Jean-Luc Azoulay


Jean-Luc Azoulay

Jean-Luc Azoulay, également connu sous le pseudonyme de Jean-François Porry, est un producteur, parolier, compositeur, scénariste français, né le 23 septembre 1947 à Sétif, en Algérie.

Co-fondateur de la société AB Productions avec Claude Berda, il a façonné la carrière de Dorothée en écrivant la quasi-totalité de ses chansons et en produisant une partie de ses spectacles et émissions de télévision. Il a également signé les chansons d'autres artistes comme Hélène Rollès ou Les Musclés et créé plusieurs séries télévisées telles qu’Hélène et les Garçons et Premiers Baisers. En 1999, il s'est séparé du Groupe AB pour fonder le Groupe JLA.

Azoulay a créé un style populaire qui a débouché sur un succès commercial et d'audience, principalement dans les années 1980-1990.

Il est marié à Isabelle Bouysse, qui a notamment tourné dans diverses séries d'AB Productions.

Sommaire

Biographie

Les débuts

Le 1er juillet 1962, Jean-Luc Azoulay arrive en France à l'âge de quinze ans, soit quatre jours avant l'indépendance de l'Algérie, avec son frère Max Azoulay, futur président de l'ESRA. Il habite Malakoff et se lance, après le bac, dans des études de médecine. En 1965, il découvre une artiste en écoutant Salut les copains à la radio : Sylvie Vartan. Sous le charme, il crée alors son premier fan-club et fait la connaissance de Carlos, secrétaire de Sylvie. Il devient son assistant. À partir de 1968, Carlos se lance dans la chanson et Jean-Luc Azoulay le remplace tout naturellement comme secrétaire de la chanteuse. Après trois années en faculté de médecine, Jean-Luc Azoulay décide d'abandonner ses études. En 1970, il part en tournée avec la chanteuse au Japon.

Entre 1966 et 1976, Jean-Luc Azoulay suit et assiste Sylvie Vartan à travers le monde, notamment pour ses concerts et ses séances d'enregistrement. En 1976, lorsque la star décide d'aller vivre aux États-Unis, Jean-Luc Azoulay reste en France. Il retrouve Claude Berda dont le père, Roland Berda, jusqu'alors à la tête des « Créations Sylvie Vartan » (prêt-à-porter), vient de mourir. Claude Berda prend la succession de l'entreprise familiale mais, en l'absence de Sylvie, ses activités vont cesser. En 1977, les deux jeunes hommes décident de voler de leurs propres ailes en se lançant dans la production de disque et créent AB Productions (A comme Azoulay et B comme Berda), avec 25 000 francs soit 3 800 euros. Le succès arrive avec l'adaptation disco de la chanson Mustapha (Chérie je t'aime, chérie je t'adore...), créée par Bob Azzam, qui se vend à 100 000 exemplaires. Les deux compères commencent à produire des disques pour la jeunesse, avec notamment Le Petit Prince, conté par Jean Marais.

Vers le succès

Début 1978, Jean-Luc Azoulay découvre Dorothée sur Antenne 2, une jeune animatrice de télévision qui a commencé sa carrière en 1973 et qui anime Dorothée et ses amis. Jean-Luc Azoulay lui propose de chanter mais elle refuse. Il parvient à la convaincre d'enregistrer un conte pour enfants. En décembre 1979, elle enregistre Dorothée au pays des chansons qui sort en mars 1980.

Leur premier gros succès arrive en 1982 lorsque Jean-Luc Azoulay écrit pour Dorothée l'album Hou ! La menteuse. En deux années seulement, la chanteuse, devenue animatrice de Récré A2, vend 4 000 000 de disques et permet à Azoulay de s'imposer dans la musique et la production de façon fulgurante.
Travaillant exclusivement avec le compositeur Gérard Salesses, il écrira ainsi, sous le pseudonyme de Jean-François Porry, de nombreux autres succès pour Dorothée (Rox et Rouky, Pour faire une chanson, Qu'il est bête, C'est dur de travailler, Allo, allo Monsieur l'ordinateur, Les petits Ewoks, Vive les vacances, Détective privé ou encore Maman). Jean-Luc Azoulay, par provocation, avait à l'origine choisi comme pseudonyme « Jean-François Pourry », mais la secrétaire de la SACEM a mal retranscrit sa déclaration et a conservé « Porry ». L'auteur-producteur écrit également cinq comédies musicales pour sa star entre 1980 et 1986 et produit ses premiers pas sur scène à l'Olympia en 1981 et 1982, puis au Zénith en 1986 et 1988.
Il écrira pour Dorothée 16 albums entre 1980 et 1996. La chanteuse vendra 17 000 000 de disques durant cette période.

En 1986, il lance la carrière d'une nouvelle chanteuse : Emmanuelle Mottaz qui vend 850 000 exemplaires du tube Premier baiser et se classe deuxième du Top 50. La carrière de Jean-Luc Azoulay est alors couronnée de succès et AB Productions devient une maison de production musicale puissante. Il écrira et produira les quatre albums d'Emmanuelle Mottaz dont un nouveau succès en 1987 : Rien que toi pour m'endormir.

Les années « Club Dorothée »

En 1987, AB Productions signe un contrat avec TF1 et se lance dans la production audiovisuelle. C'est l'émission jeunesse Club Dorothée, présentée par Dorothée, qui fera la fortune et la gloire d'Azoulay en rencontrant un succès historique, allant jusqu'à occuper près de 30 heures d'antenne hebdomadaires sur TF1. Il en profite pour produire sa première série télévisée, Pas de pitié pour les croissants, réunissant les cinq animateurs de l'émission : Dorothée, mais aussi Jacky, Ariane, Corbier et Patrick, pour lesquels il écrit également plusieurs chansons.

Les productions de Jean-Luc Azoulay envahissent la grille d'antenne de TF1 et il enchaîne les succès. En plus du Club Dorothée, il lance d'autres émissions télévisées centrées sur Dorothée et ses acolytes, comme le Jacky Show, Terre, Attention, Danger, Club Sciences, Des millions de copains, sans compter les comédies musicales avec Dorothée diffusées en prime time. Les scores d'audience sont considérables, malgré les critiques virulentes (concernant notamment la violence des séries animées japonaises diffusées dans le Club Dorothée).

Parallèlement, Jean-Luc Azoulay poursuit ses activités d'auteur de chansons et de producteur de musique en réalisant de nouveaux succès pour Dorothée (Docteur, Ca donne envie de chanter, Attention danger, Tremblement de terre, Nicolas et Marjolaine, Chagrin d'amour, Les Neiges de l'Himalaya, Le Collège des cœurs brisés, 2394, Folle de vous, etc). Il produit également les concerts de Dorothée à Bercy en 1990, 1992, 1993, 1994 et 1996 (56 représentations), dont il est à la fois l'auteur, le concepteur et le metteur en scène.

Dans la foulée de Pas de pitié pour les croissants, Azoulay crée de nombreuses séries télévisées (principalement des sitcoms, genre qu'il contribue à faire connaître en France), dont il co-signe plus de 2 000 épisodes, généralement sous son pseudonyme de Jean-François Porry[1]. Ses séries les plus connues sont Salut Les Musclés (1989), Premiers Baisers (1991), Le Miel et les Abeilles (1992), Les Filles d'à côté (1993) et surtout Hélène et les Garçons (1992), sitcom qui deviendra un véritable phénomène de société, attirant près de 6 000 000 de téléspectateurs sur TF1. Pour l'anecdote, dans Premiers Baisers, Jean-Luc Azoulay a créé un personnage nommé Berdoulay, contraction de Berda et Azoulay.

Devant le succès colossal de ces séries, il décide de faire chanter ses comédiens les plus populaires. Il écrit ou produit notamment des titres pour Christophe Rippert, Julie Caignault, les jumelles Christine et Stéphanie Ever, Anthony Dupray, Manuela Lopez, Sébastien Roch, Babsie, Mallaury Nataf, Thierry Redler, Camille Raymond, Bradley Cole, etc. Le succès le plus notable est cependant celui d'Hélène Rollès, l'héroïne d'Hélène et les Garçons, qui va faire exploser le chiffre d'affaires d'AB Productions grâce à ses albums écrits et produits par Azoulay.

Jean-Luc Azoulay est également l'auteur de la quasi-totalité des génériques des dessins animés diffusés dans le Club Dorothée, interprétés en grande majorité par Bernard Minet. Il signe aussi plusieurs albums pour Les Musclés, l'orchestre de Dorothée. Parmi les chansons qu'il a écrites dans cette période peuvent être citées La Fête au village, La Merguez Party, Pour l'amour d'un garçon, Je m'appelle Hélène, Un amour de vacances ou encore les génériques de Bioman, des Chevaliers du Zodiaque et de Nicky Larson, entre autres.

Il prête également sa voix au personnage de Sahara, le dromadaire extraterrestre des émissions d'été du Club Dorothée.

De façon plus confidentielle, Azoulay crée à cette époque une autre maison de production, Stiger Records, qui produira notamment les derniers albums d'Emmanuelle Mottaz.

Changement de cap

En 1997, le Club Dorothée est définitivement arrêté sur décision de TF1. Débute alors une période difficile pour Jean-Luc Azoulay qui voit ses activités considérablement réduites car aucune autre chaîne ne souhaite acheter ses productions qui ont été élaborées selon le cahier des charges de la Une, en 1987. Il signe en 1998, la chanson Je ne vous ai pas oubliés pour Dorothée qui ne connait plus le succès de la période TF1 et ne produit plus que quelques séries (Les Années bleues, Island détectives, Les Vacances de l'amour, Le G.R.E.C.).

En 1999, Jean-Luc Azoulay et Claude Berda décident de se séparer professionnellement et AB Productions se scinde en deux sociétés : AB Groupe, dirigé par Claude Berda qui développe les chaînes du bouquet ABsat et JLA Holding (J.L.A. comme Je Les Aime), dirigé par Jean-Luc Azoulay qui se consacre à la production de séries télévisées (Navarro, l'Instit, Quai n°1, SOS 18, Les Hommes de cœur, Le Groupe, Les Vacances de l'amour...) et de fictions et mini-séries de type remake (les Liaisons dangereuses, les Rois maudits...). En dix années, le Groupe JLA devient le 3e producteur français de fictions en prime-time[réf. souhaitée].

Contrairement à Claude Berda qui possède 25 chaines de télévision, Jean-Luc Azoulay n'est pas diffuseur. En 2002, il tente de le devenir en présentant un projet de chaine pour enfants : « DO TV », chaîne bâtie autour du personnage de Dorothée. Le CSA rejette le projet. En 2005, Jean-Luc Azoulay tente une nouvelle fois d'obtenir une chaine sur la TNT, baptisée alors « Club Récré » et qui ressemble trait pour trait à « DO TV ». Logiquement, le CSA rejette une nouvelle fois sa demande, trop proche de la précédente. Au même moment, Jean-Luc Azoulay retrouve Sylvie Vartan dont il produit les concerts au Palais des congrès de Paris, en tournées internationales ainsi qu'un portrait d'elle, édité en DVD. Leur collaboration continue depuis lors (Palais des Congrès 2008, Olympia 2009 et 2010).

En 2006, Jean-Luc Azoulay produit les remix de chansons qu'il a écrites pour Dorothée : Hou la menteuse !" qui se vend à 175 000 exemplaires[réf. souhaitée], La valise et Allo, allo monsieur l'ordinateur.

L'année 2007 marque le lancement de sa nouvelle série, Baie des Flamboyants, sur France Ô[2].

Lancement d'IDF1 et retour aux sources

En juin 2007, IDF1, le troisième projet de chaîne de télévision de Jean-Luc Azoulay, est sélectionné par le CSA. Jean-Luc Azoulay s'est associé à Marc Tessier (ancien président de France Télévisions) et à Michèle Cotta, pour élaborer IDF1.

Chaîne régionale francilienne gratuite et semi-généraliste, destinée à un public familial et jeune, IDF1 voit le jour le 20 mars 2008 à 18h sur le canal 22 de la TNT en région parisienne. Lors de la soirée d'ouverture, les téléspectateurs retrouvent ceux qui ont disparu du petit écran dix ans plus tôt : Dorothée, Ariane, Jacky et Patrick Simpson Jones. À leurs côtés, d'autres visages familiers pour les enfants de la génération Dorothée : le Docteur Klein, Patrick Puydebat, Laure Guibert, Lynda Lacoste, Isabelle Bouysse, Sébastien Roch, Babsie Steger et Laly Meignan.

En 2010, Dorothée reprend sa carrière de chanteuse sur scène et sur disque et c'est très naturellement Jean-Luc Azoulay qui écrit ses chansons et produit ses quatre spectacles à l'Olympia du 17 au 19 avril 2010. Devant l'immense succès de ce récital à l'Olympia, il produira un nouveau spectacle de Dorothée à Bercy le 18 décembre 2010 ainsi qu'une tournée française à partir du 7 novembre.

Jean-Luc Azoulay lance ensuite une nouvelle série, Les Mystères de l'amour, diffusée sur TMC. Il s'agit du quatrième volet de la tétralogie Hélène et les Garçons (après Hélène et les Garçons, Le Miracle de l'amour et Les Vacances de l'amour), reprenant les mêmes acteurs principaux.

Jean-Luc Azoulay et la critique

Les chansons et émissions de Jean-Luc Azoulay ont souvent été l'objet de critiques virulentes, particulièrement à l'époque du Club Dorothée.

Son style musical est simplifié à l'extrême et s'inspire beaucoup des yéyés des années 1960, arrangés avec des sonorités électroniques (synthétiseurs) et des boîtes à rythmes donc une production totalement programmée et réalisée en studio avec très peu de musiciens. De ce fait, plusieurs de ses chansons se ressemblent, ce que la critique lui reproche le plus. Pour de nombreux médias, à commencer par le magazine Télérama, les productions télévisuelles et musicales de Jean-Luc Azoulay symbolisent dans les années 1980-1990 un certain genre, synonyme de qualité médiocre et de production à la chaîne. Les sitcoms d'AB Productions, par exemple, étaient tournées au rythme d'environ un épisode par jour, avec des acteurs souvent débutants et jugés médiocres par la critique.

Loin d'être indifférent aux réactions négatives qu'il a pu susciter, Jean-Luc Azoulay y fait référence à plusieurs reprises dans ses chansons et émissions, pour mieux les tourner en dérision. Ainsi, dans La Valse des..., une chanson écrite pour Les Musclés, Azoulay se montre extrêmement virulent à l'égard des médias qui dénigrent ses programmes (Les gens qui en savent plus / Parc’ qu’ils ont Canal Plus / Ceux qui croient que Libé / Ne peut pas se tromper / Qui s’ font leur cinéma / Avec Télérama / Ces gens-là / Ces gens-là sont des...). De même, la sitcom Premiers Baisers et sa suite Les Années fac mettent en scène, dans une sorte de mise en abyme, le personnage de Roger Girard, un scénariste de sitcoms qui se plaint à plusieurs reprises des critiques dont ses séries font l'objet, allant jusqu'à traiter ses détracteurs de « journaleux prétentieux »[3]. En outre, Azoulay s'en est pris plusieurs fois au présentateur Antoine de Caunes - qui multipliait les piques à l'égard du Club Dorothée dans l'émission Nulle Part Ailleurs sur Canal + - notamment dans une chanson écrite pour Les Musclés, Antoine Daicône.

Profil professionnel

  • Auteur-compositeur, aux côtés de Gérard Salesses, de plus de 1200 chansons[réf. souhaitée] (pour Dorothée, Hélène Rollès, Les Musclés, Emmanuelle Mottaz, Bernard Minet, Manuela Lopez, Carlos, Christophe Rippert, Julie Caignault, Rika Zaraï, Arielle Dombasle...)
  • Auteur et scénariste de séries télévisées françaises (Hélène et les Garçons, Le Miracle de l'Amour, Premiers Baisers, Les Années Fac, Salut Les Musclés, La Croisière Foll'Amour, Les filles d'a côté, Le Miel et les Abeilles, La Philo selon Philippe, Pas de pitié pour les Croissants, Le Groupe, Baie des Flamboyants,...) et scénariste de shows télévisés en prime-time (Dorothée le Show, Le Cadeau de Noël, Le Cadeau de la Rentrée, Dorothée Rock'n roll show,...)
  • Producteur de fictions (L'instit, Quai numéro un, Navarro, Brigade Navarro, Les Rois Maudits, La Lance de la Destinée, Les Hommes de Coeur, SOS 18, Le Tuteur, Les Liaisons Dangereuses, Commissaire Magellan, Camping paradis...)
  • Producteur de spectacles et concerts musicaux (Dorothée, Hélène Rollès, Sylvie Vartan,...)

Notes et références

  1. Jean-Luc Azoulay utilisera parfois d'autres pseudonymes, comme celui de Fitzgerald Hartman pour la série L'École des passions. Voir cet article consacré à la série.
  2. Nouvelobs
  3. Histoire des sitcoms AB sur le site de la sitcomologie

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Luc Azoulay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-luc azoulay — Jean Luc Azoulay, également connu sous le pseudonyme de Jean François Porry, est un auteur, compositeur, producteur français né le 23 septembre 1947 à Sétif, en Algérie. Co fondateur de la société AB Productions, il a façonné la… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Luc Azoulay — (* 23. September 1947 in Sétif, heute Algerien), auch unter dem Pseudonym „Jean François Porry“ bekannt, ist ein französischer Autor, Komponist und Fernsehproduzent. Azouley beeinflusste ganz wesentlich die Karriere von Dorothée, für die er alle… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Luc Nancy — Pour les articles homonymes, voir Nancy (homonymie). Jean Luc Nancy au Salon du livre de Paris en mars 2010 Jean Luc Nancy …   Wikipédia en Français

  • Jean-Francois Porry — Jean Luc Azoulay Jean Luc Azoulay, également connu sous le pseudonyme de Jean François Porry, est un auteur, compositeur, producteur français né le 23 septembre 1947 à Sétif, en Algérie. Co fondateur de la société AB Productions, il a… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François Porry — Jean Luc Azoulay Jean Luc Azoulay, également connu sous le pseudonyme de Jean François Porry, est un auteur, compositeur, producteur français né le 23 septembre 1947 à Sétif, en Algérie. Co fondateur de la société AB Productions, il a… …   Wikipédia en Français

  • Azoulay — ((Hebrew:אזולאי), sometimes spelled Azoulai, Azulay or Azulai, is a Sephardic Jewish Surname, common among Jews of Morrocan or Algerian extraction. The source of the name is debated, and has been linked to both the Spanish word azul (blue) and… …   Wikipedia

  • Azoulay — ist der Name folgender Personen: Isabelle Azoulay (* 1961), französische Schriftstellerin, Philosophin und Soziologin Jean Luc Azoulay (* 1947), französischer Autor, Komponist und Fernsehproduzent Siehe auch Azulai …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Francois Porry — Jean Luc Azoulay ( * 23 de septiembre de 1947 (64 años) es un actor, músico, compositor, escenógrafo argelino , conocido por el seudónimo de Jean François Porry, es el principal compositor de los más de doce temas creados para Chevaliers du… …   Wikipedia Español

  • Azoulay —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Azoulay est un nom de famille d origine juive notamment porté par : André Azoulay (1941 ), politologue marocain Haïm Joseph David… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Bacri — En avril 2007 Données clés Naissance …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.