Club Dorothee


Club Dorothee

Club Dorothée

Club Dorothée
Genre Émission jeunesse
Créé par Jean-Luc Azoulay
Réalisé par Georges Barrier
Pat Le Guen
Laurent Perriot
Jacques Samyn
Jean Pierre Spiero
Écrit par Jean-Luc Azoulay
Présenté par Dorothée
Ariane
Corbier
Jacky
Patrick Simpson-Jones
Éric Galliano
Compositeur(s) de la musique Gérard Salesses
Pays France France
Langue(s) Français
Nombre de saisons 10
Production
Lieu(x) de tournage La Plaine Saint-Denis
Durée Variable
Société(s) de production AB Productions
Distributeur AB International Distribution
Diffusion
Diffusé sur TF1
Format d’image 4/3
Format audio Mono
Date de première diffusion 2 septembre 1987
Date de dernière diffusion 30 août 1997
Public conseillé Tous public
Chronologie
Vitamine
TF! Jeunesse
Liens externes
Club Dorothée sur IMDb

Le Club Dorothée était une émission de télévision pour la jeunesse diffusée sur TF1 du 2 septembre 1987 au 30 août 1997.

Sommaire

Historique

La première émission du Club Dorothée a lieu le 2 septembre 1987, consécutivement à la privatisation de la chaîne TF1. L'émission du mercredi matin s'appelle Dorothée Matin, celle du mercredi après-midi, le Club Dorothée et celle du dimanche, Dorothée dimanche. À partir de septembre 1988, toutes les émissions sont regroupées sous l'appellation Club Dorothée. Rapidement, TF1 rallonge le temps d'antenne de Dorothée, qui ira jusqu'à monopoliser prés d'une trentaine d'heures de programmes hebdomadaire.

Produite par AB Productions, l'émission était centrée autour de l'animatrice vedette Dorothée. L'ancienne présentatrice de Récré A2 est nommée Directrice de l'Unité des programmes Jeunesse de TF1, fonction qu'elle exercera pendant 10 ans. Le Club Dorothée devient une institution, un phénomène de société, un ovni dans la paysage audiovisuel français, réalisant des scores d'audience historiques. L'émission était également l'occasion pour Dorothée d'assurer la promotion de ses chansons, albums et spectacles.

Elle était accompagnée de ses anciens co-animateurs de Récré A2 : Ariane, Corbier, Patrick, ainsi que Jacky. Un orchestre accompagnait Dorothée lors de l'émission du mercredi après-midi : les Musclés, qui sortiront plusieurs albums et tourneront une sitcom.

L'émission était réalisée à ses débuts par Robert Réa puis par Pat Le Guen, Jacques Samyn, Georges Barrier, Jean Pierre Spiero et Laurent Perriot. Elle était écrite par Jean-François Porry.

Au départ, les programmes du Club Dorothée sont essentiellement composés de rediffusions, mais, rapidement, et au fil des saisons, AB Productions achète et diffuse les meilleurs dessins animés japonais ou européens qui contribuent largement au triomphe de l'émission. Les succès sont nombreux : Dragon Ball, Juliette je t'aime, Les chevaliers du Zodiaque, Ranma 1/2, L'école des champions, Georgie, Nicky Larson, Sailor Moon, Le college fou, fou, fou, Bioman et beaucoup d'autres. Dès le début, AB Productions produit sa première sitcom : Pas de pitié pour les croissants, une émission délirante composée de mini-sketchs joués par les membres du Club Dorothée, avec le plus souvent un invité et diffusée tous les dimanches matins.

L'émission développe fortement son audience en diffusant de nombreuses séries japonaises (anime et tokusatsu), qui feront plus tard l'objet de critiques de la part de Télérama ou Libération mais aussi de journaux populaires, jugeant ces séries niaises ou trop violentes. Dorothée sera pourtant à l'origine de la création de nombreux dessin animés français de qualité, mais dont Télérama et Libération se sont bien gardés de parler, comme Sophie et Virginie, Les jumeaux du bout du monde mais aussi Les Misérables de Victor Hugo et quelques œuvres de La Comtesse de Ségur qu'elle adapte également en dessin animés. À partir de 1989, AB Productions se lance dans la production de sitcoms à succès telles que Salut les Musclés (1989), Premiers baisers (1991), Hélène et les Garçons (1992), Le miel et les abeilles (1992) ou Les Filles d'à côté (1993).

Des émissions annexes au Club Dorothée sont également lancées :

  • Jacky Show : émission musicale, présentée par Jacky, de 1987 à 1995.
  • Terre Attention Danger : émission animalière, présentée par Dorothée et Michel Klein, de 1991 à 1995.
  • Club Mini : émission pour les touts petits, présentée par Ariane et Jacky, de 1989 à 1997.
  • Club Sciences : émission scientifique présenté par Dorothée et Michel Chevalet, de 1991 à 1993.
  • Club Plus : Dorothée interviewait un chanteur, accompagnée d'un animateur radio, 1991/1992.
  • Le Noël de l'amitié : émission caritative événementielle, présentée par Dorothée et son équipe, 6 éditions de 1990 à 1995.
  • Des millions de copains : émission caritative, présentée par Dorothée, de janvier 1993 à fin 1996.
  • Dorothée Show : 6 grandes émissions en prime-time, entre 1987 et 1994.

Beaucoup de jeux venaient ponctuer régulièrement l'émission. Parmi les plus marquants : Le jeu de l'ABC, Le bon numéro, « Allô à l'huile », le jeu des génies, le « Tu chantes, tu gagnes », le Zigouigoui, le « Splitch splatch splotch vlan », « Le Jacky Seau », « Le face à face », « Le trésor dans la ville », « Chacun sa chance », le jeu des parents, etc. De grandes cérémonies et concours étaient organisé comme les « Clubs d'or », le grand jeu des supers chansons de Dorothée, « Vous êtes géniaux » ou encore « Les héros dans la ville ». Les enfants pouvaient ainsi remporter de nombreux cadeaux présentés par le célèbre Monsieur Cadeau, la « voix » du « Club Dorothée ».

Dorothée à également mit en place plusieurs rubriques divertissantes et éducatives, présentées par de grandes personnalités comme Les animaux du Docteur Michel Klein, Les dessins de Lionel Gédébé, La science par Michel Chevalet, L'horoscope de Madame Soleil, La magie de Gérard Majax, Les gadgets de Patrick Simpson-Jones, Les livres et la bande dessinée par Dorothée, Les jeux vidéo par Cyril Drevet, et même Patrick Poivre D'Arvor viendra parler d'astronomie et d'espace dans l'émission du mercredi matin en 1988. Sans oublier les nombreuses opérations humanitaires comme On pense à toi et Le Noël de l'amitié.

Le Club Dorothée était aussi une émission de variété, qui recevait chaque mercredi de grands artistes et tous les tubes de l'époque. L'émission servait également de tremplin médiatique à de nombreux comédiens de sitcoms AB, désireux de se lancer dans la chanson comme Hélène Rollès, Christophe Rippert, Manuela Lopez, Sébastien Roch, Julie Caignault, Les Jumelles, Anthony Dupray, Babsi ou Mallaury Nataf. Mais aussi des artistes déjà confirmés comme Emmanuelle Mottaz, Bernard Minet, Les Musclés, Jeanne Mas, Dave, Chantal Goya et Carlos. Toute cette joyeuse bande de chanteurs finira par monopoliser les plages « variétés » du « Club Dorothée » à partir de 1992.

Régulièrement, l'émission quittait les fameux Studios de La Plaine St Denis à Paris pour voyager à travers le monde. C'est ainsi qu'à chaque vacances scolaires, Dorothée et son équipe faisaient découvrir aux jeunes téléspectateurs la beauté, les particularités, l'histoire et la culture de nombreux pays ou villes du monde (Italie, Canada, Chine, Grèce, Angleterre, Turquie, Israël, États-Unis, Égypte, Maroc, Russie, Japon, DOM-TOM, Tunisie, etc.). L'occasion pour la bande de vivre de grandes aventures et péripéties.

En mai et juin 1995, le Club Dorothée du mercredi après-midi change de formule et devient le Super Club Dorothée : l'émission est 100 % musicale et 100 % live. Le rock'n'roll y a une place importante, Dorothée et les chanteurs issus des séries d'AB Productions chantent en live et s'amusent en duo ou trio. Même si le temps d'antenne est passé de 3 heures à 40 minutes, c'est une émission rythmée et survoltée que Dorothée présente en cette fin de saison 1995. À la rentrée de septembre, le Club Dorothée du mercredi après-midi reprend son concept initial et son temps d'antenne habituel. Puis, lors du lancement de la dernière saison, de septembre à décembre 1996, une nouvelle formule voit le jour avec notamment Dorothée toute seule à la présentation de son show des mercredis après-midi. La programmation cyber et musicale est axée sur les artistes dance et les boys-bands, ainsi que Dorothée elle-même pour la promotion de son dernier album Toutes les chansons du monde. Après 9 saisons et une certaine lassitude perceptible, Dorothée modernise son émission et renouvelle son concept avec réussite. C'est à cette période que l'animatrice recrute dans son équipe son ancien concurrent aux émissions jeunesse, Eric Galliano. Le dynamique animateur trentenaire amène un peu de folie, de fraîcheur et de modernité à la dernière saison du Club Dorothée, dont l'usure commence à poindre.

Au printemps 1997, TF1 annonce l'arrêt du Club Dorothée : AB Productions vient de lancer son bouquet satellite et fait donc concurrence à TPS. TF1 ne souhaite pas travailler avec son nouvel adversaire. Après 10 ans d'antenne et malgré une audience toujours en tête, le Club Dorothée se termine le 29 août 1997 avec des souvenirs forts et en ayant marqué à jamais l'histoire de la télévision. À la rentrée 1997, TF1 lance sa nouvelle émission : un enchaînement de dessins animés sans présentateurs.

Les animateurs

Il débute en tant qu'attaché de presse de Serge Gainsbourg, dans les années 1970 et dont il restera longtemps un proche collaborateur. Passionné de Rock, il devient journaliste au magazine Rock' n' Folk, puis se fait connaître à la télé sur Antenne 2, en présentant aux côtés d’Antoine Decaunes, plusieurs émissions cultes comme Chorus et Les Enfants du Rock. En 1982, il s'émancipe avec l'émission mythique Platine 45, qui sera un grand succès jusqu'en 1986 et qui lui permettra de recevoir les plus prestigieux artistes français du rock et de la variété, mais aussi du cinéma. Il rejoint l'équipe de Récré A2 en 1982 et le duo qu'il forme avec Dorothée devient extrêmement populaire, au point que le tandem enregistre, en duo, la chanson Toi et moi, vous et nous parut en 1986. Jacky sortira d'ailleurs quelques 45 tours dans les années 1980 : le tube Tétéou en duo avec la chanteuse Lio (1985), Le parleur des haut-parleurs (1986), Tout augmente sauf l'amour (1987), Rêverie d'un promeneur solitaire... (1989), etc. Il se fait même écrire des chansons par Etienne Daho, Alain Chamfort et Jacques Lanzmann et se fait photographié par les prestigieux artistes graphiques Pierre & Gilles. Il devient également animateur radio en 1984 sur Europe 1, puis Skyrock. Jacky est alors au sommet de sa popularité, devenu, à la fois, une star du petit écran et une référence branché des émissions de rock. Il est le premier à quitter la grande famille de Récré A2 en juin 1986 pour présenter sur TF1, l'émission jeunesse Vitamine. À la rentrée 1987, une nouvelle aventure commence, celle du Club Dorothée. Pendant 10 ans, Jacky (au même titre que les 4 autres animateurs), sera omniprésent sur la grille de TF1. Incontestablement le plus populaire des 3 garçons, Jacky sera aussi le plus fidèle à Dorothée. Maladroit, drôle, pertinent, loufoque ; la personnalité énergique et les nombreuses gaffes ou maladresses de ce doux-dingue feront la joie de ses partenaires et du public. L'animateur montre une facette plus tendre de sa personnalité en présentant également le Club Mini avec Ariane, une émission pour les touts petits. De 1987 à 1991, Jacky et Patrick Simpson-Jones incarnent les célèbres Marotte et Charlie dans Pas de pitié pour les croissants, le duo tournera même une sitcom en 1990. Mais Jacky n'a pas oublié pour autant son passé d'animateur d'émissions musicales et AB Productions lui crée, sur mesure, sa propre émission de variété : Le Jacky Show, qui apparaît sur TF1 dès septembre 1987, chaque mercredi à 17 h 30, puis le samedi matin vers 10 h. L'émission est même parodiée quelques mois avec le Jacko Shiw, présenté par une marionnette de Jacky. L'animateur reçoit les plus grandes stars de l'époque pendant 8 ans, avec un gros succès d'audience. Depuis l'interruption du Club Dorothée en 1997, Jacky n'a, quasiment, jamais cessé de faire de la télé. On a put le voir sur les chaînes câblées TFJ, AB1, MCM, NT1 et sur IDF1 depuis 2008 où il anime de nombreuses émissions aux côtés de Dorothée et Ariane mais aussi le déjà cultissime JJDA, un journal média décalé, drôle et surréaliste.

Elle commence sa carrière, sur les planches, en tant que comédienne de théâtre, dans des pièces de Jean Anouilh ou Dan Greenburg. C'est en 1980 qu'elle est recrutée par Jacqueline Joubert pour remplacer au pied levé Dorothée dans Récré A2, coincée sur le tournage du film Pile ou face. Elle devient alors une animatrice récurrente de Récré A2, participant régulièrement à différentes rubriques comme Disco Puce ou Les Dramatiques. Entre 1983 et 1985, elle interprète déjà quelques génériques de dessins animés marquants : Yakari, Mon ami Woody, etc. Elle fait un rapide passage par le cinéma en 1981 dans Les Surdoués de la première compagnie où elle a pour partenaires Darry Cowl et Florent Pagny. En 1987, sa carrière prend de l'ampleur grâce à la présentation du Club Dorothée sur TF1, dont elle deviendra une figure emblématique. Durant 10 ans, Ariane sera la bonne copine, la joyeuse comparse de Dorothée, sachant parfaitement la seconder. Professionnelle, fraîche, dynamique, pétillante et piquante, la jolie brune au fort caractère excelle dans son rôle de « bras droit » de Dorothée et impose sa personnalité détonante avec panache, tout en sachant s'effacer quand il le faut. Ariane présentera également sa propre émission, en duo avec Jacky. Il s'agit du Club Mini, un rendez-vous matinal pour les touts petits. Dans les années « Club Dorothée », la fiancée de Rémy (un des célèbres Musclés), continuera d'enregistrer quelques génériques de dessin animés, notamment Les Bisounours (1987), Le Prince Hercule (1990) et surtout les génériques devenus cultes de Dragon Ball (1988) et Dragon Ball Z (1990) qui seront des succès. À partir de 1993, elle commence à effectuer un nouveau travail au sein d’AB Productions, un travail de l'ombre, celui de Directrice et Productrice Artistique. D'abord dans la musique avec le lancement du jeune chanteur Anthony Dupray, dont Ariane va s'occuper avec conviction. Pour l'occasion, elle devient même auteur de chansons, puisqu'elle écrit de nombreux titres (en collaboration avec Rémy Sarrazin) sur les 2 albums de son poulain. À partir de 1996, c'est dans la comédie qu'elle va désormais exercer ses nouvelles responsabilités, en s'occupant activement de la création de nouvelles sitcoms AB, 2 échecs : L'école des passions (1996) et Studio des artistes (1997), et 2 réussites : 2be3: Pour être libre qui cartonne en 1997 et Les vacances de l'amour. Depuis l'arrêt du Club Dorothée, Ariane poursuit ses activités de productrice artistique chez JLA Productions avec de nombreuses séries télé (Quai numéro un, Le Groupe, SOS 18, Baie des flamboyants, etc.). Elle retrouve les plateaux de télévision en 2008 sur IDF1, aux côtés de Dorothée et Jacky dans diverses émissions et dans Le Grand Amour qu'elle présente seule.

Pour lui, tout commence dans les années 1960. C'est en tant que chanteur qu'il débute, dans les cabarets, avec notamment 2 spectacles : Gouate & Mallat en 1962 et Ne nous flashons pas en 1966. Repéré par Jean Pierre Elkabach, il intègre France Inter en 1967. L'année suivante il publie son 1er album. Ce gauchiste anarchiste convaincu et poète contestataire, partira même en tournée aux côtés de Maxime Leforestier et Georges Moustaki dans les usines en grève. Il enchaîne avec plusieurs tournées aux côtés d'Alain Barrière, Michel Sardou ou encore Serge Lama. En 1970, sa rencontre importante avec Jean Louis Foulquier, le créateur des Francofolies de La Rochelle lui permettra de se lancer dans une brillante carrière de chansonnier. L'artiste se produit, dés 1970, et jusqu'en 1987, dans une multitude de cabarets parisiens mythiques. Dans les années 1970, François Corbier participe également a différentes émissions de radio sur France Inter, Europe 1 ou RTL et, déjà, à la télévision sur FR3. En 1982, enfin, Jacqueline Joubert le repère lors d'une représentation au Caveau de la République car « il fait rire les enfants » explique-t-elle. Commence alors le début de sa longue carrière médiatique. Il intègre Récré A2 de façon remarquée en 1982 et devient un personnage incontournable de l'émission. Son rôle est celui du chansonnier pour enfants. Il se lance, notamment, le défi, chaque mercredi matin, aux côtés de Dorothée, de composer une chanson, en direct, à partir de quelques mots choisis par un jeune téléspectateur, sa guitare en bandoulière. Alors qu'en 1984 son 45 tours Nous les mille-pattes passe inaperçu, la popularité de Corbier explose en 1986 grâce à son tube Le nez de Dorothée, une chanson culte, pertinente et drôle, gentiment moqueuse. En 1987, le plus célèbre barbu de la télé décide, lui aussi, de quitter le confortable Récré A2 pour le défi du Club Dorothée sur TF1. Le succès est immédiat, sa notoriété décuplée. Tendre, sensible et posé, mais aussi grincheux, vif et drôle ; son humour décalé, sa poésie, sa verve et son tempérament feront de lui un des personnages les plus attachants de la bande. Parallèlement à la télé, Corbier enregistre plusieurs chansons lors de ses 10 ans sur TF1, notamment : Sans ma barbe qui sera un tube en 1987/1988, mais aussi Bienvenue aux nouveaux (1988), C'est d'la faute à Pat Le guen (1991) et La danse des p'tits cochons (1992) qui seront des échecs. Seul Laissez les mamies faire qui sort en 1995 deviendra un succès populaire. Après 9 années de service, Corbier choisit de quitter le Club Dorothée en octobre 1996. Il reviendra néanmoins présenter les dernières vacances de l'émission pendant l'été 1997. Depuis, François Corbier a abandonné la télévision et renoué avec son passé de « chansonnier pour adultes » en enregistrant de nouveaux albums : Carnet mondain (2001), Toi, ma guitare et moi (2003), Tout pour être heureux (2005) et Presque parfait (2009). Il se produit régulièrement sur scène à Paris et en tournée en France et à l'étranger.

Journaliste sportif de formation, cet anglais d'origine fera ses premières armes dans la presse sportive. Sa carrière télé est lancé en 1977 lorsqu'il devient le premier speaker de la télévision française. Il officie sur Antenne 2Jacqueline Joubert le remarque et lui propose de faire partie de la toute première équipe de Récré A2, dés le lancement de l'émission à la rentrée 1978. Il devient dés lors, un ami proche de Dorothée et son rôle de « grand frère » plaît au jeune public. Il interprète quelques génériques de dessin animés et séries télé comme Zeltron (1979) ou San Ku Kai (1980). Mais malgré le succès de Récré A2 Patrick quitte rapidement l'émission pour tenter de nouvelles expériences. Tout en poursuivant son activité de speaker sur Antenne 2, il devient le joker attitré de certains animateurs de la chaîne. Il remplace fréquemment William Leymergie à la présentation de Télématin dés l'été 1985, mais aussi Patrice Laffont dans le jeu Des chiffres et des lettres. Ami de William Leymergie, Patrick deviendra, également, un chroniqueur régulier de Télématin lors des 2 premières saisons. Parallèlement à la télé, il continu d'enregistrer des chansons chez AB Disques, dans un répertoire pour adulte, mais ni Bonsoir Madame (1983), ni Les mots gentils (1984) ne rencontreront le succès. En 1987, il dit oui à Dorothée et TF1 pour devenir l'un des animateurs stars du Club Dorothée et renoue ainsi avec les émissions jeunesse et le succès. Il y présente notamment une rubrique sur les gadgets insolites et une autre sur le sport. Patrick devient un élément fort de la bande, à la fois gentleman, sportif et blagueur, le « grand frère » un peu distrait et dissipé était souvent à l'origine de mémorables fou rires. Aimé des enfants, le charmeur anglais l'était aussi des mamans. D'ailleurs il tente une dernière fois sa chance dans la chanson pour adulte en sortant le 45 tours Petite musique pour elle (1990), mais là encore c'est un échec, alors que le générique de Speilvan sortie 2 ans plus tôt, en 1988, sera un succès. De 1987 à 1991, Patrick et Jacky incarnent les célèbres Marotte et Charlie dans Pas de pitié pour les croissants, le duo tournera même une sitcom en 1990. Assumant péniblement son statut d'animateur pour enfants, Patrick quitte le Club Dorothée une première fois en 1991. Il rejoint La 5 pour présenter le jeu La ligne de chance aux côtés d’Amanda Mc Lane. Mais l'aventure est interrompu en avril 1992, lorsque La 5 doit cesser d'émettre. Patrick fait alors son retour sur TF1, la chaîne lui confie la présentation de Télévitrine tous les samedis matins, mais l'émission ne durera que quelques mois. Patrick réintègre le Club Dorothée en novembre 1992, pour le quitter à nouveau, mais cette fois-ci, de façon définitive, en janvier 1996, soit 1 an et demi avant sa suppression. Après un exil américain et un total retrait médiatique qui aura duré 12 ans, l'ancien speaker retrouve Dorothée et ses amis pour présenter les premières émissions seulement, de la chaîne IDF1 en 2008.

L'émission de tous les records

  • Un magazine reprenant les rubriques de l'émission et ses dessins animés sous forme de BD fut lancé en 1989 : le Dorothée Magazine qui tirera jusqu'à 150 000 exemplaires par semaine[réf. nécessaire], de 1989 à 1997.
  • Le Club Dorothée était regardé par 75 % des jeunes de l'époque[réf. nécessaire] et réalisait des parts de marché colossales, entre 55 % et 65 % ainsi que des pics à 80 %. Un record jamais égalées depuis. À son apogée, l'émission occupera jusqu'à 26 heures d'antenne par semaine (record mondial[réf. nécessaire]), Dorothée étant, en outre, la directrice des programmes de l'Unité jeunesse de TF1.
  • Pendant ses 10 ans d'existence, le Club Dorothée est toujours resté leader. France 2 usera pas moins de 13 émissions différentes pour tenter de concurrencer Dorothée, en vain.
  • En 1991 est lancée la fameuse Carte de membre du « Club Dorothée », totalement gratuite. L'émission comptait plus de 700 000 membres à l'été 1997[réf. nécessaire].


Liste non exhaustive des programmes diffusés dans le Club Dorothée

Émissions télévisées

  • Club Dorothée
  • Dorothée Matin
  • Dorothée Dimanche
  • Jacky Show
  • Dorothée Show
  • Le Noël de l'amitié
  • Terre Attention Danger
  • Club Science
  • Club Mini
  • Club Plus
  • Des millions de copains
  • Le cadeau de Noël
  • Le cadeau de la rentrée
  • Super Club Dorothée
  • Dorothée Rock'n'roll Show

Séries d'animation

Séries avec acteurs

Sources

Bibliographie

  • Abécé, Dorothée : Merci pour la Récré, Éditions de la Lagune, 2008 (ISBN 978-2849691089) 

Voir aussi

  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « Club Doroth%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Club Dorothee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Club Dorothée — Genre Émission jeunesse Création Jean Luc Azoulay Réalisation Georges Barrier Pat Le Guen Laurent Perriot Jacques Samyn Jean Pierre Spiero Scénario …   Wikipédia en Français

  • Club dorothée — Genre Émission jeunesse Créé par Jean Luc Azoulay Réalisé par Georges Barrier Pat Le Guen Laurent Perriot Jacques Samyn Jean Pierre Spiero Écrit par Jean Luc Azoulay Présenté par Dorothée Ariane Corbier Jacky Patrick Simpson Jones …   Wikipédia en Français

  • Club Dorothee Jeux — Club Dorothée Club Dorothée Genre Émission jeunesse Créé par Jean Luc Azoulay Réalisé par Georges Barrier Pat Le Guen Laurent Perriot Jacques Samyn Jean Pierre Spiero Écrit par Jean Luc Azoulay Présenté par Dorothée Ariane Corbier Jacky Patrick… …   Wikipédia en Français

  • Club Dorothée Jeux — Club Dorothée Club Dorothée Genre Émission jeunesse Créé par Jean Luc Azoulay Réalisé par Georges Barrier Pat Le Guen Laurent Perriot Jacques Samyn Jean Pierre Spiero Écrit par Jean Luc Azoulay Présenté par Dorothée Ariane Corbier Jacky Patrick… …   Wikipédia en Français

  • Dorothée (chanteuse) — Dorothée (animatrice) Pour les articles homonymes, voir Dorothée. Dorothée …   Wikipédia en Français

  • Dorothée — in 1992 Background information Born 14 July 1953 (1953 07 14) (age 58) Origin France …   Wikipedia

  • Dorothee Magazine — Dorothée Magazine Le Dorothée Magazine était un magazine de presse écrite français, lancé en septembre 1989 et qui reprenait les rubriques de l émission de TF1, le Club Dorothée, ainsi que ses dessins animés sous forme de BD. Quelques mois après… …   Wikipédia en Français

  • Dorothee — Dorothée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dorothée est un nom propre qui désigne : Sommaire 1 Prénom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Dorothee (homonymie) — Dorothée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dorothée est un nom propre qui désigne : Sommaire 1 Prénom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Dorothee (prenom) — Dorothée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dorothée est un nom propre qui désigne : Sommaire 1 Prénom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.