affronte Ted DiBiase. Il gagne le match grâce à une disqualification : Cody Rhodes intervient et attaque Randy Orton mais ce dernier prend les choses en main rapidement. Il perd ensuite un Handicap Match contre Cody et Ted. Le 15 mars, Randy Orton affronte Triple H dans un Wrestlemania 25 rewind, mais se fait attaquer par Ted Dibiase & Cody Rhodes et Sheamus est aussi venu attaquer Triple H. Pendant le combat, Triple H a voulu arrêter la Legacy qui attaquait Orton. A Wrestlemania XXVI il affrontera Cody Rhodes et Ted DiBiase dans un Triple Threat Match pour élire le meilleur catcheur de la Legacy. Le 22 mars, il fait équipe avec Triple H contre Cody Rhodes, Ted DiBiase et Sheamus dans un 3-on-2 Handicap Match, mais ils perdent quand Sheamus rive les épaules de Randy Orton. A WrestleMania XXVI il gagne le Triple Threat Match face à Ted DiBiase et Cody Rhodes, c'est à ce moment-là que son Face Turn s'applique : il marque ceci par le mouvement de bras sur le coin du ring qu'il faisait étant Face. Le 12 avril à Raw, le Guest Host David Hasselhoff le désigne comme challenger n°1 pour le championnat du monde poids-lourds de Jack Swagger. La même soirée, il gagne par disqualification contre Batista suite à l'intervention de Jack Swagger qui lui porte ensuite sa Gutwrench Powerbomb. A Extreme Rules 2010 il obtient un match contre Jack Swagger pour le WWE World Heavyweight Championship, match qu'il perd mais Orton porte un RKO sur Swagger après le gong. Lors du Draft à Raw, il perd un Triple Threat match pour déterminer l'aspirant n°1 au titre de Champion de la WWE à cause d'Edge qui est venu lui porter un Spear, laissant la victoire à Batista. La semaine suivante à Raw, le 3 mai, il est invité au Cutting Edge. Après avoir exécuté un RKO sur Wayne Brady, le guest-host de la soirée, Orton reçoit une proposition de la part d'Edge visant à réunir de nouveau la team Rated-RKO que les deux lutteurs formaient dans le temps. Orton tenta un RKO sur Edge mais celui-ci fut contré et la Rated-R Superstar assena un Big boot sur la face d'Orton. Orton affirmera finalement son refus de rejoindre Edge après s'être relevé en le surprenant d'un RKO alors que ce dernier s'élançait pour son Spear. On annonce plus tard que les deux lutteurs se rencontreront dans un match à Over the Limit. Le 23 mai, à Over The Limit, le match entre Orton et Edge se termine par double décompte improvisé à l'extérieur, suite à une blessure de Randy Orton. Lors des premiers rapports, il se disait que Randy Orton s'est cassé le bras lors de son match avec Edge. Il a reçu des soins, et un second rapport de la WWE affirme qu'il s'est déplacé l'épaule, la blessure a semé la panique dans le vestiaire. La blessure a été causée par un Neck Snap mal porté, Randy Orton serait mal retombé ; il a aggravé la blessure jusqu'à disloquer son épaule en frappant le ring, préparant son fameux RKO. Lors du RAW du 24 mai 2010 on apprend qu'il est prétendant au WWE Championship de John Cena suite à un forfait de son adversaire du soir, Batista. Il affronte John Cena, Sheamus et Edge à WWE 4-Way Finale pour le WWE Championship le 20 juin 2010, match qu'il perd. Le 28 juin, à Raw, il intervient dans le ring lorsque The Nexus attaque John Cena. Il serre alors la main de John Cena. Il est ensuite annoncé participant au WWE Money In The Bank dans le Money In The Bank Ladder Match de Raw avec Edge, John Morrison, Evan Bourne, Ted DiBiase, Chris Jericho, Mark Henry et The Miz ; il manque de remporter le Ladder Match, le match s'est joué entre lui et le vainqueur, The Miz.

Randy Orton faisant face à Batista lors d'un RAW en 2008.

Suite à la défense réussie de Sheamus pour le Championnat de la WWE contre John Cena à Money in the Bank, un Triple Threat match est organisé pour déterminer le nouveau prétendant au titre comprenant Edge et Chris Jericho. Randy Orton remporte ce match, il affronte Sheamus pour le WWE Championship à SummerSlam dans un match simple qu'il gagne par disqualification et ne gagne donc pas le titre. Il est ensuite annoncé comme faisant partie du Six Pack Elimination Challenge à Night of Champions 2010 contre Sheamus, John Cena, Wade Barrett, Chris Jericho et Edge où il devient le nouveau champion de la WWE, après avoir éliminé Chris Jericho, Wade Barrett, et avoir exécuté un RKO sur Sheamus. Il défend son titre contre Sheamus lors de WWE Hell in a Cell, dans un Hell in a Cell match, puis contre Wade Barrett à WWE Bragging Rights 2010, en perdant par disqualification à cause de l'intervention de John Cena sur Wade Barrett. Suite à cela il porte son RKO à la fois sur Barrett et Cena. Lors du WWE Super Show, le 30 octobre, il bat Wade Barrett pour conserver son titre de WWE Champion. Aux Survivor Series, il doit à nouveau défendre son WWE Championship face à Wade Barrett avec pour arbitre spécial John Cena, dont le sort au sein de la WWE est décidé par l'issue du match : si Orton gagne, Cena est renvoyé, mais s'il perd le titre, Cena est libéré de The Nexus. Orton conserve son titre, John Cena est donc viré. Lors du Raw suivant les Survivor Series, alors qu'il s'apprête à combattre à nouveau face à Wade Barrett, juste avant le match, il se fait attaquer par la Nexus, il est alors blessé au genou par Husky Harris. Il affronte quand même Wade Barrett pour le titre dans un match qui se termine par une victoire de Randy Orton suite à une intervention de John Cena qui a porté un Attitude Ajustement sur le leader de la Nexus. The Miz viens alors encaisser son contrat remporté au Money in the Bank, Randy Orton s'incline. Lors de WWE TLC (2010), il affronte The Miz dans un Tables Match et perd à cause de l'intervention d'Alex Riley. Lors du Raw du 3 janvier, il bat Sheamus et Wade Barrett dans un Triple Threat Steel Cage Match pour devenir prétendant n°1 au titre du Miz au Royal Rumble. Lors du Royal Rumble 2011, il ne remporte pas le titre contre The Miz à cause des interventions d'Alex Riley et de la New Nexus. Lors d'Elimination Chamber 2011, il perd au profit de John Cena dans un Elimination Chamber Match qui comprenait aussi King Sheamus, John Morrison, CM Punk et R-Truth. Le lendemain à RAW, le Manager Général Anonyme organise alors une sorte de tournoi, dans lequel il doit affronter un membre de la Nexus par semaine, et ceux qui perdent sont bannis du ring du match entre CM Punk et Randy Orton lors de Wrestlemania XXVII. Lors des épisodes de Raw successifs, Orton élimine ainsi successivement Husky Harris, Michael McGillicutty, David Otunga et Mason Ryan, en s'assurant qu'ils ne reviendront pas en leur portant un Punt Kick après chaque victoire. Tous les membres de la Nexus sont alors écartés du ring. Lors de Wrestlemania XXVII, il bat CM Punk. Lors du Raw du 11 avril, il participe au Gauntlet Match pour devenir prétendant au WWE Championship, mais perd contre Dolph Ziggler suite à une intervention des membres de Nexus.

SmackDown,World Heavyweight Champion (2011-...)

Le 24 avril 2011, lors du draft annuel de la WWE, suite à la victoire de Kofi Kingston sur Sheamus, il fut drafté à SmackDown. Lors de cette même soirée, il bat Dolph Ziggler pour que SmackDown ait deux drafts (Mark Henry et Sin Cara). Lors d'Extreme Rules 2011, il bat CM Punk dans un Last Man Standing Match.

Le 6 mai, pour son premier match officiel à SmackDown, il remporte le World Heavyweight Championship pour la seconde fois face à Christian. Il l'affronte dans son match revanche à Over The Limit pour le titre, qu'il remporte. Une rivalité croisée entre lui, Christian et Sheamus commence.

Lors du SmackDown du 3 juin, il bat Sheamus et conserve son titre avec Christian comme arbitre spécial, mais avant de prendre la ceinture Christian l'attaque et vole le titre. Lors du SmackDown du 10 juin, il perd un No Disqualification Match face à Sheamus, où le World Heavyweight Championship n'était pas en jeu. Après le match, Orton et son adversaire se font attaquer par Christian. Il conserve son titre contre Christian à Capitol Punishment. Il perd son titre contre Christian à Money in the Bank dans un match où Christian serait déclaré champion si Orton perdait par disqualification ou si l'arbitre faisait une erreur d'arbitrage. Il perd le titre par disqualification en frappant Christian dans les parties intimes après avoir reçu un crachat à la figure. Après le match, il détruit Christian à l'extérieur du ring avant de lui porter deux RKO sur la table des commentateurs espagnols. Il affronte Christian dans un No Holds Barred Match à SummerSlam (2011) où il le bat et remporte le titre après un RKO sur les escaliers.

Il bat Christian et conserve son titre lors du SuperSmackDown du 30 août dans un Steel Cage Match. A la fin du match, Mark Henry, le nouveau challenger rentre dans la cage et le passe à tabac avant de lui porter son World's Strongest Slam et de brandir la ceinture au-dessus de lui. Il perd son titre à Night of Champions (2011) face à Mark Henry. La semaine suivante à SmackDown, il perd contre Cody Rhodes par disqualification après l'avoir frappé avec son masque, il continua ensuite à le frapper jusqu'à le faire saigner. Il affronte et perd contre Mark Henry lors d'Hell in a Cell (2011) pour le titre dans un Hell in a Cell Match[44].

Depuis qu'il a violemment attaqué Cody Rhodes, ce dernier s'en prend à lui à la fin de ces matchs. Lors du SmackDown du 14 octobre, il gagne une Battle Royal lui permettant d'affronter le champion de son choix dans un match pour son titre[45], il choisit d'affronter Mark Henry mais perd par DQ après que Cody Rhodes est venu l'attaquer, après le match, lui et le Big Show s'en prennent au deux heels[46]. Il bat Cody Rhodes à Vengeance (2011) dans un match simple. Le 24 octobre il fait équipe avec sheamus et ils battent christian et cody rhodes. Le 28 octobre a smackdown il bat dolph ziggler. Lors du Smackdown du 4 novembre, il bat Cody Rhodes dans un Street Fight Match.

Vie privée et Autres Médias

  • Il réside aujourd'hui à Saint-Louis, Missouri.
  • Orton a été engagé dans les marines (United States Marine Corps). Il s'est fait tatouer l'acronyme USMC sur son bras gauche. Il a été déchargé de ses fonctions pour abandon d'un devoir à deux reprises et désobéissance à l'ordre d'un commandant. Le soldat de première classe Orton a été jugé et reconnu coupable devant un tribunal martial exceptionnel et a été incarcéré en prison militaire pour 38 jours.
  • Randy Orton a une fille, Alanna Marie Orton, née le 12 juillet 2008 dont le parrain est Paul Levesque.
  • En 2011, Orton joue un rôle dans le film That's What I Am aux côtés de Ed Harris, Amy Madigan et Molly Parker, le film est une comédie écrit et réalisé par Michael Pavone.

Records et Anecdotes

  • A Summerslam 2004, Randy Orton est devenu le plus jeune World Heavyweight Champion de l'histoire de la WWE a seulement 24 ans.
  • Lors du SmackDown du 14 octobre, Randy orton remporte la plus grande Battle Royal de l'histoire de la WWE à 41 superstars.
  • Randy Orton est le seul catcheur de l'histoire a être passé du Catcheur le plus haï en 2009 au Catcheur le plus populaire en 2010 en l'espace d'un an.

Caractéristiques au catch

Randy Orton exécutant le RKO sur The Miz.
Randy Orton faisant un Wrenching chinlock à John Cena.
Randy Orton durant son match face à John Cena à Hell In A Cell 2009.
Randy Orton étant prêt à lancer son RKO.
  • Surnoms
    • The Legend Killer
    • The Viper
    • The Apex Predator
  • Musiques d'entrées
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Line in the Sand (avec Evolution) Motörhead 2003-2004 WWE
This Fire Burns (1 fois)[50] Killswitch Engage 2006 WWE
Burn in My Light Mercy Drive 2004-2008 WWE
Voices Rev Theory 2008-... WWE

Palmarès et accomplissements

Orton en tant que WWE Champion.

Classements de magazines

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 217 en augmentation 33 en diminution 63 en augmentation 5 en diminution 29 en diminution 30 en augmentation 15 en augmentation 1 en diminution 5 en augmentation 4 en augmentation 2
Référence [52] [53] [54] [55] [56] [57] [58] [59] [60] [61] [62]

Notes et références

  1. a et b (en)Profil de Randy Orton, WWE. Consulté le 3 novembre 2011
  2. (en) Profil de Randy Orton sur le site Online world of wrestling
  3. (en) Bio de Randy Orton sur SLAM! Wrestling. Consulté le 18 août 2009
  4. a, b et c (en) Résultats Royal Rumble 2009 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 9 juin 2009
  5. (en) Résultats Armageddon 2003 sur Online World of Wrestling. Consulté le 1er août 2009
  6. (en) Résultats WrestleMania 20 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  7. (en) Résultats Backlash 2004 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  8. (en) Résultats Vengeance 2004 sur Online World of Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  9. (en) Résultats SummerSlam 2004 sur Online World of Wrestling. Consulté le 14 juin 2009
  10. (en) Résultats Unforgiven 2004 sur Online World of Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  11. (en) Résultats WrestleMania 21 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  12. (en) Résultats SummerSlam 2005 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 14 juin 2009
  13. (en) Résultats No Mercy 2005 sur Online World of Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  14. (en) Résultats Armageddon 2005 sur Online World of Wrestling. Consulté le 1er août 2009
  15. (en) Résultats Royal Rumble 2006 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  16. (en) Résultats No Way Out 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 15 juin 2009
  17. (en) Résultats WrestleMania 22 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  18. (en) Résultats One Night Stand 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 20 juin 2009
  19. (en) Résultats Vengeance 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  20. (en) Résultats SummerSlam 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 14 juin 2009
  21. (en) Résultats Unforgiven 2006 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  22. (en) Profil de Rated-RKO sur Online World of Wrestling. Consulté le 17 août 2009
  23. (en) Résultats Cyber Sunday 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  24. a et b (en) Résultats RAW, 13 novembre 2006 sur Online World of Wrestling. Consulté le 17 août 2009
  25. (en) Résultats Wrestlemania 23 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  26. (en) Résultats One Night Stand 2007 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 20 juin 2009
  27. (en) Résultats SummerSlam 2007 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 14 juin 2009
  28. (en) Résultats Unforgiven 2007 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  29. (en) Résultats No Mercy 2007 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 2 août 2009
  30. (en) Résultats Armageddon 2007 sur Online World of Wrestling. Consulté le 1er août 2009
  31. (en) Résultats Royal Rumble 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  32. (en) Résultats No Way Out 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  33. (en) Résultats WrestleMania XXIV sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  34. (en) Résultats Backlash 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 21 juillet 2009
  35. (en) Résultats One Night Stand 2008 sur Online World of Wrestling. Consulté le 20 juin 2009
  36. (en) Résultats Unforgiven 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 23 juillet 2009
  37. (en) Résultats du 800e épisode de RAW, 3 novembre 2008 sur Online World of Wrestling. Consulté le 26 juillet 2009
  38. (en) Résultats Armageddon 2008 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  39. (en) Résultats Wrestlemania XXV sur SLAM! Wrestling. Consulté le 9 juin 2009
  40. (en) Résultats Extreme Rules 2009 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  41. (en) Résultats The Bash 2009 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 25 juillet 2009
  42. (en) Résultats Night of Champions 2009 sur SLAM! Wrestling. Mis en ligne le 26 juillet 2009, consulté le 28 juillet 2009
  43. (en) Results: Viper's winning hiss-trionics sur WWE. Consulté le 24 août 2009
  44. http://www.wwe.com/shows/hellinacell/2011/henry-orton-hell-in-a-cell
  45. http://www.wwe.com/shows/smackdown/2011-10-14/results#Orton reigned supreme in the biggest Battle Royal ever
  46. http://www.wwe.com/shows/smackdown/2011-10-14/results
  47. « Numéro spécial : Prises de finition », dans Top Catch, no 2, août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454) 
  48. Le nom de cette prise de finition vient des initiales de son nom, Randal Keith Orton.
  49. [1]Randy Orton delivers a RKO and a punt kick to Chris Jericho
  50. Entrée de Randy Orton sur This Fire Burns de Killswitch Engage
  51. (en) OVW Hardcore Title sur Wrestling-Titles. Consulté le 18 août 2009
  52. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001, Internet Wrestling Database
  53. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002, Internet Wrestling Database
  54. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003, Internet Wrestling Database
  55. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004, Internet Wrestling Database
  56. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005, Internet Wrestling Database
  57. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006, Internet Wrestling Database
  58. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007, Internet Wrestling Database
  59. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008, Internet Wrestling Database
  60. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009, Internet Wrestling Database
  61. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010, Internet Wrestling Database
  62. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011, Internet Wrestling Database
  63. (en) Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Rookie of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 9 juin 2009
  64. (en) Pro Wrestling Illustrated - Most Improved Wrestler of the Year (1978-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  65. (en) Pro Wrestling Illustrated - Most Hated Wrestler of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  66. PWI Achievement Awards: Comeback, Pro Wrestling Illustrated, 2011-01-06. Consulté le 2011-01-07

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Randy Orton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Randy Orton — at WWE Tribute to the Troops in 2010 …   Wikipedia

  • Randy Orton — [1 …   Wikipedia Español

  • Randy Orton — Randal Keith Orton Vereinigte Staaten …   Deutsch Wikipedia

  • Randy Orton (Randal Orton) — Randy Orton Randy Orton …   Wikipédia en Français

  • Randy Savage — in 1986 Ring name(s) Randy Poffo[1] Randy Savage[1] …   Wikipedia

  • Orton — can refer to more than one place/person: Contents 1 Places 2 People 3 Other 4 …   Wikipedia

  • Orton — ist der Familienname folgender Personen: Beth Orton (* 1970), englische Musikerin Bill Orton (1948–2009), US amerikanischer Politiker Bob Orton senior (1929–2006), US amerikanischer Wrestler Cowboy Bob Orton (* 1950), US amerikanischer Wrestler,… …   Deutsch Wikipedia

  • Randy Savage — Pour les articles homonymes, voir Savage. Randall Mario Poffo Randy Savage en 1986. Nom(s) de ring The Destroyer The Executioner The Spider Th …   Wikipédia en Français

  • Randy — The English given name Randy, which derives from the names Randall, Randolph or sometimes Andrew, is used primarily in the United States, Canada and Australia. It is less commonly used as a female given name, as a shortened form of Miranda. In… …   Wikipedia

  • Randy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Randy est un prénom, d origine anglo saxonne. Hommes ayant Randy pour prénom Randy Brecker, trompettiste américain, Randy Couture, champion de combat… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.